SDEN - Site de jeu de role
Accueil > Agone > Aides de jeu > Cadwallon, une baronnie urguemande > La maraude à Cadwallon
Contribuer

Agone

La maraude à Cadwallon

dimanche 18 avril 2010, par cyriades

L’Empereur de la Maraude est à la tête de la celle-ci. C’est lui qui se charge de faire respecter les règles tacites, édictées par le Roi de la Cour des Miracles.

L’Empereur de la Maraude n’est pas un laquais à la solde de la Cour des Miracles. Celle-ci n’exerçant pas de réel pouvoir sur les Maîtres de Guildes, son autorité dépend grandement du bon vouloir de l’Empereur, qui est élu par les Maîtres de Guildes.

De plus, l’Empereur de la Maraude a à cœur de faire accepter un certain nombre de points dont dépendent sa popularité et le pouvoir qu’il exerce. Il s’agit donc d’un statut quo dont l’équilibre, parfois précaire, reste indispensable à l’Empereur, comme au Roi.

Cornello est un jeune Satyre. Il règne sur la Maraude depuis quelques années, grâce à une verve étincelante ainsi qu’une majesté naturelle qui impose le respect. Il franchit brillamment toutes les épreuves lors de l’élection.
Respecté par les Maîtres de Guildes, certains vont jusqu’à dire qu’il à "séduit" le Capitaine Kelian Durak qui lui octroie un certain crédit doublé d’une indulgence toute inhabituelle pour ce personnage de légende...

Voici les principales guildes de la maraude et leurs chefs :

- la Guilde des Courtisanes, dirigée par Lucia (Humaine) est sans conteste la plus ouverte des guildes de la maraude. Elle a pignon sur rue. C’est aussi la plus riche d’entre-elles. Les courtisanes de Lucia officient dans presque tous les quartiers. Celle-ci supporte mal la concurrence.

- la Guilde des Funambules est dirigée par Jorlïn (Farfadet). Cette guilde de cambrioleurs officie principalement dans le quartier de Clochers. Le modus operandi de ces acrobates ne leur permet pas de repartir de chez leurs "clients" avec de gros butins ; c’est peut-être pour cela que cette guilde existe encore...

- la Guilde des Maestres-chats est dirigée par le mystérieux Chat Noir, dont nul ne connait l’identité ; celui-ci, si c’est bien un homme, passe en tout cas pour être un Humain. Cette guilde de cambrioleurs dispense son art dans toute la cité. On dit que ses membres n’exercent pas pour eux-mêmes mais qu’il exécutent des contrats. A en croire la rumeur, ces voleurs sont invisibles et nul ne sait comment les contacter...

- la Guilde des Prince-greniers est dirigée par Firfïn (Farfadet). Ces cambrioleurs sont connus pour n’officier que dans le quartier des Bourgeoises et des Méprofondeurs mais on leur attribue un certain nombre de larcins dans le quartier des Clochers. Firfïn est le frère de Mirlïn (j’y reviendrai plus loin). Tous deux sont, dit-on, comme le jour et la nuit. Firfïn est un voleur aimable et courtois, autant que son frère passe pour être vindicatif et sans morale. La Guilde a été mise sur la sellette par les autorités de la Maraude, suite à de forts soupçons pesant sur 2 de ses membres, 2 Farfadets qui ont disparus depuis : Velïn et Bifas. Firfïn, qui est revenu à de meilleures dispositions, sera entendu par l’Empereur, dont le Roi attend un rapport à ce sujet...

- la Guilde des Détrousseurs est dirigée par Mirlïn (Farfadet), le frère de Firfïn, Maître de Guilde des Princes-greniers. Les membres de cette guilde n’ont pas leur égal en ce qui concerne le vol à la tire : délester un bourgeois de sa bourse est un art dont ils sont passés maîtres. Ils officient généralement entre les Méprofondeurs et les Bas-quartiers. Il peuvent être employés, dit-on, pour récupérer en toute discrétion sur leurs victimes, des plis parfois bien plus importants que quelques Sous... La guilde est parfois montrée du doigt pour user de violence inutile. Depuis quelques mois, les cadavres égorgés de quelques bourgeois posent question...

- la Guilde des Mendiants est dirigée par Gorn (Ogre). Dans les Méprofondeurs et les Bas-quartiers, cet Ogre tient d’une main de fer tous les mendiants. Ceux-ci sont tenus de lui reverser quotidiennement une partie de ce qu’ils ont reçu en aumône. Gorn est connu pour faire appel à quelques gros bras pour mater la concurrence, ou même pour corriger ses propres "employés". Les Mendiants sont, dit-on les yeux et les oreilles de la cité. Toute personne désireuse de leur acheter un renseignement ou de les employer pour espionner quelqu’un, est tenu de faire sa demande à Gorn en personne et de lui expliquer les tenants et les aboutissants de sa demande. Moyennant cette honnêteté (il est paraît-il très perspicace) et la somme de 10 Sous, Gorn accepte toujours...

La maraude ne compte pas que des guildes en son sein. Un certain nombre de maraudeurs indépendants officient dans les rues et sur les toits de la cité. Ils tiennent cette autorisation de l’Empereur lui-même. Ceci à pour but de stimuler la concurrence et de laisser s’exprimer des personnes désireuses d’indépendance et de liberté.

- Sienne (Humaine) est une jeune monte-en-l’air qui n’exerce son art que sur contrat : une mercenaire du cambriolage en somme. Réputée et respectée, seuls les Maestres-chats lui font réellement concurrence...

D’autres travaux se trouvent sur le blog de notre compagnie. Vous trouverez d’excellentes recherches menées par Maître Héron, notre horloger.



Encadrement arrondi
Ajouter un commentaire
forum bouton radio modere abonnement

forum vous enregistrer forum vous inscrire

[Connexion] [s’inscrire] [mot de passe oublié ?]

Encadrement arrondi

Tous les éléments et personnages sont des marques déposées détenues par leur propriétaire. Ils sont utilisés ici sans autorisation particulière, dans un but d'information. Si l'auteur ou le détenteur des droits d'un élément quelconque de ce site désirait qu'il soit retiré, les responsables du sden s'engagent à le faire dans les plus brefs délais.

(c) 1997- 2017 SDEN - Site communautaire de jeux de rôle
Tous droits réservés à l'association loi 1901 Elfe Noir.
Les textes et les illustrations des rubriques, sauf avis contraires, sont la propriété de leurs auteurs.