SDEN - Site de jeu de role
Accueil > Agone > Aides de jeu > Cadwallon, une baronnie urguemande > Les recherches de Maître Héron
Contribuer

Agone

Les recherches de Maître Héron

samedi 13 novembre 2010, par nao, rodi

Maître Héron est un des meilleurs artisans de Cadwallon. Il est même, dans son domaine de prédilection, l’horlogerie, un véritable artiste. Il y a quelques temps, il a été contacté par un inspiré et a rejoint à son tour les rangs de l’inspiration.

La poivrière

C’est dans ces murs que Maître Héron oeuvre à la construction de mécanismes d’horloges et d’automates. Etant protégé par l’ordre de l’Equerre, il se rend régulièrement chez ses amis nains afin de forger des pièces d’orfèvrerie. Héron confectionne également des objets précieux, comme des boîtes, des cannes, ou quelques rares bijoux. Depuis son inspiration, ses recherches deviennent de plus en plus inquiétantes car elles mettent en avant un goût prononcé pour la ténèbre.

Bien qu’il soit spécialisé en horlogerie, les connaissances de Maîtré Héron sont celles d’un véritable humaniste qui s’intéresse à tous les domaines de la science (architecture, botanique, médecine...)

La botanique et l’empoisonnement du baron de Cadwallon

Maître Héron est, comme les compères de sa compagnie, inquiet au sujet de l’empoisonnement du baron. Afin d’en apprendre davantage, il a erré dans les galeries de la bibliothèque d’Onyre et y a trouvé un traité très intéressant. Voici ses conclusions :

"Voici plusieurs observations tirées du Traité de Botanique de Jans Vertepalme.

L’hysterio est une plante que l’on ne trouve que dans les Terres Veuves, le domaine des méduses. Des extraits secs de cette plante peuvent être utilisés pour générer chez un individu des troubles comportementaux. A l’usage, l’hysterio s’avère toxique. Les substances actives de la plante se concentrent dans les feuilles, longues d’un pouce, d’un vert profond.

La melancholia est une plante qui, à la floraison, donne de délicates fleurs mauves pâles, dont les pétales sont d’une extrême finesse. On les récolte très prudemment, car en été, un liquide suintant se répand sur la fleur, qui au contact de la peau peut provoquer des troubles. Cette liqueur est utilisé par les herboristes pour la composition de drogues puissantes.

L’hypnodon est une plante extrêmement rare, qui entre également dans la composition de drogues narcotiques. Elle ne donne pas de fleur : elle bourgeonne simplement au printemps, reste ainsi endormi tout l’été et se fane en automne.

Le jourdeuil est une fleur qui aime les terres Janréniennes : on en trouve facilement dans le domaine de Beaucieux. Elle passe pour lutter contre les effets soporifiques de certaines magies. Eclose, elle ressemble à une cloche d’un jaune très vif."

Le Pestemétal

Il y a quelques jours, Maître Héron a découvert qu’une maladie étrange avait frappé des habitants de la baronnie... Le pestemétal...

"Le pestemétal est une maladie s’attaquant au métal, le rendant extrêmement résistant, mais altérant les propriétés de ce-dernier. Le métal touché devient anormalement lourd, se charge de scories, prend l’aspect du métal rouillé, rongé.

Après une longue exposition au mal, le métal se désagrère, ne laissant qu’une poudre fine. Le pestemétal est extrêmement contagieux, et peut toucher n’importe quel organisme, des différents règnes : végétal, animal ou minéral.

Chez l’homme, le mal se manifeste par un syndrôme appelé Peste de l’Ame, ou Malepeste. La mort peut survenir assez rapidement, en quelques jours, si l’exposition est forte. Ainsi, Grond Lourdmarteau a-t-il trouvé la mort, dans la folie de la Malepeste, après qu’une caravane de Forgerons du Pestemétal soit passée dans sa forge.

Mes recherches sur la détection de ce mal ont trouvé un curieux aboutissement : la Poudre Hippocratique est fonctionnelle sur les métaux ordinaires, mais au contact du Pestemétal, elle ravive le processus éteint, et la maladie se manifeste à nouveau, comme une infection du sang dans la structure du métal. Celui-ci est agité de pulsations, semblables à des battements de coeur, et le mal reprend de la vigueur...
"

La poudre hippocratique et le Pestemétal

Cette poudre permet de purifier des métaux, d’en réparer la structure en éliminant les scories, les résidus... Le métal "cicatrise" ensuite, une fois les matières indésirables expurgées. Voici les conclusions du maître :

"La Poudre Hippocratique est une base sulfurée, au vitriol, à laquelle sont ajoutés de petites quantités de soufre, d’antimoine et d’onyxium. Il semblerait que ce soit ce dernier élément qui permette la rémission du métal après le traitement.

Si le métal traité est d’assez bonne qualité, il deviendra optimal. Si en revanche, sa qualité est moindre, il sera particulièrement affaibli par le traitement, et risquera d’être bien moins utilisable.

Pour ce qui est du Pestemétal, l’effet est inverse, et je ne me l’explique pas..."

Remarque : les illustrations sont signées Maître Héron / Nao.

Ces textes sont disponibles également sur le blog de notre compagnie dédié à la baronnie de Cadwallon.



Encadrement arrondi
Ajouter un commentaire
forum bouton radio modere abonnement

forum vous enregistrer forum vous inscrire

[Connexion] [s’inscrire] [mot de passe oublié ?]

Encadrement arrondi

Tous les éléments et personnages sont des marques déposées détenues par leur propriétaire. Ils sont utilisés ici sans autorisation particulière, dans un but d'information. Si l'auteur ou le détenteur des droits d'un élément quelconque de ce site désirait qu'il soit retiré, les responsables du sden s'engagent à le faire dans les plus brefs délais.

(c) 1997- 2017 SDEN - Site communautaire de jeux de rôle
Tous droits réservés à l'association loi 1901 Elfe Noir.
Les textes et les illustrations des rubriques, sauf avis contraires, sont la propriété de leurs auteurs.