SDEN - Site de jeu de role
Accueil > B.I.A. > Aides de jeu > Jouer un Indien
Contribuer

B.I.A.

Jouer un Indien

vendredi 13 août 2010, par Léonard

Vous êtes joueur, et vous voulez créer un Agent du BIA d’origine amérindienne ? Voici quelques conseils pour vous y aider.

A l’origine, le Bureau des Affaires Indiennes était une administration blanche. Ses agents, d’origine anglo-saxonne, dirigeaient les réserves indiennes avec paternalisme et autorité, et un grand nombre d’entre eux étaient parfaitement corrompus. Depuis les années 1970, avec le souci de laisser la communauté indienne se gérer elle-même, de nombreux Amérindiens sont entrés au BIA. A présent, ce sont 95% des agents qui sont, au moins en partie, d’origine indienne.

Si vous décidez de créer un Personnage indien ou métis, cet article peut vous aider à choisir sa tribu, sa langue natale, son nom, ou les raisons qui l’ont amené à entrer au BIA.

Le certificat de sang indien

Pour être reconnu comme un Indien à part entière, il faut avoir un certificat de sang indien (Certificate of Degree of Indian Blood), qui dépend de la proportion d’ascendance indienne : selon les tribus, il faut de 25 % (un grand-parent de pure souche) à 50 % (un parent de pure souche) d’ascendance dans la tribu, pour y appartenir. Certains peuvent même avoir un double certificat, si leurs parents sont issus de tribus différentes. Ce certificat permet de bénéficier des services et des aides du BIA (bourse universitaire, etc.) et de voter au conseil tribal.

Votre personnage peut donc appartenir légalement à une tribu, ou même deux. Mais il peut aussi avoir des origines indiennes plus ou moins lointaines. Par exemple, de nombreux américains ont des origines cherokees, car cette tribu a tissé dès le XVIIIème siècle des liens avec les colons anglo-saxons.

Choisir sa tribu

Il existe de très nombreuses tribus officiellement reconnues aux Etats-Unis. Voici une liste de tribus parmi les plus importantes, en nombre de membres, ou parmi les plus célèbres. Il n’est pas possible, dans cet article, de détailler chacune de ces tribus. Aussi, vous trouverez pour chacune un lien renvoyant à l’article correspondant sur Wikipedia.

Nord-Est

  • Iroquois : Confédération de 6 tribus, dont la plus importante est celle des Mohawks (Etat de New York).
  • Potawatomis : Dans la région des Grands lacs (Michigan, Wisconsin).

Sud-Est

  • Cherokees : C’est la tribu la plus nombreuse des Etats-Unis (plus de 700 000 personnes). Elle est représentée à la fois dans les Etats du Sud-Est et en Oklahoma.
  • Choctaws : Mississipi, Alabama, Louisiane.
  • Chickasaws : Proches des Choctaws. Mississipi, Louisiane, Oklahoma.
  • Creeks (ou Muskogees) : Alabama, Floride, Géorgie, et Oklahoma.
  • Lumbees : Tribu de Caroline du Nord, métissée avec des populations noires et blanches.

Grandes Plaines

  • Sioux : Trois groupes (Lakotas, Dakotas et Nakotas) séparés eux-mêmes en plusieurs tribus. Ce sont les plus célèbres des Indiens des Plaines. Ils sont surtout représentés au Dakota du Sud et du Nord.
  • Cheyennes : Dakota du Sud et Montana.
  • Ojibwés (ou Chippewas) : Etats du nord (du Michigan au Montana). Troisième tribu en nombre de membres (180 000).
  • Crows : Anciens ennemis des Sioux et des Cheyennes. Leur réserve est située dans le Montana.

Nord-Ouest

  • Shoshones : Tribu séparée en plusieurs groupes, répartis sur plusieurs Etats (Oregon, Idaho, Utah, Wyoming, Montana...).
  • Utes : Utah et Colorado.

Sud-Ouest

  • Navajos : Deuxième tribu la plus nombreuse (plus de 200 000 membres). La Grande Réserve Navajo est la plus grande des Etats-Unis.
  • Apaches : Proches des Navajos. Ils vivent principalement en Arizona et au Nouveau-Mexique.
  • Pueblos : Ensemble de tribus (dont les principales sont les Zunis et les Hopis) vivant traditionnellement dans des villages de briques. Arizona et Nouveau-Mexique.
  • Comanches : Oklahoma, Texas, Nouveau-Mexique.

Les langues indiennes

Les langues amérindiennes sont très nombreuses (plus de 300), issues de plusieurs familles différentes, et souvent très complexes. Dans BIA, tout cela est simplifié à l’extrême, puisqu’il existe une unique Compétences "langues amérindiennes", qui permet de comprendre assez facilement la plupart des dialectes indiens. Personnellement, ce point de règle ne me satisfait pas.

Je propose donc de considérer qu’il existe un Compétence par famille de langues. Chaque famille peut réunir plusieurs dialectes proches, mais certaines langues très particulières ne sont affiliées à aucune autre.

Un Personnage indien possède comme Compétences de langues, à sa création, l’Anglais, et la Famille de sa langue natale. Il peut donc comprendre correctement la langue de sa tribu, mais doit réussir un Jet de Compétence (Difficulté variable en fonction de la situation) pour entreprendre une conversation dans un dialecte de la même Famille.

Voici une liste des principales Familles de langues parlées au Etats-Unis, avec les noms de certaines tribus qui les emploient. Pour chaque Famille, vous trouverez une abréviation entre parenthèses, pour pouvoir l’inscrire dans les Compétences de langue de la fiche de personnage.

  • Algonquin : (Algonq) Ojibwés, Cheyennes, Potawatomis, Algonquins, Crees, Arapahos, Blackfeet.
  • Langues Apaches : (Apache) Navajos, Apaches.
  • Caddoan : (Caddo) Arikaras, Wichitas, Pawnees.
  • Iroquoien : (Iroq) Iroquois, Cherokees, Hurons.
  • Muskogien : (Musko) Creeks, Choctaws, Chickasaws, Séminoles.
  • Penutian : (Penut) Chinooks, Nez-Percés, Umatillas.
  • Salishan : (Salish) Salishs, Pend-d’Oreilles, Spokanes.
  • Siouan : (Sioux) Sioux, Crows, Mandans, Hidatsas.
  • Uto-Aztèque : (Uto-Az) Shoshones, Utes, Paiutes, Comanches, Pueblos Hopis.
  • Zuni : (Zuni) Pueblos Zunis.

Le Lumbee, tel qu’il est parlé actuellement, est un dialecte apparenté à l’anglais. C’est une Famille à part, mais quiconque parle l’Anglais peut tenter de le comprendre.

Choisir un nom

En créant son personnage, on peut avoir du mal à lui trouver un nom typiquement indien. Mais il faut savoir que de nos jours, la majorité des Indiens portent des noms anglo-saxons. Ainsi, les deux noms de familles les plus portés par les Indiens sont Smith et Johnson !

Si votre personnage est d’origine indienne, il a peut-être reçu (si c’est un traditionaliste) un nom dans la langue de sa tribu, mais ce nom n’est pratiquement pas utilisé. Sur ses papiers et sa carte du BIA, votre personnage a de bonnes chances d’avoir un patronyme assez classique.

En ce qui concerne les prénoms, en particulier, on ne remarque pratiquement aucune différences avec ceux des autres Américains. Inutile d’aller consulter sur Internet les listes de prénoms amérindiens conçues pour les futurs parents en mal d’originalité. Ces prénoms ne sont pas employés par les Indiens des Etats-Unis. Ils s’appellent Bill, Larry, Sharon ou Jodie, comme tout le monde.

Toutefois, on trouve quand même certaines particularités indiennes dans les noms de familles.

Noms totémiques et surnoms : Certains Indiens portent comme des noms de famille venant d’animaux totémiques, d’éléments naturels, ou de qualités physiques. Ce type de noms apparaît surtout chez les Indiens des Plaines, comme les Sioux. Ces patronymes, donnés à l’origine à un individu pour des raisons symboliques, se transmettent maintenant de génération en génération. Ils n’ont donc plus de rapport avec les qualités, ou avec le totem des personnes qui les portent. Ils remplacent tout simplement le nom de famille, et sont simplement accompagnés du prénom. Exemples : Ted Knife, Harley Buzzard, Larry Echo Hawk...

La plupart du temps, ces noms sont composés d’un seul mot, parfois deux. Les plus courants (mais qui arrivent cependant au 300ème rang environ des noms les plus portés par les Indiens) sont : Bear, Eagle, Beaver, Yellowhair, Wolf, Manygoats, Crow, Hawk, Claw, Silversmith.

On trouve cependant certains noms plus longs et plus imagés comme : White Feather, in the Woods, Uses Knife, Fishinghawk, Lonebear...

Noms navajos : On trouve chez beaucoup de Navajos des noms de famille spécifiques à cette tribu. Parmi les plus courants, on trouve : Benally, Tsosie, Nez, Chee, Curley, Tso, Bahe, Begaye.

Mais on trouve aussi chez les Navajos des prénoms courants qui sont devenus des noms de famille : Joe, Jim, Charley, Sam, Tom, Billy...

Le cursus

Voici quelques pistes pour adapter le Cursus de votre personnage à ses origines indiennes.

Agence fédérale : Votre entrée dans une Agence fédérale, telle que le FBI ou la DEA, n’a rien à voir avec le fait que vous soyez indien. Cela a même peut-être été plus dur de vous intégrer que pour vos collègues. Mais lorsque votre Agence a accepté de détacher quelques agents au BIA, c’est naturellement qu’on a pensé à vous. A moins que vous n’ayez demandé votre mutation, pour vous rapprocher de votre communauté.

Justice : Comme de nombreux juristes indiens, vous avez peut-être décidé, à votre sortie de l’Université (où vous êtes entré grâce à une bourse du BIA), d’employer vos talents à défendre les droits de votre communauté. Vous êtes donc entré dans le service juridique du BIA. Ensuite, les circonstances, ou votre envie de travailler sur le terrain, vous ont amenées à intégrer la section Maintien de l’ordre.


Armée : Depuis le début du XXème siècle, de nombreux Indiens se sont engagés dans l’armée, et ont combattu sur tous les champs de bataille où étaient impliqués les Etats-Unis. Pour les Indiens pauvres des Réserves, c’est un moyen d’échapper au chômage et à la misère. Vous aussi, vous avez pu trouver un moyen d’améliorer votre condition, en allant combattre en Afghanistan ou en Irak, par exemple. A la fin de votre engagement, vous avez pu obtenir une bourse pour faire des études. C’est grâce à elle que vous avez pu passer l’examen d’entrée au BIA.

Officine privée : Peut-être avez-vous été employé dans une entreprise sans rapport avec les Amérindiens. Mais vous avez pu aussi travaillé dans une Réserve, pour une société indienne : surveillance d’un site pétrolifère dans la Réserve navajo, ou membre de la sécurité d’un casino, par exemple. Votre engagement au BIA peut être dû à la nécessité de trouver un emploi stable, après un licenciement. A moins qu’il ne découle de votre envie de venir en aide à la communauté indienne, en employant vos compétences d’enquêteur.

Police locale : Etant indien, il est probable que vous ayez été officier de la police tribale d’une Réserve. Vous avez été formé à la Tribal Police Academy, à Artesia, Nouveau-Mexique. Si vous êtes un jeune agent, il est d’ailleurs possible que vous ayez été recruté par le BIA dès votre sortie de l’école de police.

Universitaire : Vous avez sûrement reçu une bourse universitaire attribuée aux membres de la communauté indienne. Vous avez pu suivre un enseignement en anthropologie ou en linguistique, concernant les peuples amérindiens, dans une grande université américaine. Mais votre formation a pu être plus généraliste : criminologie, médecine, psychologie... Il est aussi possible que vous soyez passé par une petite université indienne d’une Réserve, comme l’Oglala Lakota Community College, à Pine Ridge (Dakota du Sud).

Votre rapport avec la communauté

Il peut être utile, en créant votre personnage, de définir quels rapports il entretient avec sa tribu, et le peuple amérindien en général, et comment il considère ses origines indiennes. Voici quelques suggestions pour vous y aider.

Au cœur de la Réserve : Vous avez vécu la plus grande partie de votre vie dans une Réserve. Même si vous l’avez quitté pour des raisons professionnelles, vous y avez votre famille et vos amis. Vous conservez des liens forts avec eux, et vous retournez régulièrement les voir. Votre mode de vie est encore très marqué par la culture amérindienne.


Ame indienne : Vous habitez dans une grande ville des Etats-Unis depuis longtemps, peut-être depuis votre naissance. Votre mode de vie est le même que celui de n’importe quel américain moyen. Cependant, vous êtes attaché à vos racines indiennes. Vous appartenez sûrement à une association indienne comme on en trouve dans beaucoup de grandes villes. Vous participez régulièrement à des fêtes traditionnelles (pow-wow), et vous vous rendez parfois dans la Réserve d’origine de votre tribu pour de grands événements. Vous vous sentez sûrement concerné par la défense des intérêts indiens.

Retour aux sources : Vous vivez à l’écart du peuple amérindien depuis de nombreuses années. Vous ne vous intéressiez pas à vos racines. Peut-être même que vous ne vouliez pas qu’on connaisse vos origines. Mais depuis quelques années, peut-être depuis votre entrée au BIA, vous vous rapprochez de la communauté indienne, et vous découvrez peu à peu la culture de vos ancêtres.

Rejet : Que vous soyez né dans une Réserve ou pas, vous ne vous sentez pas proche des Indiens. Vous n’aimez ni leur culture, ni leurs revendications, et vous n’entretenez aucun rapport avec votre famille, ou presque. Cela est peut-être dû à une histoire douloureuse. Si vous travaillez au BIA, c’est uniquement parce qu’il est plus facile pour quelqu’un comme vous d’y entrer, que dans une autre administration fédérale.



Encadrement arrondi
Ajouter un commentaire
forum bouton radio modere abonnement

forum vous enregistrer forum vous inscrire

[Connexion] [s’inscrire] [mot de passe oublié ?]

Encadrement arrondi

Tous les éléments et personnages sont des marques déposées détenues par leur propriétaire. Ils sont utilisés ici sans autorisation particulière, dans un but d'information. Si l'auteur ou le détenteur des droits d'un élément quelconque de ce site désirait qu'il soit retiré, les responsables du sden s'engagent à le faire dans les plus brefs délais.

(c) 1997- 2017 SDEN - Site communautaire de jeux de rôle
Tous droits réservés à l'association loi 1901 Elfe Noir.
Les textes et les illustrations des rubriques, sauf avis contraires, sont la propriété de leurs auteurs.