SDEN - Site de jeu de role
Accueil > Changelin : le songe > Aides de jeu > L’univers des fées > Les Kithain > Les Kith
Contribuer

Changelin : le songe

Les Kith

mardi 10 août 2010, par Mattboggan

Quand un changelin émerge de sa Chrysalide, ses traits féeriques sont ceux de son kith, la race mythique à laquelle il appartient. Même avant sa Chrysalide, le kith d’un changelin transparaît souvent derrière l’aspect mortel. Ainsi, un boggan sera souvent petit et rondouillard alors qu’un troll se montrera honnête et grand et fort et un nocker sera souvent hargneux et irascible.

Il existait des centaines de kith féeriques avant l’Eclatement, mais aujourd’hui, seuls les neuf kith occidentaux sont encore communs et constituent la société des Kithain.

Les boggans

Simples artisans, les boggans sont ces lutins qui, dans les légendes, viennent la nuit aider le cordonnier alors qu’il dort. Ce sont les lutins familiers des vieilles maisons, les brownies aimables et timides des légendes écossaises... ou les terribles boggarts qui harcèlent les humains qui ne les respectent pas.

Les boggans adorent leur confort domestique tout en rêvant de grandes quêtes héroïques. Traités avec déférence, ils sont les fondations stables d’un royaume. Si on les met en colère, ils peuvent se mettre dans des rages aussi impressionnantes que destructrices. Sur leurs épaules collectives reposent l’avenir des royaumes féeriques.

Ils sont petits, rondouillards, et ont deux paires de sourcils en forme féerique.

Les eshu

Esprits sauvages emplis de joie et de roublardise, protecteurs des chemins et des carrefours dans les contes africains, ils sont les conteurs et les bardes des cours féeriques.

Il faut faire attention aux vérités qu’ils dissimulent dans leurs plaisanteries et dans leurs histoires et chants mystérieux d’autres contrées. Ils ne sont pas stupides, et sont très fiers.

Grands, sveltes, ces mystérieux esprits du Maghreb, d’Afrique et du Moyen-Orient ont la peau sombre ou bronzée, et les yeux noirs comme un ciel étoilé, sans pupilles.

Ils suivent leurs propres traditions et sont étrangers aux cours occidentales. Ils se voient comme des messagers sacrés des orishas, leurs dieux protecteurs.

Les nockers

Dans les légendes galloises, les nockers sont les fantômes des mineurs juifs. Les nockers sont cela et bien plus. De nombreuses légendes parlent des nains forgerons qui fabriquent des merveilles dans leurs mines sous les montagnes. De fait, les nockers sont les forgerons et les inventeurs, les mineurs et les tisserands de toiles métalliques. Traitez-les avec respect ou la malchance vous suivra.

Les nockers sont les meilleurs créateurs de chimères parmi les Kithain. Ils sont réputés pour forger les meilleures lames. Inventeurs hors pairs, ils ont poussé leur étude de la Glamour jusqu’à obtenir des résultats surprenants (comme le Glamo-mètre ou le Chasseur d’Ogre, un affreux véhicule blindé monté sur pattes articulées et armé de larges faux tournoyantes et d’un canon à Glamour).

Petits, torves, ils ont un peau comme du bronze et des cheveux blancs translucides. Leur nez est souvent rouge et leurs joues ont de bonnes couleurs. Les nockers ne peuvent pas s’empêcher de jurer constamment, reflétant leur origine Unseelie lorsqu’ils étaient les goblins.

Les nockers conservent encore des traces de leur lointain passé et leurs plus grand jurons sont des formules magiques de destruction !

Les pooka

Les légendes irlandaises disent de prendre garde aux chevaux errants la nuit. Si l’on monte dessus, on peut être emporté dans des chevauchées sauvages et même en mourir. À l’origine de ces légendes on trouve les farceurs pooka, qui aiment à se moquer des humains... et des autres fées. Ce sont les amuseurs de la communauté changelin. Les pooka ont une affinité avec les animaux et en ont souvent des traits (yeux, oreilles, queue le plus souvent). Ils adorent jouer des tours et mentent tout le temps. Derrière leurs blagues constantes se cache une profonde tristesse née de la mort de l’innocence dans ce monde et de l’extinction des races animales avec lesquelles ils partagent un lien.

Les redcaps ou bonnets rouges

Les dévoreurs - Les anciens écossais évoquent avec peur les terribles bonnets rouges qui tirent leur nom de leur habitude de tremper dans le sang de leurs victimes leurs bonnets pour les teindre. Leur cible de choix reste les amoureux qui viennent se balader dans les châteaux en ruine qui constituent leur domaine. Les redcaps sont cela et bien plus. Affublés d’une bouche démesurée et de dents plates, capables de manger n’importe quoi. Leur peau gris-verte est dure et leurs yeux sont injectés de sang. Achetez-les si vous voulez avoir des guerriers à vos côtés, mais préparez toujours une sortie de secours. Les redcaps sont connus pour avoir souvent choisi le camp des Fomorians durant les anciennes guerres.

Les satyres

En eux, l’esprit de Pan vit encore. Ils sont la sauvagerie qui anoblit ou détruit. Leur nature est duale, et ils ne peuvent pas être comptés pour ignorer les passions qui les dirigent. Leurs anciens sont connus pour leur sagesse. Musiciens hors pairs, ils peuvent débloquer les barrières mentales que les gens dressent pour se protéger eux-mêmes. Héritiers de Dionysos, ils sont issus du Rêve Olympien. Les satyres sont l’une des énigmes du monde féerique.

Les sidhe

Ce sont les nobles et grands elfes des récits. Lumineux, à la beauté surnaturelle, ils sont les dirigeants des fées. Organisés en six Maisons nobles de la Cour Seelie et six de la Cour Unseelie, ils se disputent sans cesse, et leurs intrigues affectent souvent le reste du monde enchanté. Ils sont l’incarnation de la beauté et de la grâce des fées des contes. (Cf. les Maisons nobles). Les sidhe sont des exilés récents sur Terre. Encore peu habitués à leur existence mortelle (surtout les sidhe des Maisons Perdues), ils sont terrifiés par leur propre mortalité, par le monde si étrange autour d’eux, par la Banalité qu’ils perçoivent. Les sidhe se lamentent de leur oubli d’Arcadia qu’ils espèrent rejoindre. En eux gît une tristesse mélancolique qui transparaît même derrière leurs rires cristallins. Leur but en tant que kith est de réunir le Songe avec la Terre, afin d’enchanter à nouveau les hommes. Mais comment faire ?

Les sluagh

Ils sont les banshies, les dames blanches, les rampants dans les ténèbres. Ils savent tout ce qui se passe dans le monde d’au dessus, mais préfèrent la compagnie des araignées aux autres fées. Ils sont sombres, ont la peau blanche, les yeux cernés de noir et les lèvres noires. Ils ne parlent qu’en chuchotant, et tous pensent qu’ils commettent d’atroces choses sous terre. Dans les légendes écossaises, la sluagh sidhe est une cavalcade nocturne de fées qui kidnappent les pauvres ères dans la lande.

En réalité, ces misanthropes aiment à se retrouver entre eux lors de Hauts Thés ritualisés, moment où ils échangent leurs plus grands secrets. Pâles comme la mort et aux yeux et lèvres cernés de noir, avec leurs cheveux noirs et leurs habits passés, les sluagh ressemblent à des croquemorts ou des dandys poussiéreux de l’ère victorienne qui fut leur apogée en tant que kith. Le fait que les sluagh peuvent voir et communiquer avec les morts peut aider à comprendre bien des choses...

Les trolls

Contrairement aux histoires racontées un peu partout, les trolls ne sont pas des brutes épaisses vertes. En réalité, les trolls sont les grands géants des légendes nordiques comme les géants de glace ou de feu. Les trolls sont ceux qui gardent et protègent et tiennent bon quand tous les autres sont tombés. Ils sont fidèles et loyaux, forts et courageux, honorables et lents à mettre en colère. Mais une fois que c’est fait, ils dévastent tout sur leur passage. Ils soutiennent le pouvoir des sidhe qui, en grande partie, règnent grâce à eux. Les trolls sont des géants à la peau de glace (bleue) et à la force herculéenne. Leur tête est surmontée de petites cornes et ils ont de petites canines. Les Unseelie sont les ogres et les trolls des légendes, verdâtres, poilus et mauvais, aux dents qui ressortent.



Encadrement arrondi
Ajouter un commentaire
forum bouton radio modere abonnement

forum vous enregistrer forum vous inscrire

[Connexion] [s’inscrire] [mot de passe oublié ?]

Encadrement arrondi

Tous les éléments et personnages sont des marques déposées détenues par leur propriétaire. Ils sont utilisés ici sans autorisation particulière, dans un but d'information. Si l'auteur ou le détenteur des droits d'un élément quelconque de ce site désirait qu'il soit retiré, les responsables du sden s'engagent à le faire dans les plus brefs délais.

(c) 1997- 2017 SDEN - Site communautaire de jeux de rôle
Tous droits réservés à l'association loi 1901 Elfe Noir.
Les textes et les illustrations des rubriques, sauf avis contraires, sont la propriété de leurs auteurs.