SDEN - Site de jeu de role
Accueil > Changelin : le songe > Aides de jeu > Le Compendium féerique > Les dérives du Songe
Contribuer

Changelin : le songe

Les dérives du Songe

samedi 24 juin 2006, par Bélédon

Où voulait en venir White Wolf en nous proposant des fées aux noms biscornus dont l’orthographe nous rappelait vaguement quelque chose ? D’où tirent-ils leurs idées de noms de fées ? De toute évidence la volonté du Loup Blanc est de se démarquer des autres univers "Fantasy", au risque de faire se perdre le jeune joueur qui ne voit dans les fées que nains et elfes.

Une autre façon de voir les kith

Les divers noms avancés par WW viennent, je pense, d’obscurs livres traitant de l’origine des fées et dont se sont inspirés les auteurs. Ces livres par trop banals, situent en majorité l’existence des fées au sein de la culture Celtique. Il est vrai que c’est une vision bien amoindrie de la chose. Chaque culture possède sa fée, sa créature, voir en cela Scales. On voit alors se profiler à l’horizon tous les kiths possibles et imaginables. Mais la grande politique de WW est de tout normaliser, que chaque joueur puisse s’identifier à une créature particulière selon ses goûts. Apparaissent alors les joueurs tri-classés Ventrue/Croc d’Argent/Sidhe, ou bien encore Nosferatu/Rongeur d’Os/Banshee... et bien non ! Cela est trop banal, trop stéréotypé.

Mon point de vue, sans rien avoir d’exceptionnel, peut faciliter les problèmes du genre : "oui, mais môa je ne me vôa pas troll, car les trolls chez Tolkien y sont pas bô, je me vôa plutôt géant." Ok !

En fait pour moi WW n’a fait que présenter des familles de fées. Leurs caractéristiques sont générales et modifiables à volonté avec l’accord du MJ. Ainsi pour moi les Sidhes englobent toutes les belles fées, les fées nobles, etc... Les Morganed présentés dans France (chez LUDIS), ne sont de mon point de vue rien de moins que des Sidhes aquatiques. Lorsqu’un joueur crée son personnage, il convient alors de se demander quel reflet il se souhaite : une fée belle, forte, travailleuse, inventive, qui fait peur... Ensuite il faut lui montrer quelle serait sa famille de fées, et les pouvoirs qui lui reviendraient. En accord avec le maître de jeu, ces pouvoirs devraient pouvoir être échangés. Ainsi, si au lieu de pouvoir se contorsionner, un Sluagh veut pouvoir se transformer en souris ou en rat, pourquoi pas ?

La sauvegarde de WW avec les règles de joueurs, c’est la règle d’or. Et je pense que Changelin est LE jeu où elle doit s’appliquer particulièrement...

Le vieillissement des Fées

Un autre point de règle largement discuté sur les divers forums et groupes de discussion, le vieillissement de l’aspect de la fée. Je commencerais par faire remarquer le mot aspect : c’est la façon dont apparaît la fée dans le monde réel et non ce qu’elle est réellement. On peut donc imaginer une très ancienne fée dans un corps très jeune. Dans ce cas, comment expliquer le manque de vieillissement de l’aspect ? La réponse type : "c’est magique !"

Le fait de résider dans les lieux enchantés ou dans le Songe ralentit le vieillissement voir le stoppe, des charmes pourraient aussi ralentir ce courroux du temps. Autre vision qui m’a été soufflée sur le forum de Dame Della : l’aspect vieillit avec l’accroissement des points de Banalité. Si un personnage ayant débuté gamin se voit octroyé assez de points de banalité pour que son score permanent atteigne trois, il devint vaurien, et change d’aspect, il passe sa puberté... Dans ce cas il est concevable que la fée rajeunisse. Oui mais pour changer d’aspect, il devra entreprendre une quête dans le Songe.

Dans le cas inverse une enfant peut se voir vieillir d’un seul coup suite à une accumulation trop rapide et trop violente de banalité, les médecins ont rationalisé cela et l’ont appelé la Progéria. C’est pour eux une maladie congénitale provoquant le vieillissement prématuré des cellules.

P.-S.

Ne pouvant dire mieux que Bélédon, je m’associe pleinement à cette vision. Le chef de rubrique.


Encadrement arrondi
Les commentaires sur cet article

2010-08-08 12:32:52 - Mattboggan

Le vieillissement de la fée est prévu dans les règles officielles de Changeling et est discuté et explicité dans le supplément (indispensable à mon avis) The Enchanted.

Cela rejoint ce que tu proposes : pour changer d’Aspect (soit dit en passant ce terme est plutôt mal choisi par les traducteurs car "Seeming" implique d’autres choses, mais bon...), un changelin doit accumuler le score de Banalité correspondant à l’Aspect suivant (donc 3 pour un Vaurien et 5 pour un Grincheux). Si le changelin est effectivement aussi âgé physiquement alors il changera d’aspect.

Par exemple, un Vaurien a accumulé 5 points permanents de Banalité ; il risque donc de devenir Grincheux mais uniquement lorsqu’il atteint ses 25 ans. Le Conteur peut décider que cela intervient un peu plus tôt (20 ans, pourquoi pas) s’il continue à acquérir de la Banalité.

Les changelins ont un rituel, le Togail an Ainm ("augmenter le nom" en gaélique écossais), qui permet à la fée de passer d’un âge à l’autre et de changer d’Aspect (et donc d’apparaître plus âgée sous son moi féerique). Un changelin qui refuse de reconnaître que le temps est venu de changer d’Aspect entre dans le Tumulte.

Encadrement arrondi
Encadrement arrondi
Ajouter un commentaire
forum bouton radio modere abonnement

forum vous enregistrer forum vous inscrire

[Connexion] [s’inscrire] [mot de passe oublié ?]

Encadrement arrondi

Tous les éléments et personnages sont des marques déposées détenues par leur propriétaire. Ils sont utilisés ici sans autorisation particulière, dans un but d'information. Si l'auteur ou le détenteur des droits d'un élément quelconque de ce site désirait qu'il soit retiré, les responsables du sden s'engagent à le faire dans les plus brefs délais.

(c) 1997- 2017 SDEN - Site communautaire de jeux de rôle
Tous droits réservés à l'association loi 1901 Elfe Noir.
Les textes et les illustrations des rubriques, sauf avis contraires, sont la propriété de leurs auteurs.