SDEN - Site de jeu de role
Accueil > Château Falkenstein > Aides de jeu > Protagonistes > La confrérie de Vinci
Contribuer

Château Falkenstein

La confrérie de Vinci

mardi 17 mai 2005, par Pitche

Une Aide de Jeu pour Château Falkenstein
par Paul-Henri Verheve
pitche@sden.org

Confrérie de Vinci | L’Hôtel Tassel | Inventions | Léonard de Vinci | Personnages remarquables | Synopsis d’aventures

Au début, seuls les Maîtres Nains y étaient admis. Et ce n’est que sous l’influence de Borg, Grand Maître que les inventeurs et bricoleurs humains peuvent y accéder. Le candidat doit faire ses preuves dans la technologie steampunk et être recommandé par deux membres plus âgés que lui. La Demande Officielle du Bureau des Brevets Officiels est vraiment le tout premier passe-droit, en quelque sorte la carte de visite de votre savoir-faire. Les membres reçoivent comme passe-droit, un jeton en forme d’engrenage. Au plus il est denté, au plus on a affaire à un génial inventeur, proche du Savant Fou.

Le club se trouve à Nuremberg en Bavières. Il tire son nom du célèbre Léonard de Vinci, génial inventeur italien. Il est hébergé dans le magnifique et splendide Hôtel Tassel.

Le lieu est excellent pour nouer des contacts ou rencontrer des Membres éminents de la Loge Mystique du Temple de Râ croix égyptienne (= ankh). D’ailleurs leur sceau est apposé un peu partout si on y prête attention et permet d’accéder à certaines pièces secrètes aux Initiées. L’ankh de leur bague leur sert de clé. C’est aussi une excellente source de renseignements concernant les Savants Fous de la Nouvelle-Europe. Vous y apprendrez plus ici que toutes les revues et journaux à sensation.

L’Hôtel Tassel

Bâtiment de Victor Horta, l’architecte belge Art-Nouveau. Avant de servir à la Confrérie de Vinci, il appartenait à son ami Tassel. Celui-ci lui avait demandé de construire, pour lui et sa grand-mère, un hôtel de maître. Malgré le regard sceptique jeté par les passants, pour Tassel photographe et professeur, c’est la demeure idéale. En effet, l’entresol sert de laboratoire, de manière qu’on puisse projeter des images dans la salle à manger. La superbe verrière éclaire la pièce principale, le bureau. Pour Victor Horta, les séjours doivent être éclairés par un puits de lumière et le sous-sol n’est pas entièrement enterré.

Hôtel Tassel(Hôtel Tassel rue Paul Emile Janson à Bruxelles en Belgique)

Plus d’info sur l’Art Nouveau ?

Viens t’asseoir, on va causer Hortaculture !

in

République Universelle, jdra du SDEN

découpage Rez-de-chaussée : on pénétre d’abord un imposant hall d’entrée revêtu d’un splendide tapis vert billard avec des motifs dorés. Des lambris de bois clair garnissent les murs recouvert d’un papier peint de couleur rosé. On expose à votre droite les membres illustres, des inventions notables, etc. et à votre gauche, les règles d’admission et réglement d’ordre intérieure du club. De confortables fauteuils permenttent de faire patienter les visiteurs qui sont invités et priés de ne pas dépasser ou franchir cette pièce. Il y a également un vestibule tenu par une employée. La salle des inventions exposent les maquettes ou plans d’inventions géniales. Derrière un couloir de service permet d’accéder aux cuisines et réserves.

Entresol : un projecteur de kinema trône au centre de l’étage et qui permet de diffuser des films vers la salle de réunion du premier étage. Néanmoins, c’est l’étage du loisir oisif : salles de poker et bridge occupent le tiers de la superficie. L’autre tiers est occupé par un splendide salon colonial en meubles de rotin et tissus fleuris où l’on peut lire les dernières revues ou journaux parus et achetés quotidiennement. Un serveur passe entre les tables de fonte et de marbre pour satisfaire les commandes des membres. Une personne officie au bar où l’on sert plutôt thé, café, expresso, etc. accompagnées de délicieuses viennoiseries. C’est plus l’ambiance du salon de thé. Les tons principaux sont l’orange et le vert émeraude.

1er étage : l’escalier donne sur un hall qui mène à un couloir donnant accès de part et d’autre à des boudoirs où l’on peut se reposer. Ici le ton est le bleu nuit, le granit sombre invite à l’assoupissement, les lueurs bleutées des lampes à gaz crépitent doucement telle une berceuse, un chuintement de contentement, de plaisir... Une salle de réunion permet à plusieurs membres de débattre d’un sujet ou d’une thèse. On y retrouve des pupitres d’écriture, un tableau. Une sténo-dactylo est dépêchée sur demande pour tenir le role de secrétaire. MAIS c’est ici que se cache les alcôves et pièces secrètes de Râ. Un pièce d’archives et d’ouvrages occultes, un laboratoire de chimie et d’alchimie où l’on s’emploie à transformer le Pb en Au ! On termine par un atelier secret et une salle servant aux offices rituelles et initiatiques. Un Test de Perception d’un 8 de carreau au minimum permettra de découvrir celles-ci.

2ème étage : l’immense salle de réception et banquet occupe la majeure partie de l’étage. Ici les tons mauve et rouge cardinal forment la gamme des couleurs. Les poutres, boiseries, portes et meubles sont faits de bois d’acajou et de teck, sombres et bordeaux rivetés de clous de cuivre brillant. La nappe en dentelle de Brugge fait resplendir le magnifique service d’argent de Pologne et de cristal de Bohème rutilant. Sur le côté, un pupitre permet de tenir un discours à l’assemblée avant de passer à table. Attenant se trouve le salon - fumeoir, où il est agréable dans la quiétude de la nuit qui s’annonce, après un bon repas de discuter de tout et de rien en fumant un bon havanne et sirotant un bon cognac (ou autres boissons) servis de main de maître par le barman à entière disposition des membres. Mais attention, la sobriété et la retenue sont de mises. De chaque côté de la salle de banquet, se trouve une immense bibliothèque : des mètres et des mètres d’ouvrages de toutes sortes, de tout âge, ... une splendide et admirable collection qui ferait palir n’importe quel salon de lecture ! Les livres sont consultables sur place en toute sérennité.

Toit en dôme : il abrite dans le plus grand secret les installation secrètes et meurtrières du Professeur Gorniak (voir le synopsis "Lueur d’Etincelle"). On y acccède par une trappe secrète aménagée dans la plafond du 2ème étage. On tournant un lustre, on le fait descendre un escalier à vis qui mène au toit en dôme. Il dispose d’un atelier et d’une chambre pour s’y coucher et d’un bureau pour y coucher sur le vélin ses trouvailles.

Voici un plan de l’ensemble du bâtiment * [ Visionner le rez-de-chaussée | entresol et 1er | 2ème et dôme ] * [ Télécharger l’ensemble ]

Léonard de Vinci
(1452 - 1519)

Léonard de Vinci

Peintre, sculpteur, architecte, ingénieur et savant italien. Il est d’abord célèbre comme peintre. Mais ce grand initiateur de la seconde Renaissance s’intéressa à toutes les branches de l’art et de la science, ainsi qu’en témoignent ses écrits et ses étonnants carnets de dessin.

Inventions

Ce dessin datant des années 1480, est entouré d’une notice explicative dont l’écriture doublement inversée, est caractéristique de l’auteur. Il représente un hélicoptère fait d’une voilure tournante en forme de vis sans fin, mûe par un mouvement d’horlogerie. Si, comme le suggère le texte, l’appareil a fonctionné, il a probablement été le premier à transporter sa propre source d’énergie.
Tank Il file à toute allure et possède une meurtrière circulaire afin cracher le feu dans toutes les directions, tout autour de lui. Une manivelle manoeuvrée par des hommes lui permette de se mouvoir. Il est recouvert d’un blindage à l’épreuve des balles.

Ci-dessous :
Croquis de 1485 environ, montrant le détail du mécanisme et du système de transmissions d’un modèle de machine volante. En actionnant avec les mains des leviers, et en pédalant sur les dents de la roue inférieure, le pilote, à demi couché, devait s’élever. L’engin en forme de cloche à la tête du pilote est un inclinomètre.

Machine volante Les intuition géniales de Léonard de Vinci

"L’homme est capable" affirmait-il, "de se maintenir dans l’air par le moyen d’ailes battantes." De 1480 à 1519, date de sa mort, le génie de la Renaissance lutta pour vérifier son hypothèse et rendre possible ce vol qui fut, selon le mot d’un de ses biographes, "le plus obsédant et le plus tyrannique de ses rêves".

Ornithoptère Modèle d’ornithoptère à quatre ailes, pour pilote debout. Les deux paires d’ailes, actionnées par un jeu de cordes et de poulies, devaient battre l’air à tour de rôle, "imitant l’allure d’un cheval".

Les intuition géniales de Léonard de Vinci

Combinant ses connaissances de physique et de mathématiques avec ses observations sur le vol des oiseaux, Léonard dessina une étonnante variété d’ornithoptères mus par la force musculaire.
Si ses machines à ailes battantes se montrèrent irréalisables, certaines de ses idées, comme le rotor d’hélicoptère, se retrouvent dans des réalisations aéronautiques modernes.

Synopsis d’aventures

Labotoire Secret
Les Personnages sont contactés par les Maîtres Théosophiques de la Loge Blanche ou soit l’un des Personnages fait partie de cet ordre sorcier. Ceux-ci ont récemment essuyé des pertes à Nurenberg. Des leurs sont tombés sous le coup d’une violente attaque de magie combinée à une super-science. Aucun doute, ce méfait est signé par la loge Mystique du Temple de Râ. Ils leur demandent d’enquêter et de débusquer leurs repaires. Ils se chargeront du reste ensuite...
Tout ceci menèra les Personnages à la Confrérie de Vinci. Ils devineront bien vite qu’elle sert de base arrière. Il faudra qu’ils pénètrent au coeur de celle-ci pour repérer leur installation.

Personnages principaux
Sorcier de Râ,
pratiquant de l’Art

Très instruit et habile de ses mains mais mauvais combattant. Néanmoins, il dispose de sorts, gadgets ou formules chimiques pour neutraliser les audacieux.
Instruction [EXC] -Bricolage [EXC] - Mêlée [FAI] - Escrime [FAI] - Courage [EXC]

Tiburce,
sorcier de la Loge Blanche

Il voue une haine farouche à l’encontre des adeptes de Râ. Cet ordre sorcier ne passe son temps qu’à découvrir pour détruire : c’est une abbération qu’il faut éliminer. Dans la vie mondaine, c’est un grand mécène, amoureux de l’Antiquité. Il en étudie la philosophie et les courants de pensées. Il aime à s’exprimer en locutions latines.
Instructions [BON] - Finances [EXC] - Relations [EXC] - Sorcellerie [EXC] - Aisance sociale [BON]

La Combinaison ne fait pas le Moinillon
Elrik avait inventé un surprenant gadget : une combinaison d’escalade qu’on lui avait commandé pour une représentation au Cirque de Munich du numéro sensationnel de l’Homme-Araignée. Il l’avait entreposé dans le salon du club.
Mais elle a été dérobée et a servi à commettre un vol audacieux : s’introduire au dernier étage de la Grande Banque de la Compagnie de l’Acier. Les Personnages sont contactés par la police pour mener l’enquête dans ce qui semble être le vol du siècle ou tout du moins une impasse. Les Personnages iront enquêter auprès de l’inventeur membre de la Confrérie de Vinci pour découvrir le voleur-cambrioleur.
C’est l’Homme-Araignée qui a réussi à dérober la combinaison en passant chercher la commande. Ensuite, il déplora ce vol publiquement. Il se tient tranquille le temps que l’affaire se tasse.

Personnages principaux
L’Homme-Araignée,
artiste bulgare du grand cirque de Munich

Funambule et acrobate hors-paire mais sans le sou, il voit en la combinaison d’escalade un moyen d’organiser un cambriolage et en finir avec la misère. Il est aidé par un Fäé prestidigitateur - illusioniste.
Agilité [EXC] - Charisme [BON] - Escrime [BON] - Physique [BON] - Courage [BON] - Instruction [FAI] - Finances [FAI]

Elrik,
inventeur et membre de la Confrérie de Vinci

C’est aussi le gadgeteur le plus renommé et doué de Nurenberg. Ses inventions ont fait le tour de la Bavière, copiées mais jamais égalées. Sa dernière et géniale trouvaille est cette combinaison d’escalade.
Perception [EXC] - Bricolage [EXC] - Instruction [BON]

Gadget
Combinaison d’intrusion,
coût 55 Mo

La combinaison parfaite pour s’introduire en toute discrétion et efficacité. Elle se compose de 4 aiguilles somnifères dissimulées dans un stylo. Des crampons d’escalade ajoutés aux chaussures. Des griffes peuvent se retracter d’une paire de gants. Un grappin d’une longueur de 6 m peut jaillir d’un baton. Une broche en forme de lune cache un passe-partout. Et le haut-de-forme abrite une lanterne frontale bien pratique pour voir où l’on courre.

Léonard de Vinci, c’est mon hobby !
Les Personnages sont abordés par un Dragon, Sir Stivy. Celui-ci est un passionné et un fervent collectionneur de tout ce qui touche l’esprit le plus génial de l’Histoire (avec Archimède se plait-il à rajouter) : Léonard de Vinci.
Et les Personnages ne sont pas sans savoir que la Confrérie de Vinci possède une petite collection de créations de Léonard de Vinci. Il désire qu’ils pénètrent en toute discrétion les lieux et qu’ils emportent un splendide portrait à la sanguine.

Personnages principaux
Sir Stivy,
dragon collectionneur du Tout Vinci

Aristocrate anglais bien propre sur lui et passionné de sciences. C’est l’un des membres honoraires de l’Académie des Sciences de Londres.
Physique [BON] - Sorcellerie [BON] - Charisme [BON] - Relations [BON]

Une Lueur d’Etincelle
Le professeur Gorniak, membre de la Confrérie de Vinci et Savant Fou a installé une terrible Arme Infernale dans le toit en dôme du bâtiment. Une ouverture en fente pareille à celle d’un observatoire permet de pointer le terrible canon meurtrier sur la ville et détruire dans le feu et l’éclair n’importe quel bâtiment. Le toit en dôme peut pivoter sur lui-même à 360°. Quelques bâtiments détruits et une triangulation permetteront aux Personnages de déterminer l’endroit d’où les tirs partent et ensuite de parvenir à détruire l’Arme Infernale et son Inventeur.

Personnages principaux
Gorniak,
savant fou et pyromane

Il voue une attirance toute particulière au Feu et à l’Eclair. Son arme est une consécration de recherche et de perfectionnement. Les bâtiments qui au loin s’embrasent dans de splendides et terribles lueurs d’incendie satisfont en lui ses instincts de pyromane. Un charisme et une instruction exceptionnelles contrebalance son physique ingrat. Membre de la Confrérie de Vinci.
Bricolage [EXT] - Charisme [EXC] - Attirance [FAI] - Instruction [EXC]

Arme Infernale
Lueur d’Etincelle,
arme [30] - taille [x1]

Elle se trouve dans le toit en dôme du bâtiment projeter un rayon de foudre électrique ou un jet incandescent. C’est une machine où virevoltent des arcs électriques. Des lentilles et miroirs terminent l’assemblage. Il est manoeuvré par des leviers ou des cables métalliques. Un portée de plusieurs centaines de mètres avec un létalité effrayante. On peut la basculer sur un trépied pour tirer une rafale de foudre ou de feu.

Personnages remarquables

Le Majordome
L’homme qui satisfait les moindres désirs des membres du club. C’est un homme plein de ressource, serviable, poli et discret ! Un homme de confiance qui connait les moindres secrets, recoins ou confidences de la Confrérie de Vinci. Mais il est dur de le faire parler mais une foissa confiance gagnée, c’est un puit de savoir et une mine de renseignements que vous aurez à portée de main.
Aisance sociale [BON] - Discrétion [EXC] - Finances [FAI] - Interprétation [BON] - Perception [BON]

D’autres personnes remarquables sont décrites dans la section Synopsis d’aventures.

Confrérie de Vinci | L’Hôtel Tassel | Inventions | Léonard de Vinci | Personnages remarquables | Synopsis d’aventures


Encadrement arrondi
Ajouter un commentaire
forum bouton radio modere abonnement

forum vous enregistrer forum vous inscrire

[Connexion] [s’inscrire] [mot de passe oublié ?]

Encadrement arrondi

Tous les éléments et personnages sont des marques déposées détenues par leur propriétaire. Ils sont utilisés ici sans autorisation particulière, dans un but d'information. Si l'auteur ou le détenteur des droits d'un élément quelconque de ce site désirait qu'il soit retiré, les responsables du sden s'engagent à le faire dans les plus brefs délais.

(c) 1997- 2017 SDEN - Site communautaire de jeux de rôle
Tous droits réservés à l'association loi 1901 Elfe Noir.
Les textes et les illustrations des rubriques, sauf avis contraires, sont la propriété de leurs auteurs.