SDEN - Site de jeu de role
Accueil > Deathwatch > Aides de jeu > Space Marines > La Légion des Damnés dans Deathwatch
Contribuer

Deathwatch

La Légion des Damnés dans Deathwatch

dimanche 25 août 2013, par Fredraider

La Légion des Damnés devrait tout naturellement se manifester dans la Marche de Jéricho ! Les frères de batailles pourraient très bien avoir l’ultime privilège de les croiser avant de trépasser ou d’être aux portes de la mort ! Ou peut-être sont-ils partis sur les traces de leur intervention dans l’un des Saillants de la Croisade d’Achilus !

L’historique de la Légion des Damnés

La Légion des Damnés est un phénomène mystérieux, certains y mettront une touche de Warp, d’autres de sciences perdues, d’autres de la puissance de l’Empereur Dieu. Mais tous sont accords pour dire que la Légion des Damnés se manifeste dans la plus âpre des adversités que peut connaitre les Space Marine, transformant une défaite consommée en une victoire à la Pyrrhus !

Les témoignages suite à l’apparition de la Légion des Damnés couvrent tout l’Imperium. Mais leur aide est totalement imprévisible et aléatoire. Combien de Chapitres ont prié pour leur intervention et n’ont jamais été exaucés et combien de Space Marines ont été aidés sans avoir imploré la présence de cette mystérieuse légion.

Néanmoins, chaque intervention de la Légion des Damnés a été cruciale et déterminante, elle a souvent déterminé le sort d’un secteur entier, voire d’un Segmentum ! Si la Légion des Damnés intervient dans le sort d’une bataille, son intervention est des fois plus obscure et ses raisons apparaissent nettement à l’aune de plusieurs siècles ! L’Inquisition a essayé de percer ce mystère mais elle a échoué à chacune de ses tentatives... Les Ordos sont aussi désappointés que les Chapitres eux-mêmes face à l’origine de la Légion des Damnés. De plus, les témoins de son intervention sont rares car elle intervient au moment où tout espoir a disparu et que les rares hommes vivants sont au seuil du trépas !

Après la bataille, la Légion des Damnés disparaît aussi subitement qu’elle est apparue ! Aucun témoignage de vaisseaux, de système de téléportation, de sortilèges psychiques ! Elle disparaît dans l’air dans un souffle fugace et désarmant !

Qui sont ces légionnaires ? Qu’elle est leur organisation et leur allégeance ? Les rares témoignages ne font état de capitaine, d’apothicaire et d’archiviste... Une seule connaissance, l’existence d’un légionnaire prénommé Centurius. Mais nul ne sait son grade et sa compagnie. Centurius se distingue dans la Légion des Damnés par le crâne qu’il porte, appelé Animus Malorum.

La Légion des Damnés à Deathwatch

L’apparition de la Légion des Damnés dans Deathwatch doit se vêtir d’un puissant effet dramatique. Les personnages devraient être à l’article de la mort et mourir quelques temps après l’apparition de la Légion des Damnés. Une fin de campagne serait le moment idéal pour faire apparaître la Légion des Damnés. Il faut aussi que la Légion des Damnés apparaisse à un moment critique de la Croisade d’Achilus, à un point de non-retour.

Voici deux exemples, de l’apparition de la Légion des Damnés dans la Croisade Achilus.

Dans le Saillant Orpheus : Une immense flotte tyranide se rue sur Eleusis. La flotte de la Marine Impériale est balayée dans la tentative d’endiguer les nuées de l’Esprit Ruche. Les frégates de la Deathwatch sont mises à mal, dont celle des personnages joueurs qui s’écrase dans les contreforts d’une cité ruche. L’équipe d’extermination va bataillée sur la planète, dans une tentative effrénée de sauver le plus d’habitants possible. Peu à peu, les forces impériales tombent une à une. Les dernières forces impériales dirigées par l’équipe d’extermination jouent un dernier baroud d’honneur avant l’annihilation totale. Tout laisse penser que le Saillant Orpheus va s’écrouler suite à cette terrible défaite. Dans la dernière attaque, les personnages joueurs doivent être à l’agonie : mortellement blessés avec des armures énergétiques en lambeau, amputés d’un bras ou d’une jambe, utilisant les dernières munitions, harassés à l’extrême. Puis, la Légion des Damnés apparait et les tyranides sont abattus en nombre. Un PJ pourrait assister à la mort du Prince des Nuées avant de rendre l’âme ou de tomber dans un profond coma. Au final, les seuls témoins de cette victoire à la Pyrrhus devraient être les rares PJs survivants. Eleusis est un charnier sans nom, les forces de la Croisade dans le Saillant d’Orpheus sont exsangues mais l’Esprit Ruche a perdu des nuées innombrables à Eleusis, il est désormais aux abois et affamé de biomasse, l’assaut tyranide a été endigué durablement par l’intervention quasi miraculeuse de la Légion des Damnés. Les rares personnages joueurs pourront passer PNJs clés dans la Croisade sur le front d’Orpheus et lancer pourquoi pas d’autres PJs sur un nouvel arc de campagne dans la Marche de Jéricho.

Dans le Saillant Acheros : La Marine Impériale a décidé de frapper au cœur du Saillant Acheros à Samech, la planète des vils Hereteks. Sans Samech, les forces séditieuses du Saillant perdront un allié incontournable dans cette guerre. En grand secret, la Deathwatch dispose d’une arme antédiluvienne datant de la Grande Croisade, une foreuse bombe qui peut fracasser la masse d’une planète. Les PJs se seront portés volontaires pour acheminer celle-ci jusqu’à Samech, l’armer sur place et la protéger jusqu’à ce qu’elle pulvérise cette malfaisante engeance du Mechanicus Noir. Mais cela ne se passe pas comme prévu… La flotte de la Marine Impériale est cisaillée d’entrée de jeu dès l’orbite de Samech. Une puissante flotte du Chaos apporte son aide à la démoniaque flotte de Samech. Même la frégate de la Deathwatch est abattue et vient s’écraser aux abords d’une cité-forge démoniaque. Les PJs devront se battre au coude à coude. Le Techmarine va vite comprendre que l’esprit de la machine de la foreuse bombe est en train de subir des assauts démoniaques, il va devoir lutter contre le démon, s’il veut lancer l’armement de la foreuse. La tentative de détruire Samech s’annonce désastreuse, une importante flotte impériale détruite, une arme terrifiante bientôt aux mains des ennemis de la Croisade et une horde d’abominations Hereteks venue détruire le dernier carré des forces impériales sur Samech… Puis, la Légion des Damnés se manifeste et ravage la horde de Samech. De précieuses minutes sont gagnées et le Techmarine parvient à l’emporter sur l’esprit démoniaque et la foreuse bombe part remplir son office. Il devrait avoir quasi aucun survivant, une victoire à la Pyrrhus, ou chaque mort fera l’objet d’une commémoration héroïque dont la portée rejaillira sur l’ensemble de la Marche de Jéricho. Samech est fragmentée dans l’espace, les forges noires sont abattues donnant une lueur d’espoir dans le Saillant d’Acheros !

Illustration de couverture de Legion of the Damned
Image du jeu vidéo Space Marine
Illustration issue du White Dwarf



Encadrement arrondi
Ajouter un commentaire
forum bouton radio modere abonnement

forum vous enregistrer forum vous inscrire

[Connexion] [s’inscrire] [mot de passe oublié ?]

Encadrement arrondi

Tous les éléments et personnages sont des marques déposées détenues par leur propriétaire. Ils sont utilisés ici sans autorisation particulière, dans un but d'information. Si l'auteur ou le détenteur des droits d'un élément quelconque de ce site désirait qu'il soit retiré, les responsables du sden s'engagent à le faire dans les plus brefs délais.

(c) 1997- 2017 SDEN - Site communautaire de jeux de rôle
Tous droits réservés à l'association loi 1901 Elfe Noir.
Les textes et les illustrations des rubriques, sauf avis contraires, sont la propriété de leurs auteurs.