SDEN - Site de jeu de role
Accueil > EW-System > Aides de jeu > Background > L’Habitat Romain
Contribuer

EW-System

L’Habitat Romain

dimanche 10 octobre 2004, par Christophe "BJ" BREYSSE

L’urbanisme Romain est à la pointe du progrès : immeubles de plusieurs étages, aqueducs, thermes et temples font des cités Romaines de véritables prodiges architecturaux.

La Maison

La maison à Péristyle

A partir du IIe siècle av. J.-C., les Romains aisés influencés par les Grecs se font construire de véritables hôtels particuliers avec péristyle (le péristyle est un préau reposant sur des colonnes) et jardins. La maison à atrium était une maison simple, sans luxe. Par piété, les riches romains la conserve mais ils y ajoutent une seconde maison de façon grecque au-delà du tablinum. Un corridor fait communiquer les deux maisons. Le tablinum (bureau du maître) à une ouverture sur le péristyle et une autre sur l’atrium. Les Romains ajoutent parfois un étage et aménagent de nouvelles pièces pour les réceptions. Les pièces de réception sont décorées avec des statues, des vases et des tapisseries de valeur. Les colonnes du péristyle et les murs de la maison sont revêtus de marbre et de matériaux rares, avec peintures et mosaïques. Derrière la maison se trouve un jardin organisé de façon géométrique. Dans la salle à manger triclinium, se trouvent trois lits. Au maximum les convives peuvent être neuf (trois par lit). Au début de la république, les femmes et les enfants n’avaient pas le droit à s’asseoir sur les lits ils devaient manger sur des chaises. Par la suite cette habitude sera abandonnée. Chez les nobles, on trouve l’armoire contenant les masques funéraires des ancêtres près du lararium.

Les immeubles

Dès l’époque des guerres puniques sont construits pour les gens moins riches, des immeubles (insulae) divisés en logement (cenacula). Les fenêtres sans vitres, des balcons aèrent les logements. Il n’y a pas d’atrium ni de cheminées. La cuisine se fait sur des réchauds et on se chauffe avec des braseros. Les appartements ne possèdent pas l’eau courante mais une fontaine en en bas de chaque immeuble permet l’approvisionnement en eau. Certains des immeubles ont plus de 20 mètres de haut et jusqu’à sept étages. Les habitants les plus pauvres occupent les étages supérieurs.

Les boutiques

Les maisons comportent au rez-de-chaussée une ou plusieurs boutiques que le propriétaire met en location (à moins qu’il n’en tienne une lui-même).de marché cour de guerre existe également, ce sont des allées centrales de part et d’autre desquelles s’alignent des boutiques. Chaque boutique est composée d’une pièce unique donnant sur la rue par une grande baie, elle est fermée la nuit par des volets. Une table de maçonnerie sert à l’étalage, elle comprend également des rayonnages et des tréteaux. Une boutique est signalée par une enseigne illustrée.

La maison de campagne

Jusqu’aux quarante dernières années de la république, les Romains occupés par la vie politique, sont retenus à Rome. Puis la mode apparaît des maisons de campagne (villa urbanae), à distinguer des fermes (villa rusticae). Ce sont des maisons de villégiatures. Les villas sont construites de la même manière qu’une maison à péristyle avec parfois des touches de fantaisie adaptées au terrain et au site de construction.

Le Mobilier

Avant les conquêtes

Avant les conquêtes romaines le mobilier de la république n’est pas très différent de celui de la royauté. Il faut attendre les conquêtes pour qu’il change. Une anecdote raconte qu’au IVe siècle, q’un seul sénateur aurait possédé de la vaisselle d’argent qui n’était utilisée que lorsque Rome recevait des ambassadeurs étrangers.

Après les conquêtes

Le goût des beaux meubles vient aux Romains après la conquête des pays hellénisés d’Asie. Ils se bornent d’ailleurs à copier les meubles orientaux. Puis on commence à rechercher les bois précieux, les associations d’ivoires ou d’écailles, les appliques d’argent ou d’or. Les formes commencent à se compliquer. On se met à distinguer les tables à un seul des tables à trois pieds. Les tables sont maintenant le plus souvent de bronze avec un plateau de marbre. La chaise à dossier courbe et l’armoire en bois ou en métal font leur apparition à la fin de la république. Un matériel de cuisine proche du nôtre se retrouve dans les maisons romaines. Les riches possèdent de la vaisselle d’argent. Cette dernière est surtout exposée à l’envie du visiteur sur de beaux meubles plutôt qu’utilisée. L’éclairage se réalise au moyen de chandelles de cire disposées dans des candélabres luxueux ou des lampes à huile. Malgré toutes ces innovations les pièces romaines donnent toujours une impression de nudité car elles restent sommairement meublées.



Encadrement arrondi
Ajouter un commentaire
forum bouton radio modere abonnement

forum vous enregistrer forum vous inscrire

[Connexion] [s’inscrire] [mot de passe oublié ?]

Encadrement arrondi

Tous les éléments et personnages sont des marques déposées détenues par leur propriétaire. Ils sont utilisés ici sans autorisation particulière, dans un but d'information. Si l'auteur ou le détenteur des droits d'un élément quelconque de ce site désirait qu'il soit retiré, les responsables du sden s'engagent à le faire dans les plus brefs délais.

(c) 1997- 2017 SDEN - Site communautaire de jeux de rôle
Tous droits réservés à l'association loi 1901 Elfe Noir.
Les textes et les illustrations des rubriques, sauf avis contraires, sont la propriété de leurs auteurs.