SDEN - Site de jeu de role
Accueil > Fiction > Littérature > Science Fiction > Au coeur de la comète
Contribuer

 Fiction

Au coeur de la comète

de Gregory Benford et David Brin

mercredi 10 novembre 1999, par Benedict

« Kato fut le premier à mourir.

Il s’occupait des télémecs de construction -les robots qui déployaient des poutrelles sur la glace de la comète, d’un gris noir poussiéreux.

D’où se trouvait Carl, à un kilomètre de là sur une éminence, le scaphandre de Kato apparaissait comme une petite tâche orange parmi les masses grises des machines téléguidées. Tout était silencieux, malgré les nuages de gaz et de poussière que soulevaient l’homme et les machines. Seuls quelques parasites interféraient avec le concerto de Vivaldi qui aidait Carl à se concentrer sur son travail

Ce dernier venait juste de lever les yeux quand l’événement se produisit. Non loin de Kato, ancrées prés du pôle nord dans le noyau solide de la comète, huit flèches effilées s’élançaient vers le ciel pour former une tour pyramidale. A leurs sommet se nichait l’antenne de la foreuse à micro-ondes, en forme de coupe renversée. Kato travaillait à cent mètres de là, sans se soucier du déchaînement d’énergie qui perforait la glace prés de lui »

On est en 2061, et rituellement la comète de halley passe faire un tour du coté de chez nous, les terriens. Mais là, des hommes ont mis en place un projet ambitieux, ils vont utiliser la comète de halley comme vaisseau spatial, ils altéreront sa trajectoire elliptique en utilisant les lois de la balistique, c’est à dire en projetant des amas de glace dans l’espace pour récupérer l’énergie cinétique déployée 5le bon vieux principe de la propulsion, remit au goût du jour !).

Mais le voyage est long (75 ans une révolution complète) et les passions et les haines qu’ont tenté de quitter ces hommes se reconstituent lentement dans leur petite communauté. Surtout que dans les profondeurs de la comète ont découvre un peu autre chose que de la glace

Des livres de ce genre ça se mérite, ça nécessite des efforts, mais à la fin quelle claque. Les deux auteurs sont parmis les nouveaux grands de la SF et les princes de la Hard-Science, car ces messieurs quand ils s’appuient sur des concepts scientifiques, ils ont le bon goût de s’être amplement renseigné dessus (les deux auteurs sont des scientifiques spécialiste en astrophysique et physique nucléaire). Pour autant la solidité scientifique de l’ouvrage ne nuit pas à l’histoire, aux développement des personnages et de l’intrigue. Le "Sense of Wonder" est une de leur qualité, et je vous jure que le rêve est d’autant plus beau qu’il est vraisemblable. On y croit, même si parfois...

Cependant je reconnais que c’est de la hard-science pure et donc qu’elle puisse rebuter ceux pour qui ce genre est ennuyeux, car ce roman sait être austère.

Les cyberpunkeurs devraient goûter cet ouvrage, en fait tous les mondes SF et de futurs proches peuvent piocher dedans.



Encadrement arrondi
Ajouter un commentaire
forum bouton radio modere abonnement

forum vous enregistrer forum vous inscrire

[Connexion] [s’inscrire] [mot de passe oublié ?]

Encadrement arrondi

Tous les éléments et personnages sont des marques déposées détenues par leur propriétaire. Ils sont utilisés ici sans autorisation particulière, dans un but d'information. Si l'auteur ou le détenteur des droits d'un élément quelconque de ce site désirait qu'il soit retiré, les responsables du sden s'engagent à le faire dans les plus brefs délais.

(c) 1997- 2017 SDEN - Site communautaire de jeux de rôle
Tous droits réservés à l'association loi 1901 Elfe Noir.
Les textes et les illustrations des rubriques, sauf avis contraires, sont la propriété de leurs auteurs.