Site de l'elfe noir (Sden) - site communautaire de jeux de rôle

Site communautaire de jeux de rôle

Idées de DFF et scénaris ayant pour thème la navigation

Rubrique Legend of the five rings

Modérateur: Fils de Lugh

Règles du forum
La première règle du forum L5R, c'est qu'on est un forum bisounours.
La deuxième règle du forum L5R, c'est qu'on est un forum bisounours.

Plusieurs principes en découlent :
- On reste poli et respectueux des autres (et de leurs opinions) en toutes circonstances.
- Si on a un problème avec quelqu'un, on le règle en MP. Les insultes ne sont pas considérées comme "régler un problème".
- Quand un évènement a été modéré, il est considéré comme clos, et toute réaction ultérieure autre que par MP au modo responsable est à la charge de celui qui la poste.
- Si on a un problème avec un modo, on le règle d'abord en MP avec lui, puis éventuellement avec les admins, là aussi en privé (Kakita Inigin en tête).

Sujets à éviter
Les sujets suivants font l'objet d'une attention particulière des modos.
- La storyline, bien ou pas ?
- Les cartes, bien ou pas ?
- Le d20*, bien ou pas ? (* ou n'importe quelle édition de L5R)
- Comment doit on jouer (...) à L5R ?

Ils ne sont pas formellement interdits, mais on attend des participants qu'ils écrivent avec la prudence et le recul nécessaire. Chacun est libre d'avoir des opinions sur ces sujets, mais pas de dénigrer les capacités intellectuelles de ceux qui ne les partagent pas.

Message par Evetse » Sam 27 Déc 2008, 18:33

Voici la première partie de l'énergique Shiba : :D



Shiba Kamehime
Magistrate dévouée à l'Empire, et à son protégé...


Caractéristiques :

Clan : Phénix
Famille : Shiba
Ecoles/Rangs : Bushi Shiba rang 3.
Gloire : 4.1
Honneur : 4.2
statut : 4.0


Anneaux : Terre 2 (Volonté 4) ; Eau 3 ; Feu 4 ; Air 4 ; Vide 4.


Avantages : Ami des éléments (Air) ; Bénédiction d'Ebisu ; La haine au coeur (les réseaux pirate rokuganis) ; Lien karmique (Watanabe Kohei ; 3pp) ; Bonne mémoire ; Lire sur les lèvres ; Sens de l'orientation.

Désavantages : Amour véritable ; Impétieux ; Mal de mer ; Obnubilé (avoir une vie heureuse avec Kohei).

Compétences : Art de la guerre 2 ; Calligraphie (kanjis des magistrats d'Emeraude) 4 ; Connaissances (Astronomie, Droit, Héraldique, Histoire, Géographie) 5 ; Connaissance de la magie 3 ; Connaissance de la mer 1 ; Courtisan (manipulation) 4 ; Couteaux (Jitte) 4 ; Artisanat (marin) 1 ; Navigation (mer) 1 ; Etiquette 5 ; Enquète (recherches) 5 ; Méditation 4 ; Athlétisme (Natation) 2 ; Kenjustsu 5 ; Iaijutsu 5 ; Chasse 2 ; Jiujutsu 3 ; Discretion 2 ; Défense 4.




Historique : Kamehime est la fille d'une famille de magistrats Phénixs proches des familles impériales, qui font de l'Ainé(e) de la nouvelle génération un Magistrat d'Emeraude depuis des temps immémoriaux. Elle a été éduqué dès son plus jeune âge - en parallèle à l'école de bushis shiba - à remplir le métier de Magistrat d'Emeraude dès que les autorités la jugeront capable. De nombreux espoirs furent portés en elle car elle disposait dès la naissance de nombreuses qualités essentielles à un magistrat compétent comme son excellente mémoire, sa facilité à lire sur les lèvres ou encore son lien avec les kamis de l'Air, qui si apparu trop tard pour faire d'elle un shugenja, demeurait malgré tout un don des plus utiles en toutes occasions. Mais plus que tout, c'était son dévouement total à la mission que l'Empire lui confiera qui impressionnait ses senseis : Kamehime avait un sens de l'honneur comme peu de ses contemporains portaient et ne jurait que par le respect de ces valeurs sacrées.


Au vu de ses très bons résultats, on lui fit passer son gempuku dès l'âge de 11 ans et elle devint Yoriki d'un éminent Magistrat d'Emeraude Phénix afin de lui donner une expérience du terrain.
Elle voyagea aux quatre coins de l'Empire et se découvrit un amour du voyage et de la découverte des différentes cultures Rokuganis. Elle prit particulièrement en affection le clan de la Licorne pour son caractère exotique et celui de la Grue pour ses connaissances et son raffinement. Le seul clan qu'elle n'avait pas encore visité à cette époque était celui de la Mante en raison de mals de mer intempestifs dès qu'elle posait le pied sur un bateau.
Elle reçu toutes les faveurs de son mentor qui était émerveillé par ses connaissances, sa vivacité d'esprit et sa sagesse qui lui permettaient de résoudre avec panache de nombreux cas très compliqués. Il l'a voyait déjà comme un futur parangon du Magistrat : un samouraï qui donnait la voie à suivre à ses contemporains, imposait l'admiration et le respect des heimins et amenait la paix et l'ordre autour d'elle en plus de remplir ses devoirs initiaux d'agent de l'Empire.
Elle fut nommée Magistrat d'Emeraude à l'âge de seize ans, pour la plus grande fierté de sa famille et de son clan.

Quatre ans passèrent durant lesquelles elle remplit sa tache avec conviction et réussite, sans jamais s'arrêter plus de quelques semaines au même endroit. C'est durant un trajet entre le clan de la Grue et ses terres natales que sa vie pris un virage à 90°.
Tandis qu'elle était de passage dans une petite bourgade côtière de la Grue, celui-ci fut pris d'assaut par des pirates assoiffés de sang, tuant les samouraïs homme pour garder les femmes et les enfants à vendre en tant qu'esclaves de toutes sortes...
Elle était alors en train de se restaurer dans une auberge quand tout d'un coup des bruits de combat et des cris de panique apparurent partout dans la ville. Un groupe de pirates entra dans l'établissement et commença à réquisitionner les lieux. Ils ne purent s'apercevoir du rang de la samouraï-ko, ni même de ses talents – qui contrastaient pas mal avec le niveau moyen des samouraïs de campagne du petit village – étant donné qu'elle porte toujours un simple kimono passe-partout ne laissant aucun indice sur sa position sociale lorsqu'elle est en voyage. Les bandits, heureux de l'effet de peur qu'ils avaient propagé dans la pièce, commencèrent à menacer les clients de leurs sabres et à lancer des regards goguenards sur les femmes, leurs souriant d'un air douteux et en montrant de cette manière l'ensemble de leur appareil dentaire ou du moins ce qu'il en restait. Au fur et à mesure qu'ils avançaient, ils tuaient les hommes rencontrés et attachèrent les femmes pour les entreposer dans un coin en attendant qu'ils aient fini leur tri de l'auberge. Ils arrivèrent finalement au niveau de Kamehime, tout les cinq d'entre eux. Elle était resté immobile durant tout ce temps, attendant le moment propice à une intervention de sa part. Ce moment était juste en train d'arriver : les cinq bandits se trouvant tous en face d'elle, sans qu'un seul n'ait pensé à rester près de l'entrée pour avertir ses camarades du-dehors en cas de problème. Sans doute étaient-ils aveuglé par leur illusion de main mise totale sur l'auberge vu que leur attaque surprise avait porté ses fruits. La Phénix avait gardé son daishyo près d'elle – comme elle le fait toujours lorsqu'elle est loin des cours et des capitales de clan – et l'avait caché sous sa table à l'arrivée des bandits.
« Bonjour princesse! » fit celui qui semblait être leur chef. Sous le regard insistant qui lui portait Kamehime et le silence dont elle fit preuve, il éclata de rire « Mais on dirait qu'on a une rebelle par ici! Eh ben, qu'est ce que tu attends pour nous montrer qui c'est le plus fort ? Hein ? Et ben quoi tu ne parles pas ? Tu as perdu ta langue ? T'es muette ? T'inquiète pas tu la retrouvera quand j't'aurais délesté de tes vêtements et montré les plaisirs d'être capturé par le grand Takeji, écumeur des mers et de ces dames!» Finit-il en une fanfaronnade de mauvais goût. Devant le calme toujours imperturbable de la samouraï ko, son sourire se transforma en une grimace haineuse. « Kenji, attache la! Elle fera moins la fière une fois qu'elle commencera à couiner dans les cales! Rappelle toi bien d'elle : on devra la faire déguster!» cracha t'il, petit sourire sadique en coin. Son assistant passa derrière la Magistrate d'Emeraude, et c'est pile le moment qu'elle choisit pour lui porter un coup de crâne dans le nez qui explosa en un flot de sang, avant de le projeter violemment sur deux de ses compagnons. Profitant de la confusion, elle porta quasi instantanément un coup de pied dans la table basse, qui vola à la figure des deux autres bandits. Les sayas de ses deux sabres scintillaient dans la pénombre, enfin révélés à tous. Elle s'empara sans plus attendre de son katana et trancha net le meneur de la bande dans un pur geste de iaijutsu, avant d'envoyer deux autres arcs de mort tuer deux autres ronins. Des deux restant, l'un était encore à terre tandis que l'autre, affolé par ce soudain retournement de situation, se retourna pour tenter de prendre la fuite. C'est un couteau dans le dos qu'il trouva, avant que Kamehime tel un démon ne le décapita dans un trait rougeoyant.
Elle s'avança alors vers le dernier encore en vie, le tranchant encore sanguinolant de sa lame tourné vers lui. Le malheureux, totalement paniqué, reculait tant qu'il le pouvait, se trainant pitoyablement par terre. Sa course s'arrêta contre la paroi d'un mur de la taverne. Kamehime expédia au loin son arme d'un coup de pied rageur, avant de frapper l'air de son katana pour le purger du sang qui y coagulait lentement, avant de le ranger dans son fourreau. Elle sortit un couteau de l'intérieur de la veste de son kimono et s'assit sur les jambes du criminel tout tirant ses cheveux vers le plafond pour laisser la gorge du pirate à découvert de son couteau.
« Si tu réponds à mes questions, bandit, tu auras le droit à une mort rapide et sans souffrances » lui fit-elle calmement, les yeux embrasés par la colère du Phénix. « Mais dans le cas contraire, je t'enverrais dans les pires geôles de l'Empire ou tu y vivra dans la souffrance, la faim, la soif et la solitude, comme le chien galeux que tu es le mérite. » Puis elle le fixa du regard en lui faisant d'une voix plus froide même que la lame d'un sabre « Je m'appelle Shiba Kamehime, fille de Shiba Kenjiro, fils de Shiba Seïjiro, Magistrat d'Emeraude de notre divin Empereur, et tu n'as pas idée des choses que mon pouvoir me permette de te faire... »
Le ronin, trop terrorisé pour pouvoir parler, ne fit qu'aquiesser de la tête. Kamehime lui passe alors un interrogatoire rapide et détaillé, lui demandant des détails sur son organisation, leur buts et les raisons de leur venue ici, avant de finir par demander à quoi ressemblait le vaisseau mère et le chef de la bande de pirates.
Une fois sa curiosité étanchée, elle l'égorgea d'un geste simple et rapide et vint libérer les prisonnier, leur ordonnant de rester ici en attendant que tout soit finit. Elle leur conseilla de se cacher comme ils le pouvaient dans l'arrière boutique, et demanda enfin à quelques heimins de faire disparaitre les cadavres des pirates pour s'assurer que leur compagnons ne se doutent de rien s'ils venaient à pénétrer dans la taverne. Puis elle cacha son daishyo dans un endroit connu d'elle seule et vérifia que ses couteaux étaient bien dissimulés dans son kimono avant de venir se constituer prisonnière dans l'espoir qu'elle pourrait aider plus d'innocents une fois à bord d'un des navires et qui sait, qu'elle arriverait à tuer leur dirigeant.
C'était sans compter sur son terrible mal de mer qui l'attaqua dès que le vaisseau quitta la côte, ce qui la rendait tout simplement incapable de tenter quoi que ce soit. Mais la chance -ou la malchance- frappa : une terrible tempête surgie dont ne sais où - au milieu d'un mer pourtant relativement calme – fit chavirer l'embarcation. Le navire fit naufrage et Kamehime du son salut à un tonneau vide sur lequel elle se laissa porter, non sans nausées et vomissements, jusqu'à finalement atteindre la terre ferme. La tempête ayant apparu assez tôt dans le voyage, elle ne se trouvait pas très loin du village qui avait été attaqué. Elle y retourna donc pour y récupérer son daishyo et s'assurer que les survivants allaient bien, avant de faire son rapport au Champion d'Emeraude et de repartir vers ses terres avec la ferme et nouvelle intention de démanteler tout les réseaux pirates rokuganis, et en particulier celui qui avait agit récemment.

Elle apprit plus tard que tout les navires de la flotte pirate avaient mystérieusement coulés et qu'ils ne restait sans doute plus la moindre trace de leur organisation, et elle s'en réjouit, mais il restait encore beaucoup de besogne à faire : elle avait particulièrement entendu chuchoter un nom par-ci par-là lors de ses voyages qui l'intrigait fortement : « Le Tsunami ». Cela deviendra sa prochaine mission.
Néanmoins, elle n'en eu encore aucun écho à l'époque et arriva finalement sur ses terres natales. Ayant apprit par ses sources que des navigateurs du clan de la Mante étaient en visite à la cour des Shiba, elle s'empressa de demander à son daimyo une entrevue avec eux, ce qu'elle eu sans aucun problème du fait de son statut et de sa renommée au sein du clan du Phénix.
C'est ainsi qu'elle rencontra Yoritomo Kukabe mais surtout Watanabe Kohei. Ce fut comme un coup de foudre pour elle et elle sentit de suite une espèce de connection entre elle et ce dernier. Et puis, elle avait beau être Magistrat d'Emeraude, elle n'en demeurait pas moins un Shiba, une protectrice à la recherche de son protégé... Elle les accompagna lors de leur mission de reconnaissance au large des terres phénixs, prétextant des raisons diplomatiques, et put alors se rendre compte de tout l'amour qu'elle portait pour « l'homme poisson » tout en remarquant que ses mals de mers s'envolaient une fois à ses côtés. Cet amour était partagé, du moins c'est ce qui lui semblait au début, mais les sentiments du jeune homme se sont vite révélés bien compliqués, et bien qu'il l'autorisait à ses côtés sur le pont comme dans sa cabine, il était clair que son seul et unique amour demeurait et restera l'océan et les dauphins. Mais cela ne l'arrêtera pas : Kamehime est une femme de conviction, qui n'abandonne pas sans se battre. Elle est déjà allé de nombreuses fois en visite sur les îles du clan de la Mante depuis cette rencontre décisive, profitant de l'occasion pour unir ensemble ce qui est devenu les deux objectifs majeurs de sa vie : démanteler les réseaux pirates de Rokugan et vivre heureuse avec Kohei.


Dernièrement, elle a tenté le tout pour le tout et a proposé le mariage, chose très bien accueillie de part et d'autre entre les clans du Phénix et de la Mante pour les bénéfices diplomatiques qu'ils en tireraient (chose qu'elle savait très bien avant de prendre un tel risque). Cela à eu pour résultat de mettre le Yoritomo dans une positions très délicate : le mariage n'est pas forcément ce qu'il désirait le plus au monde... Mais la machine est d'ors et déjà en marche, et les fiançailles ne vont pas tarder. Kamehime le sent bien que forcer la main de l'homme qu'elle aime ne lui apportera pas le bonheur, mais elle ne peut imaginer un monde dans lequel elle ne serait pas à ses côtés. Elle tentera de le faire tomber amoureux d'elle comme cela se passe dans ses rêves les plus fous, et restera sinon à ses côtés en faisant tout son possible pour le protéger, quoi qu'il en compte, en serait-ce même de sa propre vie.



Description : A venir :)
Avatar de l’utilisateur
Evetse
 
Message(s) : 880
Inscription : Dim 26 Nov 2006, 20:29
Localisation : STRAAAASPOURG!!!

Message par Evetse » Mer 14 Jan 2009, 14:17

Bon j'uppe pour savoir ce qu'il en est au niveau du scénario et des PJs restant. :-)
La couverture va bientôt arriver, donc on pourra passer au stade des finitions dès que j'aurais tout les trucs restant sous la main. ^^
Avatar de l’utilisateur
Evetse
 
Message(s) : 880
Inscription : Dim 26 Nov 2006, 20:29
Localisation : STRAAAASPOURG!!!

Message par Fils de Lugh » Mer 14 Jan 2009, 17:43

Pour le scénario, j'ai pris du retard... :oops:

Désolé mon gran, ça m'est sorti de la tête et absolument pas le temps de bosser dessus ces derniers temps

je m'y remets dessus dès ce weekend :oops: :D
Retraité du CA du SDEN
"Ce qui compte, c'est pas le nombre de fois ou tu tombes, c'est le nombre de fois où tu te relèves"

"Si vous trouvez que l'éducation est chère, essayez l'ignorance" (Abraham Lincoln)
Fils de Lugh
Kicker d'or
 
Message(s) : 7145
Inscription : Sam 10 Avr 2004, 14:31
Localisation : Chelles (77)

Message par Gap » Lun 02 Mars 2009, 11:51

Hello les gens !
Ca en est où ? J'aurais aimé avoir ça avant ce week-end pour pouvoir le mettre en page et l'imprimer avant Orc'Idée... :-?
- Gap
The user formerly known as Katsugi.
Avatar de l’utilisateur
Gap
Le BHL du Sden
 
Message(s) : 5890
Inscription : Mar 02 Avr 2002, 02:00
Localisation : Suisse

Message par Evetse » Dim 15 Mars 2009, 16:29

Au cas où le scénario ne serait pas prêt à temps, on pourrait toujours faire une version sans celui ci, pour le salon. T'en pense quoi FdL ? A moins que tu pourrais le finir pour avant ?

D'ailleurs c'est quand et où le salon ?
Avatar de l’utilisateur
Evetse
 
Message(s) : 880
Inscription : Dim 26 Nov 2006, 20:29
Localisation : STRAAAASPOURG!!!

Message par Gap » Dim 15 Mars 2009, 16:34

C'est dans une semaine, à Lausanne (Suisse). Je pars effectivement du principe qu'on présentera le supplément sans scénario ;)
- Gap
The user formerly known as Katsugi.
Avatar de l’utilisateur
Gap
Le BHL du Sden
 
Message(s) : 5890
Inscription : Mar 02 Avr 2002, 02:00
Localisation : Suisse

Message par Evetse » Dim 15 Mars 2009, 16:46

C'est durant tout le w e ? Je pourrais peut-être venir alors... :D
Avatar de l’utilisateur
Evetse
 
Message(s) : 880
Inscription : Dim 26 Nov 2006, 20:29
Localisation : STRAAAASPOURG!!!

Message par Gap » Dim 15 Mars 2009, 17:42

Sérieux ? T'es le bienvenu :) Ca commence à 11h le samedi matin, et ça se termine le dimanche à 17-18h (de mémoire). On tient un stand à côté de la Voix, Goethe anime des parties de L5R (et moi un ou deux trucs le soir), et on dort sur place.

Je t'envoie un mail.
- Gap
The user formerly known as Katsugi.
Avatar de l’utilisateur
Gap
Le BHL du Sden
 
Message(s) : 5890
Inscription : Mar 02 Avr 2002, 02:00
Localisation : Suisse

Message par Fils de Lugh » Dim 15 Mars 2009, 17:50

Evetse a écrit :Au cas où le scénario ne serait pas prêt à temps, on pourrait toujours faire une version sans celui ci, pour le salon. T'en pense quoi FdL ? A moins que tu pourrais le finir pour avant ?

D'ailleurs c'est quand et où le salon ?


Ouais, pourquoi pas, j'arrive pas à le finir ce p*** de scénar, trois fois que je le réécris.
Retraité du CA du SDEN
"Ce qui compte, c'est pas le nombre de fois ou tu tombes, c'est le nombre de fois où tu te relèves"

"Si vous trouvez que l'éducation est chère, essayez l'ignorance" (Abraham Lincoln)
Fils de Lugh
Kicker d'or
 
Message(s) : 7145
Inscription : Sam 10 Avr 2004, 14:31
Localisation : Chelles (77)

Message par goethe » Dim 15 Mars 2009, 21:29

Jamais deux sans trois. C'est la troisième, donc la bonne ! :D

Goethe,
qui avec celle-là renvoie les Ise Zumi se rhabiller avec leurs aphorismes ... :smile:
Avatar de l’utilisateur
goethe
 
Message(s) : 4760
Inscription : Mar 09 Août 2005, 17:24
Localisation : Marne la Vallée (77)

Re: Idées de DFF et scénaris ayant pour thème la navigation

Message par Togashi Dôgen » Dim 14 Oct 2018, 14:12

couic
Tōbō Go-Sanze Yasha Myōō, Nanpō Gundari Yasha Myōō, Saiō Daiitoku Myōō, Hōppō Kongo Yasha Myōō, Chūō Taishō Fudō Myōō ~ nari.
Togashi Dôgen
 
Message(s) : 20
Inscription : Lun 25 Août 2008, 17:01
Localisation : Kumonosu-jô

Précédent

Retour vers Livre des cinq anneaux (L5R/L5A)

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité


Tous les éléments et personnages sont des marques déposées détenues par leur propriétaire. Ils sont utilisés ici sans autorisation particulière, dans un but d'information. Si l'auteur ou le détenteur des droits d'un élément quelconque de ce site désirait qu'il soit retiré, les responsables du sden s'engagent à le faire dans les plus brefs délais.

(c) 1997- 2010 SDEN - Site communautaire de jeux de rôle
Tous droits réservés à l'association loi 1901 Elfe Noir.
Les textes et les illustrations des rubriques, sauf avis contraires, sont la propriété de leurs auteurs.