SDEN - Site de jeu de role
Accueil > Guildes > Suppléments > Les Ashragor
Contribuer

Guildes

Les Ashragor

mercredi 1er juin 2005, par archiviste

Les Ashragors

  • Supplément n°8
  • Supplément Maisons n°2
  • Format 15 x 24
  • 204 pages
  • Prix éditeur : 135 F

"A la gloire du prince-démon !

Et je suis sorti des ombres, répondant à l’appel du Destin.

Et je suis venu dans ce monde froid et aride.

Et je suis devenu votre père, votre roi, votre dieu.

Et je suis resté, jour après jour, siècle après siècle.

Et je suis toujours parmi vous, vigilant, aimant, immortel.

Le Livre d’Ashragor, 1 : 4"


Ashragor, cette Maison tombée dans la mort comme Narcisse dans son image... Ashragor, ce grand échiquier où les hommes sont des pions, les religieux des fous... et les démons les rois. Ashragor, la Maison des Princes Mortifères. Bienvenue dans la succursale de l’enfer. Mais taisons nous maintenant et écoutons Ashragor nous présenter son peuple et nous révéler ses projets.

"Les Ashragors" est très proche de son petit frère "Les Venn’Dys", l’épaisseur en plus. La Maison est littéralement disséquée et étudiée sous toutes ses formes. Ainsi, l’auteur (encore et toujours Tristan LHOMME) a nettement séparé l’histoire du peuple, sa géographie, sa politique, sa religion et ses affinités avec les démons. A chaque thème son chapitre et chaque chapitre son thème, cette construction est inébranlable et c’est tant mieux ! Voilà un travail propre qui mérite d’être applaudi. Pour le reste, chaque chapitre est un mélange d’une partie narration faite par Ashragor même (qui laisse ainsi entrevoir une bonne partie de sa mentalité et plus généralement de sa personne) entrecoupée par des passages plus encyclopédiques et des extraits de discours ou de discussion entre gens de la Maison. Le tout est un vrai régal à lire. "Les Ashragors" est certainement le supplément le mieux construit de tous. Bravo (ou "Enfin !", persifleront certains ;) ).

Sur le fond, "Les Ashragors" est très complet. Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sans jamais oser le demander sur les sujets du prince-démon se trouve dans l’ouvrage. A quoi ressemble Toholl ? Qui sont les Moines Rouges ? Comment fonctionne une nef-cathédrale ? Quels sont les différents types de démons ? Qui est cette mystérieuse Darka Khan ? Comme vous l’aurez compris, le supplément, dans sa richesse, contient de nombreux détails relatifs à la campagne du Nouveau Monde (pur souci commercial ou "cohérence d’univers et de gamme" -selon Stéphane MARSAN- ? Les deux mon capitaine ! ). Plus d’excuses en tous cas si, après lecture, l’on n’arrive pas à se mettre dans la peau d’un Ashragor. Autre point positif, l’on s’aperçoit que ce peuple est plus éloigné des Melnibonéens (Moorcock, La saga d’Elric) qu’il n’y paraissait de prime abord. Principale différence ? L’humour bien sûr ! Je l’ai dit et je le répète, il y a dans GUILDES© une part d’humour non négligeable. Mais je laisserai le soin au lecteur de s’en rendre compte par lui-même.

Au fil du temps, les suppléments proposés s’étoffent et s’affinent, celui-ci en est la preuve. Clair, agréable à lire et complet, pourquoi s’en priver ? Surtout qu’il est pratiquement indispensable à tout scénario dont les protagonistes sont Ashragors, ou pour tout scénario prenant place en la demeure des Princes-Mortifères, ou pour la campagne du Nouveau Monde. Autant dire que cela représente beaucoup de cas de figures... C’est la tirelire qui ne va pas apprécier ;)


L’avis du bibliothécaire démoniaque, démon mineur et acerbe

Oui, mon bon maître, oui... Euh... Excusez-moi. Cet ouvrage est une merveille, comme d’ailleurs l’ensemble de la production de Multisim (Aïe, aïe,... j’en fais trop, aïe ! Oui, mon bon maître...). Je ferai tout de même remarquer qu’à aucun endroit, on ne parle de moi en particulier.

Les démons sont réduits soit à des étalons, soit à de vils serviteurs (oh, il est grand et beau Marshangor, oups... Ashragor*). Et la libre entreprise ? Et le pillage juste pour le plaisir ?

La rigolade, c’est les quatre minables statistiques sur des démons et hop ! Comme ça, personne ne pourra faire de reproche... Et surtout ces myriades de détails sur les pouvoirs des démons, c’est trop,... je n’en puis plus d’être si moultement considéré.

Bon, on résume : c’est mieux que d’habitude (je parle des Venn’dys, mais faut dire que le sujet ne s’y prêtait pas trop...), mais si on enlève le verbiage, le rapport qualité/prix, c’est pas encore ça.

* j’aurais bien fait un jeu de mot sur Tristan Lhomme, mais sur l’homme c’est trop évident venant d’un démon.



Encadrement arrondi
Ajouter un commentaire
forum bouton radio modere abonnement

forum vous enregistrer forum vous inscrire

[Connexion] [s’inscrire] [mot de passe oublié ?]

Encadrement arrondi

Tous les éléments et personnages sont des marques déposées détenues par leur propriétaire. Ils sont utilisés ici sans autorisation particulière, dans un but d'information. Si l'auteur ou le détenteur des droits d'un élément quelconque de ce site désirait qu'il soit retiré, les responsables du sden s'engagent à le faire dans les plus brefs délais.

(c) 1997- 2017 SDEN - Site communautaire de jeux de rôle
Tous droits réservés à l'association loi 1901 Elfe Noir.
Les textes et les illustrations des rubriques, sauf avis contraires, sont la propriété de leurs auteurs.