SDEN - Site de jeu de role
Accueil > In nomine Satanis / Magna veritas > Aides de jeu > Ze Weapons Compendium
Contribuer
Les participants

In nomine Satanis / Magna veritas

Ze Weapons Compendium

Pour INS et MV 3, Jean-Philippe Ebenoux

2 votes

dimanche 30 août 2009, par karkared

Meuler, poutrer, hacher, dans le désordre...

"Des p’tits trous des p’tits trous, toujours des p’tits trous, ..."
(ou, "comment tartiner sur les armes à feu sans jamais en avoir tenu entre les mains ou presque, ce qui n’est pas plus mal, vu que je serais tenté d’abréger ma médiocre existence, alors que là j’en suis à me finir au cholestérol et au diabète. Et avant, si j’étais sûr de ne courir AUCUN risque, j’hésiterais pas une seconde à abattre des inconnus, comme ça, gratuitement". C’était ma personnalité fabuleuse, par l’auteur).

[D.R. & Quinch, dans un bureau de recrutement ; une douce odeur de hippies carbonisés embaume encore les lieux]

(D.R.) - "Bon , alors, quelle puissance de feu tu peux nous offrir, mec ?"

(Le sergent recruteur) - "J’aime les gens francs et directs. Que penses-tu d’un pulvériseur ZZ-50 mononucléique ?"

(D.R.) - "Mec, j’en crois pas mes oreilles ! Ma grand mère a un ZZ-50 dans son sac à main ! Z’avez des ZZ-80 ?"

(Le sergent recruteur) - "Des ZZ-80 ? Avec ou sans lacérateur protoplasmique ?"

(D.R.) - "Hé, mec, arrête ton char ! Qu’est-ce que tu crois ?"

(Le sergent recruteur) -"J’aime ton attitude, fils. Pourquoi ne viendriez-vous pas par ici, tous les deux ?" [Il ouvre la porte de l’armurerie]

(D.R.) -"On s’engage."

(Quinch) -"C’texact."

AUTO-JUSTIFICATION

"Bande de p’tits cons !"

Les 35 pages qui suivent ne sont en aucune manière une recherche du plus petit dénominateur rôlistique commun. Non ; il s’agit, bien entendu, d’une aide de jeu tout en finesse - une flopée d’armes INS/MV3, original - destinée à favoriser le storytelling © en... voyons,... Personnalisant les Armes Magiques !!!!!
Voilà. ’suffisait d’y penser.

Là, logiquement, vous marquez une pause, les sourcils froncés, en goguenardant "encore un blaireau et sa fixette sur les gros symboles phalliques". Comme vous avez raison. Ceci posé, sans vouloir froisser la moindre susceptibilité, je m’en fous, même si c’est toujours instructif de connaître l’opinion de la génération Steevy...

"Le ventre mou du JDR"
J’admets qu’un recueil de flingues n’était pas ce qui manquait le plus à ce sympathique jeu, surtout après les excellentes productions persos déjà en circulation. Il s’agit plutôt d’un ajout à usage personnel, entamé sur l’ordi d’une réception d’hôtel - mon niveau d’étude est un tantinet moins élevé que le votre...- après l’achat de "The weapon compendium" pour l’AdC, et étoffé sur plus de deux ans.

A l’arrivée, ZWC est un petit cousin de TWC, aussi complet et sérieux (ne riez pas) que possible, avec une foultitude de détails qui tuent (logique) totalement inutiles (trop de temps libre, sans doute), des allusions racistes, sexistes, et des grosses vannes de cul. Je ne vois pas comment j’aurais pu faire mieux.
A propos de touches plus ou moins gracieuses, en relecture, je suis effaré du nombre de sous-entendus homosexuels [Petit quizz : ami lecteur, amuse-toi à les chercher, si le reste t’ennuie], ce qui prouve une bonne fois pour toute qu’on n’échappe pas à l’homo-érotisme avec ce genre de sujet (ou alors, l’auteur à une envie mal refoulée de se faire reluire, faut voir).

En passant, toutes ces infos (historique AK,...) sont là pour épater la galerie, ok, pour faire du remplissage, parce que je suis un beauf, mais aussi pour étoffer la "crédibilité" du jeu. C’est pour votre bien, alors arrêtez de vous plaindre.

Petit avertissement sang frais : le ton général a été jugé un peu "agressif" et "condescendant" (moi qui suis pourtant déjà tombé si bas), alors essayez de faire la part entre le mauvais esprit, le second degré, la bêtise assumée, et la sublimation de frustrations et d’inhibitions mal vécues, qui se traduisent autrement par des fantasmes de viols et des pulsions génocidaires ; "ZWC, la première AdJ écrite par un cas social. GLop, gLoP".

"Pseudo-cynisme ’Guignols’ ou bonne conscience satisfaite ’Télérama’ ?" (1)

Disons que si j’assume mon coté gros boeuf premier degré (et suis assez d’accord concernant la taille de mon pénis), je refuse d’être pris pour un con. J’avais prévu de philosopher sur le 11/09, sur cette violence qui ronge notre belle société (et à peu près toutes les autres, ouf !), "30 ans de paix ici, 30 ans de guerre là-bas", etc, etc... Mais au final, tout se résume à un JE- DISTINGUE -PARFAITEMENT- FICTION- ET- REALITE. Pour illustrer le propos, il y a une éternité, dans ma période rôliste active, certains de mes petits camarades s’étaient fait choper par la maréchaussée en plein "Killer" nocturne, avec des revolvers paint-ball ; pour inciter ces étudiants - très sympas, au demeurant - à être coopératifs, les pandores avaient agité la menace d’une nuit en cellule "avec un gros noir" (je cite), une péripétie pourtant à peine digne d’être mentionnée au cours d’un scénario.

Lumineux. Fiction. Réalité.

Rapportez vous à l’intro de "Violence" pour plus de détails, je ne ferai jamais plus clair, et lisez autre chose que des règles ou des romans, si ce n’est déjà le cas, vous saisirez.

Dans le même esprit, je suis parfaitement à l’aise quant à mon peu d’expérience sur le sujet (2) ; seul subsiste un léger sentiment d’infériorité vis-à-vis des fans d’INS/MV, tous vétérans de la rue (comme l’immense majorité des rôlistes) et donc dignes de me juger, avec ce curieux rictus que vous autres, jeunes urbains branchés, ne pouvez réprimer face aux gens comme moi.

Oh, et si les guns sont des braquemarts de substitution pour l’occidental gavé de jeux vidéos, pour les autres, ce sont des outils, des marques de statut social, une affirmation politique,... Dont la destination finale est toujours de porter atteinte à autrui : au mieux des animaux, au pire des humains (heureusement surtout des métèques sans importance s’entre-égorgeant pour leur petit coin de tiers-monde). J’adore donner des leçons de morale, ça doit venir de mon grand-oncle curé (voir les notes de fin, ça ne s’arrange pas).

"Lâche et haineux, tendance obsessionnel"

Ni background, donc, ni scénarii, juste un listing de marchand de canon, à juger dans les limites du genre. En comparaison des surprenants Evêché ou Vatican, cyborgs, grecs, romains, vampires et tutti quanti, c’est de la merde, mais pour les pétoires INS/MV, c’est très réussi, modestement (3).

Et comme j’ai importuné pas mal de gens avec, dans la vraie vie ("profils de blessure" expliqués à des collègues vaguement gênés) comme sur le ouèb, il me sera beaucoup pardonné, bienheureux les simples d’esprits, GLop, gLoP. GLOp, désolé RPG, merci Nitro (boum), merci - peut être - Bertrand (du Kult-du Kult-du Kult).

Mon intérêt dans ce hobby se réduit désormais à un aspect de ma collectionnite ; déjà, à la 1ère édition, je privilégiait le ’jeu’ au ’rôle’, INS/MV s’adaptant à chaque style, sérieux ou déconnant, "horreur" ou second degré, ou en l’occurrence, super-héros ultra-gore (mes fréquentes masturbations sur les rapports d’amnesty international sont d’ailleurs un hommage à cette période faste. Schlika, schlika). Alors l"ambiance", si vous saviez, en suppositoire, direction colonnes de Morgani...
Oui, c’est bien triste, mais qu’est-ce qu’on peut y faire, hein ?

"Oh, 5-6 lecteurs, facile."
Si vous ne l’utilisez pas, aucun problème, mais faites moi la faveur de le parcourir, ne serait-ce que pour commenter le prochain Seagal l’oeil vif et le poil luisant. Mon ego, qui en a bien besoin, vous en sera éternellement reconnaissant.
A propos, ici, version Heuteumeuleu. Le RTF est plus facilement imprimable...
Si vous trouvez des fautes d’orthographe, tant mieux pour vous.

SOMMAIRE
"La vue d’une arme à feu f’ra jamais frissonner tes ovaires (tata-tâ)"

AUTOJUSTIFICATION... "Laissez-moi pleurer sur votre épaule", comment désamorcer les critiques en tirant le premier.

SOMMAIRE... Vous êtes ici ---> X

QUELQUES EXEMPLES DE CALIBRES... ’nuff said.

ARMES BENITES/MAUDITES... Six tables : Pistolets-Revolvers-Shotguns-Fusils-PM-Fusils d’assaut + armes lourdes &"divers". A l’origine une extension D66 (36 entrées, 6 pistolets, 6 revolvers,...) d’un écran de Pascal Dal Farra (© Lui-Même), je crois, allongée à la moindre occasion ces deux dernières années [Ruger Mini-14 : téléfilm M6 avec MONSIEUR Bruce Campbell, pour situer]. Je ne sais rien faire de mes dix doigts, mais je connais le calibre du LOS-9...

Mon tout se présente sous la forme d’une looongue énumération, depuis le 6,35 de ce cher Joey Starr (4) jusqu’aux canons anti-chars, plus de l’inhabituel, fusils à pompe autos ou PA amphibies, camouflée en une merveilleuse table "d’Armes Bénites/Maudites aléatoires" qui fera le bonheur des petits et des grands. La limite étant la puissance de feu allouable à une "section lourde" bodybuildée-huilée ou à un "véhicule blindé", il y a de la marge. Cette liste ne cherche d’ailleurs pas à être cohérente concernant leur provenance [style Michel du groupe & le 5,56 Made In Singapour (5) des milices croates ; enfin si, là, logique] ou disponibilité réélles [Beretta 93R, Stechkin APS, Walther WA-2000, Automag ou Calico, .44 Automag ou .41 AE,... : Hors-production].

Il s’agit d’une compilation la plus internationale possible, sans prétention à un quelconque réalisme. Encore une fois, "JEU"...
Les spécialistes noteront des erreurs et approximations, les infos recueillies étant souvent contradictoires. Rien non plus sur les culasse non calée à levier amplificateur d’inertie, emprunt de gaz direct, flèches balistiques,... Bref, ces trucs incompréhensibles qui font baver les aficionados (merci à Guillaume W. pour les corrections) et que la Réalité s’ingénue à nous imposer.

Après avoir initialement envisagé une transposition directe ["ACC" GURPS= "Portée",...], la méthode scientifique du "doigt mouillé" s’est imposée, pondérée par les données réelles à ma disposition, et toujours dans une optique LUDIQUE. Si vous estimez qu’un 30-06 (Energie à 0m = 3261-3793 Joules) moins pêchu qu’un 7,62N (E0 2890-3352 J) et à peine plus qu’un 5,56N (E0 1978 J), c’est mal, dites-vous que leurs MD "Trauma" respectifs sont +15, +16, +14 et que je souhaitais davantage de fusils PUIS+2. Il ne s’agit que de pifomètre, dans le cadre de règles peu simulationnistes à la base.

De fait, mes principales "sources" (hum !!!) sont JDResques : CTHULHU 90, GURPS, THE WEAPONS COMPENDIUM, TRAUMA, plus divers ouvrages en relation, livrets d’instruction militaire, quelques sites, et jusqu’au "Quid", "Mad Movies" (petite revue gore bien connue des anciens lecteurs de "Globe"...) ou feu "Impact", qu’est ce que vous pensiez ? Excepté un "service national" mortellement chiant, mon expérience personnelle est NULLE. Vous comprendrez que je me permette de jouer l’expert !

DIVERS... Après cette looooongue énumération, justement, de nouvelles armes, anciennes, nouvelles, futuristes...

UN CACHET (SUPPOSITOIRE ?) D’AUTHENTICITE... Comme son nom l’indique, avec règles idoines, nota bene...

"TROUS DE BALLES"... Un paragraphe fumant ! Jetez-y un oeil, on ne sait jamais... En bonus, la mort de Brandon "je ne jouerai pas dans la suite" Lee.

UNE CERTAINE IDEE DU BONHEUR & "JE SUIS GODZILLA ! TU ES LE JAPON !"... Du simulationniste, en plus des innombrables règles persos déjà existantes. Optionnel, à oublier/prendre/adapter : a) lourd & b) totalement non-officiel. Au moins aussi vital pour INS/MV que la charte des droits de l’homme pour le milicien indonésien (6).

ANNEXES... Le meilleur pour la fin ?

"Old school" : Années 20, 39-45, guerre du Vietnam,... Du vintage, pour onc’ Webley.

"Simple mortel" : Pour les sans-facteur-de-réduction (les figurants), et même un truc avec des animaux...

"Contact humain" : Du fait-main, du brutal, du travail à l’ancienne...

"Top crédibilité" : Considérations hautement intellectuelles sur les flingues et les gens au bout, matos réglementaire, inspis ciné,...

"Monstres errants" : PNJ à cartonner, x50. "Pan, pan, t’es mort !"

"Matérialisme" : Copier-coller de l’écran susmentionné, objets-véhicules.

"Multiplication de tables" (U.M.)

"Mes couilles sur la table" (ou "les bourses et l’avis") : Rien d’impressionnant... Une parenthèse "mes z-opinions", aucun rapport avec le JdR. Il parait que c’est un chouilla agressif et con-descendant (pourtant je pourrais difficilement descendre plus bas), mais rassurez-vous, dans la Vraie Vie je suis un p’tit gros inhibé (anciennement imbibé) qui a pour habitude de s’écraser mollement devant toute opposition. Dont acte.

MES EXCUSES ?

1) C’était soit les gros canons, soit de la créativité.

2) Le catalogue Manufrance, Chaosium, Pagan, Palladium,... Ont déja donné. Le rôliste (mâle, pléonasme) semble en effet s’adonner avec ferveur au culte du Feu Virtuel, à l’instar du fan (mâle) de Playstation, du lecteur (mâle) de BD/comics, ou d’une fraction conséquente du public (mâle) ciné-TV.

3) Il y a déjà pas mal de stats d’armes, officielles ou pas, sans compter le "matos à fritter" (en totale contradiction avec le mien, on parie ?) annoncé dans "Old school", et mon psychisme perturbé n’a toujours pas assimilé les différences FAMAS/M16 (7) (calibre & munitions identiques), le .44 Mag réglementaire ou les fusils de guerre moins meurtriers qu’une hachette.

4) INS/MV reste l’un des rares jeux dans lequel les PéJis ont accès à des mitrailleuses d’hélicoptère comme armes personnelles.

5) Le background parait avoir été élaboré au fil des parties des concepteurs (persos Archanges/Princes ?) et de leurs coups de coeur ("Angel Heart", "Flic ou Zombie", "Higlander", "Subway", "Predator", voire même "Diva", ce qui est assez effrayant, Croc-vikings, "Akira"-PSIs, Blue oyster cult-Vaudou, etc...). Pas de remords pour la cohérence. Et je suis sûr que Ashamiel (in "Heaven & Hell") n’a rien à voir avec le Phantom stranger du "secret origin" (DC) #10, ni la 3ème force égyptienne avec le succès de "La momie". Je ne critique pas (j’aime beaucoup), mais lâchez-moi, hein.

6) Violence = pouvoir et virilité. Grâce à ZWC, j’accepte mieux ma vie minable, mon physique ingrat, et j’’ai vaincu mes insomnies : fantasmer d’arroser une foule au Pancor Jackhammer c’est plus efficace que de compter les moutons.

7) Enfin des armes qui ne tueront personne. Répétez : "C’est-juste-un-jeu !"

8) Pendant que vous avez lu ZWC, vous n’avez pas diffusé de matériel pédophile. Ah, les mômes, c’est trop mignon. Votre VPC de K7 ayant pris du retard, vous allez devoir reporter l’envoi des schémas de bombes à vos potes néo-nazis ; le foyer sonacotra, ça sera pour la semaine prochaine.

9) Ce doc’ contient les mots "AK47" et "Bush". Félicitations, la NSA va s’occuper de votre cas. Il contient également le mot "NSA". La DST vous à repéré. On y trouve aussi "pédophile" : la gendarmerie s’y colle. En plus, il y a un < Fnord >. Les Illuminati connaissent votre adresse et sont en route.

10) Je n’ai aucune excuse. Et, non, je ne suis ni facho (j’attends 40-50 ans : quitte à être aigri et amer, autant l’être correctement (8)), ni chasseur (ancien abonné "La hulotte", j’assume), ni pour la peine de mort (en fait je m’en branle (9)...), ni obsédé par l’uniforme (ni pro/antimilitariste, sceptique) ou les armes (encore que je commence à posséder des notions théoriques).

"What are you trying, be funny ? This is serious ; hurry.
We must be prepared for anything, anything, anything !" (Kenneth Fearing)


Encadrement arrondi
Les commentaires sur cet article

2012-07-26 17:28:57 - Sigfrid

Il est revenu le lien de téléchargement :-)

2012-07-26 08:55:40 - murgol

c’est moi ou on sait plus télécharger cette aide de jeu ? genre, il est ou le bouton "téléchargez-moi" ?

2010-02-17 23:40:38 - edwardz

thx pour l aide de jeux

Encadrement arrondi
Encadrement arrondi
Ajouter un commentaire
forum bouton radio modere abonnement

forum vous enregistrer forum vous inscrire

[Connexion] [s’inscrire] [mot de passe oublié ?]

Encadrement arrondi

Tous les éléments et personnages sont des marques déposées détenues par leur propriétaire. Ils sont utilisés ici sans autorisation particulière, dans un but d'information. Si l'auteur ou le détenteur des droits d'un élément quelconque de ce site désirait qu'il soit retiré, les responsables du sden s'engagent à le faire dans les plus brefs délais.

(c) 1997- 2017 SDEN - Site communautaire de jeux de rôle
Tous droits réservés à l'association loi 1901 Elfe Noir.
Les textes et les illustrations des rubriques, sauf avis contraires, sont la propriété de leurs auteurs.