SDEN - Site de jeu de role
Accueil > Livre des cinq anneaux > Aides de jeu > Réservé aux MJs > Kolat !
Contribuer

Livre des cinq anneaux

Kolat !

par Mirumoto Shiko (ajouts et corrections de Katsugi et Nadir)

vendredi 5 mars 2010, par Gap, Mirumoto Shiko, Nadir

Ils sont comme des ombres plus noires que la nuit... Chaque crime porte leur marque... Ils ont un signe de reconnaissance étrange... Eh oui, ce sont les extra-terrestres d’X-Files !
En attendant, Mirumoto Shiko nous présente un devoir de vacances complètement hors-sujet sur des inconnus sans importance, les Koala ou je ne sais trop quoi... Il est à signaler que ledit Mirumoto Shiko s’est coupé malencontreusement la tête en se rasant de près au wakizashi, hier soir, après avoir bu par erreur un thé à l’arsenic.

Note préliminaire :
Cet article s’intéresse aux maîtres de Rokugan. Pas ceux que l’histoire retient, mais ceux qui contrôlent le vrai Rokugan, ceux qui ne minaudent pas parmi les courtisans de l’empereur, et qui ne perdent pas vainement leur temps dans des batailles meurtrières et vides de sens. Non, plutôt ceux qui ont su utiliser l’économie naissante de Rokugan pour accomplir une tâche millénaire. Ceux qui savent donner l’impulsion nécessaire pour que d’autres accomplissent ce qu’ils ont décidé. Les Kolats.

Apparition des Kolats, buts et philosophie

Avant la chute des neuf enfants de Dame Soleil et de Seigneur Lune, les tribus humaines primitives étaient dirigées par des humains. Ces chefs n’apprécièrent pas tous l’apparition soudaine des Kamis, sortis d’on ne sait où pour diriger Rokugan. Si la plupart des tribus humaines, collectivement ou individuellement, décidèrent de rejoindre Hantei et ses semblables, certaines, à l’image de la tribu d’Isawa, refusèrent d’abord de se soumettre.

Lors des premiers combats contre les hordes de Fu-Leng, même les humains les plus réticents, ceux qui avaient perdu une bonne partie de leur influence en faveur des Kami, durent s’intégrer à la structure du nouvel empire. L’exception la plus célèbre est le choix d’Isawa : il n’accepta de rejoindre Shiba et sa fratrie que si celui-ci se soumettait, et non l’inverse. Les autres opposants aux Kamis n’avaient évidemment pas les mêmes arguments qu’Isawa. Une fois la guerre terminée, ils recommencèrent à médire de leurs maîtres, malgré l’évolution positive que leur apparition avait provoquée dans la société.

C’est à cette période que le Tao de Shinsei commença à être diffusé à travers l’Empire. Ce petit homme, mi-mendiant, mi-moine, avait dans son Tao énoncé que l’humain était supérieur au divin car il portait en lui une étincelle de choix - c’était ce qui avait permis aux Tonnerres de terrasser Fu-Leng. La compréhension biaisée que certains humains eurent du texte était qu’ils étaient appelés à remettre l’humanité au pouvoir... les opposants devinrent conspirateurs, et prirent le nom de Kolat.

Parmi ces conspirateurs, quelques philosophes allèrent plus loin encore. Selon eux, la Roue Céleste, ce qui poussait l’histoire à se répéter et tous les êtres à se réincarner, pouvait être stoppée, figeant la réalité pour l’éternité. Le but ultime de l’organisation devint donc d’arriver à travers la suprématie humaine, à un empire idéal qui puisse perdurer à jamais. Ce projet fou prendrait des siècles, voire des millénaires... mais ces conspirateurs avaient le temps pour eux.

Le Temple caché et L’Oeil de l’Oni

L’une des premières tâches que s’assignèrent les Kolats fut de choisir un repaire d’où diriger leurs multiples opérations. Ils décidèrent de s’établir dans les montagnes du clan du Phénix, dans une zone éloignée de tout. Ils y firent construire une gigantesque pyramide qu’ils nommèrent le Temple Caché. Cela répondait à l’une de leurs préoccupations, à savoir la discrétion... mais bien sûr, les communications depuis (ou vers) le temple étaient difficiles. C’est alors que surgit une nouvelle opportunité.

Dans les montagnes du clan du Crabe, un groupe de mineurs découvrit une pierre telle qu’on n’en avait jamais vue : énorme, brillant d’un éclat rouge, et portant une marque en forme d’oeil, elle fut aussitôt nommée "Oeil de l’Oni". Ce crystal permettait de voir (et donc d’espionner) n’importe quel endroit d’un simple effort de volonté. Les Kolats volèrent le joyau, tuèrent les mineurs, firent s’effondrer la mine, laissant croire à Hida que le joyau était maudit. Il fut discrètement expédié au Temple Caché, et personne n’essaya plus de fouiller la roche à sa recherche.

Ainsi que les Kolats le découvrirent, l’Oeil de l’Oni pleurait des larmes de diamant, qui avaient la propriété de pouvoir relayer la pensée d’un utilisateur de l’Oeil. Ce formidable instrument permit donc aux maîtres Kolats de donner des instructions à leurs subalternes de façon rapide et sûre depuis leur forteresse.

Le Qolat et le clan de la Licorne

Aux premiers temps de Rokugan, quelques-uns des opposants aux Kami décidèrent de quitter les terres de l’empire pour s’établir au nord ou à l’ouest de celui-ci, sur des terres encore libres de la volonté des Kami. Ils s’adaptèrent plus ou moins bien aux peuplades qui les accueillirent et apprirent les coutumes des Gaijin. Des années plus tard, les maîtres du Temple Caché réussirent par une mission qui leur coûta de nombreux hommes à transmettre un certain nombre de larmes de diamant à ces expatriés.

Heureux d’apprendre les progrès de l’organisation à Rokugan, les émigrants décidèrent de former une organisation aux buts similaires dans leur nouveau pays, et prirent le nom de Qolat. Depuis lors, les relations et autres enseignements mutuels dispensés à travers l’Oeil de l’Oni bénéficièrent aux deux branches de la conspiration.

Lorsque Shinjo emmena les siens au-delà des frontières de Rokugan, les Qolats furent prévenus. Ils travaillèrent à infiltrer une tribu du désert, dont les membres étaient nommés Ujik-Hai. Ceux-ci, après quelques frictions, rencontrèrent le clan de la Ki-Rin, puis le rejoignirent. La puissance de Shinjo et la connaissance du désert des Ujik-Hai permirent à cette alliance de prospérer, jusqu’à ce qu’ils soient devenus inséparables. Les Ujik-Hai, liés au Qolat, emmenaient chaque enfant en expédition solitaire, afin de lui enseigner les coutumes de ce peuple... mais aussi parfois afin de l’endoctriner. Peu à peu, le clan se retrouva sous la coupe de la conspiration.

La disparition de Shinjo lors du premier combat contre l’Ombre Rampante laissa le clan décapité, et c’est tout naturellement que les Kolats mirent l’un des leurs à sa tête. Aujourd’hui encore, 400 ans après son retour, ce clan reste l’un des instruments les plus puissants de la conspiration.

Le Gozoku et la Sécession de la Famille Yasuki

De la fin du IVème siècle à celle du Vème de l’Empire d’Emeraude, un pouvoir parallèle à celui des Hantei vit le jour, fondé sur une alliance entre le Phénix, la Grue et le Scorpion. Il prit le nom de Gozoku, et passe encore aujourd’hui pour l’une des périodes les plus troublées de la politique rokugani. Probablement téléguidée (ou du moins encouragée) par les Kolats, cette fronde mit à genoux le pouvoir impérial, et c’est uniquement après plus de cent ans de conflit larvé que l’impératrice Hantei Yugozohime parvint à abattre le Gozoku et à restaurer la suprématie de sa lignée.

Dans les premières années du Gozoku, en 387, Hantei Fujiwa, tout juste couronné, tenta d’affaiblir le Gozoku par le biais de l’économie. Avec le soutien du clan du Crabe, il tenta d’exacerber les différents internes du clan de la Grue entre la famille Doji et la famille Yasuki. Les Kolats en profitèrent, et leurs contacts souterrains au sein de cette famille fit dégénérer cette situation en conflit, puis en guerre ouverte entre le Crabe et la Grue. Aisément manipulés par l’appât du gain, mais aussi par la certitude de ne plus y être méprisés, les Yasuki abandonnèrent leur clan d’origine pour rejoindre celui du Crabe.

C’est à cette période que la conspiration fut remarquée pour la première fois à Rokugan. Ne pouvant retrouver trace de celle-ci dans les années précédant la sécession, les observateurs avertis en conclurent que le Kolat n’était qu’un groupe de yakuza supplémentaire né lors de la rébellion de la famille Yasuki. Peu à peu, les marchands à la solde de la conspiration prirent le contrôle de cette famille, et par là même, infiltrèrent en force le clan du Crabe.

Les Dix Sectes

Depuis son exposition lors de la Guerre contre l’Ombre, le Kolat se répartit en 10 sectes, chacune ignorant tout des activités des autres, sauf les Maîtres bien sûr (cela vaut avant la grande purge de Shinjo, cf. plus loin). Les voici pour vous, avec un bref résumé de leur rôle.

Tigre : La secte clef de la conspiration. Elle veille à ce que la conspiration reste secrète et a donc un rôle de type police secrète. Elle assume également la fonction de messagère entre les autres branches de la conspiration. Ses agents se reconnaissent via des signes très complexes et non-magiques, ce qui en fait un moyen de communication fiable et très sécurisé.

Acier : basée au Temple caché et tous ses membres se connaissent contrairement aux autres. En effet, leur mission est de protéger le Temple et il serait ardu d’organiser une défense s’il fallait passer par le système complexe du secret qui règne dans les autres sectes.

Chrysanthème : Cette secte est basée à Otosan Uchi, la capitale, et a pour but la surveillance de la vie de cette citée et de la cour. Tous ses membres résident sur place et du fait de leurs grandes chances d’être découverts, ils sont surveillés de près par la secte du Tigre.

Jade : comme son nom le laisse supposer, cette secte s’occupe d’éradiquer l’Outremonde. En effet, les plans d’une humanité "libre" du Kolat impliquent de ne pas être non plus sous l’influence d’un royaume spirituel comme Jigoku. Toutefois, cette secte lutte contre les menaces les plus subtiles, tels que les maho tsukai, dénonçant anonymement des complots aux instances compétentes qui se chargent ensuite de l’éradication de la menace. "Le bonheur, c’est simple comme un coup de fil" pourrait être leur devise.

Nuage : cette secte à la charge de la conservation du savoir Kolat, accumulé au fil des siècles. La majorité des shugenjas du Kolat en sont membres. Maître Nuage communique généralement par le biais de sorts et rares sont ceux à l’avoir vu en chair et en os. La plus grande partie des membres s’occupent des archives au Temple, mais quelques uns sont à l’extérieur, chargés de collecter des informations et sont surveillés de près par le Tigre.

Pièce (ou Koku) : poumon financier du Kolat, cette secte gère l’argent de la conspiration et s’en sert notamment pour corrompre des gens. Même si l’argent ne devrait pas être vu comme important par tout samouraï digne de ce titre, le nerf de la guerre reste un atout puissant.

Roc : basée au-delà de Rokugan, son but est simple : tenir au courant le Kolat des avancées gaijin en matière de magie, mercenaires et technologies afin que ces derniers exploitent ses avancées au mieux à Rokugan. Ils communiquent via les Larmes de l’Oeil.

Rêve : s’il existe une secte vicieuse, c’est bien celle-là. En effet, elle enlève quelqu’un, généralement sur ordre d’une autre secte, et suite à des tortures autant physiques que magiques, le programme. La personne devient un Dormeur, qui est ensuite replacé au sein de son clan, sans souvenir des événements en question. Mais dès que le Kolat en aura besoin, un geste, un mot, bref un déclencheur réveillera le Dormeur qui exécutera ce pour quoi il a été programmé.

Lotus : une des sectes les plus discrètes du Kolat. Elle n’a qu’un seul but : éliminer les ennemis de la conspiration, ce qui fait qu’elle travaille de concert avec la secte de la Soie, afin de savoir qui représente un réel danger. Si le Tigre est une sorte de FBI, le Lotus est la CIA.

Soie : la plus raffinée, usant d’agents sous couverture (heimins, geishas, artisans etc.) pour obtenir des informations utiles au Kolat. Ses agents ne sont donc jamais engagé dans des opérations à découvert et sont étroitement surveillés par le Tigre.

Les Dix Maîtres

Parmi les dix maîtres, on trouve à l’époque du coup d’état quelques personnalités majeures de l’empire, mais aussi d’autres qui paraissent insignifiantes. Certains vivent en permanence au temple caché, alors que d’autres ont une vie publique très chargée ne leur permettant que rarement de s’y rendre.

NB : le titre de Maître est entre parenthèses, pour indiquer quel poste le personnage occuperait dans la nouvelle structure Kolat et de quelle domaine décrit plus haut il est le maître.

Akodo Kage, le Professeur, (Maître Tigre), le plus célèbre sensei du clan du Lion. Il possède un ascendant certain sur les autres maîtres, ainsi bien sûr que sur le champion du clan du Lion, son ancien élève, Akodo Toturi.

Shinjo Yokatsu, le Daimyo, (Maître Acier), le champion du clan de la Licorne. Son clan sert aveuglément la cause des Kolats, comme le Scorpion sert celle de l’Ombre.

Ikoma Soko, la Gardienne, (Maître Chrysanthème),ancienne élève d’Akodo Kage, elle a rejoint la garde impériale après son gempukku. Après quelques années de service, elle est devenue commandant d’une partie de la garde, et la liaison principale du Kolat dans la capitale impériale. Le fait que les gardes fassent partie du décor évite que les courtisans se méfient d’elle, lui permettant ainsi d’en apprendre beaucoup plus que tout autre agent à la cour.

Shosuro Emon, le Fléau de l’Ombre, (Maître Jade), formé par le Kolat à lutter contre l’Ombre, il mène les opérations de la conspiration contre cette dernière. Son frère y a succombé, et Emon s’est juré de détruire cette entité. Il sait que le clan du Scorpion est sous le contrôle de l’Ombre depuis longtemps, et se plaît à le manipuler comme celui-ci manipule les autres.
En fait, les Kolats sont intéressés par les capacités des ninjas Shosuro et les techniques de shinobi. Akodo Kage a tenté une expérience avec le jeune Matsu Hiroru, créant le premier "Ninja blanc". Hiroru était spécialement entraîné et armé pour lutter contre l’Ombre sous toutes ses formes. Malheureusement celui-ci était beaucoup trop indépendant et, reniant ses liens avec l’organisation, poursuivit ses propres intérêts. Kage a ensuite recommencé l’expérience avec Asahina Dorai.

Isawa Korekado, le Magicien, (Maître Nuage), un shugenja que son clan croit décédé. Il vit en permanence au Temple Caché et y mène de nombreuses recherches quand il n’est pas abîmé dans la contemplation de l’Oeil de l’Oni.

Doji Akae, le Prêteur d’Argent, (Maître Pièce (ou Koku)), daimyo mineur du clan de la Grue . Il est l’un des maîtres du commerce de son clan. Il a su convaincre les siens de s’adonner à l’usure, et feint d’appeler à une guerre commerciale contre la famille Yasuki. Il contribue grandement aux finances de sa Secte.

Al-Hazaad,le Qolat, (Maître Roc), Qolat des Terres Brûlées. Il a fui son pays pour des raisons inconnues et s’est réfugié au Temple Caché. Il sert de conseiller aux autres maîtres et de liaison avec l’autre branche de la conspiration.

Kuni Shimura, le Brise-Esprit, (Maître Rêve), enlevé avant son gempukku et présumé mort, il vit en permanence au Temple Caché. Il est le spécialiste des lavages de cerveau et de la torture, et prépare les futurs agents en sommeil. Des suggestions hypnotiques sont implantées dans ses victimes, afin qu’elles fassent sans s’en rendre compte le jeu de l’organisation.

Chinoko, la Gâchette, (Maître Lotus), une trafiquante d’opium. Elle s’est spécialisée dans les enlèvements et dans le "réveil" des agents en sommeil. Elle voyage à travers l’empire mais jouit de forts liens avec la famille Yasuki. Pour éveiller les agents de Shimura, il lui suffit de se trouver au bon endroit au bon moment, et d’utiliser un mot, un signe, que personne ne remarquera, mais qui poussera la victime au meurtre, voire pire.

Kaouta, la Geisha, (Maitre Soie), une geisha de grande renommée. Elle reçoit certaines des personnalités les plus puissantes de l’empire, et vit entre Otosan Uchi et les terres du clan de la Grue. Elle contrôle un véritable réseau d’informatrices à travers les maisons de thé de l’empire.

Histoire récente de l’organisation

Note : la plupart des périodes auxquelles il est fait référence ici correspondent à des extensions du Jeu de Cartes L5R. Ce sont en effet celles-ci qui règlent le développement de la Storyline du RPG.

Pré-coup d’état
Quelques années avant le Coup d’Etat du clan du Scorpion, le Maître Kolat Akodo Kage s’est arrangé pour faire tuer sur le champ de bataille de Daïmyo du Clan du Lion. Il profita de la place libre pour y mettre à sa place son pupille, Akodo Toturi.
L’extermination du clan du Lièvre a également pour origine l’obtention par ce clan d’un document Scorpion destiné à l’école Shinobi de la Cité de la Forêt des
Ombres. Il concernait l’assassinat d’un magistrat venant mener un investigation "dérangeante". Les Scorpions voulaient à tout prix récupérer ce parchemin pour ne pas ébruiter l’existence de cette école secrète. Les Kolats quant à eux savaient ce qu’il contenait, et voulaient obtenir ce texte pour une raison obscure.
Enfin, la guerre de l’opium qui secoua Ryoko Owari en 1121 a également été causée par les kolats suite à leur prise de contrôle du cartel de la famille Soshi.

Période "Imperial - Shadowlands"
Les Kolats sont présent durant cette partie du conflit mais se contentent de tirer les ficelles. Seuls quelque uns d’entre eux sont sur le devant de la scène, essentiellement des informateurs et
des assassins. Lors d’une tentative d’assassinat sur la personne d’Hida Kisada peu après la bataille du Col de Beiden, ont apprend que celui-ci est au courant de l’existence des Kolat et qu’il connaît
même leur signe de reconnaissance. Lire à ce sujet l’Histoire de Kappuksu.

Période Forbidden Knowledge
Alors qu’un pacte est scellé pour la mise en place des accords Kolat-Scorpion, Matsu Hiroru apprend à Doji Shizue la vérité sur son ex-senseï. Il est un des Maîtres de l’organistaion Kolat. La nouvelle se diffuse alors jusqu’à un Toturi incrédule.
Suite à un message du palais impérial, Matsu Tsuko ne doit rien faire et sans son commandant l’armée se fait massacrer. Suite à cela elle fait seppuku. La faute en
incombe à Akodo Kage, sans qui les informations ne seraient jamais arrivées au Palais Impérial.

Période Anvil of Despair - Crimson and Jade
Bien que mis au courant de la trahison de Kage, Toturi ne veut y croire et continue à envoyer des informations à son maître.

Période Time of the Void - Day of Thunder
Durant le Jour des Tonnerres, Kage alors devenu ronin est apparemment tué. En réalité, il se retire de la scène de Rokugan pour mieux mettre en place la suite des événements.

Période Règne de Toturi Premier
Les Kolats se sont retiré de la scène politique de Rokugan mais continuent d’oeuvrer dans l’ombre et étendent leurs influence dans les autres clans. Sans l’intervention de Matsu Hiroru
nul n’aurait deviné que le vénérable senseï Kage était en fait un Maître Kolat.
Mais une fois de plus, les plans de l’Organisation plans sont précipités par l’enlèvement de Toturi. Bien que des preuves de la présence des Kolats dans l’affaire soit
trouvées ce ne sont pas eux qui en sont à l’origine.


Période Hiden Emperor 1-6
La disparition fut imputée aux Scorpions, mais il s’avéra que les preuves fournies par Kitsuki Yasu et ses magistrats firent changer Kakita Toshimoko d’opinion. Les Scorpions furent alors exilés de Rokugan.
Peu après cette décision Kakita Toshimoko disparu et fut déclaré mort. En réalité ce dernier décida de se faire passer pour mort pour obliger les Kolats, qu’il soupçonnait d’être au coeur de l’affaire, à faire une erreur.
De son côté Otaku Kamoko est partie à la poursuite de Matsu Agetoki, un samourai du Clan du Lion qui en sait énormément sur sa mère et sa mort "accidentelle".
Quant à Matsu Hiroru, il jura de retrouver Toturi et de tuer Kage. Kage quant à lui s’introduisit dans le Palais Impérial et y révéla ses plan à un moine avant de le tuer. Mais il avait été observé à son insu par Doji Shizue.

Les Terres Brûlées
Alors qu’en Rokugan se déroule une gigantesque chasse à l’homme, on apprend qu’une organisation similaire aux Kolats, les Qolats, existent aussi dans ces contrées lointaines.
Nul ne sait quand cette faction apparut dans ces terres, mais ses buts et ses techniques sont assez similaires aux Kolats de Rokugan pour dire qu’elle sont de la même origine, sinon deux branches soeurs
de la même organisation.
Un portrait du Maître Qolat des Terres Brûlées laisse à penser que ces derniers ont infiltrés les Licornes au plus haut niveau. (Ree-sama nous a assuré que Shinjo Yokatsu n’était pas le Maître Qolat des Terres Brûlées... mais rien n’empêche ces
derniers de le "remplacer".)

The Storming of Morikage Castle Part 1 et 2
Pendant près de trois ans on l’a cru mort, mais Doji Shizue l’a vu. Kage est de retour sur la scène politique de Rokugan. Kakita Toshimoko trouva très rapidement Kage et le défia
en duel. On ne sait pas si Toshimoko fut tué mais Kage s’en sorti et pris Asahina Dorai sous sa "protection". Il a commencé à l’initier à l’art du Ninja mais Dorai semble peu
doué.
Pendant ce temps Otaku Kamoko a retrouvé Matsu Agetoki. Ce dernier lui a transmis ses secrets puis s’est fait seppuku.
De son côté Shinjo Yokatsu semble lui aussi être au courant du retour de Kage et se prépare à recevoir Matsu Ketsui pour en apprendre plus et "continuer leur petit jeu" (à Kage et lui).

Dark Journey Home
A son retour Toturi a accusé Isawa Osugi d’être une Kolat et l’a exécutée sur place.

Purge de la Licorne
Shinjo à son retour en 1131 purge sa famille, Yokatsu s’enfuit et devient ronin, la régence du Clan est confiée aux Moto jusqu’à ce que les Shinjo en soient de nouveau digne.

Guerre contre l’Ombre
Le Kolat est supposé avoir disparu lors de cette guerre, se sacrifiant pour détruire l’Ombre. Mais est-ce vraiment le cas ? Il fut d’ailleurs exposé publiquement à cette occasion, rendant son existence actuelle encore plus improbable...

Troisième édition (1158-1170)

Le Kolat est lors de cette période plus en retrait, d’une part suite à la purge de 1131 et d’une autre part car une partie de ses sectes jugent que le Kolat n’a plus son but philosophique premier. En effet, un individu ne descendant pas de Hentai a été nommé Empereur, la Mante est un Clan Majeur non-issu d’un Kami et le Soleil et la Lune sont désormais des anciens mortels. Le débat quant au but de l’organisation divise, mais reste secondaire.

Mais au fait, qui sont les 10 maîtres au début de l’Ère des Quatre Vents (1158) et quelle est l’état des diverses sectes ?

Tigre : suite à la disparition mystérieuse de Kage, nul ne sait qui dirige cette secte, pas même les autres maîtres. Certains prétendent que Kage lui-même la dirige encore, malgré ses 86 ans .
La secte se porte bien et a récemment oeuvré à la mort de Yasuki Oguro, qui s’était rebellé, prouvant par là que même les Maîtres ne sont pas à l’abri des griffes du Tigre.

Acier : depuis la fuit de Yokatsu, Morito, actuel daimyo du Clan du Boeuf, est le chef de cette Secte, puisque le Temple est basée sur ces terres.
Sa secte se porte bien, puisque personne pour l’instant ne soupçonne que c’est quasiment l’entier du Clan du Boeuf qui veille sur le Temple.

Chrysanthème : Ikoma Tsai a succédé à Ikoma Soko, pour des raisons inconnues et à une date inconnue.
Depuis la purge de Toturi, la secte s’est fait discrète au maximum mais n’en reste pas moins active.

Jade : Yasuki Taka, ancien daimyo de sa famille, a succédé à Shoshuro Emon pour des raisons inconnues à une date inconnue. Il fut gravement corrompu par l’Ombre rampante et est aujourd’hui en réalité un rejeton de l’Ombre libre, la personnalité de Taka ayant disparu. Avant cela, il était, tout comme son fils, Oguro, un farouche opposant au Kolat en dépit de son adhérence à la secte, mais il n’a jamais été percé à jour par les autres Maîtres.
Actuellement, sa secte oeuvre notamment à la poursuite de Kokujin, l’ise zumi dément. Kaelung, l’un de ses lieutenants ne reculera devant rien pour tuer Kokujin.

Nuage : Isawa Korekado est toujours en place.
Sa secte, toujours discrète, prospère et profite des facilités d’accès au Temple grâce à Morito.

Pièce (ou Koku) : Moshi Shanegon a hérité du poste de Maître suite à la mort de Yasuki Oguro, lui-même successeur de Doji Akae.
Depuis la mort d’Akae, la secte doit trouver des fonds en plus du legs de cette dernière. Elle y oeuvre donc de son mieux.

Roc : C’est la fille d’Al-Hazaad, que ce dernier a eu avec un des autres maîtres, qui dirige actuellement la secte. Elle a pris la place de son père pour des raisons inconnues à une date inconnue. Elle connaît actuellement des difficultés (cf. la partie sur le Qolat).
Comme toujours, la secte oeuvre hors des frontières pour aider les Kolats Rokuganis.

Rêve : Actuellement, Kuni Nakiro dirige la secte. Il a succédé à Kuni Shimura a pour des raisons inconnues à une date inconnue.
Comme a son habitude, la secte prospère discrètement, enlevant des samouraïs pour en faire des marionnettes aux ordres de la conspiration.

Lotus : Shosuro Nyoko a succédé à Chinoko pour des raisons inconnues à une date inconnue.
Nyoko est souvent au Temple et contacte personnellement ses agents. Quiconque arrive à rejoindre vivant un temple du Lotus en devient membre.

Soie : Kakita Kyruko a succédé à Kaouta pour des raisons inconnues à une date inconnue.
La secte oeuvre toujours à rassembler un maximum d’informations tout en restant dans l’ombre.

Événements :

Disgrâce de Moto Chen
En 1159, Moto Chen, chef du Junghar, l’armée défensive de la Licorne, est démis de sa fonction suite à une affaire où il lui est publiquement reproché d’avoir des liens avec le Kolat. Il n’en est absolument pas membre, c’est son frère, Chaozhu, qui est en fait membre et a ourdi cette machination pour prendre la tête de cette armée. Pas de chances, Moto Chagatai, le Khan, n’est pas un idiot et il place Shinjo Shono à la tête de cette armée et demande à Chen d’enquêter sur le Kolat.

Renversement de Maître Pièce (ou Koku)
Moto Chen est informé anonymement qu’une cellule du Kolat opère sur les terres de la Mante. Aidé par Yoritomo Kumiko, il lance un assaut sur le repaire de cette dernière, l’éradiquant. Il s’agissait en réalité du QG de Moshi Shanegon, Maître Pièce (ou Koku). Ce dernier parvient à s’enfuir dans les Royaumes d’Ivoire, jurant de se venger. Yasuki Jinn-Kuen prend sa place, comme il l’avait prévu en rencardant Moto Chen.

Moto Chen se voit réhabilité, mais ne reprend pas le commandement du Junghar. Kumiko elle gagne en prestige dans sa course à la direction du Clan de la Mante.

Transformation du Chrysanthème en Sombre chrysanthème
Ikoma Tsai réalise la menace que représente Moto Chen et son frère, Chaozhu et décide de l’éradiquer, personnellement. Il dirige un groupe d’assassins en plein Toshi Ranbo. La pluie de Sang s’abat alors sur la ville, corrompant les combattants, sauf Moto Chen.

Le Kolat, loin de perdre le Nord confie alors à Tsai une nouvelle mission : diplomate auprès de Daigotsu. En effet, ce dernier a conclu une alliance avec le Qolat, pour que les deux groupes s’assistent mutuellement dans la lutte contre le Gozoku et contre les Adeptes de Sang. Tsai est purifié de la Souillure et de l’influence des Adeptes et devient le Maître du Noir Chrysanthème.

Second Gozoku
Le second Gozoku est perçu par le Kolat comme un ennemi, car l’Empereur est cette fois, contrairement à l’ère du premier Gozoku, un pur humain ne descendant d’aucun Kami. Aussi le Kolat met-il tout en oeuvre pour le détruire. Maître Soie parvient à utiliser le Shogun, membre de la conspiration, qui révèle de précieuses informations qui leur permettent d’orchestrer la destruction de cet ennemi, qui menaçait leur plus grande réussite : une dynastie impériale purement humaine.

Bataille de la Tombe
Lorsque Toturi III s’aventure dans l’Outremonde, le Kolat met tous ses moyens en oeuvre pour le sauver, dépêchant Yasuki Jinn-Kuen et Tsuruchi Etsui à son secours avec tous les moyens possibles, facilitant la vie du Crabe et de la Mante. Les deux émissaires font parti des 8 représentants des Clans Majeurs dans la Tombe et rapporte chacun un précieux artefact à l’Empire : le Tao de Fu-Leng pour le Crabe, et la Bougie des Ombres pour la Mante, de laquelle Etsui extrait deux couteaux, qu’il est le seul à pouvoir utiliser. Il apprend également comment trouver le véritable héritier de l’Empereur, mais ne révèle cette information qu’au Kolat.

Succession de Toturi III
Lorsque Toturi III meurt, le Kolat découvre son testament à Ryoko Owari, dans le temple de Toku, Fortune de la Vertu. Il s’en empare et le remplace par un faux, identique en tous points, mais n’avertit pas l’Empire du fait que Kaneka est désigné comme successeur de Naseru.

Revers majeurs
En 1170, le Kolat subit deux grands revers. Premièrement, les Cieux reprennent le contrôle des postes de Dame Lune et Sire Soleil, tuant ces derniers et les remplaçant par des Dragons, ceux de Jade et d’Obsidienne.
Deuxièmement, ce sont les Cieux qui désigne la nouvelle Impératrice, Iweko I. Le règne humain s’achève et avec lui la relative tranquillité du Kolat.

Destruction du Temple
C’est en 1170 qu’un coup puissant est assené au Kolat. Hoshi Kaelung, ancien membre de la secte de Jade, sachant que son Champion n’est plus habité par l’esprit de Togashi et ne peut donc plus protéger le Clan contre les infiltrations du Kolat, envoie à Bayushi Paneki, Champion du Scorpion, le livre qu’il a reçu d’un traître de la Secte du Tigre, contenant de nombreuses informations sur le Kolat.

Ce dernier rassemble 200 hommes, qui partent pour les terres du Boeuf, où ils attaquent le Temple Caché. Morito les accuse de violer la Loi Impériale interdisant à un Clan Majeur d’en attaquer un Mineur, mais les hommes de Paneki ne se laissent pas duper et l’abattent. Au cours de l’assaut, Maître Nuage, Maître Jade et Maître Tigre périssent également. On découvre alors que Maître Tigre serait Ujina Heiji, mais cela semble être un leurre. Le Scorpion s’empare de l’Oeil de l’Oni.

Maître Soie, en route pour le Temple, est prévenue de l’assaut par Maître Nuage. Elle est alors abattu par Tsuruchi Etsui, qui choisit finalement d’être loyal envers l’Empire.

Le contact avec la secte Roc est perdu suite à la perte de l’Oeil. Le sort des Maîtres restants est inconnu. Hida Suteru succède à Morito au poste de Maître Acier, mais sa tâche est inconnue. Il est actuellement le yojimbo de Yasuki Jinn-Kuen et est chargée de la défense des provinces Yasuki. La mission de la secte d’Acier pourrait donc être lié aux tâches actuelles de Suteru.

Le Clan du Boeuf perd un tiers de ses effectifs lors de ce "raid de brigands" comme le qualifie le nouveau Champion du Clan, Morito Garin, neveu de Morito et anti-Kolat.

Le Qolat, sa vie son oeuvre

Organisation
Dans les Terres brûlées, le Qolat est pour sa part divisé en 5 branches :

Tigre : cette secte combine les fonctions de celles du Lotus et du Tigre de Rokugan et est le bras armé du Qolat, elle est actuellement dirigée par Haroun, ancien Assassin qui porte le titre de Maître Tigre Rouge Sang (Blood Red Tiger).

Hibou : il s’agit de l’équivalent de la secte de la Soie Rokugani et elle est donc chargée de renseigner le Qolat. C’est la plus peuplé, puisque n’importe qui peut aider à la collecte d’informations. Elle est dirigée par Maître Hibou Yeux d’Or, qui est en réalité Harakhty, un bureaucrate Senpet vivant à Medinaat al-Salaam.

Roc : sans nul doute la secte avec le plus de responsabilité. En effet, elle assure la logistique, domaine où elle excelle, évite les conflits entre les sectes, c’est actuellement un échec cuisant et enfin assure le contact avec Rokugan. Elle est dirigée par Ruqayah al-Hazaad, la figure de proue de la conspiration dans les Terres Brûlées. Son titre est Maître Roc rapide et sans pitié.

Auroch : le poumon économique de la conspiration, car cette secte entretient les liens les plus étroits avec les maisons marchandes de Dahab. Actuellement, en raison du conflit opposant Maître Auroch impitoyablement rusé aux sectes Roc et Tigre, ces dernières touche moins d’argent. Eda Ishan al-Menjari dirige cette secte.

Serpent : l’autre secte dévouée à l’assassinat, mais par la magie cette fois. Elle est la plus petite en taille. Elle est dirigée par Suleiman al-Rassouli, qui porte le titre de maître Serpent méfiant et patient.

Le Hibou enquête sur les prêtres, cherchant ceux qui sont susceptibles d’être corrompus, puis le Roc met au point des plans d’actions, qui sont financé par l’Auroch et exécuté par le Tigre ou le Serpent. Mais les plans sont rarement appliqués, car la patience est une vertu cardinale du Qolat, qui lui permet de subsister car il sait quand et où frapper plutôt que d’agir de manière impétueuse, risquant de subir de lourds dommages en retour.

Histoire
L’histoire du Qolat est beaucoup plus claire que celle du Kolat. Leur nom vient d’un individu nommé... Qolat, qui devant la catastrophe du Jour de Colère, qui vit la destruction d’une bonne partie du monde connu, décida que c’était de la faute aux dieux. Il fut suivi par quelques personnes et quand Shinsei arriva sous le nom de Mekhem, ils furent séduits par ses idées et lui demandèrent de leur parler. Mekhem leur dit seulement : "L’arrogance (hybris) est votre pêché, allez et retrouvez le droit chemin". Ils en furent très courroucés et continuèrent à conspirer.

Ces conspirateurs ont aujourd’hui un très grand pouvoir au sein du Joyau du Désert, Medinaat Al-Salaam, puisqu’ils contrôlent une partie des maisons de Dahab, les marchands, soit le poumon économique de la ville, capable de s’opposer au Sultan sans que celui-ci ne puisse rien faire.

De plus, leur existence est quasiment de notoriété publique et personne n’oserait se mettre des gens si puissants à dos.

Actuellement (période 3ème édition), ils sont en proie à de vifs conflits internes, mais une fois ceux-ci résolus, leur pouvoir s’accroîtra énormément. En effet, Eda Ishan après s’être allié au dénommé Vieil Homme de la Montagne, chef des Assassins, a décidé de lui tenir tête car ce dernier veut diriger le Qolat. Elle est soutenue notamment par les jeunes membres de la conspiration.

Le Vieil Homme, alias Haroun, ne veut pas en réalité contrôler la conspiration, il veut la détruire entièrement et est soutenu par des membres du Qolat qui pense qu’il pourra unir les maisons de Dahab, mais ne sont pas au courant de son vrai plan à leur encontre.

Enfin, Ruqayah, Maître Roc dirige une troisième faction car elle voit en Eda et Haroun des dangers pour la conspiration, Haroun ayant réussi à la faire démettre de son poste de dirigeante de la maison Hazaad, elle veut redonner de la puissance au Qolat et est bien vu des anciens de la conspiration.

Chacun attend une erreur d’une des autres factions, prêt à frapper...

Et dans Mille ans de ténèbres ?

Le kolat a rejoint la résistance. Après la chute du Temple caché, Kage, qui se fait appeler "Tigre", dirige un certain nombre de trafics depuis le village stratégique de l’ouest. Il permet notamment à Daidoji Uji et son élève Hakumei d’obtenir du sang d’Ashura, une matière hautement explosive qui permettra de tuer Hoturi le sans-coeur.

Sources :

- AEG / Asmodée : "Le Guide des Marchands de Rokugan", "La Voie du Crabe", "La Voie du Ninja", "L’Ere du Vide", "Burning Sands", "Vacant Throne".
- Les Historiens Shinri : "Gozoku"
- Mirumoto Shiko : "Kolat !" (la première version du présent article)
- Richard Weld : "The Miya Archives", recueil de textes L5R officiels d’AEG et WotC.
- Le Wiki L5R
- les divers textes disponible online tels que "War Amid the Shadows", ""Broken Tiger"et bien d’autres encore, trop nombreux pour être cités.

Ce document est évidemment incomplet, mais en attendant d’autres ajouts, il met à jour certaines informations nécessaires aux maîtres de jeu.


Encadrement arrondi
Les commentaires sur cet article

2010-04-05 23:50:15 - Gap

La date de publication de l’article correspond évidemment à sa dernière révision par Nadir, et pas à la publication d’origine :)

Encadrement arrondi
Encadrement arrondi
Ajouter un commentaire
forum bouton radio modere abonnement

forum vous enregistrer forum vous inscrire

[Connexion] [s’inscrire] [mot de passe oublié ?]

Encadrement arrondi

Tous les éléments et personnages sont des marques déposées détenues par leur propriétaire. Ils sont utilisés ici sans autorisation particulière, dans un but d'information. Si l'auteur ou le détenteur des droits d'un élément quelconque de ce site désirait qu'il soit retiré, les responsables du sden s'engagent à le faire dans les plus brefs délais.

(c) 1997- 2017 SDEN - Site communautaire de jeux de rôle
Tous droits réservés à l'association loi 1901 Elfe Noir.
Les textes et les illustrations des rubriques, sauf avis contraires, sont la propriété de leurs auteurs.