SDEN - Site de jeu de role
Accueil > Monde des ténèbres > Aides de jeu > Factions > Les Néo-Templiers
Contribuer

Monde des ténèbres

Les Néo-Templiers

samedi 16 janvier 2010, par Daniel Masson, Guillaume Etuy

Non Nobis Domine, Non Nobis,
Sed Nomini Tuo Da Gloriam.

Non pour nous, Seigneur, non pour nous,
mais pour la gloire de ton nom.

Une aide de jeu de L’internationale Brujah.

Non Nobis Domine, Non Nobis,
Sed Nomini Tuo Da Gloriam.

Non pour nous, Seigneur, non pour nous,
mais pour la gloire de ton nom.

Une aide de jeu de l’Internationale Brujah écrite par Guilllaume Etuy, matériel additionnel par Daniel Masson.

Histoire

Au moyen âge, depuis 4 siècles, les lieux saints sont aux mains des arabes puis des turcs. A la fin du 11ème siècle, les chrétiens s’en émeuvent : à cette époque les Turcs se sont emparés de la Perse, de la Syrie, de la Palestine et de l’Asie mineure et sont aux portes de Constantinople, c’est à dire aux portes de l’empire chrétien d’orient.

Alexis Comnème, empereur de Byzance, demande en 1074 de l’aide à l’occident chrétien. En 1095, le pape Urbain II entend cet appel et prêche la croisade pour délivrer le Tombeau de christ : en 1099, Jérusalem est prise.

Pour une protection permanente des pèlerins chrétiens et des routes, un ordre chevaleresque est créé : l’Ordre des pauvres chevaliers du Christ, plus connu sous le nom d’Ordre du temple.

L’ordre des Templiers est fondé en 1119, à Jérusalem, par un chevalier champenois, Hugues de Payns, et quelques autres chevaliers français compagnons de Godefroi de Bouillon. Ils prennent d’abord le nom de Pauvres Chevaliers du Christ, adoptent la règle de saint Augustin et se destinent à la police de la Palestine. Le roi de Jérusalem, Baudouin II les installes dans un palais voisin de l’ancien temple de Salomon.C’est aussi à cette époque qu’ils rencontrent des Chevaliers de l’Ordre des Cendres Amères ( un ordre secret de puissant Caïnites libérés de la malédiction de Caïn et luttant contre les forces démoniaques, voir Le LivreVampire L’Age des Ténèbres, p 41), après 7 ans de pourparlers ils fondent (en 1126) avec cet ordre une alliance qui devra être renouvelé tout les 50 ans.

En 1128, l’ordre est confirmé et reçoit une règle sévère. Il comporte des chevaliers (nobles), des frères lais, des chapelains et des prêtres. Les premiers grands-maîtres sont, après le fondateur : Robert de Craon, Everard des Barres, André de Montbar, Bertrand de Blancfort, Philippe de Milly, Eudes de Saint-Amand et Gérard de Ridfort. Le fondateur cherche en occident à recruter des templiers, il trouve en Saint Bernard un partisan convaincu, qui fait l’éloge de l’humilité, de l’activité et de la pauvreté des templiers.

En 1148, le pape leur donne un habit : manteau blanc et croix vermeille. A cette date, l’ordre s’est déjà amplifié et enrichi de nombreuses donations. Il dispose d’un réseau de forteresse en Palestine. Leur fortune amène les templiers à devenir les banquiers des pèlerins, banque privilégiée, plus indépendante des pouvoir temporels, parce que relevant seulement du pape. Avec le temps, l’activité des templiers en Terre sainte se transforme : ils deviennent les maîtres de vastes domaines. Ils se mêlent aux querelles féodales, ce qui amène leurs ennemis à les accuser de trop de bienveillance pour les seigneurs de l’islam, ou d’avoir des intérêts à défendre. Il est certain que, comme tant d’autres ordres religieux, celui des templiers avait perdu progressivement beaucoup de ses vertus primitives.

Quand la Terre sainte échappe complètement aux chrétiens, les templiers se replient sur Chypre. Ils ont aussi des établissement, ou "temples", en Occident : à la fin du XIIIe siècle, le Temple de Paris est une banque à laquelle le roi de France fait constamment appel. Jusqu’en 1307, le secours qu’il apporte à Philippe le Bel lui vaut d’être ménagé, puis le roi décide d’abattre l’ordre afin de mettre la min sur ses richesses. Le conseiller de Philippe le Bel, Guillaume de Nogaret, sera le véritable artisan du procès et de la chute des templiers. Clément V, à la requête du roi, entreprend une enquête sur les templiers. Le roi brusque les choses, faisant arrêter par surprise, le 13 octobre 1307, 138 templiers par les officiers royaux. Avec le concours de l’Inquisition, ils sont interrogés et torturés ; on leur fait avouer divers forfaits : de pratiquer le culte d’une idole dénommée Baphomet, de cracher sur la Croix lors des rites d’admissions, de se livrer obligatoirement à la sodomie, etc ? etc... Le procès, commencé en 1307, ne prendra fin qu’en 1314. Le pape Clément V proteste, mais sans vigueur, contre l’attitude du roi et de l’irrégularité du procès. Ayant toutefois évoqué l’affaire (17 nov. 1307), il obtient qu’on lui remette les inculpés. C’est alors que bien des templiers, reprenant courage, se rétractent. Mais bientôt Clément V cède devant l’intervention de Philippe le Bel : il confie le procès des personnes à des cours diocésaines et charges l’enquête sur l’ordre lui-même des commissions pontificales, contrôlées, en fait, par le pouvoir royale.

En 1309, les interrogatoires reprennent. Les templiers se montrent beaucoup plus réticents. 36 prisonniers meurent sous la torture et , en mai 1310, l’archevêque de Sens en condamne 54 autres au bûcher, non comme hérétiques, mais comme relaps. Au concile de Vienne (oct. 1311), la culpabilité des templiers n’est pas reconnue, mais le pape décide la suppression de l’ordre (bulle Vox in excelso, 3 avril 1312).

En novembre 1312, le pape confie le procès des dignitaires à une commission de trois cardinaux, qui les condamne à la prison perpétuelle. Mais, comme Jacques de Molay, grand-maître de l’ordre, et ses amis protestent et rétractent leurs aveux antérieurs, le conseil royal les déclares relaps et les envoie au bûcher (mars 1314). Les biens des Templiers sont alors dévolus aux Hospitaliers.

Cependant avant de mourir Jacques de Molay fit jurer à Beaujeu (son neveu) de sauver l’ordre et ses trésors. Dés que le grand-maître eut expiré, Beaujeu s’empressa de tenir ses engagements. Il s’assura la fidélité de 9 chevaliers du Temple, infortunés échappés aux fureurs des persécutions ; il mêla son sang avec celui de ses frères puis fit v ?u de propager l’Ordre sur tout le globe tant qu’ils se trouveraient 9 architectes parfaits.

Depuis lors les templiers ont survécu, ils se sont aussi propagé durant la colonisation du nouveau monde en fondant des commanderie au Québec, en Louisiane, et en Amérique du Sud. Ils purent ainsi grandement enrichir l’ordre et en assuré la pérennité.

A la révolution, bien qu’ils ne furent pas les instigateurs des idées de révolte du peuple, ils participèrent à la chute et au pillage des trésors de la monarchie. Ainsi ils se vengèrent du coup porté contre l’ordre par Philippe le Bel.

Ensuite leurs actions passèrent quasi inaperçu, accumulant pouvoir, richesse, connaissance et de nombreuses reliques perdus.

C’est ainsi que les Templiers ont survécu jusqu’à nos jours.

Organisation actuelle

Les objectifs

L’ordre vise trois objectifs principaux et déclarés :
- La promotion et la protection de la Foi et du Bien en général.
- La protection des Lieux saints et des Reliques.
- La lutte contre les forces démoniaques (à savoir : Démons, la plupart des Vampires, des Spectres et tous les adorateurs sataniques et Infernalistes humains ou autres).

L’ordre vise aussi trois objectifs secondaires moins revendiqués :
- Accumuler richesses et pouvoir (en tant que moyen et non en tant que fin !).
- L’accumulation des connaissances, notamment occultes.
- L’assistance aux être bons ou ayant une Foi véritable.

Dans cet ordre là, ou à peu près ?

La Règle
Depuis la toute première Règle de l’Ordre du Temple, très stricte, il y a eu de constants réaménagements et assouplissements quant au régime interne de l’Ordre. Ceci de signifie pas que tout y est autorisé ou que la laxisme et le laisser-aller sont de mise. Au contraire, la discipline et le mode de fonctionnement interne qui y règnent sont du même genre que ceux en usage au sein des armées modernes, et ils sont strictement appliqués. En revanche, la vie privée des membres du Temple est largement respectée lorsque ceux-ci ne sont pas "de service", à condition qu’elle n’aille pas à l’encontre des principes moraux édictés parle Temple.
Si l’obéissance et de mise, elle n’est pas pour autant aveugle et les instances dirigeantes du Temple ont peu à peu institué une participation "démocratique" de ses membres dans certains processus de décision (telles les promotions et nominations ou toute autre décision "administrative") et à les autoriser à former des "commissions" visant à instaurer et mettre en œuvre des idées novatrices et/ou originales qui pourraient profiter à l’Ordre. Tout ceci a eu pour résultat de remotiver considérablement les membres de l’Ordre en les valorisant.

Soulignons qu’une enquête approfondie est menée sur le passé et la moralité de tout candidat à l’incorporation au sein de l’Ordre, ce candidat devant, en outre, être parrainé par un membre actif de l’Ordre.

En revanche, les voeux monastiques ont été depuis longtemps abandonnés, l’essentiel des effectifs étant constitué de laïcs, et ce même si les plus dévoués d’entre eux ont la Vrai Foi. Les Vœux d’entrée au Temple sont : "Fidélité, Excellence et Secret".

Largement Laïcisé, l’Ordre n’est plus strictement catholique depuis plusieurs décennies et l’admissibilité de membres non-chrétiens est à l’étude.

En outre, depuis la fin des années ’70 l’Ordre est ouvert aux femmes, sans exclusion aucune, leur ascension aux postes à responsabilités s’effectuant, comme tout le monde, au mérite (en théorie en tout cas !). De nombreux Chevaliers sont des femmes de même que quatre Commandeurs.

Tout ceci contribue largement à faire de l’Ordre du Temple d’aujourd’hui une institution remarquablement moderne et ouverte malgré son âge vénérable et ses traditions toujours vivaces.

La hiérarchie
L’Ordre comporte 7 classes principales :

- Un Maître (réélu tous les 8 ans), élu par les tous les Commandeurs et Chevaliers, exerce l’autorité suprême sur tout l’Ordre, mais il doit consulter le chapitre (constitué des Commandeurs en charge de leur Commanderie) de l’Ordre pour les décisions importante. Porte un complet blanc liseré d’or avec une croix templière dorée sur le col. A noter que l’on n’utilise jamais l’appellation de "Grand Maître" popularisée par la littérature populaire sur les Templiers.
- Les Commandeurs (réélus tous les 5 ans), qui portent un complet blanc liseré d’argent avec une croix templière argentée sur le col. dirige une commanderie (soit entre 10 et 70 personnes). Ils sont élu par et parmi les chevaliers de leur région.
- Les Chevaliers (à vie), complet blanc liseré de rouge avec une croix templière rouge sur le col, ils constituent le "noyau dur" des membres des Templiers, ce sont les membres actifs, ils sont formés et entraînés à la lutte contre les forces démoniaques (à savoir : Démons, Vampires, Spectres et autres adorateurs sataniques) et à effectuer les missions les plus périlleuses que l’Ordre pourra leur confier.
- Les Frères d’Armes (à vie) : portent un complet blanc liseré de bleu turquoise avec une croix templière assortie sur le col, ils forment le "Service Action" de l’Ordre. Constitués en commandos d’intervention de 4 à 12 hommes, ils sont supérieurement entraînés et équipés pour des coup de mains partout de le monde, dans n’importe quel environnement, en "civil" ou en "uniforme" (façon SWAT). Tous n’ont pas la Vrais Foi et sont menés par un Chevalier lorsqu’il y a risque de tomber sur un ennemi surnaturel. Dans le cas contraire, ils sont menés par un Sergent d’Armes (idem, mais liserés bleu roi). Ils peuvent devenir chevaliers après 5 ans de service méritoire, sur proposition du Commandeur et sur vote des Chevaliers de leur commanderie
- Les Frères de Métiers (à vie),complet blanc liseré de vert émeraude avec une croix templière assortie, ils constituent les forces passives des Templiers et près des deux tiers des effectifs. Ce sont eux qui par leur travail fournissent financement et outils à l’ordre. Ce sont pour la plupart des juristes et financiers chargés de gérer les gigantesque biens et avoirs que possède l’Ordre par le monde. Ils peuvent devenir chevaliers après 5 ans de service méritoire, sur proposition du Commandeur et sur vote des Chevaliers de leur commanderie.
- Les Membres honoraires (à vie) : Ce sont des individus talentueux qui ont prouvé leur valeur et leur utilité à l’Ordre qui peut faire appel à eux et leur apporte un certain soutient (au moins financier). Ils ne sont pas soumis à la hiérarchie du Temple et sont parrainés par un Templier qui leur sert de contact avec l’Ordre et doit être au minimum Chevalier. Ils peuvent se rendre au Chapitre annuel de leur commanderie et portent alors un, complet blanc liseré de noir avec une croix templière (ou tout autre symbole de leur choix) assortie sur le col
- Les Novices (formation de 2 ans), complet gris liseré de noir avec une croix templière assortie sur le col, ce sont les futurs membres, ils deviendrons Frères d’Armes ou de Métier après une formation de 2 ans minimum.

La discipline de l’Ordre
L’Ordre est administré par une discipline très stricte. Les sanctions pouvant être très sévères, trois types de fautes existent au sein de l’Ordre :

- Les Fautes Légères : Qui peuvent entraîner des pénitences diverses et plus ou moins prolongées, des tâches particulières d’intérêt collectif. Le but n’est pas d’humilier le fautif mais de l’amener à se repentir. En général un repenti est accueilli par ces pairs à la fin de sa pénitence par une cérémonie spéciale dite du "meilleur retour" au cours de laquelle certains relâchement de discipline (alcool et musique notamment) sont tolérés.
- Les Fautes Graves : Telles que la simonie (vente d’objet saints), la lâcheté, l’hérésie, la trahison du secret, le meurtre d’un innocent. Ce type de faute peuvent entraîner l’exclusion de l’Ordre. De plus, le coupable doit se retirer dans une abbaye Cistercienne sans contacts extérieurs (et il sera étroitement surveillé) ou choisir d’être emprisonné à vie ! (Pour ne pas divulguer les secrets de l’Ordre).
- Les Fautes Capitales : Elles englobent toute relation ou complicité, même passive, avec les ennemis déclarés de l’Ordre. Une seule sanction : la mort. Seul le Maître peut la prononcer après vote majoritaire des Commandeurs et se doit de prendre la responsabilité d’en choisir les modalités (le plus souvent une balle dans la nuque) et de l’appliquer personnellement.

Modus operanti de l’Ordre

Le problème du financement
Si la mission que s’est donnée l’Ordre est simple en théorie (protection de la Foi et des Lieux saints), elle est beaucoup plus difficile à réaliser dans la pratique. En effet, l’Ordre du Temple n’existe officiellement plus, étant devenu une organisation clandestine il lui était impossible d’avoir les revenus abondants et réguliers indispensables à la poursuite de ses objectifs.

Du fait des Hautes valeurs morales (sic !) prônées par ses dirigeants, il était impensable de basculer dans l’illégalité en ayant recours à des moyens d’enrichissement illicites ou moralement indéfendables : la défense de la Foi ne saurait tout justifier, selon les dirigeants de l’Ordre.

La conquête du Nouveau monde
De fait, c’est pour pallier à cette situation que l’Ordre envoya ses membres au-delà des océans dès le XVe siècle afin d’en ramener les richesses qui lui manquaient, ceci sous la couverture d’autres ordres religieux militaires tels l’Ordre du Christ et l’Ordre de Montesa (voir Plus bas). L’or des Amériques parvint à satisfaire à la demande de l’Ordre jusqu’à la fin du XVIIième siècle.

Par la suite, du fait du tarissement des ressources minières de ce continent, il fallu trouver d’autres solutions, plus discrètes encore, du fait de la vigilance sans faille de l’Inquisition, notamment en Espagne zone d’activité principale de l’Ordre (précisément à cause des activités de l’Ordre ?).

Il fallait trouver autre chose.

Ce fut fait lorsque l’Ordre prit conscience de l’immense vide spirituel laissé par l’attitude parfois scandaleuse de certains hauts dignitaires ecclésiastiques qui, à coup de scandales, détournements, richesse insolente, cadeaux somptuaires à leurs maîtresses et autres, provoquaient un rejet de plus en plus marqué de la part du peuple, mais aussi dans la noblesse. Ce fut le coup de tonnerre de la Réforme protestante qui donna "l’idée" : si les gens voulaient de la spiritualité et du mystère, ils allaient être servis !

La Naissance des Loges
Les membres les plus charismatiques du Temple, du rang minimum de Chevalier eurent pour mission de recruter des individus influents : Riches bourgeois, nobles oisifs ou ecclésiastiques désabusés afin d’obtenir d’eux les moyens financiers et humains qui faisaient tant défaut à Ordre.

Le système était simple : chaque Chevalier se rendait dans les cercles de la haute société, noblesse ou bourgeoisie, et réunissait autour de lui les notables les plus influents en se proclamant (un comble !) "Héritier des Templiers" et, en échange de dons en argent ou en "services" promettait de dévoiler quelques "secrets cachés et antiques"

Cette efficace méthode de récolte de fonds permit, en outre, de faire passer quelques thèses philosophiques Templières.

Ces thèses, souvent en rapport avec les thèses gnostiques ou cathares devinrent rapidement populaires car clairement différentes de la position officielle de l’Église.

Du point de vue du Temple, l’opération était tout à fait morale (et rentable), en effet, les "templiers" étaient authentiques, ainsi que leurs thèses et leurs connaissances mystiques, même si celles-ci étaient soigneusement distillées pour ne pas trop en dire. Les assertions, doctrines et "secrets" des "Templiers" étaient réelles,et il n’y avait aucune escroquerie, ce qui était très important pour les dirigeants du Temple. Les sommes d’argent et d’influence étaient toutes reversées au Temple ou lui bénéficiaient, en outre ceci permis de relancer le recrutement, en crise depuis longtemps au sein du Temple.

Mais le véritable coup de génie du Temple fut de lancer une "mode" de l’occultisme sous son identitéréelle, tout en laissant croire (également par des agents du Temple) qu’il ne s’agissait que de charlatanisme, éloignant du même coup tout risque d’attention trop soutenue de la part de l’Église, de toute façon trop engluée par le problème de protestantisme croissant en Europe.

Enfin, des charlatans, réels ceux-là, se mêlèrent au phénomène créant leurs propres sociétés secrètes, ajoutant à la confusion ambiante.

Ainsi, des individus tels Adam Weishaupt (fondateur des Illuminati de Bavière) et le prétendu compte de St Germain n’avaient aucun rapport avec le Temple mais furent de très efficaces rideau de fumée pour les activités de ce dernier, au point qu’environ 10 % seulement des "cercles ésotériques" qui fourmillaient dans toutes les capitales européennes de l’époque avaient un rapport direct avec le Temple.

Ce phénomène atteint son apogée durant une période allant de la fin du XVIIIe siècle jusqu’à la Révolution industrielle. Ses résultats allèrent au-delà des espoirs de ses promoteurs et durant le siècle et demi qu’il dura le Temple emmagasina des richesses considérables qu’il su utiliser avec discernement au moment de la révolution industrielle (à l’essor de laquelle il n’était en aucun cas lié !) en effectuant des placements judicieux.

À ce moment là, L’Ordre du Temple était devenu richissime, il l’est toujours.

Activités aujourd’hui
Avec les sommes acquises durant les deux siècles précédents, le Temple n’est plus tributaire de la générosité des tiers pour accomplir sa mission, il dispose d’avoir financiers et fonciers considérables, largement suffisants pour financer ses activités dans le monde entier. Toutefois le Temple d’aujourd’hui a hérité des activité d’hier, notamment les "sociétés secrètes" qui firent sa fortune.

De fait, le rôle des Frères de Métier tient essentiellement en deux tâches :
- Gérer la fortune du Temple par le biais de fonds de placements contrôlés par des sociétés appartenant au Temple sous couvert d’anonymat et de couvertures multiples.
- Gérer et développer les différents "cercles" mystiques et autres "fraternités" occultes, que l’on regroupera sous le terme générique de "Loges", afin d’utiliser au mieux l’influence de ses membres, même si le recrutement est assez rare par ce canal l’influence offerte au Temple est suffisante pour justifier le maintient du système, au point que le rôle d’un Commandeur consiste de plus en plus à coordonner les activités de ses chevaliers pour orienter les activités de "leur" Loge au mieux des intérêts du Temple. Les Membres des Loges les plus "intéressants" peuvent devenir Membres honoraires et peuvent même entamer un noviciat.

Parallèlement à cela les Chevaliers appuyés par les Frères d’Armes luttent contrent les ennemis du Temple "ad Majorem Dei gloriam".

Alliés, antagonistes et autres

Les alliés
- L’Ordre des Cendres Amères (Vampire Âge des Ténèbres P. 41), et ce malgré la nature vampirique de ces membres, reste que les deux ordres ont encore bien des secrets l’un pour l’autre. Il n’y a pas de Membre honoraire issu de cet ordre. Cet Ordre est décrit en détail dans le supplémentDark Age : The Ashen Knight, chap. 4 page 72. Les contacts avec l’Ordre sont pratiquement nuls depuis au moins deux siècles, au sein du Temple nul ne sait pourquoi (ou en tout cas n’a rien dit) et peu nombreux sont ceux qui connaissent l’existence de cet Ordre vampirique, quant à y croire ?
- L’Arcanum, depuis des discutions fructueuses avec D’Souza, même si l’Arcanum n’ignore rien de l’écrasante supériorité humaine matérielle voire occulte de son "allié" vis-à-vis de lui, chacun de ses membres étant un spécialiste reconnu dans son domaine de prédilection, il peut négocier ces connaissances en position confortable, en échange d’un important soutient financier. Certains membres ont d’ailleurs été fait Membres honoraires.
- De nombreux Mages, Sorciers et Alchimistes (pour leurs recherches commune dans la magie, l’alchimie, la sorcellerie, l’herboristerie...enfin toutes les recherches ésotériques). Il s’agit davantage de collaborations ponctuelles (mais fructueuses) entre l’Ordre et des "indépendants" que d’une alliance à proprement parler. Certains indépendants ont pourtant été fait Membres honoraires.

Les ennemis
- Les démons, les créatures infernales et les adorateurs sataniques. Notons que le Temple n’est pas immunisé contre leurs tentations et des cas de corruption ont été décelés assez souvent au sein de l’Ordre, il est même probable que les accusations ayant provoqué sa chute historique n’étaient pas totalement infondées. Les Templiers restent totalement muets à ce sujet.
- Le Sabbat, Les Baali, les Tremeres et les disciples de Seth. Ce sont les ennemis vampiriques avec lesquels l’Ordre se heurte le plus souvent et les affrontements sont sans pitié.
- Les Spectres.
- Ordre de Malte : la Vendetta dure depuis des siècles entre ces deux Ordres toutefois les affrontements sont rares car l’Ordre de Malte bénéficie du soutient du Vatican et le Temple ne se sentait pas en position de force. Certains observateurs bien placés estiment que, dans un proche avenir, les choses pourraient évoluer ?assez brutalement.

Les neutres
- Les loups-garous, un pacte de non agression a était conclu entre les loups-garous et les Templiers, mais on ne peut pas dire qu’il soit respecté de façon absolue, surtout par les plus extrémistes des deux camps. D’une façon générale, Templiers et Garous ne se fréquentent guère et la méfiance est profonde et réciproque.
- Les plupart des mages des Traditions se fichent comme d’une guigne des Templiers, à l’exception peut être de certains membres du Choeur Céleste.
- Les Loges indépendantes : Si le Temple est à l’origine du concept, il n’a rien a voir avec la création de 90 % d’entre elles, certaines n’ont végété que quelques mois avant de disparaître, d’autres ont eu une existence flamboyante (tel l’Ordre du Golden Dawn créé par Aleister Crowley au XIXe en Grande Bretagne), d’autres encore sont devenues des organisations influentes dans leur champs d’action même si elles ne sont pas toutes recommandables (Ku Klux Klan par exemple). En général elles interagissent peut entre elles et s’ignorent mutuellement tant que leurs centres d’intérêt ne coïncident pas.
- Le Crime organisé est un partenaire obligé du Temple désireux de se fournir certains articles non disponibles au supermarché du coin, mais nécessaires à l’accomplissement de sa mission notamment de l’équipement militaire disponible au marché noir international. D’une manière générale la situation est la même que vis-à-vis des Loges : pas de contacts soutenus sans "affaires" communes.

Les mitigés
- L’Inconnu : Les Templiers savent que des vampires anciens et très puissants existent, mais ignorent tout de leurs projets et cherchent désespérément à en apprendre davantage.
- La Camarilla : les Templiers ont eu vent de son existence et savent que leurs ennemis Tremere y sont influents, toutefois, les deux organisations ont le Sabbat comme ennemi communs et se contentent, pour l’instant, de s’observer mutuellement avec méfiance, les affrontements, violents mais très localisés, sont assez fréquents entre leurs membres .
- Les Assamites : Les Templiers les ont rencontrés (affrontés) durant les croisades, les deux organisations éprouvent un certain respect mutuel et une sorte de statut-quo en a résulté : aucun n’agira activement contre l’autre. Mais si une occasion vient à se présenter...
- Les Batinis (Assassins) : La vieille relation de fascination-répulsion réciproque entre les deux organisations perdure encore de nos jours. Les deux Ordres étant engagés dans la même recherche de connaissance mystique (et de pouvoir occulte) ils ont connu des périodes alternant entre franche rivalité et fructueuse collaboration mais se sont toujours comportés "en gentlemen" dans leurs relations. Aujourd’hui, toutefois les orientations politiques de l’un et de l’autre pourraient mener à l’affrontement plus qu’à la coopération. Seul l’avenir dira ce qu’il en sera effectivement.
- De nombreuse organisation de Cathéens (Vampires d’Orient) tentent de s’établir en France et en Europe, les Templiers les surveillent tout en s’interrogeant encore sur les mesures à prendre, les quelles seraient sans doute radicales si les Cathéens en venaient à dépasser les limites du raisonnable. En Asie, l’Ordre Sublime du Temple Céleste (la Branche asiatique du Temple) est de plus en plus fréquemment confrontée aux Cathéens qui semblent avoir pris conscience de son influence en Asie. Savoir si ils choisiront la coopération, l’affrontement ou la "coexistence pacifique" demeure un mystère...
- L’inquisition : elle est considérée, avec la Papauté, comme responsable de la chute de l’Ordre au moyen-âge et les Templiers la considèrent toujours avec la plus grande méfiance. Toutefois, sous sa forme actuelle, elle semble davantage intéressée par la chasse aux vampires qu’à autre chose ce qui pourrait constituer un facteur de rapprochement. Pourrait, car les vieilles rancunes ont la vie dure.

Les observateurs amusés
- La Technocratie : le Nouvel Ordre Mondial considère que la structure financière de l’Ordre est conforme à sa vision du monde et à ses intérêts, de ce fait, la Technocratie tolère les "élans mystiques " des Templiers tant qu’ils restent une nuisance mineure. Dans le cas contraire, il n’hésitera pas à déployer toute sa puissance pour l’écraser.
- Le Ver : il trouve amusant autant que pitoyable les efforts désespérés des Templiers pour associer ce qui ne peut être : pureté spirituelle et puissance temporelle, selon lui tôt ou tard ils devront faire un choix et le Ver fera en sorte que ce soit celui du Pouvoir, celui corromps. Le Ver connaît bien ce principe : c’est le sien, et il est patient, très patient ?
- Les Antédiluviens et la Main Noire : Ils considèrent le Temple comme tout le reste, un pion de plus (mais très puissant) dans leur guerre immémoriale. Un pion qu’ils ont contribué à renforcer ou à détruire selon leur intérêt et leur camp, voire les deux à la fois. Mais c’est un pion ayant ces propres objectifs, non contrôlé directement par l’un ou l’autre joueur, et donc assez imprévisible pour tout le monde. C’est ce qui fait que le Jeu est si distrayant ?

L’Ordre du Temple

Situation actuelle
Il s’agit de l’Ordre du Temple à proprement parler, tel qu’il a survécu en France et en Europe depuis sa dissolution officielle.

Son Maître actuel est Joseph de Tol, actuellement résidant à Toulouse. L’Ordre en France a pour tâche, outre de gérer ses propres activités courantes (voir "Modus operandi" plus haut) de coordonner au niveau mondial les activités des différentes Branches externes à l’Ordre (voir plus bas) afin d’utiliser au mieux leurs ressources pour atteindre les objectifs que s’est fixé l’Ordre. Ceci na va pas sans conflits, les branches étant souvent réticentes à céder une partie de leurs ressources au Temple, particulièrement la branche de l’Ordre du Christ (voir plus bas). En outre, le Temple doit arbitrer les conflits entre les différentes branches, notamment entre l’Ordre du Christ et l’Ordre de Montesa de St Georges pour la répartition de leurs zones d’influence sur le continent américain, mais aussi entre l’Ordre des Porte-Glaives et l’Ordre de Calatrava y Alcantara y Avis y Santa Maria (voir plus bas) pour leurs zones d’influences respectives au nord-est de la Méditerranée.

Influence
A proprement parler, l’Ordre du Temple n’a d’influence directe qu’en France, au Bénélux, sur les Iles britanniques (surtout Écosse) et le Canada.

Cependant, par l’intermédiaire des ces diverses Branches (voir plus bas), son influence s’étend sur les continents Américain et Européen, le Bassin méditerranéen, l’Afrique du Nord, le Proche Orient, l’Asie de l’Est et bientôt peut-être l’ex-URSS.

Toutefois, l’opération la moins visible et la plus efficace de l’Ordre du Temple est d’avoir su infiltrer dès les années 50 les institutions européennes, et ce au plus haut niveau. Si pour l’instant cela ne confère pas au Temple toute l’influence que le poids économique de l’Union européenne pourrait lui conférer, l’Ordre considère qu’il s’agit d’un placement "à long terme".

Organisation
Telle que décrite plus haut.

La Loge Ecossaise
Suite à sa dissolution en 1312, de nombreux Templiers ont fui vers l’Écosse. Véritable bastion du Temple depuis, l’Écosse est devenue un des principaux piliers du Temple, notamment grâce à sa position privilégiée sur la finance mondiale via la City de Londres. De nombreux Templiers écossais souhaiteraient voir leur Loge accéder au titre de Branche à part entière, ceci d’autant plus que l’espoir de voir une Écosse indépendante ne leur semble plus aussi vain que par la passé.

Influence
Mondiale via les réseaux de la City

Organisation
Identique à celle de l’Ordre resté sur le continent.

La Loge Celtique
Récemment établie, elle regroupe des Templiers Gallois et Irlandais mécontents de la tendance de plus en plus nationaliste manifestée par les représentants de la Loge écossaise. En réaction ils se sont tournés vers un mysticisme pro-celtique arguant de son fort succès populaire. A côté de l’aspect folklorique de cette Loge, de réels progrès ont été enregistrés dans les relations avec certains Lupins (les Fiannas, faut-il le préciser ?)et organise des "cérémonies druidiques" qui drainent un public de plus en plus large. Au plan économique, la Loge n’est pas étrangère au Boom récent qu’a connu l’économie irlandaise.

Influence
Localisée à l’Irlande et au Pays de Galles, tend à gagner la Bretagne.

Organisation
Identique au reste de l’Ordre mais la croix Celtique est portée sur le costume traditionnel de l’Ordre.

Les commanderies

Les Templiers, comme leurs prédécesseurs, sont divisé en 31 Domaines, sur chacune de ces régions se trouve une commanderie dirigée par un Commandeur. L’Ordre du Temple dispose de 31 Commanderies en Europe de l’Ouest (France, Benelux, Iles Britanniques, Suisse). Chacune responsable de la zone ("Domaine") placée sous sa responsabilité.

Domaine Ville Commandeur Chevaliers Frères d’Armes Frères de Métier Membres Honoraires Novices Total
Général Toulouse [1] Joseph DE TOL 9 24 28 3 4 69
Ile-de France Paris * Laurent DE CASTEL 7 32 17 44 7 108
Lyonnais Lyon Louis CARLAS 5 8 12 0 0 26
Normandie Bretteville-le-Rabet Gérard GELAT 6 12 15 2 7 43
Touraine Blois Patricia JURIEUX 4 12 12 1 1 31
Languedoc Ste-Marie-de-Court Phillippe BAU 3 20 12 0 3 39
Nord-est Verdun Charles TOURCY 2 12 13 2 5 35
Bretagne Lizio Yann DE BREHEC 3 8 14 3 6 35
Sud-Ouest La Rochelle Georges NIRET 4 8 25 2 1 41
Total France 43 136 148 57 34 427
Luxembourg Luxembourg Pierre GAUSSET 2 12 49 2 6 72
Flandres Anvers Inge SCHLISSHEIM 4 8 11 17 0 41
Bruxelles Bruxelles * Henri MENAU 5 24 16 75 8 129
Wallonie Namur Charles FORQUANT 2 8 7 0 0 18
Zélande Rotterdam Marjan HEXEL 3 4 11 0 0 19
Frise Groninge Jan DE GAAST 1 4 7 0 0 13
Centre Utrecht Piet KOORSTEL 3 8 13 0 0 25
Total Bénélux 20 68 114 94 14 317
Suisse Romande Neuchâtel René CLEMENT 2 8 11 2 1 25
Suisse Alémanique Zurich Heinrich SPACHT 2 12 17 1 2 35
Suisse Italienne Lugano Eino RICARDO 1 4 7 0 0 13
Berne Berne * Jean SIEFFERT 4 12 16 38 2 73
Total Suisse 9 36 51 41 5 146
Edimbourg Edimbourg Solène MacCLANNOUGH [2] 42 128 232 28 21 452
Glasgow Glasgow John MacANDREW 11 32 41 17 5 107
Highlands Oban Georges MacRAE 2 4 7 0 0 14
Strathmore Dundee Henry MacQUARRIE 1 4 5 1 1 13
Pays de Galles Swansea Peter Glwennintch 7 28 31 0 2 69
Pennine Carlisle Henry Thompson 1 4 5 0 0 11
Cornouailles Torbay William PENNY 3 8 10 0 0 22
Londres Londres * Sir Charles SCARBEND 17 64 259 112 17 470
Irlande du Nord Belfast Jack O’Neil 5 48 13 0 5 72
Irlande Dublin Jack O’Grady 3 16 9 0 0 29
Irlande Cork Liam O’Hara 3 12 5 0 0 21
Total Iles Britanniques 95 348 617 158 51 1280
Total général 167 588 930 350 104 2170

(*) L’importance des effectifs des membres honoraires s’explique par le fait que nombre d’entre eux sont des fonctionnaires et hommes d’affaires importants gravitant autour d’un important centre de pouvoir (Bruxelles ou Londres).

La loge de Jérusalem
Constituée après la création de l’état d’Israël, cette loge regroupe des musulmans, des chrétiens et des juifs. Bien que les chrétiens restent majoritaire (55% chrétiens, 35% musulmans, 10% juifs.

L’ordre a pour but la protection de tous les lieux saints de Jérusalem. Notamment le saint sépulcre, le cénacle, la mosquée al-aqsâ (« al-masjid al-aqsâ » = la mosquée très éloignée), le dôme du rocher, le mur des lamentations (vestige de l’ancien temple de salomon) ? et bien d’autre lieux.

Pour se faire la loge de Jérusalem travail étroitement avec l’ordre des Ribâts (un ordre religieux militaire musulman dirigé par le Cheikh Omar El-Malik) et certains kabbalistes. De ce fait elle s’oppose aux extrémistes religieux et politiques de la région qui font peser un danger sur ces monuments.

Enfin la région cache de très nombreuses reliques qu’il faut protéger.

Influence
Localisée au moyen orient et puissante en Israël, au Liban, et en Égypte.

Organisation
Identique au reste de l’Ordre (certains aménagement ont été mis en place pour les templiers musulmans et juifs). Ainsi la croix qui est portée sur le costume traditionnel de l’Ordre est remplacé par l’étoile de David ou le Croissant musulman en fonction de la confession du templier.

Le Maître de l’Ordre de Jérusalem : David Lewshy, même s’il est de confession juive est considéré comme le second personnage de l’ordre du temple.

Les Commanderies de la Terre sainte
Les Commanderie de la Terre sainte sont particulièrement "musclées" plus de75 % de leurs effectifs sont des agents "Action", Chevaliers ou Frères d’Armes, ceci s’explique par le très haut niveau de violence de la région, la prolifération de milices, pas toutes amicales, et la tendance au surarmement des habitants désireux de se "protéger".

Aussi les consignes de sécurité y sont-elles particulièrement strictes et les Agents très bien entraînés, leur vie en dépendant la plupart du temps.

Pour des raisons de secret et de sécurité, aucun Membre honoraire n’est accepté et la Loge ne forme pas de Novices, leur espérance de vie serait ridicule et ne vaudrait pas les efforts de formation. De ce fait, les Agents effectuent des rotations régulières avec ceux restés en Europe, où ils se reposent et s’entraînent entre deux tours d’opérations au Proche Orient.

Les Commanderies sont protégées avec un zèle paranoïaque bien dans l’esprit de la région, et sont toutes équipées d’abris antiatomiques. En bref, c’est la guerre.

Loge de Jérusalem

Domaine Ville Commandeur Chevaliers Frères d’Armes Frères de Métier Membres honoraires Novices Total
Terre sainte Jérusalem David Lewshy 11 32 7 0 0 51
Terre sainte Le Caire Aziz Moumrham 9 3 11 0 0 53
Terre sainte Beyrouth Pierre Farakian 7 24 14 0 0 46
Terre sainte Alep Kader Meskri 4 16 5 0 0 26
Total 31 104 37 0 0 176

Les Commandeurs
David Lewshy
Déjà décrit.

Aziz Moumrham
Commandeur du Caire, musulman Sunnite, Docteur en théologie occupant un poste important à l’université Al-Hazar du Caire, il tente d’établir des cercles de dialogues multiconfessionnels, avec des succès limités. C’est un érudit des plus savant dans de nombreux domaines y compris occultes. Il sait que de nombreux Vampires (les Séthites) ont leur base d’opérations en Égypte et met toute son énergie à les combattre. Il est brièvement entré en contact avec les Enfants d’Osiris (voir Hunters hunted) et a tenté d’établir une alliance, mais ses contacts n’ont plus donné signe de "vie" depuis. Il connaît personnellement Emile Tabassi Haut prêtre du Culte d’Isis en Égypte(voirMummy 2ième édition p.139) et les deux hommes s’apprécient mais aucun des deux n’est au courant de l’appartenance de l’autre à une organisation secrète, tout en essayant de recruter l’autre d’où le risque d’intéressants quiproquos...

Pierre Farrakian
Chrétien libanais de l’Église d’Orient, c’est officiellement un prospère homme d’affaires qui a su profiter de certaines "occasions" offertes par la guerre civile qui a ravagé la pays durant 10 ans.

En fait ces contacts dans les affaires lui permettent de surveiller étroitement de nombreux businessmen Arabes (notamment Saoudiens) liés aux organisations islamistes. Il a ainsi pu rapporter de nombreux et précieux renseignements, souvent en prenant d’importants risques à titre personnel. Sous des dehors d’Oriental beau parleur, à la limite de la caricature, c’est un homme courageux, décidé et à la volonté de fer.

Kader Meskir
Musulman Libanais sunnite on ne peut plus orthodoxe, il est viscéralement allergique aux différents régimes policiers, aux pétromonarchies du Golfe et aux islamistes de tout poil, homme de paix et de conviction, il n’en est pas moins conscient de la nécessité d’agir, mais toujours avec doigté et discrétion. C’est un planificateur efficace doublé d’un chef charismatique, adoré par ses hommes.

Ailleurs dans le monde
- Canada (Au Québec surtout, total canada = 556 néo-templiers),
- Amérique du sud (Les capitales des pays avec environs 10-20 individus dans chaque commanderies),
- Asie (A Hong Kong, Macao, New-Delhi, Bombay, Djakarta et Tokyo). Maître de Tokyo : Hitachi Kurosawa.

Total des néo-templiers dans le monde =4043

Les branches de l’Ordre et leurs implémentations

Les Templiers ont généré un certain nombre d’ordres similaires au leur (ou en étant issu) dont ils ont tenté, du fait de leur ancienneté de prendre le contrôle. Ces branches sont toutes calquées sur le même modèle, celui du Temple, et possèdent leur propre Maître. Toutefois, le Maître du Temple est appelé "Magister primus inter pares", c’est à dire "Maître premier parmi ses pairs". Le Maître d’une branche est proposé par le Maître du Temple et choisi parmi les Chevaliers de cette branche, lesquels ne peuvent être nommés Chevaliers qu’avec l’approbation du Maître du temple. En outre, tous les responsables des finances des branches sont nommés directement par le Maître du Temple, tout ceci garantie que, malgré leur large autonomie, aucune branche ne sera tentée de se soustraire à l’autorité, pourtant lointaine, du Temple.

Les branches disposent d’une autorité propre sur une zone territoriale donnée. Le Temple n’intervient pas dans leurs affaires, le rôle du Maître du Temple consiste à coordonner leurs efforts pour éviter les redondances et les luttes intestine, ainsi qu’à arbitrer leurs querelles.

L’Ordre du Christ
Issu de la branche portugaise, partiellement autonome, de l’Ordre du Temple, l’Ordre du Christ a été créé après, la disparition officielle de ce dernier, en 1319, sur intervention du roi Dinis du portugal. Il reprend l’intégralité des biens du Temple et continue la mission de celui-ci. C’est à son instigation que le Portugal se lance à la conquête des océans dès le XVième siècle (Vasco de Gama était membre de l’Ordre) et établi un véritable empire financier (entre autres) au Brésil, qui reste aujourd’hui encore sa chasse gardée.

Influence
Le Brésil, rien que le Brésil mais tout le Brésil. L’Ordre dispose d’une véritable armée d’avocats, d’hommes d’affaires, d’intermédiaires et de lobbyistes à tous les niveaux de l’économie, du gouvernement et de la police /services secrets, au point de constituer un véritable état dans l’État. Nulle part au monde l’Ordre ne jouis d’une telle position d’autorité qui lui permet de siphonner mains flux financiers, "pour la cause" évidemment ?

D’une façon plus mineure, l’Ordre est également implantée en Inde, sa principale Commanderie étant situé dans la ville de Goa, ancien comptoir portugais. Son rôle n’est pas de nature économique mais d’étudier les particularités surnaturelles du sous-continent. Par contre la récente réimplantation de l’Ordre au Timor oriental, ancienne colonie portugaise, est surtout dictée par des motifs économiques liés à la présence d’importantes richesses pétrolières au sud-est de l’île.

Organisation
En tous points identique à celle du Temple, auquel il reverse 10% de ses revenus. Il est entièrement autonome même si son Maître reconnaît la prééminence du Maître du Temple et tient compte de ses directives. Les vêtements sont identiques mais la croix est pattée, alors que les Templiers portent une croix simple. C’est l’Ordre qui dispose de la plus grande autonomie par rapport au Temple original.

L’Ordre De Montesa de St Georges
Issu de la dissolution officielle de l’Ordre du Temple, cet ordre a été créée en Espagne en 1317 au titre "d’héritier" officiel de l’Ordre du Temple, Le roi d’Aragon, Jacques II, souhaitant éviter de voir ses biens tomber au mains des Hospitalier. En 1400 l’Ordre de Montesa absorbe l’Ordre de St Georges.

En fait, l’Ordre de Montesa de St Georges sera, en Espagne le fenêtre "officielle" de l’Ordre du Temple lequel exerce sur lui un contrôle plus direct.

Influence
L’Ordre suivra la même politique maritime que l’Ordre du Christ et sera responsable de la colonisation des Amériques par l’Espagne, c’est d’ailleurs dans ces pays qu’il est le plus influent, plus encore qu’en péninsule ibérique car il contrôle une bonne partie des économies des pays d’Amérique latine et du sud, par le biais notamment des grands propriétaires terriens et d’intense campagnes de lobbying auprès des parlements nationaux. C’est également dans cette région du globe que se produisent les affrontements les plus violents avec des vampires, en l’occurrence le Sabbat et, dans une moindre mesure les Séthites, surtout présents dans les Caraïbes où l’Ordre est moins actif.

Récemment, l’Ordre s’est relancé à la conquête des USA en s’implantant en Californie et au Texas, leur influence, jusqu’alors strictement financière tend à atteindre également les institutions de ces États mais l’Ordre n’a aucune influence au niveau fédéral et aura sans doute besoin de renfort des autres branches pour arriver à ses fins. Des discussions dans ce sens ont déjà eu lieu avec les autres branches et la création d’une nouvelle branche spécifique à l’Amérique du Nord semble sur le point de se concrétiser.

Organisation
En tous points identique à celle du Temple, auquel il reverse 20% de ses revenus du fait que le Temple le contrôle mieux. Il est sinon entièrement autonome au même titre que l’Ordre du Christ. Les vêtements sont identiques mais la croix est la croix au lys de Calatrava afin de se différencier des autres ordres.

L’Ordre de Calatrava y Alcantara y Avis y Santa Maria (CAAST)
Cet ordre est issu des quatre ordres dont il amalgame les noms. Ces ordres créés respectivement en 1158, 1183, 1167 et 1272 en tant qu’ordres militaires sont les résultats des fluctuations politiques, rapprochements et scissions entre les différents royaumes espagnols et portugais. Peu à peu tombés en désuétude, l’Ordre du Temple les a réactivés et fait fusionner sous sa direction pour reprendre pied dans la péninsule ibérique en ménageant les susceptibilités nationales.

Influence
Cet Ordre est moins bien considéré que les précédents du fait de ses relation ambiguës avec les anciennes dictatures fascistes de Franco (en Espagne) et Salazar (au Portugal) ainsi que pour ses liens avec des organisations telle l’Opus Dei (surnommée la "Santa Mafia" par les Espagnols) en Espagne. Dans ces pays, elle est plus influente que les deux autres ordres Ibériques surtout tournés vers le continent américain (Sudet Nord). Son influence est considérable et s’étend à l’Italie, à tout le bassin méditerranéen (Malte, Chypre, notamment) au Maghreb et au Proche-Orient. En Italie, ses connections avec les Jésuites (voir plus bas) pourraient s’expliquer par leur inimité commune avec l’Ordre de Malte (voir plus bas).

Organisation
Strictement identique avec celle du Temple puisqu’il s’agit en fait du même Ordre, le Maître du Temple étant aussi celui de l’Ordre de Calatrava y Alcantara y Avis y Santa Maria, par le biais d’un délégué qui parle en son nom les deux Ordres ne forment en fait qu’une seule entité. La seule concession étant que ses membres portent sur leur costume l’étoile à huit branches de Santa Maria au lieu de la Croix du temple.

L’Ordre des Porte Glaives
Historiquement fondé à Riga (Lettonie) en 1202 sous le nom des "Frères de la milice du Christ de Livonie", il a été institué en Ordre militaire en 1204 sous le nom de "porte glaive" du fait de son insigne : Un glaive à lame triangulaire pointant vers le bas et surmonté d’une croix pattée. Ecrasé par les lithuaniens à la bataille du Saule en 1236 il est absorbé par les Teutoniques en 1237.

Toute fois, suite à la chute de l’URSS en 1991, le Temple estime judicieux de ressusciter l’ordre afin d’étendre son influence en Europe du nord, centrale et orientale. Pour ce faire, il s’appuie sur des hommes d’affaires allemands, polonais, baltes, mais aussi scandinaves et utilise les capitaux d’outre-rhin pour étendre son influence à l’est. Sa Commanderie principale se trouve à Riga, lieu historique de sa fondation.

Influence
L’ordre a permis de regrouper des influences aussi diverses que celles que l’on peut retrouver autour de la mer baltique (Allemands, Polonais, Russes de Kaliningrad, Nordiques ?) avec pour objectif avoué de recréer une "Ligue Hanséatique" moderne. Jusqu’à présent tout s’est déroulé comme prévu et l’Ordre étend son influence sur l’Europe centrale et l’Ex-URSS, une Commanderie devant s’ouvrir bientôt à Moscou, après celle, récente, de St Peters bourg.

Organisation
Elle est identique à celle du Temple, dont l’Ordre des Porte Glaive n’est qu’une émanation. Le Maître de cet ordre est totalement soumis au Maître du Temple, mais les Porte Glaive utilisent leur propre insigne sur leurs costumes, autrement identiques à ceux des autres ordres.

L’Ordre Sublime du Temple Céleste
Cette branche particulière de l’Ordre est originaire d’Asie, plus particulièrement de Corée du Sud, qui compte une des plus ancienne communauté chrétienne d’Asie (48 % de la population selon une étude remontant à 1995), c’est là que, par l’intermédiaire de l’Ordre de Christ s’est formé à une date difficile à déterminer (sans doute vers 1550) l’Ordre Sublime du Temple Céleste.

Influence
L’Ordre s’est installé sur tout le pourtour de la Mer de Chine, c’est-à-dire en Corée du sud, au Japon (deuxième plus fort pôle d’influence), au Philippines, en Chine (Provinces côtières, Hong-Kong et, surtout, Macao) en Indochine et à Singapour, ainsi qu’en Australie.

Organisation
Identique à celle du Temple dont elle reconnaît l’autorité (au moins morale) et auquel elle verse 10 % de ses recettes. Ses membres portent une croix pattée placée dans un cercle, l’Ordre possède autant d’autonomie vis-à-vis du Temple que l’Ordre du Christ mais reste encore dépendant de ce dernier pour ses relations (ténues) avec les autres Branches.

A noter que cette branche semble se monter particulièrement active dans la lutte contres les régimes autoritaires sévissant en Asie, notamment les régimes communistes. L’Ordre est, d’ailleurs, la seule organisation à disposer d’un réseau (ténu) d’informateurs en Corée du nord, c’est un exploit unique au monde !

Les autres Ordres

L’Ordre de Malte
L’ancien Ordre des Hospitaliers, devenu l’Ordre de Malte en 1530 est le plus ancien rival et le véritable "frère ennemi" du Temple, lequel est persuadé que le complot mené contre lui par le roi de France et le Pape s’est déclenché à son instigation.

Installé à Rome depuis 1834, l’Ordre de malte est officiellement une organisation purement caritative à but non lucratif. Dans le Monde des Ténèbres ce n’est évidemment qu’une couverture, l’Ordre de malte est toujours secrètement un ordre militaire chargé de faire le "sale boulot" (mais toujours au nom de Dieu) au profit de la politique du Vatican, lequel, rappelons-le, est un État souverain de plein droit et à l’influence mondiale sans commune mesure avec ses dimensions géographiques.

C’est dans ce contexte que l’Ordre de malte a joué un rôle déterminant dans la lutte menée par le Pape contre les dictatures communistes d’Europe de l’est, avec l’appui, tacite ou actif, du gouvernement maltais.

Aujourd’hui, l’Ordre de Malte constitue l’essentiel des "Forces spéciales" du Vatican. A noter que l’Ordre ne contrôle pas les Gardes suisses, toujours soumis à l’autorité directe du souverain pontife.

A noter que le supplémentDark Ages : The Ashen Knight décrit la version médiévale de l’Ordre (p. 62-63) et son contrôle par le Clan Toréador. Reste à savoir jusqu’où le Clan Lasombra, qui influence largement l’Église est "consentant" à ce patronage. Mais il est sûr qu’un "accord" d’une sorte où d’une autre a été conclu entre les deux Clans.

Mais dans quel but ?

Les Jésuites
Fondé en 1532 par Ignace de Loyola, cet ordre a essaimé à travers le Monde entier suscitant bien des réaction. Techniquement indépendant, il est soupçonné de constituer les "Services secrets du Vatican". Bien évidemment, dans le Monde des Ténèbres ont peut considérer que c’est vrai et que les jésuites ont, en outre, des connaissance étendues sur la "menace" que font peser sur l’humanité les diverses entités surnaturelles du Monde de Ténèbres, dont les Vampires mais pas seulement ?

Les Jésuites sont très bien formés (il faut 10 ans pour devenir Jésuite) et pas seulement en théologie. N’oublions pas que Sullivan Dane, un des plus dangereux chasseur de vampire qui soit, est un ancien jésuite (si tant est que le terme "ancien" s’applique au sens communément admis). Ceci qui donne une idée de leur niveau de dangerosité. Reste que les jésuites ne sont pas du genre à prendre des risques inutiles (surtout physiques) et une méthode plus classique consiste à manipuler d’autres groupes de chasseurs avant de les envoyer au casse-pipe ?

Ils connaissent beaucoup de choses sur le Temple mais préfèrent garder leur petits secrets pour eux et se sont même allié avec lui pour conter les ambitions de l’Ordre de Malte, reste à savoir qui ; du Temple ou des Jésuites, crois manipuler qui ?

Ordre des Assassins (Batini)
De nombreux observateurs estiment que cet Ordre n’est qu’une émanation mortelle du Clan vampirique des Assamites.

Ils ont tort.

En effet, cette organisation c’est formée indépendamment de l’existence des Assamites mais les a rencontré par la suite et semble avoir conclu une alliance assez proche que celle que le Temple a conclu avec l’Ordre des cendres Amères (Voir Historique plus haut) et que peu à peu l’influence certains rites et le style "assamite" ait déteint sur les Assassins sans pour autant en faire une annexe de ce Clan vampirique, que les Assassins n’appréciaient d’ailleurs que modérément... Il semble toutefois que de nombreux Assamites aient choisi d’Etreindre des Assassins parmi les plus doués, mais en fait rares étaient les Assassins enthousiastes à cette idée peu conforme à leur idée et à leur doctrine (en fait assez proche du Soufisme).

Aujourd’hui les Assassins ont officiellement disparu mais restent en réalité très actifs, vendant leurs services pour des prix considérables, 90 % du montant étant réservé à l’Ordre. On ne sait pas la part qu’ils ont prise dans le terrorisme islamique mais il semble que plusieurs d’entre eux y ont activement participé. Cette attitude n’est apparemment pas l’attitude "officielle" de l’Ordre et pourrait être due à des éléments mal contrôlés. L’avenir de l’Ordre des Batinis (reprise en main des éléments "turbulents" ou révolution de palais) demeure incertain.

Note : Les Conteurs pour Mage : l’Ascension mettant en scène la Tradition des Ahl-I-Batin peut considérer que c’est là que se situe l’origine des Assassins, créés pour fournir la Tradition en Acolytes, voire en nouveaux Mages. L’intervention des Assamites n’étant qu’une alliance "de raison" voire une tentative de prise de contrôle de l’Ordre par ce puissant Clan. En tout état de cause, l’action des Assamites est davantage à la base de la chute du l’Ordre qu’à l’origine de sa gloire et de sa puissance passées.

Autre ordres chevaleresques
Le Supplément The Ashen Knight décrit d’autres ordres militaires dans son chapitre 3 (page 57), le Conteur peut s’y référer pour inventer d’autres organisations qui auraient survécu jusqu’à aujourd’hui.

Capacités spéciales

Historiques
Rang
Il s’agit du rang spécifique à la Hiérarchie du Temple. On rencontre :
- X Membre Honoraire
- o Novice
- oo Frère d’Armes ou de Métier
- ooo Chevalier
- oooo Commandeur
- ooooo Maître du Temple

Foi
Tous Templiers de niveau Chevalier ou plus possèdent (ou devraient posséder) de base :
- La Vraie foi (à 1 minimum pour les Chevaliers, et à 2 minimum pour les Maîtres).
- Volonté de fer.

De plus, les Templiers possédant, ou non, la Vraie Foi suivent une formation dans les Arts théurgiques similaires à ceux présentés dans le supplément "The Inquisition" pages 60-63.

Enfin, certains possèdent des pouvoirs particuliers (Numinas) présentés dans divers suppléments White Wolf, notamment "A World of Darkness : Sorcerers" mais ils sont très rares, la plupart du temps l’Ordre fait ponctuellement appel à des spécialistes extérieurs, notamment ceux de l’Arcanum.

Via Benedicamini
Remarques : la capacité de Via Benedicamini permet de bénir un objet ou une personne, lui offrant la protection de la Vraie Foi. Un Templier peut prier pour obtenir une protection divine pour lui-même mais la Difficulté est augmentée de 1.

Dissimulation aux yeux des Païens. Permet de dissimuler un objet ou un individu, y compris soi-même. Personne ne remarquera l’objet qui pourra avoir une apparence anodine (exemple, une porte se fond dans un mur, une coupe sacrés apparaît être un trophée de joueur de pétanque, la personne aura l’air d’un passant ordinaire, etc...)
Coût : 1 point de volonté.
Système : Manipulation + Occultisme (Difficulté 5), chaque succès augmente de 1 la difficulté au jet de Perception pour trouver l’Objet, la Discipline vampirique d’Auspex joue pleinement pour conter ce pouvoir.

o : Réconfort de la Bénédiction : Permet de réconforter et de rendre le croyant plus confiant dans ses aptitudes.
Coût : 1 point de volonté
Système : Charisme+Occultisme (Difficulté 5) Chaque succès restore un point de confiance préalablement dépensé. A défaut, chaque succès diminue de 1 l’utilisation des Vertus (Conscience, Maîtrise de soi, Courage) pendant une Scène. On peut répartir les succès dans l’un ou l’autre effet à l’appréciation du Conteur.

oo : Protection. Permet de protéger une personne ou un objet (ou arme) en lui donnant une charge de vraie foi qui endommagera tout individu impur entrant en contact physique avec la personne/objet protégé.
Coût : 1 point de volonté.
Système : Charisme + Occultisme (Difficulté 6), 1 succès. Nombre de succès est égal au nombres de dés dégâts infligés par l’objet/personne. Il s’agit de dommages létaux. La protection de l’objet ne durera que durant pour une scène. Si l’objet est une arme (de contact uniquement) les dommages de la protection s’additionnent à ses dommages normaux.

ooo : Protection du berger. Permet de protéger un être ou un objet grâce à la foi du Templier. L’individu sera protégé par la volonté du Seigneur soit parce qu’il a été lui même béni, soit parce qu’il tient un objet béni.
Coût : 1 point de volonté.
Système : Manipulation + Occultisme, Difficulté 7. Permet à la personne d’ignorer les "1" qui sont alors des échecs normaux, n’annulant aucun succès. Dure une scène entière.

oooo : Fureur divine. Fonctionne exactement comme Protection (voir ci-dessus) mais les dommages infligés à la cible sont aggravés. De plus, si c’et une personne qui est protégée ou qui tient l’objet protégé, elle peut également effectuer un jet de Volonté (Difficulté Vigueur + Courage de la cible) pour tenir l’agresseur à distance, voir le mettre en fuite (3 succès ou plus) pour une scène et chaque succès obtenu lui inflige un niveau de dommages létaux.
Coût : 2 points de volonté.
Système : Charisme+Occultisme, (Difficulté 8). Dure une scène.

ooooo : Bénédiction Divine. Permet de favoriser un être ou un objet grâce à la foi du Templier. L’individu sera favorisé par la volonté du Seigneur soit parce qu’il a été lui même béni, soit parce qu’il tient un objet béni.
Coût : 3 points de volonté. 1 point de Foipermanent.
Système:Charisme+Occultisme (Difficulté 9. Chaque succès enregistré permet de bénéficier d’un succès automatique à tous ces jets de dés, y compris les jets d’encaissement (si le jet n’est pas possible comme dans le ces des dommages létaux et aggravés, les succès automatiques s’appliquent pleinement) et s’ajoutent ensuite aux jets dégâts, y compris avec des armes à distance (oui, ça fonctionne aussi avec une arme à feu !). Il n’y a pas de succès automatique aux dégâts, lesquels bénéficient déjà des bonus dus aux succès (automatiques ou non) précédents. De plus, comme pour la Protection du Berger, les "1" sont ignorés pour les échecs critiques. Cet effet dure toute une scène.

PNJ

Joseph de TOL
Commandeur du Domaine de Toulouse et Grand Maître de l’Ordre

Antécédents
Né en 1945 à Albi dans une famille protestante, mais non-pratiquante et laïque, il est durant sa scolarité un très bon élève et est passionné d’Histoire, à ses 17 ans il a son Bac et rentre en fac d’histoire à Toulouse. Après de très bons résultats, il devient prof à Bordeaux (il n’a que 23 ans). C’est durant ses premiers temps qu’il rencontre un collègue George NIRET (qui est déjà Templier depuis 10 ans). George devient très vite un très bon ami et même lorsque ce dernier part en Égypte pour le compte du CNRS (en fait pour les Templiers, il part à la recherche d’une relique) il garde le contact.
Ainsi, lorsque George NIRETdevient maître de Gascogne (en 1972), il pense rapidement à Joseph pour devenir un de ses bras droit. Joseph est initié et devient chevalier (1975) et effectue même quelques missions. En 1985, à 40 ans, il part en Syrie, à Pétra, à la recherche d’une relique hébraïque puissante, pendant sa recherche il rencontre des Disciples de Seth qui le malmènent quelque peu et l’enferment dans l’une de leur tanière, il réussit cependant à s’enfuir avec la relique sacrée et détruit dans sa fuite un puissant Séthite (8e génération).
Il gardera de cette rencontre une forte inimitié pour ce clan et une appréhension envers les caïnites. C’est cette mission, effectuée avec succès, qui lui permettra d’obtenir une grande notoriété au sein de l’Ordre. En 1990, il devient maître de Toulouse, et en 1998, il est élu Grand maître de l’Ordre avec le soutien des deux tiers de l’Ordre.

Apparence
1,78m et robuste, 80kg, Joseph est à la fois imposant et intelligent, son regard gris et profond impose le respect, et il est difficile de soutenir bien longtemps son regard. Joseph est un trapu, il a la barbe poivre et sel, il a les tempes grisonnantes et peu de cheveux.

Indications de Jeu
Trait principal = Innovateur/Architecte. Vous êtes calme, vous paraissez froid, mais êtes sincère, vous êtes un visionnaire et un innovateur, vous voulez faire évoluer les choses dans un sens plus diplomatique et fin, bien que vous sachiez que l’extermination des créatures mauvaises et irrécupérables est inévitable. Vous ferez d’ailleurs ce qu’il faut pour sauvegarder la justice et la sécurité entre les êtres qui n’ont rien a se reprocher.

Habitat
Hôtel particulier à Toulouse.

Secrets
Vous êtes sans cesse pris par un sentiment de culpabilité au souvenir de votre compagnon mort dans le nid des Séthites lors de votre quête en Syrie. De nombreux autres secrets liés à l’Ordre.

Influence
Très influent parmi les néo-templiers, mais aussi auprès de l’archevêque d’Albi qui vous est acquis (et donc du clergé local), vous connaissez aussi le Lasombra Gilles de Toulouse avec qui vous avez de bonnes relations. Vous avez aussi une certaine influence auprès des mages en France et en Europe qui vous connaissent et vous respectent en tant que chef d’un Ordre allié à leur cause (contre la Technomancie).

Nature : Architecte/Innovateur
Attitude : Perfectionniste/Juge
Physique : Force 2, Dextérité 3, Vigueur 3
Social : Charisme 2, Manipulation 4, Apparence 2
Mental : Perception 3, Intelligence 5, Astuce 4
Talents : Comédie 3, Vigilance 3, Sport 2, Esquive 1, Empathie 4, _ Commandement 4, Subterfuges 4
Compétences : Armes à feu 2, Étiquette 4, Furtivité 2
Connaissances : Bureaucratie 3, Informatique 4, Finances 2, Investigation 4, Droit 3, Linguistique 4, Occultisme 5, Politique 5, Science 3
Capacités : Vraie foi 4, Volonté de Fer
Historiques : Contacts 6, Ressources 7, Influence 7, Statut 5, Rang 5, Forces Armées 5
Vertus : Conscience 4, maîtrise de soi 3, Courage 3
Humanité : 8
Volonté : 8

David Lewshy
Commandeur de Jérusalem

Antécédents :
Né en 1935 à Paris, David est éduqué dans la religion juive, son père est le Grand Rabbin de Paris et de France, il vit une jeunesse heureuse jusqu’à l’arrivée du fléau nazi qui extermine une partie de sa famille. David quant à lui, est sauvé par une voisine qui le fait passer pour son fils alors que qu’il rentrait de l’école. Louise la voisine, qui l’a sauvé, l’adopte officiellement en 1948. David effectue des études de psychologies, puis par nostalgie et par curiosité, il décide de partir pour ce qu’il pense être sa nouvelle patrie : Israël.
Là-bas, il trouve une réponse à ses origines et à son manque spirituel, mais il est effrayé et déçu par certains de ses frères hébreux qui maltraitent et déplacent des populations locales. David lutte, d’abord par la parole, contre ces agissements qu’il juge comme un abaissement surtout après la Shoa. Mais David voit son combat changer radicalement lorsqu’il rencontre Laïssa, une jeune palestinienne, pour qui il tombe follement amoureux, il lutte alors de façon plus virulente et même violente.
C’est à cette époque qu’il rencontre Rachben Khamal, un palestinien chrétien et néo-templier, qui défend des reliques à Jérusalem ainsi que les intérêts Palestiniens et Chrétiens. Après être devenus amis, David est initié. Ensuite grâce à ses origines, il réussit à entrer dans une école qui enseigne les secrets de la Kabbale. En 1975, Rachben devient maître de Jérusalem et David devient sont bras droit. Mais en 1980 Rachben meurt.
De par son influence et par l’amitié qu’il avait avec l’ancien maître de Jérusalem, David devient sans problème le nouveau chef de file des templiers en Israël. Il est renouvelé deux fois, cependant en 1990 il est perd sa place, face à Pierre d’Anrrois. Mais face aux désastreux évènements de 1992 et 93 (perte de deux reliques), en 1995 Pierre D’Anrrois est écarté et doit partir dans un monastère pour se faire pardonner. David, quant à lui, est à nouveau réélu avec 75 % des voix des Templiers de Jérusalem. Aujourd’hui, avec le temps et tant de sang coulé, David a pris conscience du prix de la vie et est devenu plus réfléchi.

Apparence
Grand (1,92m), et mince (72Kg), David a un regard lointain, il a l’air toujours pensif et il est vrai que ses responsabilités et ses souvenirs lui pèsent. David porte une longue barbe brune bouclée, des cheveux longs attachés en catogan.

Indications de Jeu
Trait principal = Humaniste. Même si par le passé, vous avez été impulsif, voir même violent par moment, aujourd’hui vous êtes calme, réfléchi et ne prenez jamais vos décisions sur un coup de tête. Si vous êtes aussi pensif, c’est que vous n’aimez pas risquer la vie de vos hommes ou de personnes innocentes. En définitive, vous êtes un humaniste et n’aimez pas faire couler le sang.

Habitat
Un appartement à Jérusalem près du mur des lamentations.

Secrets
Connaît les plus grandes reliques de l’Ordre ainsi que de nombreux secrets comme où est caché le Graal (le seul à le savoir avec Joseph de TOL). Il est aussi le détenteur des clefs des fondations secrètes du temple de Salomon.

Influence
David est parmi les templiers les plus puissants et des plus renommés au sein de l’ordre, on lui a déjà proposé la direction de l’Ordre mais il a refusé et s’est désisté en faveur de son connurent immédiat en terme de notoriété, l’actuel grand maître Joseph de TOL.

Nature : Humaniste
Attitude : Passive/Calme/Réfléchie
Physique : Force 2, Dextérité 2, Vigueur 3
Social : Charisme 3, Manipulation 4, Apparence 3
Mental : Perception 2, Intelligence 5, Astuce 4
Talents : Vigilance 3, Sport 2, Esquive 2, Empathie 4, Commandement 4, Subterfuges 4
Compétences : Armes à feu 2, Étiquette 4, Furtivité 2
Connaissances : Bureaucratie 3, Investigation 3, Droit 1, Linguistique 4, Médecine 5 (Psychologie/Psychanalyse), Occultisme 5, Politique 4, Science 3
Capacités : Vraie foi 6, Volonté de Fer
Historiques : Contacts 5, Ressources 6, Influence 5, Statut 5, Rang 4, Force militaire 4
Vertus : Conscience 4, maîtrise de soi 3, Courage 3
Humanité : 8
Volonté : 8

Laurent de CASTEL
Commandeur d’Île-de-France

Antécédents
Né en 1965 à Tours dans une famille catholique pratiquante, Laurent est éduqué dans la foi. A ses 14 ans, Laurent est initié a certaines connaissance occultes par son père lui même expert dans ces domaines. Il apprend à ses 16 ans ce qu’est l’ordre du Temple et que son père en est un membre actif, un chevalier depuis 12 ans déjà. Malgré ces enseignement Laurent n’est pas spécialement emballé par l’avenir que lui prépare son père au sein de l’ordre, ainsi à ses 18 ans Laurent part de la maison parentale et s’engage dans un coup de tête dans l’armée.
Après cet engagement et pour que son père ne puisse pas le trouvé, il décide d’intégrer un commando spéciale de la légion étrangère, l’unité des "Sabres Clairs". Pendant 8 ans il est envoyé sur différent terrains d’opérations ou il éprouve ses capacités physiques mais aussi mentales. En 1991, alors qu’il est devenu officier il est contacté par un homme qui se présente comme un "ami" de" son père, il l’informe que ce dernier est mort en Russie alors qu’il recherché une relique orthodoxe.
Après l’enterrement il est contacté à nouveau par l’ami de son père Guy de REGUIER, celui-ci le convainc après plusieurs discutions de rejoindre l’ordre. En 1993 Laurent est nommé chevalier. En 1994, il effectue une mission fructueuse en Tunisie (où il travail officiellement avec le CNRS pour des fouilles)où il trouve de nombreux vestiges romains ainsi que des objets mystiques. En 1995-6 il enquête sur les activités d’un dangereux caïnite de la région parisienne, à la fin de l’année 96 il trouve le repère de ce "buveur de sang" et l’exécute dans les règles de l’art et avec l’accord préalable des alliés caïnites de l’ordre. Enfin en 1998, de par sa jeunesse, ses compétences et son origine (son père était un prestigieux templier) il est élu à la tête de l’ordre en Île-de-France.

Apparence
1,98m/ 112 Kg...de muscles : Laurent est un colosse et il le sait, il utilise d’ailleurs son apparence pour impressionner et intimider lorsqu’il le faut. Laurent a les yeux vert, les cheveux blonds et très courts (et... légèrement dégarni sur le devant du crâne). Laurent est toujours bien rasé et il a la peau plutôt pâle.

Indications de Jeu
Vous êtes un battant, vous placez l’honneur et le sacrifice de la personne en haute estime. Vous haïssez les "faibles" (paresseux ou passifs), les ignorants ou les égoïstes. Vous n’aimait pas non plus les êtres surnaturels (tous même les mages...). Pour vous les hommes doivent faire partis d’un groupe ou d’une communauté (voir même une communauté mondiale) et savoir se sacrifié pour les autres et l’intérêts générale. Pour vous cette communauté est d’autant plus importante que les humains sont en danger face au risque que sont les êtres surnaturels.

Habitat
XVIe arrondissement à Paris.

Secrets
Connaît la plupart des habitats de caïnites d’île de France et vous attendez pour frapper fort. En relation avec l’Arcanum. De plus Laurent a créé dans l’ombre une organisation secrète avec le soutient de haut officiers de l’armée française, cette unité est composé d’une vingtaine d’hommes d’élite recruté à travers le monde (pour 11 d’entre eux), de néo-templiers (6) et d’anciens des "Sabres Clairs" (3).

Influence
Maître d’Île-de-France donc très importante au sein des templiers de la région. Importante au sein de l’ordre en france. et Importante au sein de l’armée française.

Nature : Exigent/Martyr/Masochiste
Attitude : Froid/Survivant/Battant
Physique : Force 4, Dextérité 3, Vigueur 5
Social : Charisme 3, Manipulation 2, Apparence 1
Mental : Perception 2, Intelligence 2, Astuce 3
Talents : Vigilance 4, Sport 4, Bagarre 4, Esquive 4, Intimidation 4, Commandement 3, Connaissance de la rue 2, Subterfuges 2
Compétences : Armes à feu 4, Étiquette 2, Mêlée 4, Furtivité 4, Survie 4
Connaissances : Investigation 2, Droit 2, Linguistique 1, Occultisme 5, Politique 2.
Capacités : Vraie foi 2, Volonté de Fer
Historiques : Contacts 5, Alliés 3 (dont un générale de l’armée, un membre de l’Arcanum et un caïnite repenti), Force militaire 5, Statut 5, Ressources 6, Influence 5
Vertus : Conscience 2, maîtrise de soi 3, Courage 4
Humanité : 6
Volonté : 8

Notes

[1Toulouse est le siège de l’Ordre du Temple et son Commandeur est aussi le Maître du Temple.

[2OK ! OK ! Celle-là je ne l’ai pas inventée, jetez un coup d’oeil au Jeu de rôle "Zombies pour des soirées mortelles" et vous verrez ce que je veux dire ? Sinon considérez-la comme ayant de nombreux talents occultes, criminels et politiques mis au service de l’indépendance de l’Écosse et la lutte contre le "mal". Les "Templiers" de sa Commanderie lui sont plus fidèles à elle qu’à l’Ordre en Général.



Encadrement arrondi
Ajouter un commentaire
forum bouton radio modere abonnement

forum vous enregistrer forum vous inscrire

[Connexion] [s’inscrire] [mot de passe oublié ?]

Encadrement arrondi

Tous les éléments et personnages sont des marques déposées détenues par leur propriétaire. Ils sont utilisés ici sans autorisation particulière, dans un but d'information. Si l'auteur ou le détenteur des droits d'un élément quelconque de ce site désirait qu'il soit retiré, les responsables du sden s'engagent à le faire dans les plus brefs délais.

(c) 1997- 2017 SDEN - Site communautaire de jeux de rôle
Tous droits réservés à l'association loi 1901 Elfe Noir.
Les textes et les illustrations des rubriques, sauf avis contraires, sont la propriété de leurs auteurs.