SDEN - Site de jeu de role
Accueil > Obsidian > Obsidian : Voici venu le jugement dernier
Contribuer

Obsidian

Obsidian : Voici venu le jugement dernier

mardi 1er juin 2004, par Auberon

Des portails dimensionnels se sont ouverts sur la Terre dans les années 2020. Par ces portails ont déferlé des hordes daemoniaques qui ont ravagé la Terre et annéanti 99% de l’Humanite.

L’univers, pour faire simple, c’est du post-apo. Des portails dimensionnels se sont ouverts sur la Terre dans les années 2020. Par ces portails ont déferlé des hordes daemoniaques qui ont ravagé la Terre et annéanti 99% de l’Humanite.

Des décennies plus tard, un groupe de réfugiés fut contactés par une puissante et bienveillante entité, qu’ils nommèrent la Grande Divinité et qui leur accorda des pouvoirs leur permettant de combattre alors les Cercles infernaux. Grâce à leurs nouveaux pouvoirs, ces Survivants purent construire (sur presque un siècle) un refuge pour l’Humanité, un immense bastion de plus de 1300 étages de haut et d’un diamètre d’environ 35 km environ : la Zone. Ce bastion défensif est le dernier espoir de survie dans lequel s’est réfugié l’Humanité.

La Zone est divisée en 80 secteurs, chaque secteur est réparti en 4 niveaux. Chaque secteur est une véritable ville à part entière. Plus un niveau est élevé plus il est privilégié, riche etc... Evidemment donc, le niveau 4, le plus bas, abrite les défavorisés dans des conditions de vie très précaire tandis que les niveaux 1 abrite les gouvernants et les plus riches (ce qui n’est pas sans rappeler les ruches de Necromunda, un jeu de figurines de Games Workshop). La zone vit 24h/24 éclairé de néons et de lumières blafardes et ne connaissant pas la lumière du jour. D’ailleurs un citoyen nait, vit et meurt dans la Zone sans jamais connaître la lumière du soleil. Pour être honnête, l’extérieur est un sort pire que la mort pour le citoyen qui est donc bien heureux de vivre abrité dans la Zone derrière des murs métalliques épais de 100 mètres que les armées daemoniaques ne peuvent franchir.

Elle est également équipée d’un système appelé Hydratation, fonctionnant comme une pluie artificielle. L’hydratant est responsable du nettoyage des débris, déchets et des maladies. Composé d’antibactériens, l’Hydratation a l’aspect d’un brouillard dense s’attardant dans l’air. La Zone est hydratée toute les 12 heures durant 15 minutes à chaque fois.
La Zone s’est doté d’un gouvernement unique : L’Unité. Les forces de police et de justice s’appellent modestement la Loi (qui a dit Judge Dread ??). Les citoyens de la zone sont très contrôlés et possèdent tous ce qu’on appelle une credbase, sorte de carte dans laquelle sont stockées toute ses informations personnelles, dont son numéro d’identification, ses crédits, la liste de ses implants cybernétiques, ses permis de conduire ou Licence d’Assassin.

La société de la zone est assez différente de ce à quoi on est habitué, outre le fait de fonctionner 24h sur 24 au gré des besoins de gargantuesques corporations d’obédience néo-capitalistes. Dans cette société, la prostitution, par exemple, est légale (mais strictement contrôlée par la Loi). Les Assassins et mercenaires peuvent exister légalement pour peu qu’ils aient une Licence d’Assassin délivrée par la Loi (et pour un versement annuel de 1000 crédits par an). Seules des corporations ou des gens très riches peuvent s’offrir l’autorisation d’employer un assassin. C’est ce qu’on appelle le droit d’Abraham et cela coûte un versement annuel de 20000 crédits. En clair, il y a un double contrôle : contrôle des mercenaires via la Licence d’Assassin et contrôle des employeurs des assassins via le droit d’Abraham. La Loi attend des assassins un très grand professionnalisme (ceux ci doivent subir des tests d’aptitudes chaque année et payer leur Licence). Un dommage colatéral qui consisterait à tuer quelqu’un accompagnant la cible est sanctionné par la Loi : retrait de la Licence d’assassinat dans un premier et procès pour meurtre dans un second temps. De plus la Loi vérifie et contrôle les contrats d’assassinat avant de les autoriser.

Les sanctions pénales sont variées mais les plus courantes sont la peine de mort et l’Exil (en dehors de la zone). Mais la Loi et l’Unité ne font pas que punir, elles savent aussi récompenser les bons citoyens via ce que l’on appelle les recommandations. Un citoyen ayant deux recommandations ne peut pas être la cible d’un Contrat. Un citoyen peut aussi échanger ses recommandations contre de l’argent.

Autre acteur non moins importants dans la zone sur lequel il importe de revenir : les Corporations. Evidemment la société économique s’est réorganisée et les entreprises ont fleuri. L’Unité classe les entreprises en 6 classes, La première classe étant l’équivalent d’entreprises individuelles, la classe 2 une PME jusqu’à la classe 6, l’équivalent de multinationales, (ou plutôt multisectorielle si on rapporte ça au vocabulaire de la zone)

Si on revient à la genèse de la Zone, il faut rappeler le rôle des élus de l’Entité que l’on nomme la Grande Divinité : ce sont les Mystiques, des êtres investis de pouvoir divins dont la destinée est la protection de l’Humanité. Ils sont très reconnus et appréciés. Sans eux la zone n’existerait pas. On les trouve majoritaires dans la Loi et l’Unité. Ce sont en effet eux qui gouvernent principalement, répartis en 3 tendances : Les Vrais Mystiques, les Visionnaires, et les Altérateurs.

Evidemment, le rôle des Mystiques est de protéger l’Humanité contre quelque chose : Ce quelque chose, ce sont les Kultes, qui adorent en secret les Cercles de l’Enfer, sont à l’origine de la déchéance de l’Humanité et dont l’objectif final est de faire tomber le dernier bastion de l’humanité. L’Unité tente de cacher l’existence même de ces derniers (à l’exception d’un mais ne compliquons pas trop les choses). Être Kultiste est finalement le pire crime dont on puisse être accusé, puisque c’est un crime contre l’ensemble de l’Humanité passible des pires sanctions existantes. Il convient de ne pas trop en dire sur les Mystiques et les Kultes. Bien que connue, leur guerre se déroule à l’ombre et à l’écart du public et il vaut mieux ne pas trop vous gâcher la surprise si vous venez à jouer à Obsidian.

Pour compléter un peu, il faut préciser que le niveau technologique est relativement évolué, la cybernétique existe par exemple et certains lui vouent même leurs vies. Toutefois, certaines découvertes ont été perdues (la physique nucléaire, l’astronomie).

Voilà un rapide panorama de la Zone dans laquelle vous serez peut-être amenés à évoluer.
Fidèle à la réputation du 7ème Cercle (que cette réputation soit ou non fondée, je ne me prononcerais pas dessus) Obsidian est donc un jeu tendance dâârk.
Le système est simple (il ressemble au système d6 de Star Wars par certains côtés) mais non dénués de soucis ; la création de perso notamment semble beaucoup trop généreuse. Autrement c’est riche, très riche et ça fourmille d’idées. Le scénario du LdB, toutefois ne me semble pas terrible... De plus le LdB fait souvent mention d’informations que l’on ne trouve que... dans Arkanes (alors qu’on devrait les trouver dans le LdB). Ce qui me fait une transition toute trouvée :

Arkanes :

Arkanes contient toutes les règles sur les Daemons, les Rituels Mystiques et convokations Kultistes, dits d’Arkanes (d’où le nom, en fait il s’agit juste de pouvoirs encore plus balèzes), ainsi que quelques artefacts et Reliques supplémentaires. Dans la version originale, Arkanes n’existe pas, étant en effet inclus dès le départ dans le Livre de base. La version française du livre de base a beaucoup pâti de ce choix éditorial du 7ème Cercle. En effet la majorité des informations du livre de base faisant référence aux daemons n’y sont tout simplement pas. Il faut les chercher dans Arkanes.
Ce supplément présente en sus un petit scénario, de facture ma foi plutôt sympathique ainsi que des tables de référence, utiles, mais sans plus (qui me donne un peu l’impression de faire remplissage).

L’écran :

Illustré par rien de moins que Christopher Shy (ce qui n’est pas une surprise lorsqu’on a feuilleté le LdB et Arkanes), ce triptyque présente évidemment toutes les tables indispensables. Il est livré avec un scénario grand format de très bonne qualité, révélant un des secrets majeurs du jeu. A mon avis il est très utile. Pas indispensable pour ceux qui aiment à fabriquer leurs propres écrans (qui regretteront alors de ne pas avoir cet excellent scénario) il devient un must pour les feignants dans mon genre qui aiment les écrans de jeu et les collectionnent (et celui ci est beau).

Terres dévastées :

Ce pavé (188 pages) peut sembler cher à première vue. Il est néanmoins indispensable à mon avis. En fait, il donne au jeu toute sa réelle dimension post Apo, décrivant l’extérieur de la Zone (c’est presque même un second jeu dans le jeu). Et contrairement à ce que la propagande de l’Unité laissait croire, il y a quelques humains et cités indépendantes à l’extérieur. Peu certes, et dominés pour la plupart par les Kultes et les daemons. Néanmoins quelques exclus survivent tant bien que mal. La dureté de la vie dans les Terres dévastées en fait un environnement de jeu des plus intéressant. Les informations y sont présentées de façon confuses (on commence à être habitués), mais il est inconcevable de jouer à l’extérieur de la Zone sans (et oui car c’est possible de jouer à l’extérieur en fait). Bref c’est un must, à posséder. Le scénario qui y est inclus, bien que relativement linéaire n’en demeure pas moins honnête... Outre de nombreuses informations de Background (un des grands secrets du jeu nous est dévoilé en détail, on en apprend plus sur le politiques des Kultes, les Terraformations etc...) on trouve aussi une adaptation des Ethos et vécus (ainsi que de nouveaux) pour jouer à l’extérieur. De nouveaux équipement, les règles pour gérer les Cités des exclus etc (qui fonctionnent un peu comme les corporations dans la Zone). Bref un must à avoir. Plus on avance et plus la gamme Obsidian s’améliore. Dommage toutefois que le contenant reste aussi désordonné, comme dans le livre de base finalement.

Si vous êtes MJ à Obsidian et que vous recherchez sur le net quelques sites en français, je ne saurais trop vous recommander, outre le site du 7ème Cercle qui contient quelques scénars :

- celui de Daemone Dens, incontournable (bourré d’excellents scénars et d’aides de jeu vachement utiles) :
http://www.ifrance.com/daemone-dens/index.htm

- celui de JDR gironde sur lequel vous trouverez deux modestes articles de votre serviteur :
http://jdrgironde.free.fr/articles.php?cat=Obsidian

Et en anglais le site officiel, qui contient lui aussi son lot de scénars et d’aides de jeu :
http://www.apophisconsortium.com



Encadrement arrondi
Ajouter un commentaire
forum bouton radio modere abonnement

forum vous enregistrer forum vous inscrire

[Connexion] [s’inscrire] [mot de passe oublié ?]

Encadrement arrondi

Tous les éléments et personnages sont des marques déposées détenues par leur propriétaire. Ils sont utilisés ici sans autorisation particulière, dans un but d'information. Si l'auteur ou le détenteur des droits d'un élément quelconque de ce site désirait qu'il soit retiré, les responsables du sden s'engagent à le faire dans les plus brefs délais.

(c) 1997- 2017 SDEN - Site communautaire de jeux de rôle
Tous droits réservés à l'association loi 1901 Elfe Noir.
Les textes et les illustrations des rubriques, sauf avis contraires, sont la propriété de leurs auteurs.