SDEN - Site de jeu de role
Accueil > Sden > Le Blog > La Terrible Rédaction (2)
Contribuer

 Sden

CHRONIQUE DE MJZINE

La Terrible Rédaction (2)

DEUXIÈME EPISODE

mercredi 16 octobre 2002, par Arnok, Wenlock

Un philosophe pourrait épiloguer longuement sur la présence de
loups dans le 8° arrondissement, un spécialiste lui eut précisé
de ne pas bouger, mais le coursier, affolé par le décompte des
grandes dents blanches au dessus des babines rouges sang, lui,
il court. Il court comme un dératé même, il court comme peu de
coursiers ont couru depuis la bataille de Marathon, bondissant à
travers bois et fourrés avec sur les talons des claquements de
canines et des grognements peu amènes.

Et puis brusquement il tombe sur un vieux. Un sacrément vieux,
même, ridé comme un pruneau d’Agen et plus barbu qu’un
guitariste de ZZ-top, mais dans la panique le pauvre coursier ne
fait pas le détail et s’accroche à la curieuse robe de lin blanc
du vieillard :

"-D-d-des-l-loups ! ! !

- Mais enfin du calme jeune homme ! Qu’est-ce que c’est que ces
familiarités ! ! ? ? Des loups, des loups, certes, mais c’est
pas une raison ! Qu’est-ce que vous faîtes donc là, vous, d’abord ?

- Pa-pa-paquet...ré-ré-da-daction...

- La rédaction ? Mais vous n’y êtes pas du tout mon petit ! C’est
par là, plein ouest, à droite après le gros chêne, ’pouvez pas
vous tromper, on la voit ! Bonne chance ! "

Et en lui tapant sur l’épaule d’un air bonhomme, il s’en va à
travers bois... bizarrement les loups ont disparu, eux aussi.

Bon, plus de loups mais plus de repères. Paumé, le marathonien.
Bon ben on avance alors...

Le gros chêne, ha oui, ça a l’air d’être çaaaaaaaaaah ! Mais
qu’est-ce que c’est que ce truc ! ? C’est n’importe quoi, y a
une armure médiévale défoncée pendue au vieux chêne ! Mais ils
sont graves, ces cons !

J’vais leur dire deux mots moi en arrivant à la rédac’, dés que,
tient c’est quoi, ça, une tour ? Deux ? Trois-quatre-cinq... bon
ça va, disons "plein de tours". Mais c’est grand leur connerie,
tout en pierres, ’doit être difficile à meubler. Pas lumineux en
plus, suis curieux de voir comment ils peuvent faire un canard
ces cinglés.

Y a vraiment de tout dans le 8° arrondissement, j’aurais pas
cru. Même des loups ! Sont cons, c’est dangereux, quand-même !
Quand j’expliquerai au patron pourquoi la "course facile" m’a
pris l’après-midi, il va jamais me croire...

Et, dos au soleil couchant qui rougeoyait derrière la cimes des
arbres, il descendit une colline herbeuse jusqu’aux douves
("N’importe quoi !") qui encerclaient la masse de vieilles
pierres qui s’élevait en une myriade de tours tortueuses et
lugubres, créneaux et courtines encradrant un pont-levis relevé
("J’ai compris, c’est la rédac’ de "Parcs et Châteaux" !).

Pas d’interphone evidemment, tiens, mais ’vont m’entendre, j’te
dis. Posant à terre son paquet et son casque portant diverses
traces de morsures, il mit les mains en porte-voix et prit une
grande inspiration pour beugler à pleins poumons :
"Ooohééé ! ! !" Il frôla l’infarctus en entendant jaillir des
créneaux les plus proches un bruit d’apocalypse, comme un tir
d’artillerie dans un parking souterrain :

"OUUAAIS-OUUAAIS ! ! !"

Il avait trouvé le portier....



Encadrement arrondi
Ajouter un commentaire
forum bouton radio modere abonnement

forum vous enregistrer forum vous inscrire

[Connexion] [s’inscrire] [mot de passe oublié ?]

Encadrement arrondi

Tous les éléments et personnages sont des marques déposées détenues par leur propriétaire. Ils sont utilisés ici sans autorisation particulière, dans un but d'information. Si l'auteur ou le détenteur des droits d'un élément quelconque de ce site désirait qu'il soit retiré, les responsables du sden s'engagent à le faire dans les plus brefs délais.

(c) 1997- 2017 SDEN - Site communautaire de jeux de rôle
Tous droits réservés à l'association loi 1901 Elfe Noir.
Les textes et les illustrations des rubriques, sauf avis contraires, sont la propriété de leurs auteurs.