SDEN - Site de jeu de role
Accueil > SorCellerie > Aides de jeu > Chronique > 10 trucs pour éviter d’être tué par un monstre de film d’horreur
Contribuer

SorCellerie

10 trucs pour éviter d’être tué par un monstre de film d’horreur

jeudi 4 juillet 2013, par rollytroll

Marre de ces personnages qui passent leur temps à mourir bêtement aux premiers signes de l’apparition d’un monstre de film d’horreur ? Voici quelques conseils de survie qui devraient permettre de prolonger un peu vos chances d’arriver au bout de l’aventure, ou juste de prolonger un peu votre agonie.

1. Ne pas être le gars qui chasse le monstre

Exemple : Robert Muldoon (joué par Bob Peck) dans Jurassic Park.

Monstre : Vélociraptor.

Alors que la plupart des gens normaux (disons les plus intelligents) s’éloignent à toute jambe du danger, certaines personnes pistent, traquent et pourchassent les monstres avec l’intention de les tuer et parfois juste de les capturer... vivants (sic).

Si les chasseurs sont en général lourdement armés et ont préparé la future (et inévitable) escarmouche, malheureusement pour eux, toute la puissance de feu du monde, qu’elle soit magique ou pas, ne peut rien pour eux quand le monstre leur tombe dessus en premier.

Notre conseil : Laissez tomber tout cet équipement encombrant et optez pour des chaussures de course de bonne qualité. Ah, et... COUREZ ! Pauvre fou ! Courez sans jamais jeter un œil en arrière !

2. Ne pas être une femme à forte poitrine

Exemple : N’importe quelle babe de Piranha 3D.

Monstre : piranha mangeur de chair humaine.

A première vue, cette remarque peut paraître sexiste, mais quand vous aurez visionné un certain nombre de films d’horreur impliquant des monstres, vous ne pourrez pas vous empêcher de remarquer que la plupart des jeunes femmes bien faites de leur personne ne survivent jamais à la première moitié du film. A croire que les jolies courbes excitent l’appétit des monstres ! Typiquement, ce sont les babes qui donnent l’alarme grâce à leur voix stridente et passent (et trépassent) rapidement du statut de voluptueuse Scream queen à celui de belle mise en bouche pour une horrible bête assoiffée de sang humain.

Notre conseil : Vu qu’arborer une poitrine plantureuse quand vous subissez les assauts fougueux d’un monstre de film d’horreur est un peu l’équivalent de porter un tee-shirt rouge dans un épisode de star trek, vos chances de survie sont quasi nulles... à moins bien sûr d’opter pour une réduction mammaire.

3. Ne pas être un gros enfoiré

Exemple : Warren Westridge (Jonathan Hyde) dans Anaconda.

Monstre : Anaconda vert géant.

Dans certaines situations un peu extrêmes, comme lorsque vous êtes pourchassés par un monstre de film d’horreur, les gens ordinaires ont tendance à réagir de deux façons différentes. Soit ils sont solidaires, luttant ensemble contre l’adversité pour tenter de sauver tout le monde, soit ils deviennent de véritables enflures qui ne pensent qu’à leur pomme mettant en danger ceux qui sont dans la même galère en tentant de sauver leur carcasse et finissent en général par se faire détester par le reste du groupe. S’ils ne meurent pas en premier, les enfoirés ont pratiquement toujours la mort la plus douloureuse.

Notre conseil : ce n’est pas parce que votre vie est menacée que vous devez oublier les bonnes manières. C’est une simple question de survie. Personne dans un groupe n’aime les égoïstes, et si le reste du groupe doit à un moment donné choisir entre sauver un enfoiré ou l’idiot du groupe, c’est toujours l’enflure qui y reste... à chaque fois.

4. Ne pas s’éloigner du groupe

Exemple : Ranger Gail Victoria Johnson) dans Grizzly.

Monstre : Ours grizzly préhistorique.

Si un monstre de film d’horreur se balade dans votre zone et que vous paniquez trop pour vous rappeler le contenu exact de cette liste, retenez l’essentiel, un seul truc, et cette seule règle peut vous sauver la vie. Ne vous éloignez jamais du groupe, quelque soit la raison. Jamais. Never. Nunca. Nie !

La vérité c’est que très souvent la sécurité est dans le nombre et que vos chances de survie augmentent de façon significative si vous n’êtes pas seul au moment où votre chemin croise celui d’une énorme et très dangereuse créature. Bon, ça tient aussi au fait qu’en général lors d’une petite bagarre bien virile mano à mano entre vous et le monstre, la créature a un peu tendance à remporter le combat. Bref dans tous les cas, à plusieurs on a toujours plus de chance.

5. Ne pas être le poids mort du groupe

Exemple : Walter Chang (joué par Victor Wong) dans Tremors.

Monstre : un graboïde.

Vous connaissez le proverbe "je n’ai pas besoin d’être le plus rapide que le monstre, juste plus rapide que toi". C’est spécialement vrai quand un monstre de film d’horreur décide de se dévorer tous les membres d’un groupe un par un.
Les monstres sont des feignasses, ils ont tendance à bouffer d’abord les proies faciles : les personnes âgées, blessées, malades ou en surpoids. et c’est pas parce que vous n’êtes pas le chasseur de monstre (celui qui typiquement se jette en première ligne) que vous voulez être le dernier.

Notre conseil : Faîtes du sport (un peu de muscu à l’occasion), prenez soin de votre santé, maintenez un poids de forme, évitez de vous blesser. Pour le poids des ans, hélas, faut faire avec. Par contre dans un groupe, la meilleure place, c’est de rester quelque part au milieu, et tant que c’est possible, vous avez encore une chance de survivre !

6. Ne pas être un ancien ou un actuel agent des Forces Spéciales

Exemple : Commandos écossais dans Dog soldiers.

Monstre : loup-garou.

Tous les hommes et femmes qui ont un entraînement militaire des Forces Spéciales sont de vrais durs à cuire, des bêtes de combat et qu’ils soient remerciés pour leur service rendu à la nation. C’est juste dommage que toutes ces super-compétences d’arme et ces techniques de combat de corps à corps ne servent en général pas à grand chose contre un monstre de film d’horreur.

Bien sûr l’entraînement de survie en milieu hostile, les techniques de reconnaissance de terrain qu’ils ont acquises lors de leurs durs entraînement est utile... enfin jusqu’à un certain point. Leur assurance mesurée, leur côté intrépide les promet de toute façon à finir en beauté sous les crocs du monstre dans un baroud d’honneur pour protéger les moins entraînés. En réalité, face à un monstre de film d’horreur, vous avez de bien meilleures chances de survie en étant à un scout un peu futé avec un couteau suisse que si vous êtes un béret vert surentraîné armé d’un fusil mitrailleur.

7. Ne pas être un scientifique leader dans son domaine de recherche

Exemple : Millburn (Rafe Spall) dans Prometheus.

Monstre  : Ver Alien.

De par leur nature, les scientifiques sont guidés par leur curiosité à propos de tout et surtout de n’importe quoi. Ils ont donc tendance à joyeusement outrepasser les règles de sécurité les plus élémentaires pour avoir la chance de voir de près, voire de toucher un monstre de film d’horreur, même si cela signifie mettre leur vie en jeu... ce qu’ils finissent par faire.

Mais les scientifiques ont leur utilité. Sans eux, on ne saurait rien de la créature qui tente de nous dévorer, ni éventuellement des moyens de l’anéantir. Bon, ok c’est vrai, sans eux, très souvent, il n’y aurait pas de créatures qui tenteraient de nous dévorer. Mais bon, ils sont au moins utiles à une chose, le sacrifice de leur vie permet de ralentir la créature au moins un peu... Mais puisqu’on vous dit que c’est pour faire progresser la science !

Notre conseil : Privilégiez le sport aux sciences à l’école, mais gardez un copain scientifique dans vos contacts. Ils savent comment sauver le monde. C’est juste que ce sera à vous de mettre en place la solution.

8. Ne pas partir nager, camper ou randonner seul

Exemple : Chrissie Watkins (susan Backilnie) dans les Dents de la Mer.

Monstre : Grand requin blanc.

C’est toujours sympa de vouloir communier avec la nature, de prendre un bon bol d’air frais, d’aller piquer une tête dans l’eau du lac d’à côté, de planter sa tente dans ce petit coin de verdure à priori accueillant et de se faire de longues balades relaxantes dans les bois... en solitaire. Mais quand la "Nature" essaye de vous tuer par le biais d’une créature de film d’horreur,

Comme précisé plus haut, les monstres ont une prédilection pour les proies faciles. Et il n’y a rien de plus facile comme proie qu’un humain batifolant dans la nature sans personne aux alentours pour surveiller ses arrières ou l’entendre crier à l’aide.

Notre conseil : Vous devriez sérieusement reconsidérer l’option et rester au chaud chez vous en étant bien entouré. Si la Nature vous manque, regardez les chaînes découvertes sur le câble. Et pour le bol d’air, une petite bonbonne d’oxygène médical fera l’affaire.

9. Ne jamais rester trop prêt d’une porte ou une fenêtre ouverte

exemple : Russel Franklin (Samuel L. Jackson) dans Deep blue sea.

Monstre : super requin.

Vous devriez ressentir une saine montée de paranaoia dès que vous devez passer par une ouverture par laquelle un monstre pourrait vous atteindre et vous saisir. de mauvaises choses arrivent souvent dès que l’on reste trop près et trop longtemps près de l’entrée, mais si vous êtes dans l’obligation de rester près de l’une d’elle, au moins tachez de ne pas lui tourner le dos.

Notre conseil : Préparez-vous à une attaque de films d’horreur comme vous vous préparez à l’arrivée d’une tornade. Barricadez-vous !

10. Ne jamais s’adonner au sexe, à la drogue ou à l’alcool

Exemple : Steve Elliot (Billy Zane) dans Critters.

Monstre : Critter.

S’il y a bien une chose que nous enseignent les films d’horreur, c’est que les monstres sont extrêmement attirés par le doux parfum de l’alcool, de la marijuana et/ou des hormones. Si jamais vous vous retrouvés en situation délicate avec une créature rodant dans les parages, mieux vaut s’abstenir de s’adonner à l’une ou l’autre de ses activités.

Notre conseil :

-* Garçons : Si durant une attaque de créature, il vous est impossible de contrôler vos hormones parce que la fille à côté de vous est juste trop excitante, ne vous étonnez pas de mourir en premier.

  • Filles : Vous n’êtes pas immunisées pour autant. Etre "pompette" avec une bière bon marché pendant un moment de crise n’est vraiment pas une bonne idée. Autant envoyer une invitation directement à la créature et vous déguiser en hamburger géant en faisant des petits bruits de lapin... A ce qu’il paraît, ils adorent ça.

L’intérêt pour le chroniqueur

Évidemment derrière le second degré de cet article, vous aurez bien compris, que le but du chroniqueur qui cherche à donner une ambiance film d’horreur de série B à Z à sa partie de SorCellerie, consistera justement à piocher avec allégresse dans ces clichés et à amener les personnages des joueurs à suivre ses Fausses Bonnes Idées... qui les conduiront vers le funeste destin qu’ils méritent... Oui, qu’ils méritent ! Parce que si les joueurs ont bien lu cet article, ils n’ont dorénavant plus aucune excuse !



Encadrement arrondi
Ajouter un commentaire
forum bouton radio modere abonnement

forum vous enregistrer forum vous inscrire

[Connexion] [s’inscrire] [mot de passe oublié ?]

Encadrement arrondi

Tous les éléments et personnages sont des marques déposées détenues par leur propriétaire. Ils sont utilisés ici sans autorisation particulière, dans un but d'information. Si l'auteur ou le détenteur des droits d'un élément quelconque de ce site désirait qu'il soit retiré, les responsables du sden s'engagent à le faire dans les plus brefs délais.

(c) 1997- 2017 SDEN - Site communautaire de jeux de rôle
Tous droits réservés à l'association loi 1901 Elfe Noir.
Les textes et les illustrations des rubriques, sauf avis contraires, sont la propriété de leurs auteurs.