SDEN - Site de jeu de role
Accueil > SorCellerie > Interview C.J. Carella
Contribuer

SorCellerie

Interview C.J. Carella

mercredi 21 décembre 2011, par rollytroll

C.J. Carella est le créateur du jeu SorCellerie / WitchCraft édité par Eden Studios. Je vous livre ici la traduction approximative d’une vieille interview que j’espère révélatrice de la façon d’aborder sorCellerie.

Interview de CJ Carella

Postée le 10 Janvier 2005 par Flames sur le site www.flamesrising.com

Comment avez-vous commencé à travailler dans le domaine du jeu de rôle ?

J’ai commencé le jeu de rôle au lycée, principalement avec GURPS. Je me suis fait la main en écrivant des fictions pendant un temps et j’ai amassé une jolie collection de lettres de refus. Ma petite amie m’a suggéré de soumettre un article sur un jeu, et de fil en aiguille, je me suis retrouvé à écrire GURPS Arts martiaux pour les éditions Steve Jackson Games. Quinze ans plus tard et plus d’une vingtaine de livres à mon actif, j’écris toujours des livres de jeux de rôle.

Comment avez-vous développé l’Unisystem ?

Je voulais un système simple et polyvalent pour faire jouer à WitchCraft et Armageddon et éventuellement à d’autres types de jeux et d’univers. Mon but était d’ébaucher un système de jeu rapide et intuitif qui ne contraigne pas l’art de raconter des histoires ou d’incarner un personnage. Si les joueurs ne pensent plus au système de jeu, ils s’intéressent plus au devenir de leur personnage. J’espère avoir réussi mon pari.

Quel a été votre plus gros challenge dans l’industrie du jeu de rôle ?
Difficile à dire… les livres historiques (GURPS Rome Impériale) requièrent une montagne de recherches préalables, mais je gère ce genre de choses. Les jeux sous licence (comme GURPS « Guerre contre les Chtorr » ou le jeu de rôle « Buffy RPG ») demandent de s’immerger complètement dans l’ensemble des travaux existants. D’un autre côté, j’adore ça. C’est souvent un travail difficile, mais pour moi ce n’est que du plaisir.

Comment SorCellerie a-t-il été développé ? Quel est le point de départ ?

Tout a commencé comme un exercice de style du type « Et si… ». Et si les créatures de tous les films d’horreur et romans existaient dans le monde réel ? Je voulais créer une cosmologie cohérente qui permettent aux vampires du roman « Salem » de Stephen King de coexister avec le Jason de « Vendredi 13 » ou les loups-garous de « Hurlements » de Joe Dante. Je voulais également prendre plusieurs religions et corps de croyance mystique (du paganisme au christianisme) et les mélanger dans un monde ou chaque religion détiendrait une petite part d’une Vérité Supérieure. Ajoutez-y une pincée d’horreur lovecraftienne et vous obtenez SorCellerie.

A quels challenges avez-vous du faire face quand vous avez du écrire pour un contexte aussi établi que celui de Buffy, la tueuse de vampire ?

Le principal challenge, bien sûr et de transcrire correctement les sentiments et les thèmes de la série, des romans et du film, ce qui est loin d’être évident car les jeux de rôle sont des supports très différents. Ça aide d’être un fan du contexte en question (je suis un fan de Buffy depuis la 1ère saison). En fait, cela demande énormement de travail et d’attention au détail pour faire qu’une licence prenne vie. Je ne me serais pas lancé dans une telle entreprise si je n’avais était un passionné absolu. Il est bon d’avoir une propriété qui peut être utilisée en jeu. La plupart des films et romans ne fonctionnent pas en tant que jeu de rôle.

Quel est selon vous le secret d’une bonne nuit de jeu d’horreur ?

L’implication des joueurs. Ils doivent tenir à leurs personnages, pour que quand quelque chose d’horrible lui arrive, les joueurs se sentent affectés.

Quels sont vos projets dans l’immédiat ?

Beyond Human’ (le livre de base ultime sur l’unisystem, qui permettra d’incarner des non-humains de tout types, depuis les super-héros jusqu’aux races fantastiques, d’horreur ou de science-fiction) est dans sa phase finale. Après ça, j’ai deux livres pour WitchCraft/Armageddon dont j’ai déjà parlé, et probablement une paire de suppléments pour Beyond Human (un livre sur la technologie et l’autre sur la magie) qui devrait permettre à l’Unisystem de couvrir la plupart des genres.

retrouvez l’article original sur http://www.flamesrising.com/interview-with-cj-carella/



Encadrement arrondi
Ajouter un commentaire
forum bouton radio modere abonnement

forum vous enregistrer forum vous inscrire

[Connexion] [s’inscrire] [mot de passe oublié ?]

Encadrement arrondi

Tous les éléments et personnages sont des marques déposées détenues par leur propriétaire. Ils sont utilisés ici sans autorisation particulière, dans un but d'information. Si l'auteur ou le détenteur des droits d'un élément quelconque de ce site désirait qu'il soit retiré, les responsables du sden s'engagent à le faire dans les plus brefs délais.

(c) 1997- 2017 SDEN - Site communautaire de jeux de rôle
Tous droits réservés à l'association loi 1901 Elfe Noir.
Les textes et les illustrations des rubriques, sauf avis contraires, sont la propriété de leurs auteurs.