SDEN - Site de jeu de role
Accueil > SorCellerie > Suppléments > Gamme compatible > Buffy contre les Vampires
Contribuer

SorCellerie

Buffy contre les Vampires

mardi 24 décembre 2013, par rollytroll

L’Unisystem est un système commun à plusieurs univers occulte contemporain permettant des croisements subtils. Voici une présentation de l’univers de Buffy contre les vampires.

Buffy contre les vampires est une série télévisée en 7 saisons (et un peu plus si on compte les comics) qui raconte l’histoire de Buffy Summers (interprétée par Sarah Michelle Gellar), une Tueuse de vampires issue d’une longue lignée d’Élues luttant contre les forces du mal, et notamment les vampires et les démons. À l’instar des précédentes Tueuses, elle bénéficie des enseignements de son Observateur, chargé de la guider et de l’entraîner, mais, a contrario des autres, est entourée par un cercle d’amis qui combat à ses côtés. Tout l’histoire se situe à la fin des années 90, à Sunny Dale, une ville fictive de la côté ouest des Etats-Unis, située sur la Bouche des Enfers.

PRÉSENTATION

En 2002, surfant sur le succès de la série, Eden Studios, éditeur américain de jeux de rôle, publie Buffy The Vampire Slayer Roleplaying Game L’année d’après, Eden Studios publie Angel Roleplaying Game, un jeu de rôle tiré du spin-off de la série.

Dans Buffy, le Réalisateur (le petit nom de scène du meneur de jeu) et les joueurs vont créer leur propre série d’aventures dans l’univers de Joss Whedon. Evidemment, il est possible de jouer les personnages de la série originelle (leurs feuilles de personnage sont fournies), mais créer son propre personnage (quitte à s’inspirer de vos héros préférés) se révèle vite plus intéressant pour personnaliser votre scooby gang.

PERSONNAGES

Parmi les personnages proposés, il est bien sûr possible d’incarner une Tueuse, un Observateur mais également un loup-garou, un démon, un vampire, un robot, un fantôme et même un lycéen "normal" qu’il soit geek, cheerleader ou capitaine de l’équipe de foot du lycée.

La différence de puissance entre les personnages est compensée par la présence de Drama Points. Ces points vous permettent d’influencer l’aventure, de subir moins de blessures, de réussir plus facilement vos actions et même de revenir d’entre les morts si jamais les choses se passent mal pour votre personnage. La Tueuse, (soumise à son destin) et qui reste un monstre de combat possède beaucoup moins de ces drama points que les « White Hats » : (les autres personnages). Ceux-ci pourront donc accomplir plus de coups d’éclat et auront également une chance de survivre au premier suceur de sang venu, démon écailleux ou autre créature de la nuit qu’ils ne manqueront pas de croiser.

SYSTÈME DE JEU

Buffy utilise le système de jeu commun aux jeux de l’éditeur, l’Unisystem, mais adapté et simplifié pour rendre le jeu plus rapide, plus simple et plus proche de la série télé : c’est l’Unisystem Cinematic .

Dans Buffy, les personnages sont dotés de six attributs (Force, Dextérité, Constitution, Intelligence, Perception et Volonté) dont les scores s’échelonnent pour un être humain normal entre 1 et 5. Si les attributs représentent ce qu’est votre personnage, ses compétences représentent par contre ce qu’il sait faire ou ses connaissances, comme par exemple Informatique, Acrobatie ou bien Kung Fu (car dans les séries télé, les personnages sont tous des maîtres en arts martiaux). Des Qualités et des Défauts (comme Sportif, Observateur, Loup-garou ou bien Amour tragique) viennent compléter votre personnage.

Pour accomplir une action, il suffit de lancer un dé à dix faces, d’ajouter à son résultat le score dans l’Attribut utilisé (dextérité pour crocheter une serrure) et le score de la compétence appropriée (Crime dans le cas du crochetage). Si vous faites 9 ou plus au total, c’est réussi. Bien sûr plus vous faîtes un gros score mieux c’est, surtout en combat. Le MJ vous donnera éventuellement des bonus (si l’action est facile) ou des malus (si les conditions ne sont pas optimales).

Attribut + Compétence + 1D10 > 9 = réussite

GAMME

Les ouvrages ne se trouvent uniquement qu’en anglais, mais ils sont écrits dans un anglais très accessible. Les livres sont tous en couleur et richement illustrés, présentant de nombreuses informations ’trivia’ propres à ravir les fans de la série.

Buffy The Vampire Slayer Roleplaying Rulebook (2002/2003)

Le livre de règles est sorti en 2002, très vite suivi d’une édition révisée en 2003. Dans ce livre se trouvent toutes les règles du jeu, de la création des personnages aux règles de combat en passant par la magie et les créatures de la nuit. Le livre est très bien écrit, avec pas mal de Buffy speech et totalement dans l’esprit de la série. Vous y trouverez un résumé des 7 saisons (uniquement les 5 premières dans l’édition de 2002), une description de Sunnydale (si votre série doit y prendre place) mais également un chapitre sur l’art de maîtriser une partie de Buffy (respecter l’esprit, créer des aventures etc.) et une aventure qui sert de pilote pour une campagne qui continuera dans les suppléments suivants.

Director’s screen (2002)

L’indispensable écran du Réalisateur. En plus d’un très sympathique visuel côté joueurs, cet écran de 4 volets présente l’essentiel des tables indispensables au réalisateur pour maîtriser la partie. Plus besoin de compulser le grimoire, tout est là ou presque, permettant au maître du jeu de se concentrer sur les descriptions et le rythme de la partie. L’écran est accompagné d’un livret présentant de nouveaux et précieux conseils de maîtrise à l’intention du Réalisateur. Enfin, trois aventures faisant directement suite à celle du livre de base viennent clore le supplément et prolonger la campagne.

Slayer’s handbook (2003)

Ce supplément est centré sur la Tueuse (Buffy donc) mais parle également des Tueuses (les autres, celles qui l’ont précédé, celles qui la suivront) notamment sous la forme d’extraits des journaux des Tueuses. Vous découvrirez ce qu’il faut faire ou ne pas faire, les pourquoi, les qui et quoi, et pas mal de comment ?

Vous trouverez toute une série d’options pour créer votre Tueuse (qu’elle soit rebelle, en formation ou autre) et étoffer son background (nouveaux avantages et désavantages, nouveaux archétypes)

Ce livre vous donnera des conseils pour créer de nouveaux décors pour votre série. Une boîte à outils permettant de jouer dans d’autres lieux que Sunnydale, voir d’autres époques. Ainsi trois contextes différents sont présentés comme exemple :

- en Oregon avec mysticisme indien et forêts impénétrables,
- au Far West (avec une touche de steampunk pas désagréable),
- et enfin le dernier après la victoire de Gloria dans une terre ravagée et envahie de démons.

L’ouvrage se conclue par une aventure dans la continuité des précédentes permettant d’avancer la campagne.

Monster smackdown (2003)

Ce supplément est l’indispensable bestiaire qui permet de fournir les adversaires, les monstres, démons, vampires et autres sales créatures baveuses, écailleuses, gélatineuses, mordantes et affamées à balancer sur le chemin des Tueuses. On appréciera le kit de création de monstre qui permet d’engendrer une créature qui ne sente pas le déjà-vu, histoire de surprendre un peu vos joueurs. Vous trouverez également dans ce supplément des informations sur les dimensions infernales et les autres Bouches de l’Enfer. Un chapitre entier est consacré aux grands méchants de la série (le Maître, Gloria, le maire etc.). Comme toujours la dernière partie est composée d’une aventure qui continue la campagne des autres suppléments.

The Magic Box (2003)

Dernier supplément publié, celui-ci approfondit les règles de magie du livre de base et nous parlent de tout ce qui touche à la sorcellerie, aux rituels et à ses dangers (ah Dark Willow...). Vous y trouverez une petite histoire de la magie et du surnaturel dans le buffyverse, des nouveaux archétypes de personnages manipulant la magie (sorciers et sorcières, mages, psychiques et autres utilisateurs des arcanes mystiques...), une liste de sorts prêts à l’emploi mais également une boîte à outils pour créer vos propres sortilèges, talismans et bidules magiques. Ce supplément est indispensable si vous avez des joueurs désirant jouer avec les forces mystiques. Il se termine par une aventure en relation avec le thème du supplément.

The Character Journal

Ce livret est en fait une version étendue de la fiche de personnage. Avec tout l’espace nécessaire pour prendre des notes, écrire son historique etc. Utile à défaut d’être indispensable. Notez qu’il existe également des carnets de personnage, façon journal intime en différents coloris (noir, blanc, beige) pour ceux qui aiment choyer leur personnage dans les moindres détails.



Encadrement arrondi
Ajouter un commentaire
forum bouton radio modere abonnement

forum vous enregistrer forum vous inscrire

[Connexion] [s’inscrire] [mot de passe oublié ?]

Encadrement arrondi

Tous les éléments et personnages sont des marques déposées détenues par leur propriétaire. Ils sont utilisés ici sans autorisation particulière, dans un but d'information. Si l'auteur ou le détenteur des droits d'un élément quelconque de ce site désirait qu'il soit retiré, les responsables du sden s'engagent à le faire dans les plus brefs délais.

(c) 1997- 2017 SDEN - Site communautaire de jeux de rôle
Tous droits réservés à l'association loi 1901 Elfe Noir.
Les textes et les illustrations des rubriques, sauf avis contraires, sont la propriété de leurs auteurs.