SDEN - Site de jeu de role
Accueil > Vampire : la mascarade > Aides de jeu > Sabbat > Plans pour une Croisade
Contribuer

Vampire : la mascarade

Plans pour une Croisade

jeudi 17 février 2011, par MaëL

Dans cet article, vous en apprendrez beaucoup sur les meilleures manières de nuire à la Camarilla lors d’une croisade. Il s’agit d’un témoignage d’un membre anonyme du Sabbat.

Prendre une ville Camariste est loin d’être aisé. Si la Camarilla n’est plus aussi offensive que par le passé, elle a de nombreux caïnites capables et compétents.

Mais l’arme principale du Sabbat reste ses ancillas et ses anciens qui jouent aux échecs avec leurs descendants et ceux qui sont tombés dans leur ignoble toile d’intrigue. Trop de temps nuit gravement a une croisade, car aussi fidèle que soient nos meutes, les choses finissent pas être apprises et l’accueil est presque toujours désagréable.

Nos forces reposent malheureusement en très grande partie sur des jeunes vampires qui sont souvent fidèles au Sabbat car leur sire est du Sabbat, quand ils savent qui est leur sire. Notre but et de mettre en valeur chaque individu au travers de sa meute. Ce sont des soldats, mais en aucun cas des fanatiques. Il faut les laisser avancer personnellement sur des points pas trop sensibles de notre Croisade, les pousser à une Vaulderie par nuit pour qu’ils ne fassent plus qu’un. Leur promettre les honneurs est peu risqué mais créera une véritable compétition entre les meutes dans le but d’aller vers l’excellence. Il est bon que les meutes connaissent bien le terrain qu’elles vont devoir conquérir. Il faut donc leur laisser cette liberté d’envoyer un éclaireur.

Affaiblir la Camarilla n’est pas le plus difficile, nos armes principales pour cela sont les bris de Mascarade, mais aussi l’infiltration d’un caméléon, qu’il soit de la Main noire, Assamite ou Malkavien. Cependant, pour ce dernier point, il faut bien connaître l’individu. Il faut couper certaines têtes et extraire certains individus pour amasser un maximum d’informations. Il faut avoir l’air blessé et chaotique très rapidement pour que la Camarilla reste endormie sur son orgueil. Elle a aussi besoin de meutes à détruire. Il faut mettre les plus agités dans les pattes de fervents Camaristes pour laisser les autres œuvrer à conquérir la ville.

Une action comme celle de Miesha la Tzimisce, consistant à étreindre plusieurs infants et les lâcher sur les Elysium ou sur les zones touristiques, a prouvé que l’humanité de la majorité des Camaristes était toujours leur plus grande faiblesse. Laisser quelques têtes brûlées frapper seules et les guider vers des points stratégiques est aussi une idée qui fait trembler les Camaristes qui voient le fanatisme du Sabbat. Ces VRP font beaucoup pour notre réputation.

Je parlais des Elysiums, c’est le centre informatif des Vampires. Ils ne se font pas assez confiance pour nous rejoindre facilement. Détruire les Elysium condamne très vite les Camaristes à fuir devant l’obscurité qui fond sur eux. Il faut aussi prévoir des meutes qui ne participeront qu’à la fin de la croisade pour éliminer les poches de résistance. Il y en aura toujours et nos meutes ne sont souvent plus assez en forme pour les trouver et les détruire.

Pour nuire à la Camarilla, il y a bien d’autres moyens que d’agir lors des nuits fatidiques.

1 : Espionnage : Avoir un maximum d’informations sur les liens tissés entre les vampires mais aussi sur leurs différents refuges potentiels et les sécurités mises en œuvres. Ce genre d’espionnage permet aussi de « plomber » un troupeau, avec le sida par exemple, poussant le vampire à détruire lui-même ses goules et Calices. On s’arrange souvent pour infecter l’un de nos membres pour ensuite le détruire quand son forfait est exécuté. Cependant, c’est une épée à double tranchant. Étreindre des éclaireurs tel que des chauffeurs de taxis pour avoir une bonne vision de la ville peut être intéressant.

2 : Obscurcir les nuits : Travailler à lever la pègre est une des choses les plus viles de l’humanité. Corrompre les influences possibles et, en cas de difficulté, détruire une résistance prouve la présence d’un vampire derrière une influence. Pour assombrir le ciel, rien de tel que d’allumer des incendies dans toute la ville. Les vampires de la Camarilla craignent et évitent le feu alors que les nôtres ont une maitrise des jeux du feu.

3 : Créer de faux refuges : Construire des pièges pour les plus aventureux et les détruire dans un déluge de violence ou d‘explosifs est une éventualité. Si personne ne connaît les explosifs, il est très facile d’étreindre un membre du service de déminage de la police ou de l’armée. Il est aussi possible de donner de fausses informations en utilisant des moyens peu sécurisés comme les téléphones portables que la Camarilla ne manquera pas d’entendre, ou d’organiser des missions sans réel but pour inquiéter la Camarilla qui y verra sans doute un plan machiavélique.

4 : Etreindre : Il faut des nuits entières pour étreindre des sangsues assoiffées de sang. Il faut agir sur une longue période. Il faut aussi mettre de côté un troupeau prêt à être étreint en cas de problèmes. Cela suffit parfois à couvrir nos traces et à détruire les moins malins de la Camarilla. On peut se reposer dans ce cas sur des gangs (punks, Skinheads...) ou des refuges de clochards...

5 : Alliances : Les indépendantistes anarchs sont toujours prêts à rester dans la ville, voire à nous aider. Les Anarchs sont des moutons. Il suffit d’avoir un membre des nôtres déguisé en mouton pour qu’ils suivent le mouvement. En cas de refus, il faudra se montrer inflexible quand nous aurons la ville.
Les Garous sont aussi de possibles alliés. Lancer des assauts et les attirer sur des points vitaux de la secte opposée a des effets merveilleux.

6 : Extraction : Les Tzimisces ont de nombreux dons pour détruire le moral d’un vampire, en aspirant leur connaissance et les remplaçant au pied levé en cas de besoin.

7 : Magie : Les Tremeres sont l’épine dans le pied de la Camarilla. Ils nuisent aux meutes, mais on peut se reposer sur nos Kolduns, qui sont assez nombreux dans nos rangs.



Encadrement arrondi
Ajouter un commentaire
forum bouton radio modere abonnement

forum vous enregistrer forum vous inscrire

[Connexion] [s’inscrire] [mot de passe oublié ?]

Encadrement arrondi

Tous les éléments et personnages sont des marques déposées détenues par leur propriétaire. Ils sont utilisés ici sans autorisation particulière, dans un but d'information. Si l'auteur ou le détenteur des droits d'un élément quelconque de ce site désirait qu'il soit retiré, les responsables du sden s'engagent à le faire dans les plus brefs délais.

(c) 1997- 2017 SDEN - Site communautaire de jeux de rôle
Tous droits réservés à l'association loi 1901 Elfe Noir.
Les textes et les illustrations des rubriques, sauf avis contraires, sont la propriété de leurs auteurs.