SDEN - Site de jeu de role
Accueil > Westernus Anticus > Aides de jeu > 1.Vers une société industrialisée
Contribuer
Les participants
  • ceir :
    13 article(s)

Westernus Anticus

1.Vers une société industrialisée

2 votes

jeudi 23 janvier 2014, par ceir

L’invention de la machine à vapeur par Héphaïtos va diviser les dieux et les hommes, entraînant d’importants changements dans le monde grec antique.

A. Une Grèce antique qui entre dans l’ère industrielle au Vème siècle

Phérécyde et Anaximande, brillants mathématiciens, reçoivent l’inspiration d’Héphaïstos, Dieu de la forge, et mettent au point théoriquement le principe de la machine à vapeur. Les essais ne tarderont pas, grâce à leur remarquable disciple Pythagore, et bien que les mines de charbon ne soient pas nombreuses en Grèce, les inventions à base de vapeur vont se développer.

Grâce à des architectes de talent, comme Phidias ou Callicratès qui ont conçu le Parthenon, la perspective va permettre de visualiser la forme des outils qui seront nécessaires à la création de machine qui permettront de répliquer en plusieurs fois un objet. On passe alors d’une production artisanale à une production industrielle.
Encore une fois, la faible présence de charbon limitera la quantité de production d’acier, mais la civilisation industrielle débute.

Athènes, sortie grande vainqueur des guerres médiques, devient la cité dominante de la Ligue de Délos, position confortée par l’émergence de l’industrie en son sein.
Par ailleurs, la révolution industrielle s’accompagne de la révolution démocratique menée par Périclès. Révolution qui va asseoir encore plus la position d’Athènes sur l’échiquier politique. De nombreuses villes veulent bénéficier des avantages de l’industrie, mais aussi de la démocratie. La civilisation s’étend, des voies maritimes se développent vers le Bosphore, la Thrace et la Scytie, ainsi que de longues voies ferrées partant vers le Nord, pour découvrir de nouvelles mines de charbon, mais cette ruée vers l’or noir se heurte aux nombreuses peuplades barbares.

B. Les dieux se divisent

Mais si les humains changent, la place des dieux dans le panthéon a bougé, et ils se sont divisés en deux clans :

- Héphaïstos, instigateur de la machine à vapeur, fabuleux forgeron, est devenu le dieu le plus vénéré dans cette civilisation industrielle. Il apprécie d’autant plus sa position que Zeus, à l’origine de sa claudication, l’a toujours détesté.
Héra, sa mère, qui a mis Héphaïstos au monde par colère devant tous les fils hors mariage de Zeus son mari volage, rejoint son fils. Elle représente la famille et la paix dans la famille.
Le couple mère et fils devient le couple le plus vénéré des habitants des sociétés industrielles.
Aphrodite, la déesse de l’amour, qui n’aimait pourtant pas son mari Héphaïstos, a nettement apprécié son ascension et sa nouvelle gloire.
Déméter, qui n’a jamais vraiment digéré que son frère Zeus marie sa fille Perséphone à Hadès, le dieu des enfers, rejoint Héra et Héphaïstos. Elle est la déesse des moissons et des saisons.
Poséidon, dieu des mers, s’il a toujours jalousé Zeus qui se prenait pour le chef, a longtemps hésité avant de choisir son camp. Mais la civilisation industrielle ne demande qu’à s’exporter, et les mers y gagneront.
Athéna, déesse de la guerre et de la stratégie, fait le choix de respecter les citoyens de sa ville protectrice. Son destin était de remplacer Zeus, ce ne sera pas à la tête du panthéon grecque mais en tant que nouvelle déesse de la justice.

- Zeus se retrouve donc écarté, et il n’apprécie que modérément la chose. Il est la justice, mais en étant moins vénéré il perd aussi de sa puissance.
La majeure partie de ses fils vont le suivre : Arès, dieu de la guerre brutale. Hermès, messager et dieu des voleurs. Apollon, dieu de la lumière et des arts. Dionysos, dieu de l’ivresse. Sa fille Artémis, sœur jumelle d’Apollon, et déesse de la chasse et des forêts.

Un seul dieu reste neutre, Cronos, qui voit ses enfants se déchirer avec grand plaisir.

C. Impact sur la géographie grecque dans la deuxième moitié du Vème siècle

Les cités industrielles prennent le parti du couple Héra/Héphaïstos. C’est le cas d’Athènes et Thèbes notamment, ainsi que de l’ensemble des cités membres de la ligue de Délos (dont le territoire est vaste : abords du Bosphore, de l’Asie Mineure, l’Attique, la Béotie, l’Achaie, les îles grecques – sauf la Crète, patrie adoptive de Zeus - le sud de l’Italie, la Sicile et la Sardaigne, la Macédoine, une partie de l’Illyrie et la Thrace).

Les partisans du clan de Zeus se retrouvent obligés de partir vers les frontières, et pour eux aussi développer une civilisation industrielle devient un enjeu vital. Pour cela, ils doivent s’exiler loin au Nord, jusqu’à se protéger au cœur des Carpates, sur le territoire des Daces.

La Macédoine s’est retrouvée divisée. Son sous-sol étant riche de gisements d’argent et de cuivre, et possédant la seule mine de charbon de Grèce, elle a été la convoitise de la Ligue de Délos. La famille royale de Macédoine a refusé de se soumettre et en a appelé à Sparte, qui n’a pu que constater son impuissance. La famille royale a dû fuir et se réfugier au nord de l’Illyrie. Plus ou moins par défaut, ils ont rejoint le panthéon de Zeus. Les macédoniens opposés à la famille royale ont quant à eux rejoint la ligue de Délos, adoptés la démocratie, développés industriellement leur région et donc le panthéon Héphaïstos et Héra.

Seul le Péloponnèse est resté neutre, sous les ordres de Sparte. Si la ville n’est pas industrialisée, son armée a su se moderniser et garder sa réputation de plus grande armée grecque. C’est le seul endroit où les dieux des deux factions peuvent se rencontrer.

D. Impact sur la vie quotidienne

La division est telle entre les dieux, que cela influe sur le mode de vie des sociétés.

Les sociétés industrielles, à l’image de leurs dieux, sont douées pour les sciences. Leurs habitants connaissent l’amour et la stabilité familiale. Les récoltes y sont bonnes, ainsi que la pêche. Et le commerce se développe aisément en Méditerranée. La justice y règne, et les guerres sont raisonnées et pensées.

Les villes en marge sont souvent proches des forêts. La justice y règne, mais elle est à l’image de Zeus, parfois excessive. Les guerres y sont brutales. On y vit de la chasse et des vols sur les civilisations industrielles. Elles accueillent de nombreux artistes et voleurs. Et les fêtes le soir finissent souvent en orgie.



Encadrement arrondi
Ajouter un commentaire
forum bouton radio modere abonnement

forum vous enregistrer forum vous inscrire

[Connexion] [s’inscrire] [mot de passe oublié ?]

Encadrement arrondi

Tous les éléments et personnages sont des marques déposées détenues par leur propriétaire. Ils sont utilisés ici sans autorisation particulière, dans un but d'information. Si l'auteur ou le détenteur des droits d'un élément quelconque de ce site désirait qu'il soit retiré, les responsables du sden s'engagent à le faire dans les plus brefs délais.

(c) 1997- 2017 SDEN - Site communautaire de jeux de rôle
Tous droits réservés à l'association loi 1901 Elfe Noir.
Les textes et les illustrations des rubriques, sauf avis contraires, sont la propriété de leurs auteurs.