Site de l'elfe noir (Sden) - site communautaire de jeux de rôle

Site communautaire de jeux de rôle

Cyberpunk 4e édition : Fuzion contre-attaque

Rubrique Cyberpunk (CP 2013, 2020, 203X, etc.)

Modérateur: Modérateurs

Cyberpunk 4e édition : Fuzion contre-attaque

Message par Lame » Lun 20 Août 2012, 20:54

Pour rappel, la version française de Cyberpunk 203X est sortie en septembre 2007.

http://blogs.wefrag.com/casper/2010/11/

Archive pour novembre 2010
Interview Mike Pondsmith (Cyberpunk 2020, Castle Falkenstein)
Vendredi 19 novembre 2010

Un ami aux USA a eu l’honneur d’interviewer Mike Pondsmith lors de la Gamestorm se déroulant du 25 au 28 mars 2010. Cette interview a été effectué bénévolement pour le magasine JDR-Mag et a été publié dans le numéro d’octobre 2010. Deux problèmes, le délai de publication (7 mois tout de même) et surtout les rédacteurs de JDR-Mag ont oublié de mentionner l’auteur de l’interview à la fin de celle-ci, sympa ! Donc la voici dans son intégralité.
L’interview est également disponible en anglais mais uniquement sous forme audio.


Le professionnel

Est-ce que vous pensez que Cyberpunk est un succès ? Et pourquoi ?
Oui c’est un succès, car il y a peu de jeu de rôle qui ont survécu pendant plus de 20 ans et qui ont été traduits dans plus de neuf langues. La preuve en est que dans ma carrière avec les jeux électroniques, je rencontre souvent des gens beaucoup plus jeunes qui jouent encore à Cyberpunk. Ça ne me rajeunit pas !

Pensez-vous que le genre artistique Cyberpunk est en train de mourir ?
Cela dépend. Si l’on considère l’aspect socio-politique, je pense que le Cyberpunk est encore d’actualité, mais pas la technologie. Je cite pour exemple : les armées corporatistes (Blackwater), l’acquisition d’une entreprise par une autre, un gouvernement américain dysfonctionnel, et j’en passe. Je me rappelle, alors que je travaillais sur la troisième édition, j’imaginais une attaque utilisant un avion percutant un immeuble… Je pense que Cyberpunk est désormais entré dans le conscient public. Par exemple, lorsque Blade Runner est sorti (c’est bien évidemment une de mes aspirations pour Cyberpunk), c’était très avant-garde. Maintenant, ce genre de futurs (dystopie) est accepté.

Sur quoi travaillez-vous ces jours-ci ?
Je suis en train de travailler sur une nouvelle édition de Cyberpunk ces jours-ci, c’est ce que j’appelle la version 2020.2 !

Comment Cyberpunk 3 a-t-il été accueilli par les fans ?
C’était très contrasté. Nous avons attiré beaucoup de nouveaux joueurs avec cette édition, mais certains anciens fans ont eu du mal à accepter le fait que nous avons essayé de mettre à jour la technologie et le système de règles. Il est logique d’avoir mis à jour la technologie pour 3.x, mais d’un autre côté il est vrai que celle un peu rétro de Cyberpunk 2020 est plus cool. Donc j’aurais préféré un accueil plus unanime, mais globalement il a été bien reçu.

Va–t-il y avoir un Cyberpunk 4 ? Si oui comment le voyez-vous ?
Oui et voici pourquoi : mon fils à 16 ans désormais, et il a déjà décidé qu’il allait devenir un créateur de jeux. Je pense qu’il sera d’ailleurs très bon à ça d’ailleurs. Lorsqu’il a découvert Cyberpunk, il m’a dit que ce qu’il aimait vraiment avec la version 2020, c’est tout le côté rétro : les téléphones cellulaires énormes, les cybermembres bien visibles en métal, etc. il m’a donc conseillé de revisiter tout cela, en gardant le style mais en combinant des types modernes de Cyberpunk (plus inspirés par les animations japonaises), et un style plus classique de Cyberpunk, à la Blade Runner. Donc avec la nouvelle édition 2020.2 je vais essayer de tout mettre à jour, avec de nouvelles illustrations et de nouveaux commentaires.

Avez-vous une date de parution pour Cyberpunk 2020.2 ?
Difficile à dire, car j’enseigne désormais à l’université. Cela me permet d’avoir pas mal de temps pendant l’été et j’en profite pour écrire. L’écriture de 2020.2 est en fait finie, et en ce moment j’attends les illustrations. J’aimerais que ce soit fini pour le présenter à GenCon (NdT : en août prochain). Il y aura également un supplément qui va relier les événements de l’ancienne édition à la nouvelle. Ce supplément s’appellera “Aftershock” et il est déjà écrit.

Quel système de jeu utilisera 2020.2 ?
Il utilisera le système Fuzion. Je pense que ce système a été mal compris de par le passé. Fuzion est en fait le système Interlock avec quelques modifications qui règlent de gros problèmes. Quand j’ai écrit Interlock, je voulais créer un système cinématique et je me suis rendu compte par la suite de certains problèmes d’équilibrage. C’est ce qui m’a amené à créer Fuzion. Malheureusement beaucoup de gens n’ont pas compris ça. Il y a trop de joueur qui exploitent les lacunes du système Interlock, comme par exemple tout mettre en Réflexe. Dans la nouvelle version, je fais très attention à ce que tous les anciens suppléments soient toujours compatibles.

Va-t-il y a avoir des développements dans la gamme Falkenstein ?
Ce que nous préparons c’est une adaptation de Castle Falkenstein pour le grandeur nature. Falkenstein se prête en effet très bien à ce mode de jeu. Cela fait plusieurs années que je présente des sessions grandeur nature de Castle Falkenstein aux conventions, et avec cette expérience nous avons pu simplifier énormément la façon de jouer et d’enseigner aux joueurs comment le jouer. Nous nous sommes rendu comptes que le mouvement Steampunk s’est énormément développé depuis les débuts de Castle Falkenstein, surtout dans la région Pacifique nord-ouest des États-Unis. À l’origine nous avons dû beaucoup expliquer ce qu’était le Steampunk. Maintenant que le genre est plus connu, nous pouvons passer plus de temps sur d’autres aspects du jeu. Il y a quelques années il était très difficile de se confectionner un costume Steampunk, c’est désormais très facile. L’année dernière nous avions du donner un cours avant le grandeur nature à cette convention pour expliquer comment s’habiller à la mode pseudo victorienne ; maintenant ce sont les joueurs qui peuvent nous donner des cours !

Beaucoup de produits Talsorian sont centré sur les Manga et les Japanimations. Pourquoi ?
Tout simplement parce que je suis un fan de japanimations depuis l’époque de Mobile Suit Gundam. En fait j’ai créé Talsorian originellement pour pouvoir adapter les mangas aux jeux de rôles. À l’époque, je ne parlais pas japonais du tout et je ne comprenais pas la plupart des mangas. Mais je savais que je voulais faire un jeu de rôle avec des combats de robots géants, c’est-à-dire simuler et automatiser les combats d’Anime. Quand nous avons écrit Mekton et Teenage from Outer Space, les japanimations étaient assez inconnues. Nous publions alors également un magazine sur les mangas, nommé Anime et c’était le seul aux États-Unis. À l’époque c’était un passe-temps assez étrange pour le grand public, est aujourd’hui mon fils de 16 ans connaît plus de Japonais que j’en apprendrai jamais grâce à cet art. Créer ces jeux de rôles était assez profitable car nous étions les seuls à exploiter ce thème à l’époque.

Êtes-vous pleinement satisfait de votre production ?
Non, on n’est jamais complètement satisfait. Le bon côté c’est que je “réinvente” Cyberpunk maintenant. Je fais également quelque chose de similaire avec Mekton. C’est un projet appelé Mekton Zéro, ou nous mettons l’emphase sur Algol et le développons beaucoup plus. Mekton Zéro va retracer l’évolution d’Algol avant le jeu original. Comme tout le monde connaît les japanimations maintenant, nous pouvons nous focaliser sur le monde. Nous avons fait des sondages parmi la communauté des joueurs de Mekton, et nous avons été surpris de voir que beaucoup de joueurs connaissent bien Algol et veulent en savoir plus sur cet univers. C’est pour ça que nous avons orienté le développement dans cette direction.

Quel est votre meilleur projet ?
Pour moi, ce serait Mekton et Castle Falkenstein. En effet j’aime beaucoup Cyberpunk mais je ne pourrais pas vivre dans cet univers ; alors que je pourrais vivre dans Algol sans problème (en effet, j’y ai mis tout ce que j’aimerais voir dans un monde). Pour Falkenstein, j’aime surtout son imaginaire.

Et celui qui vous a déçu ?
Ce serait dans Cyberpunk : je n’ai pas pu vraiment pu faire ce que je voulais originellement avec la technologie. Je ne pense pas avoir vraiment capturé dans ce jeu ce que j’avais en tête pour l’État du monde non plus. C’est une des raisons pour lesquelles je le réécris.

Quelles sont vos sources d’inspiration ?
Ces jours-ci, je m’inspire pas mal du Discovery Channel (NdT : chaine de télévision éducative). J’ai récemment vu le film Avatar, et ce qui était intéressant dans ce film ce n’était pas l’histoire, mais la création complète d’un monde avec autant de détail. C’était presque aussi complet qu’un documentaire sur un sujet réel. Je m’inspire aussi beaucoup des japanimations récentes.

Que pensez-vous de l’évolution du Jdr ?
Je ne pense pas qu’il ait évolué tant que ça. Le problème en est que nous sommes encore trop centrés sur le système de jeu. C’est par exemple le problème avec la quatrième édition de Donjons et Dragons. Lorsque j’ai essayé ce jeu, je me suis rendu très vite compte que les mécaniques de jeu essayaient de reproduire celles de jeux électroniques comme World of Warcraft. Et cela ne peut pas marcher dans un jeu de rôle sur table. Pourquoi ? Parce que ce genre de mécanique ne fonctionne dans les jeux électroniques que parce que cela se fait de façon invisible et transparente. Dès que ce genre de mécanique devient apparente, elle cesse de fonctionner.
Par contre je vois une recrudescence de jeux de rôle qui se jouent via Facebook, des forums, des courriels, via Skype, etc. En général ils utilisent des systèmes de jeu de rôle déjà existant, souvent parmi les plus simples. Notre nouvelle version de Mekton Zéro est créé de façon à pouvoir être joué (mêmes les combats) par messages-texte sur téléphone cellulaire. J’ai testé ça avec des joueurs et ça a bien marché. Et si l’on considère l’engouement des jeunes pour les messages texte sur téléphone, on voit que ce genre de jeu de rôle a des chances de les intéresser.

Et quel est son avenir ?
Comme expliqué ci-dessus, je pense que les jeux de rôles vont devoir exploiter les nouvelles technologies. Nous devons réaliser qu’il y a désormais d’autres façons de communiquer et de transférer l’information.
"Dieu a créé les sapiens pour éprouver ses amphèts"

Sujet fétiche: Le coin des dés
Sites recommandés: PocheSF & Le culte d'Apophis (*)
Lame
 
Message(s) : 1682
Inscription : Ven 22 Oct 2004, 15:48

Re: Cyberpunk 4e édition : Fuzion contre-attaque

Message par FX » Ven 24 Août 2012, 11:05

merci pour ce retour.

La nouvelle version de Cyberpunk tomberait vraiment bien si elle sortait conjointement avec le jeu vidéo de CD Projekt. :)

C'est marrant que Mike avoue sa déception sur le jeu qui a le plus marché, je vais pas dire que CF et Mekton sont inconnus, mais leur succès est vraiment très confidentiel, comme on dit.

Il a beau comparer ses jeux à ce qui se fait à droite à gauche, s'il inspirait du jeu de rôles, il verrait peut être aussi ce qui fonctionne pour les rôlistes.
Avatar de l’utilisateur
FX
 
Message(s) : 2781
Inscription : Ven 24 Oct 2003, 12:01
Localisation : Annecy

Re: Cyberpunk 4e édition : Fuzion contre-attaque

Message par diego » Lun 27 Août 2012, 18:45

Après toutes ces années d'attente, on est en droit de se demander si cette annonce est encore d'actualité (et l'interview date de 2010...) Au stand d'Oriflam (lors du Salon du jdr Porte de Versailles à Paris en 2008) on m'avait assuré que la gamme 203X était loin d'être morte et qu'elle avait de beaux jours devant elle... Quatre années plus tard, on voit ou est le résultat. Vivement que quelqu'un rachète les droits Cyberpunk et relance cet univers qui tombe peu à peu dans l'oubli... :cry:
Avatar de l’utilisateur
diego
 
Message(s) : 185
Inscription : Sam 19 Jan 2008, 22:29

Re: Cyberpunk 4e édition : Fuzion contre-attaque

Message par Lame » Mar 29 Déc 2015, 18:39

Concernant le jeu de rôle PC cyberpunk 277

CD Projekt Red parle du futur de The Witcher et Cyberpunk 2077
[DIVERS] CD Projekt Red parle du futur de The Witcher et Cyberpunk 2077


The Witcher 3 : Wild Hunt accapare encore toute l'attention du studio polonais. Une date pour Cyberpunk 2077 est planifiée seulement en interne.

The Witcher 3 : Wild Hunt est encore loin d'avoir tiré sa révérence et nous devrions en entendre parler en 2016. D'après Adam Kicinski, CEO à CD Projekt Red, il y a encore des idées qui peuvent être exploitées.


Cette année et la prochaine seront dévouées à The Witcher. Hormis la seconde extension, nous avons des idées supplémentaires. Elles devraient nous aider à alimenter les ventes en 2016. Le jeu se vend tellement bien que nous sommes convaincus, qu'il y a encore beaucoup de gens qui l'achèteront si nous continuons de le promouvoir.


Géralt ne semble donc pas avoir dit son dernier mot et occupera la scène vidéoludique un an de plus.

Concernant Cyberpunk 2077, le studio a déclaré ne pas être prêt pour annoncer une date de sortie. Et pourtant, en interne, celle-ci est déjà connue des développeurs. Ils ont donc choisi la prudence en ne commentant pas la rumeur, sûrement aussi à cause des reports de The Witcher 3 : Wild Hunt.


La vie post-The Witcher existe. Nous travaillons sur Cyberpunk 2077 depuis longtemps. C'est une réalité complètement différente, qui se déroule dans le futur, avec des compagnies et un monde sombre. Pour être clair : nous avons déjà planifié la date de sortie, mais nous ne dirons rien avant que l'on ne soit prêts à démarrer la campagne marketing. A cet instant, nous nous concentrons sur The Witcher et nous ne voulons pas distraire les utilisateurs de ce produit que nous monétisons encore.


Kicinski a tenu à clarifier les termes de "monétisation" et de "clients"

[size=85]Je sais que nous sommes sur une télé qui traite du business, donc je vais utiliser le mot "client". Cependant, en interne, nous n'utilisons pas ce genre de termes. Ce sont des joueurs pour nous. Nous essayons de corriger rapidement les problèmes, ce qui ne va pas, et nous voulons que les joueurs nous parlent sur un même pied d'égalité. Et c'est réellement notre vision - je ne dis pas ça uniquement parce que je suis à la télé. Nous ne souhaitons pas exploiter les gamers et leur argent (ce que font beaucoup d'autres entreprises) et c'est pourquoi nous ne désirons pas faire partie d'une plus grande structure.


Une mise au point honnête et nécessaire pour éviter toute déformation des propos tenus par l'homme.


Source: Jeuxvideo

Donc, il y a pas photo, Cyberpunk 2077 ne sortira pas avant début 2017 et Cyberpunk 2020 II restera dans les limbes au moins jusqu'en 2018.
"Dieu a créé les sapiens pour éprouver ses amphèts"

Sujet fétiche: Le coin des dés
Sites recommandés: PocheSF & Le culte d'Apophis (*)
Lame
 
Message(s) : 1682
Inscription : Ven 22 Oct 2004, 15:48

Re: Cyberpunk 4e édition : Fuzion contre-attaque

Message par Lame » Mar 29 Déc 2015, 18:44

Par contre, le système Fuzion n'est pas encore mort.

The Witcher 3 : Le jeu de rôle papier annoncé

Les liens entre R. Talsorian Games et CD Projekt ne sont pas tout à fait nouveaux. Le premier est effectivement responsable du jeu de rôle papier au succès mondial Cyberpunk 2020 dont le second adaptera l'univers dans son très (trop ?) discret Cyberpunk 2077. Leur collaboration se resserre aujourd'hui puisqu'un jeu de rôle papier se déroulant dans l'univers de The Witcher 3 vient d'être confirmé.

C'est par l'intermédiaire d'un communiqué diffusé sur le site de The Witcher 3 que l'heureuse nouvelle nous est parvenue. Les outils mis en place pour retranscrire l'univers du Sorceleur sur papier semblent répondre à un mot d'ordre : liberté.

Le jeu de rôle The Witcher permettra aux fans de RPG papier de retrouver de nombreux personnages connus de l'univers The Witcher et de vivre des aventures inédites dans le monde de Geralt de Riv. Fonctionnant avec Fuzion, le même ensemble de règles ayant permis à Cyberpunk 2020 d'être acclamé mondialement par les joueurs, le jeu de rôle The Witcher comprendra une myriade de sorts, de rituels et de malédictions ; l'équipement et les objets sont issus de l'intégralité de la série, à l'image du bestiaire composé de créatures démoniaques que les joueurs peuvent affronter au cours de leurs aventures.

Le système fournira tous les outils nécessaires pour créer et parcourir vos propres aventures et devenir ce que vous voulez, du tueur de monstres convaincu au marchand influent contrôlant un vaste réseau de contacts.


Voilà qui séduira sans aucun doute les amateurs de jeu de rôle "à l'ancienne". La sortie des outils pour mettre tout cela en place est prévue pour mi-2016. Le prix et la disponibilité feront l'objet de communiqués ultérieurs.


Source: jeuxvideo

On peut donc espérer avec un set de règles génériques pour Fuzion: celles de Cyberpunk 203X (jdr SF) et celle de Witcher (jdr méfan).

Je vous laisse imaginer les perspectives.
"Dieu a créé les sapiens pour éprouver ses amphèts"

Sujet fétiche: Le coin des dés
Sites recommandés: PocheSF & Le culte d'Apophis (*)
Lame
 
Message(s) : 1682
Inscription : Ven 22 Oct 2004, 15:48


Retour vers Cyberpunk

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité


Tous les éléments et personnages sont des marques déposées détenues par leur propriétaire. Ils sont utilisés ici sans autorisation particulière, dans un but d'information. Si l'auteur ou le détenteur des droits d'un élément quelconque de ce site désirait qu'il soit retiré, les responsables du sden s'engagent à le faire dans les plus brefs délais.

(c) 1997- 2010 SDEN - Site communautaire de jeux de rôle
Tous droits réservés à l'association loi 1901 Elfe Noir.
Les textes et les illustrations des rubriques, sauf avis contraires, sont la propriété de leurs auteurs.