Site de l'elfe noir (Sden) - site communautaire de jeux de rôle

Site communautaire de jeux de rôle

Mise en scène et JdR : techniques expérimentales

Débats, conseils et réflexions sur le jeu de rôle.

Modérateur: Modérateurs

Message par okhin » Mer 31 Août 2005, 12:34

Quoique, leur refiler le grnd méchant TM, sans que ce soit explicit, ca pourrais être sympa.

Par exemple, le tueur en série lors de ses phases ou il va bien, jusqu'au moment ou il commence à suivre une nana par exemple.
"Si l’industrie des revêtements de sol avait eu la même progression technologique que l’industrie informatique, le parquet sauterait spontanément sur la table pour se retourner sur la tartine beurrée."
okhin
 
Message(s) : 1747
Inscription : Ven 29 Août 2003, 14:05
Localisation : Clichy

Message par Mercutio » Mer 31 Août 2005, 12:38

Ca ça me plaît, tiens ! Faire ressentir la montée de la haine, puis reprendre les PJ en leur annonçant qu'un nouveau crime a été commis... Et les laisser imaginer, par la description du corps, ce qu'a pu faire le type qu'ils avaient en main un instant avant !
Ïa ! Ïa ! LeadRabbit, le lapin aux mille chevreaux !

Praetoria Prima, le jdra antique
Mercutio
Qui va bouturer à 40 pages !
 
Message(s) : 1948
Inscription : Ven 05 Avr 2002, 02:00
Localisation : Lille ou Dunkerque (sexy, hein ?)

Message par Ego' » Mer 31 Août 2005, 14:50

Ce qui leur fera totalement douter de la culpabilité de cet individu... gnek gnek 8)
L'ego est un je d'enfant
Avatar de l’utilisateur
Ego'
Nous sommes tous Ego'
 
Message(s) : 1188
Inscription : Mer 09 Mai 2001, 02:00
Localisation : Grand Mamamouchi sur la plage en maillot de nain

Message par Arnok » Mer 31 Août 2005, 16:08

je l'ai fait avec un PJ a Deadlands qui était possédé par un objet maudit. Il avait des pertes de mémoire - et enquêtait sur les meurtres attroces commis dans la ville....Jusqu'a ce que les autres finisent par le coincer et les affrontes !!
"De toute façon on est mieux dehors!" les Sorteurs Olympiques
En retraite tibétaine et Sdenienne au pays du bon vivre et du bon vin
Membre Historique de l'Auberge
Fantôme officiel de l'Auberge
Fondateur du Club Calva
Papa level 2
Avatar de l’utilisateur
Arnok
Bot posteur
 
Message(s) : 8814
Inscription : Jeu 04 Oct 2001, 02:00
Localisation : Bordeaux

Message par okhin » Mer 31 Août 2005, 16:18

Mercutio a écrit :Ca ça me plaît, tiens ! Faire ressentir la montée de la haine, puis reprendre les PJ en leur annonçant qu'un nouveau crime a été commis... Et les laisser imaginer, par la description du corps, ce qu'a pu faire le type qu'ils avaient en main un instant avant !

Je sais pas si tu as lu le roman COPS, mais ils font un peu ça. mais en inverse en fait. AVant chaque chapitre, ils décrive la victime t ce qu'elle fait. Elle rencontre le tueur, le reconnais (en général), et se fait descencdre. Tuas tout, SAUF l'identité du tueur.
Ca permets déja de simplifier les scènes de description du meurtre (ils l'ont déja vue), et éventuellment, de donner des pistes pour explorer la scène decrime.

Donc, tu as un PJ dans le rôle du tueur, et ls autrs font la victime. Et tu fais tourner les rôles à chaque fois, en reprenant le contrôle juste au moment où la victime se fait tuer.
"Si l’industrie des revêtements de sol avait eu la même progression technologique que l’industrie informatique, le parquet sauterait spontanément sur la table pour se retourner sur la tartine beurrée."
okhin
 
Message(s) : 1747
Inscription : Ven 29 Août 2003, 14:05
Localisation : Clichy

Message par Mercutio » Mer 31 Août 2005, 16:22

On est donc bien d'accord : plutôt que de tout décrire, ce qui risque d'alourdir le jeu, il vaut mieux faire jouer à un joueur différent à chaque fois... Merci pour tout, les gens !
Ïa ! Ïa ! LeadRabbit, le lapin aux mille chevreaux !

Praetoria Prima, le jdra antique
Mercutio
Qui va bouturer à 40 pages !
 
Message(s) : 1948
Inscription : Ven 05 Avr 2002, 02:00
Localisation : Lille ou Dunkerque (sexy, hein ?)

Message par Elch » Mer 31 Août 2005, 16:53

le coup de "Je est le tueur" je l'ai fait sur un brainsoda où un des joueurs se retrouvait devenir le tueur mais n'en avait pas tout de suite conscience

bon le soucis c'est que comme je ne suis pas très expérimentée comme meujeu, le résultat était bof bof :( , mais j'aimais bien mon idée et je la replacerai un jour :)
"The more freedom is extended to business, the more prisons have to be built for those who suffer from that business." Eduardo Galleano
Avatar de l’utilisateur
Elch
Soeur Elch du Saint Cytomètre
 
Message(s) : 2690
Inscription : Mer 30 Jan 2002, 02:00
Localisation : Lille

Message par atanaka » Mar 25 Avr 2006, 16:24

Allez un peu de déterrage. :P

Alors il y a pas mal d'idées ici donc je suis pas sûr de pouvoir en rajouter beaucoup d'intéressantes mais on va essayer.

En ce qui concerne le scénar chronométré évoqué par certains, on a fait un truc assez proche. C'était un scénar Mage où on retournait dans le passé et on n'avait pas beaucoup de temps pour faire ce qu'on avait à faire. Pour simuler cela, on devait finir le scénar le temps d'une bougie. On l'allumait au début de chaque séance et elle se consumait inexorablement vers notre fin. Le MJ avait rajouté comme possibilité que l'on pouvait éteindre la bougie pendant un moment, mais que cela entraînait alors des conséquences néfastes dans le scénario.


Autre concept lancé par un pote qui maîtrise une campagne Kult, chaque fin d'épisode de la campagne donne lieu à un GN où l'on joue nos persos. Très trippant, mais pas toujours adaptable. :-?


Et sinon, là c'est pas vraiment dans la mise en scène mais plutôt dans la création de scénars. On s'est inspiré des concours de scénars pour maîtriser des parties. On se réunit tous et on écrit sur trois morceaux de papier un personnage/objet, un lieu, et une situation. On met tout ça dans trois chapeaux et chacun tire au hasard un papier de chaque sorte. Chacun doit ensuite maîtriser un scénar à l'aide de ses trois papiers.

C'est tout pour l'instant.
atanaka
Dial M for Murder.
 
Message(s) : 1457
Inscription : Dim 21 Août 2005, 22:32
Localisation : Paris

Message par Thorgul » Mar 25 Avr 2006, 16:33

Tiens, question bete, elles durent combien de temps vos bougies, parce que ca peut etre tres tres tres long comme scenario :smile:
"Je ne vois pas le problème, ce sont juste des intégristes religieux amis des nazis qui complotent pour dominer le monde. Franchement, vous voyez le mal partout." Thorgul by shamanphenix
Thorgul
 
Message(s) : 3253
Inscription : Jeu 13 Mars 2003, 15:02
Localisation : 01111111 00000000 00000000 00000001

Message par atanaka » Mar 25 Avr 2006, 19:24

Ben en effet le scénario était censé durer assez longtemps. Je serais pas capable de te donner une durée précise mais ça faisait pas mal d'heures de jeu.

La bougie c'était un peu comme la grande au fond là : http://www.aromax.ch/images-produits/ma ... _01big.jpg
atanaka
Dial M for Murder.
 
Message(s) : 1457
Inscription : Dim 21 Août 2005, 22:32
Localisation : Paris

Message par atanaka » Mer 26 Avr 2006, 10:33

Je vais maintenant vous parler du début de ma campagne Vampire Dark Age.

Le MJ nous a réunis, nous a donné des feuilles vierges, et nous a décrit la situation, à savoir une ville en train de se faire attaquer. Je précise que l'on a commencé en jouant des humains.

Il nous a ensuite demandé de dire où nous voulions nous trouver dans cette situation, et de décrire ce que nous étions en train de faire (par exemple, l'un se trouvait du côté des soigneurs, un autre à cheval se préparait à effectuer une sortie, un autre, prêtre de son état, exhortait les fidèles au combat, etc...)

On a ensuite joué cette scène d'introduction en remplissant notre fiche de perso au fur à mesure de nos actions et en concevant notre personnage tout en le jouant. De même, on a plus tard joué notre étreinte, et après être devenus vampires, c'est lors de la première utilisation de nos pouvoirs que nous avons déterminé nos niveaux dans les disciplines, en fonction de notre façon de les utiliser.

J'ai vraiment beaucoup aimé ce début de campagne parce que les personnages étaient non seulement tout de suite impliqués, mais en plus la manière de jouer son rôle venait de manière très naturelle. En tout cas je recommande cette expérience. :P
atanaka
Dial M for Murder.
 
Message(s) : 1457
Inscription : Dim 21 Août 2005, 22:32
Localisation : Paris

Message par Artanis Aeldarunde » Mer 26 Avr 2006, 23:20

Je trouve cela fascinant, Atanaka!

C'est un chemin que j'explore depuis peu, mais qui me plaît beaucoup. Je suis en train d'écrire un petit jeu qui pose cela comme principe de base, si jamais ça t'intéresse: http://www.silentdrift.net/forum/viewtopic.php?t=287


Avez-vous reconduit l'expérience? Si oui, pourrais-tu nous l'expliquer également?

Aviez-vous le choix de devenir vampire: auriez-vous par exemple pu continuer à jouer séparément, peut-être même en opposition?

Quelles critères (même informels) suiviez-vous pour remplir votre fiche?
Avant d'avoir la fiche, qu'est-ce qui dictait les limites que vous placiez à la "puissance" de vos persos? Une discussion préalable qui mettait en avant un fil conducteur?


J'ai joué à un jeu qui s'appelle Dogs in the Vineyard, qui fait un peu un compromis entre ce que vous avez fait et les approches plus classiques.

Juste avant de commencer la partie proprement dite, le perso plus ou moins fini est placé dans une scène se déroulant durant sa période formative. Cette scène ajoute ensuite un Trait à la feuille de personnage, selon comment cela s'est déroulé.
Les personnages disposent tous de points de réserve que les joueurs peuvent dépenser en cours de partie pour ajouter des Relations avec des PNJ (en justifiant rétroactivement si besoin est).

Plus d'infos: http://www.silentdrift.net/forum/viewtopic.php?t=254
Artanis Aeldarunde
 
Message(s) : 236
Inscription : Dim 05 Août 2001, 02:00
Localisation : Delésanne, Suisse

Message par kameha » Jeu 27 Avr 2006, 10:03

formidable ce thread !=) une mine d'idées, je souscrit ...


* dans berlinXVIII (un vieux jeu siroz, ancètre de cops) les scénarios commencaient toujours par un prégénérique.
Dans lequel les personnages étaient directement placés dans une situation (tendue) juste au moment de son dénouement.
par exemple : en planque juste avant une interpellation du suspect, ou bien en train de désamorcer une bombe dans un métro ...
Et en général ça se passait assez bien, la scéne était bouclé en moins d'une demi-heure, les joueurs allaient alors faire le débfrieffing et recevoir leur prochaine mission au commisariat, puis commençait le vrai scénar, avec des joueurs CHAUDS CHAUDS CHAUDS.
Avantages de cette méthode : pas besoin des sempiternels "vous êtes dans une auberge" les joueurs sont réunis et impliqués directement. Et bien sûr, rien n'empeche qu'il existe des liens entre le générique et la suite.
Autre avantage, on peu mettre l'accent sur la vie des pauvres falkampfs (flics) qui doivent aller faire leur rapport, telephoner à leur copine pour lui dire qu'ils sont encore vivant, ou bien à celle d'un pnj qui a été buté lors du générique ... en fait, on met en place une ambiance dès le premier round.

* sinon dans Feng Shui, ma technique est effectivement cinématograhique. Je fais toujours une mini intro à 200 à l'heure pour lancer les joueurs, ou bien je décrit une scène avec les grands méchants préparant leur coup (sans que les personnages joueurs ne soient présents, et beaucoup d'ambiguités et de clins d'oeils).
Puis je lance le générique avec un morceau choisi comme leithmotiv pour le scénar ou l'équipe de joueurs. Durant lequel j'annonce en lettres de feu le nom des personnages, et le titre du scénar. Le tout agrémenté d'effets spéciaux de caméra, de plans larges, en hélicoptère, etc... profitons en c'est pas cher.
Avantages : les joueurs sont des héros, ils le sentent bien, et du coup ils acceptent mieux de se faire forcer la main, plus de tergiversations pour cause de roleplay mal placé.
kameha
 
Message(s) : 61
Inscription : Mer 13 Avr 2005, 13:12

Message par atanaka » Jeu 27 Avr 2006, 10:12

Merci pour le lien j'irai jeter un coup d'oeil ;)

Non nous n'avons pas réitéré l'expérience, plus par manque d'occasion de le faire que par manque d'envie d'ailleurs.

Il n'était pas prévu que l'on joue ensuite séparément donc, non, l'idée était quand même de nous rassembler en devenant vampires, mais c'était plus une règle implicite que nous nous étions fixés en tant que joueurs, et ça n'était pas imposé par le MJ. Je pense que si les scènes d'étreinte s'étaient passées autrement ça aurait pu éventuellement être le cas. L'un des PJ notamment n'est pas devenu vampire mais joue une goule lors de cette campagne, en suivant un chemin un peu différent des autres personnages.

Pour répartir les points sur la fiche de perso, nous avions la réserve habituelle (7/5/3, 13/9/5 ...), avec les restrictions habituelles que nous donne notre MJ pour le monde des ténèbres (pas de compétence au dessus de 4, une seule caractéristique à 4, ...). En fait la seule chose qui changeait c'était que nous remplissions la fiche au fur et à mesure de la partie.
atanaka
Dial M for Murder.
 
Message(s) : 1457
Inscription : Dim 21 Août 2005, 22:32
Localisation : Paris

Message par atanaka » Mar 02 Mai 2006, 11:58

Note aux modéros : ce thread mériterait peut-être d'être épinglé en post-it, non ?

Alors je vais vous parler aujourd'hui d'une façon un peu originale de jouer qu'avait tenté notre MJ à Deadlands pour relancer une campagne.

On jouait donc depuis pas mal de temps avec des persos qu'avaient déjà sauvé le monde 3 ou 4 fois (enfin vous voyez le genre quoi :smile: ). Certains joueurs voulaient changer de persos, d'autres les garder, bref ça sentait un peu la fin de campagne même s'il y avait encore pas mal de choses à faire dans ce weird toujours aussi pourri.

Pour se donner un peu le temps de la réflexion, notre MJ nous a proposé de se créer un deuxième groupe de persos. Des desperados sans foi ni loi pour changer un peu. Attention, pas des méchants avec des états d'âme, on s'est créés les pires ordures du weird west. On a fait une ou deux séances avec ces persos, histoire de bien s'y habituer, puis notre MJ nous a fait une petite série de one-shots à un seul joueur où nous reprenions nos persos précédents.

L'idée était de faire vivre une expérience horrible à nos anciens persos, provoquée par l'un des nouveaux persos d'un autre joueur. Ensuite nous avons repris la campagne, en jouant en alternance les deux groupes. C'est-à-dire qu'à un signal donné, on changeait de personnage pour reprendre l'aventure avec l'autre groupe à l'endroit où on l'avait laissé. Cela permettait de donner un bon rythme aux parties, puisque dès qu'il y avait un peu de suspense et qu'il allait se passer quelque chose d'important avec un groupe, on devait le laisser de côté pour reprendre l'histoire du deuxième groupe.

Toute l'intelligence du scénario était que les deux groupes se cherchaient mais ne devaient jamais se rencontrer sous peine de s'entretuer dans un carnage sans nom. Il y avait donc toujours un événement inattendu qui nous obligeait à nous écarter de la piste du groupe de desperados, que notre premier groupe cherchait à liquider par vengeance.

Jouer deux personnages en alternance et liés entre eux de cette façon était très sympa, malheureusement nous n'avons jamais pu terminer cette campagne car nous ne voyons plus ce MJ. :(
atanaka
Dial M for Murder.
 
Message(s) : 1457
Inscription : Dim 21 Août 2005, 22:32
Localisation : Paris

Message par wizard » Mar 02 Mai 2006, 15:47

On avait parlé de cette technique d'emploi de perso en alternance ici : http://www.sden.org/forums/viewtopic.ph ... sc&start=0

Tu y trouveras peut-être d'autres idées intéressantes.
Contraint par ses joueurs à être le Luc Besson du JdR.

- Bayushi F'Ramir : Que demande le peuple ?
- Nevenka : Des putes roumaines et un compte en banque en Suisse ?
Avatar de l’utilisateur
wizard
Judge Thread
 
Message(s) : 6229
Inscription : Lun 25 Mars 2002, 02:00
Localisation : Lille

Message par atanaka » Mer 03 Mai 2006, 13:28

Merci pour le lien, le thread sur le jeu en miroir est en effet très intéressant. :P

Tant que j'y suis (après j'arrête c'est promis :smile: ), je vais vous parler d'une partie Berlin XVIII. Bon là c'est pas expérimental, c'est plutôt basique comme démarche, mais c'est bien quand on est nombreux.

On avait fait deux équipes de falks, chacune dans une pièce avec un MJ, et on jouait en parallèle sur des enquêtes qui se recoupaient. Le seul truc à bien gérer était de faire attention à ce que les deux groupes évoluent à peu près à la même vitesse, parce que quand on veut parler à un falk de l'autre équipe et qu'il est déjà en train de jouer le surlendemain, c'est plutôt moyen :-?
Mais ça reste assez facile à mettre en place, et ça permet d'éviter d'avoir trop de monde à une même table.
atanaka
Dial M for Murder.
 
Message(s) : 1457
Inscription : Dim 21 Août 2005, 22:32
Localisation : Paris

Message par Oh Dae-Soo » Lun 15 Mai 2006, 01:35

Salut à tous.
Je vais vous faire part quant à moi de quelques idées que j'ai eu mais que je n'ai pas encore utiliser en partie :

1/ Pour un jeu comtemporain ou futuriste, l'utilisation de vidéos tournées auparavant par le maître du jeu (et des figurants non-joueurs) et utilisées diretement en scénar.
J'ai pensé par exemple à une intro : les joueurs regardent la télévision -un film par exemple- quand celui ci coupe brusquement et -lancement de la vidéo- est remplacé par le visage (dissimulé?) d'un homme filmé en gros plan. Celui-ci, d'une voix illuminé, prend les téléspecateurs à témoins et accuse les personnages (en direct, en pleine audience maximum et en les nommant ) de tous leurs secrets les plus obscurs. A vampire, cela peut-être le début de la fin (petite faille dans la mascarde... :smile: ) mais il y a pas mal de jeux où ce début peut glacer les joueurs d'effroi et les impliquer plus que jamais. L'avantage de cette méthode est que le filmage et le jeux du figurant peut rendre vraiment ce moment mémorable. Le support permet aussi aux joueurs de repasser la bande et de l'analyser en rp. Vous pouvez même laisser des indices visibles pendant une seule image, etc...
Ce n'est qu'un exemple déclinable facilement : cette vidéo peut-être un faux flash info, une caméra de surveillance que les pjs inspectent dans une enquête voire une vidéo envoyé par le grand méchant dans lequel il fanfarone à côté du cadavre d'un ami des pjs...
Le problème est cependant le matériel : il faut au minimum une caméra et un ordinateur ce qui n'est pas facile en partie. De même, il faut que les figurants soient TRES bons dans leur rôle et ne soient pas connus des joueurs .


2/Faire assister les pjs à une scène qu'ils ont joué il y a longtemps avec d'autres personnages du même monde (je penses encore au monde des tenebres : des mages assistant à une scène de vampires par exemple...) mais sous un autre angle (juste témoin par exemple observant leur ancien personnages acteurs de la scène). Outre le côté clin d'oeil et souvenir, la scène peut faire se croiser les deux histoires. Je n'ai pas d'exemples précis juste cette idée générale.

3/Faire disparaître tout un pan du monde dans le jeu et dans l'esprit de tous les pnjs à un moment donné. Cela peut même être le final d'une campagne, un final très pessimiste dans une campagne où les personnages ont tout inventé et sont atteints de folie depuis le début : "des vampires??? des mages??? docteur il recommence...." L'effet de surprise peut-être énorme car jusqu'à la fin, les joueurs conclueront que tout le monde à tort et eux (leur personnage) raison... :smile:
Oh Dae-Soo
 
Message(s) : 35
Inscription : Sam 13 Mai 2006, 10:20

Message par orlanth » Jeu 18 Mai 2006, 12:05

1) On l'a fait pour la mariage d'un copain et je voulais reproduire cà pour l'enterrement de vie de garçon d'un autre mais je n'avais pas le temps. J'aime beaucoup ce principe mais c'est tres consomateur de temps MJ.

2) J'avais fait jouer un groupe de mage qui rejouait dans le passé l'avenement de Tremere alors qu'ils étaient dans l'ordre d'hermes. Chose qu'ils avaient deja joué en temps que vampire.
Sinon ton idée se rapproche des deux premiers Retour vers le futur ;)
Si tu as des idées et des pistes pour mettre en scène ça n'hésites pas à en parler, j'aimerais le faire pour un scenar contemporain que je voudrais jouer bientot.

3) Je ne peux que te renvoyer à l'épisode de Buffy qui décrit très exactement cela, dans la saison 6 ou 7. L'un des meilleurs.
orlanth
 
Message(s) : 67
Inscription : Jeu 08 Avr 2004, 15:42
Localisation : Juste derrière toi.

Message par Oh Dae-Soo » Jeu 18 Mai 2006, 18:50

Salut Orlanth
1) Qu'as tu mis sur la vidéo que tu as réalisé ?
2) Je n'ai pas d'idées précises mais je peux t'aider pour le réaliser mais il faut dans ce cas que tu me dises les jeux que tu souhaites ainsi croiser (vampire/mage?)
3) Je connais pas trop cette série... (:oops: toute une éducation à refaire...). Que se passe t-il dans l'épisode dont tu parles ?
Oh Dae-Soo
 
Message(s) : 35
Inscription : Sam 13 Mai 2006, 10:20

PrécédentSuivant

Retour vers Créations & Théories

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité

cron

Tous les éléments et personnages sont des marques déposées détenues par leur propriétaire. Ils sont utilisés ici sans autorisation particulière, dans un but d'information. Si l'auteur ou le détenteur des droits d'un élément quelconque de ce site désirait qu'il soit retiré, les responsables du sden s'engagent à le faire dans les plus brefs délais.

(c) 1997- 2010 SDEN - Site communautaire de jeux de rôle
Tous droits réservés à l'association loi 1901 Elfe Noir.
Les textes et les illustrations des rubriques, sauf avis contraires, sont la propriété de leurs auteurs.