Site de l'elfe noir (Sden) - site communautaire de jeux de rôle

Site communautaire de jeux de rôle

jdr géopolitique

Débats, conseils et réflexions sur le jeu de rôle.

Modérateur: Modérateurs

Re: jdr géopolitique

Message par Kakita Inigin » Ven 14 Mai 2010, 12:17

Ah, tu parlais simplement du régime de répartition des pouvoirs. Merci d'avoir clarifier, je pensais que tu faisais référence à des groupes de pression de différents types.
Ah ça c'est un point intéressant parce qu'initialement je pensais, en effet, que certains éléments (dispositions constitutionelles) povaiet être défendues par cetains groupes parlemetaires pour des raisons d'intérêts particuliers (comme la surreprésentation des communes rurales au sénat est voulue par la droite gaulliste, par exemple).

mais c'est un à-côté.

Je vais regader la constitution bulgare de ce pas !
Tes yeux sont si profonds qu'en me penchant pour boire
J'ai vu tous les soleils y venir se mirer
S'y jeter à mourir tous les désespérés
Tes yeux sont si profonds que j'y perds la mémoire.


Barde biclassé Secrétaire Voix de Rokugan
Avatar de l’utilisateur
Kakita Inigin
Trésorier AEN
 
Message(s) : 7431
Inscription : Mer 12 Mars 2008, 12:18

Re: jdr géopolitique

Message par Lame » Ven 14 Mai 2010, 15:57

Kakita Inigin a écrit :Ah ça c'est un point intéressant parce qu'initialement je pensais, en effet, que certains éléments (dispositions constitutionelles) povaiet être défendues par cetains groupes parlemetaires pour des raisons d'intérêts particuliers (comme la surreprésentation des communes rurales au sénat est voulue par la droite gaulliste, par exemple).


C'est le but du jdr d'Amendile si je me trompe. La question est de savoir si on le fait cool comme le propose Dizy façon Voie du Tigre ou si on se perd dans l'écriture de textes constitutionnels. Pour exemple, il m'a fallu l'équivalent de 40 à 60 jours pour écrire la Constitution de la Fédération des planètes unies et j'avais la force de la passion. Alors je pense qu'il est irréaliste de faire une partie où un groupe de PJ s'improviserais comité constitutionnel sur trois séances, sauf à bacler
http://www.sden.org/forums/viewtopic.php?f=20&t=37757

Kakita Inigin a écrit :Je vais regader la constitution bulgare de ce pas !


La Constitution bulgare est disponible sur la Digithèque de Perpignan
http://mjp.univ-perp.fr/constit/bg1991.htm

Pour comparaison la Constitution belge actuelle
http://mjp.univ-perp.fr/constit/be1994.htm

Et la Constitution belge de départ.
http://mjp.univ-perp.fr/constit/be1831.htm

@Amendile

J'ai trouvé quelque chose qui peut t'intéresser sur Wikipédia, sorte de jdr en ligne basé sur une nation virtuelle, la Confédération de Scanténoisie-Helvetia (ou République confédérale de Scanténoisie-Helvetia de 2003 à 2004). Le MJ (ton futur collègue) porte le titre de Garant de la CSH.

Guide du jeu
http://www.scanthel.net/wiki/index.php?title=Guide_du_jeu#Le_Jeu

La CSH appartient à un micro-monde dit Archipel du Micromonde qu'elle partage avec d'autres nations délirantes, alliés ou hostiles. On se croirait dans l'univers de Flah Gordon :son:
http://micromonde.board.ag/index.php
http://www.scanthel.net/wiki/index.php?title=Cat%C3%A9gorie:G%C3%A9ographie

Il y a apparemment une évolution du système politique dans le temps.
1845-1848: Guerre virtuelle entre le Proviau d'Helvetia et le Royaume de Scantenoisie
14 mai 1848: La disparition à court intervale du dictateur Rohaan d'Helvetia et du Roi Aakon V de Scanténoisie permettent une révolution des deux peuples virtuels et leur unification en un Etat démocratique, la Confédération de Scanténoisie-Helvetia.
1848-1948: Première confédération démocratique
1948: Sécession de la Scanténoisie suite au putsh du dictateur An Archiste.
2001: Révolution Schantéloise. An Archiste est renversé et le pays fonde la Deuxiègme confédération démocratique avec Helvetia.
http://www.scanthel.net/wiki/index.php?title=1845-2001_:_histoire_de_l%27%C3%A8re_ind%C3%A9finie
http://www.scanthel.net/wiki/index.php?title=Ere_Moderne


Bibliothèque nationale schantheloise. (Le savoir, c'est le pouvoir)
http://www.scanthel.net/wiki/index.php?title=Accueil

Le Forum de la Confédération
http://www.scanthel.net/forum/

La Constitution schanteloise
http://www.scanthel.net/wiki/index.php?title=Constitution_F%C3%A9d%C3%A9rale

Votations
http://www.scanthel.net/wiki/index.php?title=Portail:Votations

Le "Sénat romain": le Parlement
http://www.scanthel.net/wiki/index.php?title=Parlement

Le "Concile de la Plèbe": l'Assemblée fédérale
http://www.scanthel.net/wiki/index.php?title=Assembl%C3%A9e_F%C3%A9d%C3%A9rale

Le gouvernement fédéral: La Table Ronde
http://www.scanthel.net/wiki/index.php?title=Table_Ronde

Le chef du gouvernement fédéral: L'InterPares (l'exécutif est moniste)
http://www.scanthel.net/wiki/index.php?title=InterPares

Un analogue de Région bruxelloise: le Prove d'Aarosia-Cité
http://www.scanthel.net/wiki/index.php?title=Aarosia-Cit%C3%A9

Un analogue de Région flamande: le Prove d'Helvitia
http://www.scanthel.net/wiki/index.php?title=Helvetia

Un analogue de Région wallone: le Prove de Schanténoisie
http://www.scanthel.net/wiki/index.php?title=Scant%C3%A9noisie

Puisqu'on en parlait Kakita et moi, elle est même d'inspiration belge cette confédération :-?
- La CSH est démocratique : le vote est obligatoire.

Peut-être est-ce un jeu d'entraînement pour s'adapter à l'évolution future de la Belgique :diablo:
Bon, ok, je sors
http://www.scanthel.net/wiki/index.php?title=Guide_du_jeu#Le_Jeu
"Dieu a créé les sapiens pour éprouver ses amphèts"

Sujet fétiche: Le coin des dés
Sites recommandés: PocheSF & Le culte d'Apophis (*)
Lame
 
Message(s) : 1682
Inscription : Ven 22 Oct 2004, 15:48

Re: jdr géopolitique

Message par Amendile » Lun 24 Mai 2010, 21:42

salut, je prend les truc à la volée mais en gros merci pour tes lien même si je comprend pas pourquoi tu dit futur collègue.

En gros la vous vous "bagarrer" sur l'idée de la constitution.

Donc je précise que je vais mettre des exemples de régime type mais quand je parlais de constitutions je parlais pas de 1432 articles, une constitution si tu t'en tiens à décidé où est le pouvoirs législative éxécutif et judicière et comment on l'obtient plus quelque détaille ça peut être simple.

Regarde la constitution française:

Art. 1. - La France est une République indivisible, laïque, démocratique et sociale. Elle assure l'égalité devant la loi de tous les citoyens sans distinction d'origine, de race ou de religion. Elle respecte toutes les croyances. Son organisation est décentralisée.

on définie les principe de l'état dans ses grandes lignes

Art. 2. - La langue de la République est le français

L'emblème national est le drapeau tricolore, bleu, blanc, rouge.

L'hymne national est la Marseillaise.

La devise de la République est "Liberté, Égalité, Fraternité".

Son principe est : gouvernement du peuple, par le peuple et pour le peuple.

là aussi je vois pas où on à besoin d'un avocat

Art. 2. - La langue de la République est le français

L'emblème national est le drapeau tricolore, bleu, blanc, rouge.

L'hymne national est la Marseillaise.

La devise de la République est "Liberté, Égalité, Fraternité".

Son principe est : gouvernement du peuple, par le peuple et pour le peuple.

là en gros on affirme la souveraineté nationale

et aprés on exeplique en qq article comment l'état fonctionne, je le redit, je donnerais desexemples pour l'inspirations, les PJ calque sur le modèle et change ce qui leur plait pas.

A la question de la différence entre une dictature stalinienne une démocratie et une dictature populaire je répondrais rapidement:

une démocratie et un gouvernement où le peule excerce sa souveraineté par la représentation où le suffrage universel direct et où les liberté fondamentale.

une république populaire n'a aucune définition précise mais pour moi c'est une république qui restreint certaine libérté pour pouvoir faire correspondre à l'idéologie socialiste/communiste ( genre le chef de l'état et ELU au suffrage universel mais seul les membres du PC peuvent se présenter), où tout simplement la propagande abuser mais pas de goulag, pas de procé truqué, pas de culte du chef.

une dictature stalinienne et pour moi une forme de dictature qui n'a rien de communiste et qui concentre les pouvoirs en un seul homme. Elle n'a rien à envié au dictatures nazi et commet des actes tous assi inhumain.
Amendile
 
Message(s) : 16
Inscription : Jeu 29 Avr 2010, 21:44

Re: jdr géopolitique

Message par Kakita Inigin » Lun 24 Mai 2010, 23:28

Bien que n'étant pas modo, je vais me fendre d'un message prventif : merci de ne pas faire partir ce sujet en flame sur ce que recouvre le terme de république populaire. :D Rappelons la devise : ici, c'est un forum de bisounours.

Amendile, je pense, mais sans en être persuadé, que l'intérêt de jouer sur les textes constitutionnels c'est de magouiller les termes dans les 90 articles qui suivent les premiers (ceux qui ont vocation à être simple).

D'autre part, la Constitution, c'est un débat initial important mais plutôt pour théoriciens qui parlent jargon. L'aspect géopolitique se verra plus sur les compromis pour les votes des lois. Cependant, on pourrait envisager dans le cadre d'une campagne "en démocratie" que le scénario d'intro porte sur la Constitution et ensuite qu'on se pose des quesions un peu plus élaborées - politique de transports, d'approvisionnement des villes en nourriture, d'orgnisation de l'économie ... une gradation de la complexité.
Tes yeux sont si profonds qu'en me penchant pour boire
J'ai vu tous les soleils y venir se mirer
S'y jeter à mourir tous les désespérés
Tes yeux sont si profonds que j'y perds la mémoire.


Barde biclassé Secrétaire Voix de Rokugan
Avatar de l’utilisateur
Kakita Inigin
Trésorier AEN
 
Message(s) : 7431
Inscription : Mer 12 Mars 2008, 12:18

Re: jdr géopolitique

Message par Amendile » Lun 24 Mai 2010, 23:48

oui KAkita c'éatait juste pour répondre à la question de Lame aprés république populaire c'est un terme assez subjectif.

Mais une constitutiton est essentiel puisqu'on ne sait pas quelle forme de gouvernement les pjs vont prendre. Mais je parle pas de constitutions intégrale, ça doit répondre à des questions simple:

Vous êtes quoi? Des rois? Des présidents? Des "guide" ( je fais référence au terme fasciste parcque le terme guide à été utiliser dans toute les langue où il y a eu des régome fasciste enfin je m'éloigne)?
Comment décide t'on de qui gouverne?
Qui fait les lois? Qui les arbitres? Qui les applique?
Qu'est-ce que vous avez le droit de faire concrétement?
Quelle sont les principes de vos gouvernement?
Et tout les questions pratique ingame qui vont avec. Aprés le nombre de maire par canton maximum on s'en fout.
Amendile
 
Message(s) : 16
Inscription : Jeu 29 Avr 2010, 21:44

Re: jdr géopolitique

Message par Kakita Inigin » Mar 25 Mai 2010, 08:45

Amendile a écrit :oui KAkita c'éatait juste pour répondre à la question de Lame aprés république populaire c'est un terme assez subjectif.

Mais une constitutiton est essentiel puisqu'on ne sait pas quelle forme de gouvernement les pjs vont prendre. Mais je parle pas de constitutions intégrale, ça doit répondre à des questions simple:

Vous êtes quoi? Des rois? Des présidents? Des "guide" ( je fais référence au terme fasciste parcque le terme guide à été utiliser dans toute les langue où il y a eu des régome fasciste enfin je m'éloigne)?
Comment décide t'on de qui gouverne?
Qui fait les lois? Qui les arbitres? Qui les applique?
Qu'est-ce que vous avez le droit de faire concrétement?
Quelle sont les principes de vos gouvernement?
Et tout les questions pratique ingame qui vont avec. Aprés le nombre de maire par canton maximum on s'en fout.

On retrouve également des "Guides" dans les républiques islamiques (Lybie, Iran).
Tes yeux sont si profonds qu'en me penchant pour boire
J'ai vu tous les soleils y venir se mirer
S'y jeter à mourir tous les désespérés
Tes yeux sont si profonds que j'y perds la mémoire.


Barde biclassé Secrétaire Voix de Rokugan
Avatar de l’utilisateur
Kakita Inigin
Trésorier AEN
 
Message(s) : 7431
Inscription : Mer 12 Mars 2008, 12:18

Re: jdr géopolitique

Message par Lame » Mar 25 Mai 2010, 22:16

Amendile a écrit :salut, je prend les truc à la volée mais en gros merci pour tes lien même si je comprend pas pourquoi tu dit futur collègue.


Le garant de la CSH = MJ = Amendile après conception de son jdr.

Amendile a écrit :Donc je précise que je vais mettre des exemples de régime type mais quand je parlais de constitutions je parlais pas de 1432 articles, une constitution si tu t'en tiens à décidé où est le pouvoirs législative éxécutif et judicière et comment on l'obtient plus quelque détaille ça peut être simple.


Je me doutais que tu n'allais pas demander à tes joueurs d'écrire la Constitution de l'Alabama. ;)

Dis-toi que si écrire une bonne constitution courte (du point de vue du citoyens) n'est pas le projet constitutionnel le plus facile, écrire une constitution de 70 à 100 articles en trois séances, c'est pour des joueurs avec plus de 130 de QI sauf baclage infantile. :roll:

Mais, d'après ce que j'ai pu lire, tu as bien compris le problème: on peut zapper.

Amendile a écrit :A la question de la différence entre une dictature stalinienne une démocratie et une dictature populaire je répondrais rapidement:

une démocratie et un gouvernement où le peule excerce sa souveraineté par la représentation où le suffrage universel direct et où les liberté fondamentale.

une république populaire n'a aucune définition précise mais pour moi c'est une république qui restreint certaine libérté pour pouvoir faire correspondre à l'idéologie socialiste/communiste ( genre le chef de l'état et ELU au suffrage universel mais seul les membres du PC peuvent se présenter), où tout simplement la propagande abuser mais pas de goulag, pas de procé truqué, pas de culte du chef.

une dictature stalinienne et pour moi une forme de dictature qui n'a rien de communiste et qui concentre les pouvoirs en un seul homme. Elle n'a rien à envié au dictatures nazi et commet des actes tous assi inhumain.

Kakita Inigin a écrit :Bien que n'étant pas modo, je vais me fendre d'un message prventif : merci de ne pas faire partir ce sujet en flame sur ce que recouvre le terme de république populaire. :D Rappelons la devise : ici, c'est un forum de bisounours.


Je te remercie d'avoir clarifié ta terminologie, Amendile.
Pour moi, le but de ce thread est de t'aider à concevoir ton jdr et rien d'autre: Ma question visait juste à mieux comprendre tes propos pour pouvoir t'aider plus facilement.
Donc peu importe que je partage ou non ta définition de la République populaire dans ce contexte; c'est hors sujet.

Kakita Inigin a écrit :Amendile, je pense, mais sans en être persuadé, que l'intérêt de jouer sur les textes constitutionnels c'est de magouiller les termes dans les 90 articles qui suivent les premiers (ceux qui ont vocation à être simple).


+1
Les articles cités par Amendile sont essentiellement des déclarations d'intention. Ce sont surtout les processus électoraux, les processus de décision, les référendums ... et la psychologie des mandataires qui définissent la réalité d'un régime.

Kakita Inigin a écrit :D'autre part, la Constitution, c'est un débat initial important mais plutôt pour théoriciens qui parlent jargon.


Oui, quand on conçoit une constitution selon les intérêts des particrates. N'oublions pas que les particrates ne veulent généralement pas entendre parler de démocratie référendaire, de démocratie participative et d'élection présidentielle: ils veulent un maximum de mandats et de pouvoir de décision pour un minimum de démocratie. Pour t'en convaincre, dans combien de particratie les électeurs ont d'autres pouvoirs nationaux que le droit d'élire la chambre basse (soumise au gouvernement) et un chef d'Etat (protocolaire)? Et dans combien d'entre elles les règles électorales laissent une chance aux nouveaux partis démocratiques (la concurrence)?

Ceux qui veulent convaincre la population qu'ils sont seuls capables de gouverner ne veulent généralement pas que les textes fondamentaux soient facilement compréhensibles par les administrés. Ce n'est par forcément le cas pour une constitution d'idéalistes (les constitutions français jusqu'au Directoire) ou pour les constitutions de visionnaires (les constitutions bismarckiennes; voir les liens ci-dessous).
http://mjp.univ-perp.fr/constit/de1867.htm
http://mjp.univ-perp.fr/constit/de1871.htm

On peut donc imaginer différentes approches d'écritures (ou façon de jouer). :jap:

Kakita Inigin a écrit :L'aspect géopolitique se verra plus sur les compromis pour les votes des lois. Cependant, on pourrait envisager dans le cadre d'une campagne "en démocratie" que le scénario d'intro porte sur la Constitution et ensuite qu'on se pose des quesions un peu plus élaborées - politique de transports, d'approvisionnement des villes en nourriture, d'orgnisation de l'économie ... une gradation de la complexité.


+1
"Dieu a créé les sapiens pour éprouver ses amphèts"

Sujet fétiche: Le coin des dés
Sites recommandés: PocheSF & Le culte d'Apophis (*)
Lame
 
Message(s) : 1682
Inscription : Ven 22 Oct 2004, 15:48

Re: jdr géopolitique

Message par Kakita Inigin » Mer 26 Mai 2010, 08:57

Deux choses qui portent sur des questions diffrentes :

a) sur le but du jeu
Si l'objectif est un jeu international fait de négo/rivalité entre pays, il serait peut-être plus intéressant de se focaliser,en termes de système de règles, sur la gestion et la représentation d'un Etat.
Je pense que pouvoir gérer (du moin en termes de règles) un parti comme un pays (ou avec des concepts proches) est un besoin du jeu. Mas là on se positionne à deux niveaux déjà.

Cependant, une façon de réutiliser les débats précédents, c'est de faire intervenir les états voisins dans l rédaction d'une contitution et de jouer les petits jeux d'influence. Quel va être l'influence de la France, de la république de Weimar, de la Russie soviétique (en guerre en 1919-1920 contre ... la Pologne :roll: ) sur la Constitution Polonaise ?

b) sur les magouilles politiciennes internes
c'est à dire sur les compromis entr chefs de partis/chefs de groupes parlementaires, je pene que tu aurais intérêt à regarder A la maison blanche, excellnt série sur les difficultés qu'il y a à gérer un pays dont l'exécutif est constitutionellement second (et donc n'a pas ou peu les moyens de ses ambitions).
Tes yeux sont si profonds qu'en me penchant pour boire
J'ai vu tous les soleils y venir se mirer
S'y jeter à mourir tous les désespérés
Tes yeux sont si profonds que j'y perds la mémoire.


Barde biclassé Secrétaire Voix de Rokugan
Avatar de l’utilisateur
Kakita Inigin
Trésorier AEN
 
Message(s) : 7431
Inscription : Mer 12 Mars 2008, 12:18

Re: jdr géopolitique

Message par Lame » Mer 26 Mai 2010, 20:43

@Kakita Inigin

Je suis d'accord mais seulement si on le fait sans les règles de gestion d'Etat. Il faut savoir si l'on veut faire une partie de jdr ou une partie de Dune (le jeu de plateau).

Si on veut faire du jdr, on laisse de côté les règles spéciales et l'on se concentre au maximum sur le rôleplay/réflexion. C'est là que je suis contraint de mettre Amendile en demeure.

@Amendile

Tu as reçu beaucoup de conseils et je ne vois pas vraiment de retour. Où en es-tu dans la conception de ton jeu? Si tu as laissé tomber, dis le tout de suite pour qu'on ne gaspille pas notre temps. On va pas bondir de joie mais on ne te lapidera pas si tu te confesse maintenant.

Je pense que pour continuer la discussion sur une base plus constructive, il serait temps que tu nous dise quel type de PJ tu compte mettre en jeu. Je ne sais pas ce qu'en pense les autres, mais j'estime pour ma part qu'on est arrivé au point où il n'est pas possible de t'aider d'avantage sans tenir compte des pouvoirs politiques dont dispose effectivement le PJ.
"Dieu a créé les sapiens pour éprouver ses amphèts"

Sujet fétiche: Le coin des dés
Sites recommandés: PocheSF & Le culte d'Apophis (*)
Lame
 
Message(s) : 1682
Inscription : Ven 22 Oct 2004, 15:48

Re: jdr géopolitique

Message par Kakita Inigin » Mer 26 Mai 2010, 23:22

Lame a écrit :@Kakita Inigin

Je suis d'accord mais seulement si on le fait sans les règles de gestion d'Etat. Il faut savoir si l'on veut faire une partie de jdr ou une partie de Dune (le jeu de plateau).

Si on veut faire du jdr, on laisse de côté les règles spéciales et l'on se concentre au maximum sur le rôleplay/réflexion. .

C'est une excellente remarque. :jap: Ce ne va pas vraiment dans le sens de ce que j'avais en tête mais c'esrt vrai quand même.
Tes yeux sont si profonds qu'en me penchant pour boire
J'ai vu tous les soleils y venir se mirer
S'y jeter à mourir tous les désespérés
Tes yeux sont si profonds que j'y perds la mémoire.


Barde biclassé Secrétaire Voix de Rokugan
Avatar de l’utilisateur
Kakita Inigin
Trésorier AEN
 
Message(s) : 7431
Inscription : Mer 12 Mars 2008, 12:18

Re: jdr géopolitique

Message par Amendile » Dim 30 Mai 2010, 21:36

On retrouve également des "Guides" dans les républiques islamiques (Lybie, Iran).


ça c'est bon à savoir bien que l'islamisme ne soit pas si fort en ces temps si, le jeu est anachronique

Les articles cités par Amendile sont essentiellement des déclarations d'intention. Ce sont surtout les processus électoraux, les processus de décision, les référendums ... et la psychologie des mandataires qui définissent la réalité d'un régime.


je sais mais ça c'est parcque j'avais pas envie de me farcire tout notre belle constitution de la V° ( j'ai dit belle?^^)

Oui, quand on conçoit une constitution selon les intérêts des particrates. N'oublions pas que les particrates ne veulent généralement pas entendre parler de démocratie référendaire, de démocratie participative et d'élection présidentielle: ils veulent un maximum de mandats et de pouvoir de décision pour un minimum de démocratie. Pour t'en convaincre, dans combien de particratie les électeurs ont d'autres pouvoirs nationaux que le droit d'élire la chambre basse (soumise au gouvernement) et un chef d'Etat (protocolaire)? Et dans combien d'entre elles les règles électorales laissent une chance aux nouveaux partis démocratiques (la concurrence)?


justement les perso sont pas forcément particrate, il peuvent être dictateur où imposer un régime présidentielle comme notre V° où plus osez mais encore plus présidentielle et pourtant bien démocratique le consulat ( c'est d'ailleurs la démocratie césarienne) tant qu'il se transforme pas en empire. Enfin bref la constitution peut-être rédigé par les pjs, par des centaines de personne où plusieurs nation c'est au choix des PJ. Où alors ils peuvent garder la vieille constitution.

Si l'objectif est un jeu international fait de négo/rivalité entre pays, il serait peut-être plus intéressant de se focaliser,en termes de système de règles, sur la gestion et la représentation d'un Etat.
Je pense que pouvoir gérer (du moin en termes de règles) un parti comme un pays (ou avec des concepts proches) est un besoin du jeu. Mas là on se positionne à deux niveaux déjà.


exactement mon obj c'est une gestion intérieur un peu simpliste et plus rp mais importante pour les relations entre état.

c'est à dire sur les compromis entr chefs de partis/chefs de groupes parlementaires, je pene que tu aurais intérêt à regarder A la maison blanche, excellnt série sur les difficultés qu'il y a à gérer un pays dont l'exécutif est constitutionellement second (et donc n'a pas ou peu les moyens de ses ambitions).


là aussi je pense faire un système de votes aux suffrage et aussi au parlement qu'elle que soit ça forme.

Tu as reçu beaucoup de conseils et je ne vois pas vraiment de retour. Où en es-tu dans la conception de ton jeu? Si tu as laissé tomber, dis le tout de suite pour qu'on ne gaspille pas notre temps. On va pas bondir de joie mais on ne te lapidera pas si tu te confesse maintenant.


nan je ne suis pas mort mais j'essaye de trouver le temps

Je pense que pour continuer la discussion sur une base plus constructive, il serait temps que tu nous dise quel type de PJ tu compte mettre en jeu. Je ne sais pas ce qu'en pense les autres, mais j'estime pour ma part qu'on est arrivé au point où il n'est pas possible de t'aider d'avantage sans tenir compte des pouvoirs politiques dont dispose effectivement le PJ.


justement là est le choix des pjs, si il arrive au pouvoir par coup d'état ou révolution ils décideront eux-mêmes de quelle pouvoir il se laisse et à l'inverse si ils sont élu il seront limiter bien qu'il pourrait faire passer une nouvelle constitution


j'essayerai de vous mettre un exemple de début de partit dans peu de temps pour vous donnez une vrai idée.

maintenant j'ai deux questions concrète:

-pour la première partit du jeu où les PJ ne sont pas à la tête de l'état je n'ai pas pensé à crée un système spéciale de jeu car toute les situations peuvent être simuler par un système classique vu qu'on est dans un système réaliste. J'ai pensé aux système BASIC

-ensuite si il y à bien un système de gouv sur lequelle j'ai des lacune c'est la république parlemantaire et présidentielle. Du moins je ne suis pas sûr de moi donc corriger moi si je me trompe.

Dans une république présidentielle ( je prend la france parcque y en à pas beaucoup), le chef de l'état et le chef de l'éxcécutif, de l'armée et déclare la guerre fait la diplomatie. Donc il excécute le rôle que les ministres respéctivement premier, de la guerre, et des affaires étrangère ont en rép parlemantaire. La question, sont ils là juste à titre consultatif et pour l'épauler parcqu'il n'a pas 3 cerveau et six bras?

et en république parlementaire ont est bien d'accord le président sert juste à faire jolie et le premier ministre et le chef de l'éxcécutif. Mais qui dù premier ministres ou du ministres des affaires étrangères prennet les décision diplomatique? Même question pour l'armée et le ministre de la guerre.

Merci
Amendile
 
Message(s) : 16
Inscription : Jeu 29 Avr 2010, 21:44

Re: jdr géopolitique

Message par Lame » Mar 01 Juin 2010, 23:15

Amendile a écrit :maintenant j'ai deux questions concrète:

-pour la première partit du jeu où les PJ ne sont pas à la tête de l'état je n'ai pas pensé à crée un système spéciale de jeu car toute les situations peuvent être simuler par un système classique vu qu'on est dans un système réaliste. J'ai pensé aux système BASIC


Le système BASIC conviendra parfaitement.

Amendile a écrit :et en république parlementaire ont est bien d'accord le président sert juste à faire jolie et le premier ministre et le chef de l'éxcécutif. Mais qui dù premier ministres ou du ministres des affaires étrangères prennet les décision diplomatique? Même question pour l'armée et le ministre de la guerre.


Je te donne ma théorie :

1) A la base, le régime parlementaire est un régime de séparation souple des pouvoirs càd un régime où les pouvoirs législatif et exécutif sont confiés à des institutions indépendantes (« séparation des pouvoirs ») qui coopèrent (« séparation souple »)

2) Le régime de chancellerie ou régime semi-directorial est un régime de confusion des pouvoirs où la réalité des pouvoirs législatif et exécutif est exercée par un gouvernement ou chef de gouvernement investi par un corps législatif qui peut le censurer. Le régime de chancellerie est habituellement qualifié de régime parlementaire et présenté comme le seul régime parlementaire par les politiciens occidentaux car son fonctionnement théorique est celui d’un régime parlementaire.

3) Quand l’exécutif d’un régime de chancellerie est un conseil des ministres dans les faits, c’est un régime de cabinet.
Quand l’exécutif d’un régime de chancellerie est un chef de gouvernement dans les faits, c’est un régime primo-ministériel.
Quand le corps législatif est indissoluble, on parle de régime d’assemblée ou de régime conventionnel.
Quand le corps législatif est une chambre dissoluble avec l’accord d’une autre chambre, on parle de régime semi-conventionnel.
Quand le chef d’Etat a des pouvoirs crise non soumis au contreseing ministériel, c’est un régime de chancellerie semi-présidentiel ou régime de chancellerie à tendance orléaniste (Ex : la Ve République française).
Quand le chef d’Etat a des pouvoirs de gouvernement non soumis au contreseing ministériel, on parle de régime semi-présidentiel ou orléaniste (Ex : la Russie sous Boris Helsine ou le Venezuela actuel) lequel n’est pas un régime de chancellerie.

4) En régime « Parlementaire »/régime de chancellerie, le Parlement ratifie habituellement les traités, les déclarations de guerre, la mobilisation, la proclamation de la loi martiale et la décision d’engager les forces armées à l’étranger. Solidarité partisane oblige, la majorité parlementaire enregistre simplement les décisions de l’exécutif.

5) En régime primo-ministériel, c’est le Premier ministre qui prend les décisions ; les autres ministres l’assistent. C’est lui qui présente les propositions de loi ou les fait présenter par un ministre. Il présente évidemment les plus importantes (déclaration de guerre).

6) En régime de cabinet, le conseil des ministres qui prend les décisions ou mandate ses membres pour prendre des décisions en son nom dans un domaine (c’est la pratique courante en Belgique). Le Conseil décide qui présente les propositions ses propositions au Parlement mais le Premier ministre sera toujours chargé de présenter les plus importante (déclaration de guerre).

Amendile a écrit :Dans une république présidentielle ( je prend la france parcque y en à pas beaucoup), le chef de l'état et le chef de l'éxcécutif, de l'armée et déclare la guerre fait la diplomatie. Donc il excécute le rôle que les ministres respéctivement premier, de la guerre, et des affaires étrangère ont en rép parlemantaire. La question, sont ils là juste à titre consultatif et pour l'épauler parcqu'il n'a pas 3 cerveau et six bras?


Je continue ma théorie :

7) Si tu appelle « République présidentielle » les régimes dont le chef d’Etat est un Président, il y en a plein. Mais je suppose que tu parle des régimes présidentiels.

8 ) Le (vrai) régime présidentiel ou régime consulaire est un régime de confusion des pouvoirs où la réalité des pouvoirs législatif et exécutif est exercée par un exécutif élu au suffrage direct. C’est le régime de la République française de 1852. Sa pratique est le présidentialisme.

9) Le régime des USA est le régime congressionnel. L’appellation a été inventée par le Président Woodrow Wilson dans sa thèse universitaire pour critiquer justement l’indépendance du congrès et appelé à un régime plus présidentiel. Ce régime est usuellement qualifié « régime présidentiel » par les médias et les politiciens européens, expression n’a plus le sens péjoratif des origines.

10) La Ve République est un régime « Parlement aire »/régime de chancellerie comme le prouve les périodes de cohabitation. La seule différence est la tradition politique ne restreint pas le Président de la République a un rôle protocolaire : il critique le Premier ministre en période de cohabitation, le soutien dans les autres cas, dirige le Gouvernement par Premier ministre interposé sous De Gaulle et Sarkozy. On ne peut plus le qualifier de semi-présidentiel ou orléaniste à l’époque actuelle : certains pays d’Europe de l’Est et d’Amérique latine méritent d’avantage cette classification. La France pratique donc une variante de régime de chancellerie, le régime de chancellerie semi-présidentiel ou régime de chancellerie à tendance orléaniste. Tout fonctionne donc comme indiqué au point 5 avec éventuellement le Président de la République dans le rôle du décideur mais c’est toujours le Premier ministre ou un ministre désigné par lui (ou par le Président) qui présente les propositions au Parlement.


Remarque :
Pour te simplifier la vie, je n’ai pas abordé les acceptions péjoratives des appellations ci-dessus. Ne te prend pas la tête à essayer de qualifier les différents modes de répartition des pouvoirs. Mieux vaut se contenter nommer le régime par le nom de son pays, présenter les institutions et décrire les pouvoirs de chacun. Faisons bisounours, pas Université de Paris I (Non, je ne suis pas universitaire.)
"Dieu a créé les sapiens pour éprouver ses amphèts"

Sujet fétiche: Le coin des dés
Sites recommandés: PocheSF & Le culte d'Apophis (*)
Lame
 
Message(s) : 1682
Inscription : Ven 22 Oct 2004, 15:48

Re: jdr géopolitique

Message par Kakita Inigin » Mer 02 Juin 2010, 19:22

Quand le corps législatif est une chambre dissoluble avec l’accord d’une autre chambre ou parlement de régime semi-conventionnel.
Exemple ? :D
Tes yeux sont si profonds qu'en me penchant pour boire
J'ai vu tous les soleils y venir se mirer
S'y jeter à mourir tous les désespérés
Tes yeux sont si profonds que j'y perds la mémoire.


Barde biclassé Secrétaire Voix de Rokugan
Avatar de l’utilisateur
Kakita Inigin
Trésorier AEN
 
Message(s) : 7431
Inscription : Mer 12 Mars 2008, 12:18

Re: jdr géopolitique

Message par Lame » Jeu 03 Juin 2010, 18:22

Lame a écrit :Quand le corps législatif est une chambre dissoluble avec l’accord d’une autre chambre, on parle de régime semi-conventionnel.

Kakita Inigin a écrit :Exemple ? :D


La IIIe République française.
http://mjp.univ-perp.fr/france/co1875.htm#pp

Article 5.
Le président de la République peut, sur l'avis conforme du Sénat, dissoudre la Chambre des députés avant l'expiration légale de son mandat.
En ce cas, les collèges électoraux sont convoqués pour de nouvelles élections dans le délai de trois mois.


C'est là qu'on comprend la classification institutionnelle de la IIIe République en régime semi-conventionnel plutôt que conventionnel. En régime conventionnel, c'est clair, il n'y a pas de dissolution. En régime semi-conventionnel, le corps de censure (la Chambre des députés pour la IIIe République) est dissoluble avec l'accord du Sénat. Dans les faits, vu la psychologie des sénateurs de l'époque, cela revenait à réduire la dissolution à un pouvoir nominal, sans existence réelle. Toutefois, on peut penser que ce ne sera pas forcément le cas de tous les régimes semi-conventionnels d'où la création d'une catégorie à part entière.

J'ai suggéré plus haut que les différentes appellations pouvaient avoir un sens péjoratif. D'un point de vue qualitatif, les politologues français qualifie volontier les régimes de chancellerie classique (avec dissolution) de régime semi-conventionnel quand ils sont caractérisés par des fortes difficultés de constitution de majorité parlementaire et une forte instabilité gouvernementale. C'est le cas de la République italienne actuelle.

La République italienne n'est pas un régime semi-conventionnel d'un point de vue institutionnel comme le montre les deux extraits de la Constitution italienne ci-dessous. Comme tu peux le constater, le recours à la dissolution n'est pas conditionné à l'approbation d'une chambre parlementaire. En revanche, la République italienne souffre des mêmes problèmes d'instabilité que la IIIe République française, d'où la classification qualitative en régime semi-conventionnel par analogie avec la IIIe République.

http://mjp.univ-perp.fr/constit/it1947-0.htm#2,2
Article 88
Le président de la République peut, après consultation de leurs présidents, dissoudre les chambres ou même une seule d'entre elles.
Il ne peut pas exercer cette faculté au cours des six derniers mois de son mandat.

http://mjp.univ-perp.fr/constit/it1947a.htm#2
Article 88
Le président de la République peut, après consultation de leurs présidents, dissoudre les chambres ou même une seule d'entre elles.
Il ne peut pas exercer cette faculté au cours des six derniers mois de son mandat, hormis s'ils coïncident en totalité ou en partie avec les six derniers mois de la législature.
[modifié par la loi de révision n° 1 du 4 novembre 1991]


Bien sûr, les initiés ne manqueront pas de signaler que la IIIe République française et la République italienne sont toutes deux caractérisés par la double responsabilité du gouvernement (chaque chambre parlementaire peut censurer le gouvernement ou refuser l'investiture sans l'accord de l'autre) et arguer que c'est cette caractéristique institutionnelle. Cà mérite bien une petite disgression.

Voici mon avis talmudique:
1) Les qualificatifs coutumiers de cette caractéristique institutionnelle sont "hyperparlementarisme","hyperesponsabilité gouvernementale", "double responsabilité gouvernementale".
2) On classerait de toute façon un régime de chancellerie dans cette catégorie dès lors qu'il y aurait un droit de dissolution de la chambre de censure conditionné à l'approvation de l'autre chambre, avec ou sans responsabilité.

Conclusion de rabbi Lame: Je ne retiens donc pas la double responsabilité gouvernementale comme un critère de reconnaissance du régime de chancellerie semi-conventionnel institutionnel. D'un point de vue qualitatif, je ne dit pas non mais je considère de toute façon que l'emploi d'une appellation de régime dans un sens qualitatif est un abus de langage. C'est très médiatique mais çà dénature le sens des mots et à des fins de propagande en plus: Pouah!
"Dieu a créé les sapiens pour éprouver ses amphèts"

Sujet fétiche: Le coin des dés
Sites recommandés: PocheSF & Le culte d'Apophis (*)
Lame
 
Message(s) : 1682
Inscription : Ven 22 Oct 2004, 15:48

Re: jdr géopolitique

Message par Kakita Inigin » Ven 04 Juin 2010, 14:24

Bien que tout ça soit très byzantin (no comment), les utilisations qualitatives sont utilisables en jdr (et en vrai mais en vrai osef).
Tes yeux sont si profonds qu'en me penchant pour boire
J'ai vu tous les soleils y venir se mirer
S'y jeter à mourir tous les désespérés
Tes yeux sont si profonds que j'y perds la mémoire.


Barde biclassé Secrétaire Voix de Rokugan
Avatar de l’utilisateur
Kakita Inigin
Trésorier AEN
 
Message(s) : 7431
Inscription : Mer 12 Mars 2008, 12:18

Re: jdr géopolitique

Message par Lame » Ven 04 Juin 2010, 19:34

@Kakita Inigin

Oui, c'est byzantin et c'est bien ce que je voulais mettre en exergue avec ma "petite disgression". C'est pour cela que le jargon devrait être laissé de côté au même titre que les exercices d'écriture de constitution ou les règles de gestion d'Etat. Ce qui est intéressant, dans une optique ludique, c'est le rôleplay/réflexion.

Dizy, le dormeur s'est éveillé.

@Amendile
Kakita Inigin a écrit :On retrouve également des "Guides" dans les républiques islamiques (Lybie, Iran).


Puisque tu sembles intéressé par les uchronies, on peut imaginer que les juifs d'Europe ait créé un foyer de peuplement en Suisse. :D

La Confédération judéo-helvétique pourrait avoir une Knesset à la place du Conseil national, un Sanhédrin à la place du Conseil des Etats et un Conseil fédéral composé de sept rabbinats (Grand Rabbin des Affaires étrangères, Grand Rabbin de l'Intérieur, Grand Rabbin de la Justice et de la Police, Grand Rabbin militaire, Grand Rabbin de l'Economie publique et Grand Rabbin des Transports, des Communications et de l'Energie). ;)
"Dieu a créé les sapiens pour éprouver ses amphèts"

Sujet fétiche: Le coin des dés
Sites recommandés: PocheSF & Le culte d'Apophis (*)
Lame
 
Message(s) : 1682
Inscription : Ven 22 Oct 2004, 15:48

Re: jdr géopolitique

Message par Amendile » Sam 05 Juin 2010, 22:15

trés bien ton idée d'une république juive, j'y avais pas pensais. Sinon pour faire simple je voudrais mettre deux définition. Si vous pouviez corriger svp.

Constitution type rep. Parlementaire: Une république parlementaire est une république où le pouvoir revient en théorie ou/et en pratique à la(aux) chambre(s) qui constitue(nt) le parlement. On à plusieur option:
- soit le parlement popose certaine décision et les votes toutes (mais ne les proposes pas toutes parcque 1) c'est une atteinte à la séparation des pouvoir et 2) vos PJ ont put qu'à se mettre en retraite).
-Soit Les ministres proposent toutes les décisions et le sénat les votes.
-Soit vous avez un système où les ministres peuvent imposer certaines choses ( diplomatie, budget...) mais le parlement peut dissoudre le gouvernement à tous moment.
Le plus important est de se rappeler que le gouvernement doit avoir un pouvoir réelle et un moyen de préssion sur le gouvernement mais l'inverse n'est pas vrai.

Constitution type rep. présidentielle: Une république présidentielle est une république où
-soit dans le premier cas on retrouve les mêmes institutions qu'en rep. parlementaires mais où il n'a pas de moyen de pression sur le gouvernement ET où le rôle du président est celui de chef de l'état et du gouvernement ( si seul la première affirmation est vrai alors vous voulez crée un régime de cabinet) . Le gouvernement à souvent le pouvoir de renverser le parlement. Le suffrage universel peut en théorie être indirect mais il donne du coup peut de légitimiter au gouvernement puisque le pouvoir accorder au parlement n'est pas rendu. Souvent le président propose les lois et le parlement les votes et peut-être si vous le souhaitez à modifier les lois. Vous pouvez l'assouplir en autorisant à poser des questions aux gouvernement voir à proposés des lois. Le joker dans ces régime est aussi le référundum qui peut permettre de faire passez une lois.
-Dans le second cas le président à le pouvoir éxcécuif et législatif. Mais la notion de suffrage universel et de referundum est beaucoup plus important. On ne peut parlez de dictature puisque le président est élu par le peuple et qu'en général une ou plusieurs chambres sont conservé pour voter les lois mais sans avoir le droit d'en proposer où de les modifier.
On retiendra. Le grand pouvoir du président ainsi que son invulnérabilité face aux parlement. On retiendra que la démocratie est tout de même conservé.
note aux joueur: C'est description son général. Vous pouvez vous en inspirez, mélanger les idée. Vous n'ête pas obliger de suivre un exemple à la lettre

j'ai pas répondi plus vite car j'étais et suis toujours malade.
Amendile
 
Message(s) : 16
Inscription : Jeu 29 Avr 2010, 21:44

Re: jdr géopolitique

Message par Kakita Inigin » Dim 06 Juin 2010, 07:52

Soigne toi bien.
Inigin, VRP du site des elfes nauséeux. :smile:
Tes yeux sont si profonds qu'en me penchant pour boire
J'ai vu tous les soleils y venir se mirer
S'y jeter à mourir tous les désespérés
Tes yeux sont si profonds que j'y perds la mémoire.


Barde biclassé Secrétaire Voix de Rokugan
Avatar de l’utilisateur
Kakita Inigin
Trésorier AEN
 
Message(s) : 7431
Inscription : Mer 12 Mars 2008, 12:18

Re: jdr géopolitique

Message par Lame » Lun 07 Juin 2010, 18:18

@Amendile

Ecoute, le plus simple serait que tu laisses tomber et que tu te repose. C'est pas la peine de t'épuiser: tu n'es pas capable de concevoir ce jeu et personne ne pourra t'aider ici.

Si tu étais capable, tu te serais renseigner sur les institutions des pays européens de 1933. Tu te serais demandé où tu aurais pu insérer les PJs dans chacun d'eux et quels objectifs ils auraient pu poursuivre. Au lieu de cela, tu perd ton temps à essayer de comprendre dans le détail chaque catégorie de mode de répartition des pouvoirs et en démandant de l'aide dans une langue que tu ne maîtrise pas.

Mieux vaut que tu te repose et que tu t'attèle plus tard à un projet de jdra plus classique avec l'aide de rôlistes parlant ta langue. Bonne chance pour la suite.
"Dieu a créé les sapiens pour éprouver ses amphèts"

Sujet fétiche: Le coin des dés
Sites recommandés: PocheSF & Le culte d'Apophis (*)
Lame
 
Message(s) : 1682
Inscription : Ven 22 Oct 2004, 15:48

Re: jdr géopolitique

Message par Amendile » Mer 09 Juin 2010, 21:16

Si tu étais capable, tu te serais renseigner sur les institutions des pays européens de 1933. Tu te serais demandé où tu aurais pu insérer les PJs dans chacun d'eux et quels objectifs ils auraient pu poursuivre.


mais ce serai accepter l'idée que les gouvernement soit rigide et que les PJ soit obliger, ce que je ne veux pas car en temps que roliste je n'y vois pas d'interêt et ce n'est pas l'idée au départ, ca peut-être une façon de commencer le jeu mais en aucun cas le jeu en entier. J'essaye de me demander se qui me ferait envie en temps que roliste mais là ça me fait pas envie. Aprés c'est mon avis il n'est pas universelle du tout et je le sais mais ce jeu je le fait avant tout pour moi même en temps que MJ et si je peux en faire profiter les autres c'est tant ieux. Sinon tant pis

Au lieu de cela, tu perd ton temps à essayer de comprendre dans le détail chaque catégorie de mode de répartition des pouvoirs et en démandant de l'aide dans une langue que tu ne maîtrise pas.


nan je n"essaie pas de les comprendre dans le détaille mais il y à un juste milieu à tout. Si on ne décrit pas tout les formes de gouv. générique il n'y à aucune chance que les pjs puissent s'en inspirer pour crée leur forme de gouv. Et si on leur donne pas de base ça revient à leur faire faire une constitution de fac de droit où de science po. Ne crois pas que je ne comprend pas ce que tu m'expliques mais c'est dur de faire du simple avec du compliquer alors que faire du compliquer avec du simple c'est facile. D'un autre coté si je fesait le jeu seulement pour moi sans envisager qu'il servent à d'autre j'aurais vite fais de le finir le jeu. Niveau historique j'ai pas de problème et je pourrais facilement faire rédiger une constitution courte à mes PJs. Le seul vrai problème viendrai des règle, mais c'est pas vraiment un problème.

Mieux vaut que tu te repose et que tu t'attèle plus tard à un projet de jdra plus classique avec l'aide de rôlistes parlant ta langue. Bonne chance pour la suite.


pour finir je dirais que je ne fais pas un jdra pour faire un jdra. Mais que je fais un jdra comme celui-la parcqu'il n'en existe pas de semblabe même en pro. Il y en à qui s'en approche mais c'est tout. Si il y avait un jdr de qualité du même type tout prêt je ne m'embêterais pas.

et moins dans le jdr je dirais que c'est en visant plus haut que sois que l'on progresse et non en visant à sa propre hauteur et qu'en disantça au gens on les encourage à rester comme ils sont et à ne pas réfléchir plus que nécessaire.
Aprés le problème et qu'il yà peu de personne et de roliste de mon âge qui s'interesse profondement. à ce genre de choses et donc qui pourrait m'aider ( mes amis sont plutôt star wars ou warhammer 40K)
Amendile
 
Message(s) : 16
Inscription : Jeu 29 Avr 2010, 21:44

PrécédentSuivant

Retour vers Créations & Théories

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité

cron

Tous les éléments et personnages sont des marques déposées détenues par leur propriétaire. Ils sont utilisés ici sans autorisation particulière, dans un but d'information. Si l'auteur ou le détenteur des droits d'un élément quelconque de ce site désirait qu'il soit retiré, les responsables du sden s'engagent à le faire dans les plus brefs délais.

(c) 1997- 2010 SDEN - Site communautaire de jeux de rôle
Tous droits réservés à l'association loi 1901 Elfe Noir.
Les textes et les illustrations des rubriques, sauf avis contraires, sont la propriété de leurs auteurs.