Site de l'elfe noir (Sden) - site communautaire de jeux de rôle

Site communautaire de jeux de rôle

Je ne conais rdd que de nom

Rubrique Rêve de dragon

Modérateurs : Call, Auberon

Je ne conais rdd que de nom

Message par Dest » Lun 22 Août 2005, 06:22

qqn pourrait il m'en parler si à l'avenir, il me disait de le maîtriser. Quel est le concept du monde, et de mj à futur intéressé, dites m'en un peu plus sur sa vraie nature. Merci.
"J'ai plus de souffre... je suis à la 2ème Ed"
Dest
 
Message(s) : 41
Inscription : Lun 01 Août 2005, 13:01
Localisation : Pessac - Bordeleaux

Message par Lord Isgarahan » Lun 22 Août 2005, 13:02

Alors.. le monde est le rêve .. le rêve de différents dragons... tu passe d'un rêve à l'autre.. ( d'un monde à l'autre)... tu peux imaginer n'importe quoi comme monde...

Ensuite... c'est dans les meilleurs règle de jeu qui existe... vraiment superbe.. la magie est excélente...
C'est difficle à expliquer.. c'est un jeux frais... sympa... avec des règles réalistes...l'ambiance est différente.. plus je sais pas... naif..

Un jeu parfait
Lord Isgarahan
 
Message(s) : 15
Inscription : Jeu 11 Août 2005, 10:54

rdd = l'âme d'enfant

Message par kameha » Lun 22 Août 2005, 14:03

Rêve de Dragon, et bien tout d'abord : l'ambiance la plus sympatique qui existe, une expérience unique.
En un mot, n'hésite pas une seconde, les exemplaires se font rares.

bon maintenant que tu te l'ai procuré, regardons ce qu'il y a dedans :

1- un système de jeu parfait, simulationiste, bien huilé, un monument de sens pratique.
Idéal pour toutes les mj aimant la prefection, mais aussi très tactique pour les joueurs, ce qui rend les combats trés interessants.
(une table de résolution, sur laquelle on croise une carac (6 à 15) avec une compétence (dont le niveau de base dépend de la catégorie -11(lire écrire si on sait pas), -8(nager), -6(survivre dans la nature), -4(courir, se battre), pouvant monter à +3 à la création)
On modifie la compétence par la difficulté, ou la facilité, et on peut même s'imposer une difficulté pour rendre sa réussite plus efficace/belle
ce qui donne au croisement du tableau une valeur en % pour un jet au D100 (avec une différentiation de réussite critique, particulière, simple, echec, echec critique...)

2- un monde onirique, plein d'humour et de poésie : l'univers n'est que l'entrelacement de rêves de dragons, les personnages sont révés par des dragons, et peuvent donc revivre à chaque nouveau rêve, sous une forme différente (système de réincarnation). En devenant des voyageurs (ceux qui ont quitté leur foyer pour se perdre dans ce drôle de monde) les personnages vont aller à la rencontre de leurs anciennes vies, et surtout vivre des aventures incroyables.
Le tout garde une orientation médiévale, sans le côté baston ou militaire des autres jeux, là on joue à une autre échelle, les empires ne peuvent s'étendre, car marcher à plus d'une semaine de chez soi, est déjà l'assurance de ne jamais retrouver sa route.
Les créatures sont fort originales aussi.
L'unité est donc le groupe de perso, un peu comme la caravane de hurlements, qui vont camper, chasser, dépecer les bêtes, commercer, chanter, danser, proposer leurs services, rédresser les injustices et s'en aller dans le soleil couchant en chantant "i'm a poor lomesone voyageur" , et puis mourir (on l'oublie un peu, mais c'est très facile de mourir dans ce jeu) ...

3- la magie draconnique avec ses terres intermédiaires (sorte de matrice personnelle de la psychée du haut révant) correspond tout à fait au grain de folie qui ronge chaque haut rêvant (magicien)

4- la qualité du jeu, des illustrations superbes, un ambiance unique, un écran excellent.
de plus ce jeu comporte tellement d'artifices de jeu de rôle pour donner une explication au gardien des rêves pour ses parties que c'est tout bonnement un plaisir pour tout rôliste un tant soit peu sensible.

le seul point noir : c'est un jeu tellement agréable, qu'il y a même des filles, des enfants et des grands parents qui y jouent, beurk !
kameha
 
Message(s) : 61
Inscription : Mer 13 Avr 2005, 13:12

Message par valinoree » Mar 23 Août 2005, 14:06

"un écran excellent" si tu parles de celui d'oniros, je dis bof bof bof, il n'est pas du tout adapté à rdd. Si c'est celui de Rdd, et bien dans ce cas tu es un petit chanceux de l'avoir, je n'ai jamais réussi à le trouver. Je ne sais même pas à quoi il ressemble. :(
valinoree
 
Message(s) : 7
Inscription : Jeu 15 Jan 2004, 11:14

Message par KRAKOUKASS Master » Mar 23 Août 2005, 15:27

Je n'ai été que joueur à RDD donc j'espère ne pas dire d'énormités mais il me semble que l'écran de la deuxième édition est une superbe illustration de Florence Magnin qui reprend la couv' du LdB. Son seul défaut, c'est qu'il n'est constitué que de trois volets, pas trés pratique pour les MJ qui aiment d'étaler.

http://www.florence-magnin.net/jdr.htm

Quel dommage qu'il soit devenu introuvable, me serais bien mis à RDD mais j'aime pas maîtriser sans écran... erf... avec un peu de discrétion, j'essayerai de voler celui d'un pote. ^^
"Mieux vaut être accueilli par quelqu'un à bras ouverts que par personne à Brazzaville"

http://otherplanes.superforum.fr/
KRAKOUKASS Master
 
Message(s) : 54
Inscription : Jeu 19 Juin 2003, 14:06
Localisation : Villiers sur Marne

Message par valinoree » Mar 23 Août 2005, 15:58

Sert toi de celui de oniros que tu peux encore trouver dans certaines boutiques en ligne, couvre l'ecran à l'aide de papier transparent, et glisse l'ecran de rdd que tu auras préalablement imprimé à partir du site Yahoo group rdd
valinoree
 
Message(s) : 7
Inscription : Jeu 15 Jan 2004, 11:14

Message par kameha » Mar 23 Août 2005, 17:18

l'écran dont je parle, n'est ni le bleu avec un dragon de la première édition, ni celui d'oniros, mais bien celui de la seconde édition, illustré par florence magnin, sur lequel on voit des personnages évoluer dans une sorte de triptique, d'un décors de théatre.

Il est juste un peu trop souple, mais bon, si tu veux un bel écran :
- prend 4 planches de cartonnage
- du scotch ruban de type reliure
- 8 pochettes intercalaires de classeur transparentes sans leurs attaches
et fabrique toi le seul vrai écran universel : le tient !

plus qu'à photocopier la couv de ton jeu et dessiner les portraits des personnages de tes histoires ...
kameha
 
Message(s) : 61
Inscription : Mer 13 Avr 2005, 13:12

Message par Talandir » Jeu 22 Déc 2005, 10:45

Salut !

Je cherche depuis quelques jours un JdR à masteriser, en sachant que je ne l'ai jamais fait jusqu'à présent (je dois même avouer que je n'ai joué qu'à D&D :oops: (Mais ça remonte hein !) et une adaptation pour l'univers de Warhammer 40K (et c'était assez ininteressant parce que trop violent)). Bref, après avoir décidé de passer à autre chose que du D&D, j'ai aquis Shadowrun, qui est sympa, mais en ce moment j'ai plutôt envie de faire dans du Médiéval Fantastique, donc Shadowrun c'est pas trop ça.

On en arrive enfin à ma question : pensez vous que je puisse débuter la masterisation avec Rêve de Dragons ? Sinon, pouvez vous me citer deux trois autres JdR qui pourraient convenir (sans trop de "je sors mon arme, je frappe, je tue, JE FOUILLE LE CORPS !!!!" - j'y avais le droit 20 fois à chaque partie de D&D avec un gros malin qui collectionnais les organes de ses victimes pour les revendre...)

Merci de votre réponse ;)

EDIT : C'est bon j'ai trouvé autre chose, désolé du dérangement ;)
Talandir
 
Message(s) : 119
Inscription : Ven 05 Mars 2004, 15:56
Localisation : Entre Paris XIV et Paris XV


Retour vers Rêve de dragon

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité

cron

Tous les éléments et personnages sont des marques déposées détenues par leur propriétaire. Ils sont utilisés ici sans autorisation particulière, dans un but d'information. Si l'auteur ou le détenteur des droits d'un élément quelconque de ce site désirait qu'il soit retiré, les responsables du sden s'engagent à le faire dans les plus brefs délais.

(c) 1997- 2010 SDEN - Site communautaire de jeux de rôle
Tous droits réservés à l'association loi 1901 Elfe Noir.
Les textes et les illustrations des rubriques, sauf avis contraires, sont la propriété de leurs auteurs.