Site de l'elfe noir (Sden) - site communautaire de jeux de rôle

Site communautaire de jeux de rôle

Miroir des terres médianes

Rubrique Rêve de dragon

Modérateurs : Call, Auberon

Miroir des terres médianes

Message par Korsul Ombrazur » Lun 12 Mai 2003, 14:10

Quelqu’un pourrait me toucher un mot des scénarios parus en Miroir des Terres médianes (du Cidre de Narhuit au Trésor de Black Squirel) : à part ceux qui sont regroupés dans Reflet d’anciens Rêves en un seul ouvrage (L’Empire du Roi Joueur, L’auberge des derniers voyageurs et Parfum d’Oniroses qui sont excellents), qu’en pensez-vous, et surtout par rapport aux Voyages de la 2nde Edition ?
Korsul Ombrazur
 
Message(s) : 30
Inscription : Mar 19 Mars 2002, 02:00

Message par Call » Mar 13 Mai 2003, 21:14

oula mon gars ! (avec une voix de vieux breton). be va faloir que je recherche :


j'aime bcp "au bonheur des zirglutes" il est vraiment sympas.
le sacré pinceau à barde ne ma pas laissé un souvenir imperissable, si ce n'est les petites regles en bonus (inutiles pour ceux qui ont les nouvelles regles je pense) (et cela ne veut pas dire qu'il n'est pas bien :-o)

par contre je ne peux te dire grand chose entre les deux versions etant moi meme resté bloqué dans une dechirure des premiers temps :D

je vais voir pour les autres
Dans les magasins de lingerie, on ne voit pas de calendriers avec des photos de garage.
-- Jean-Claude Van Damme
Avatar de l’utilisateur
Call
 
Message(s) : 849
Inscription : Ven 02 Mai 2003, 10:52
Localisation : Rouen and co

Les Miroirs

Message par Pitt » Jeu 31 Juil 2003, 02:31

Un parfum d'Onirose est à mon sens le meilleur (il porte il faut le dire le numéro 7 :) ) puisqu'il met le doigt sur ce qui doit visiblement devenir la gangraine du troisième âge: le voyage trans-onirique (au second âge, c'est l'usage massif du haut-rêve qui avait provoqué le réveil).

On voit bien les énormes possibilités offertes par le "bouclage" de déchirures en déchirures, tant au niveau économique que culturel, mais comme on l'imagine, cela risque de perturber à nouveau les rêves des dragons qui comme à la fin du second âge, finiront sans doute par ne plus rien y comprendre...et se réveiller !

L'idée est reprise bien plus tard dans l'Unirêve mais aussi dans "Du voyage et des voyageurs" où Denis Gerfaud nous parle de la Compagnie de Tuadarim.

"Ces voyageurs, venus de tous les rêves, et rassemblés par Aevan, fils de Sigwald, fier cavalier Soniakâr, ont pour projet de parcourir les rêves, de les mettre en carte, et de créer ainsi de grandes routes oniriques, allant de pays en pays et de rêves en rêves. Le troisième âge n'en est qu'à ses débuts et tout est est à redécouvrir."

Un peu plus loin, dans le même grimoire, on nous parle de la légendaire Grande Foire du Rêve, qui se tient dans un monde vide, auquel on accède par les nombreux passages de bluerêve qui communique avec le cirque rocheux. Tous les passages apparaissent en même temps, pour une semaine, et ce tous les deux ans. Le secret est partagé par une poignée, qui se reconnaissent comme l'élite des marchands du Rêve.

Les larmes d'Ashani est un scénario non directif pour des persos assez expérimentés, qui se partage, comme souvent, entre aventure urbaine et balade "champêtre". A noter la présence en fin de scénario d'humanoides assimilable à de gentils loups-garout. En fonction de l'habilité des joueurs, de leur capacité à se mettre les PNJs dans la poche, le scénario peut être facile ou tourner au massacre. Quelques nouvelles invocations en fin de module et surtout une belle carte format A3 du grand rêve (le plus stable, où l'on trouve la cité des 13 plaisirs, esparlongue, la cité du grand pressoir, Miark, Bagdol, Chandrapore, etc...)

Le cidre de Narhuit: ben pareil, çà ne m'a pas laissé un super souvenir...

L'auberge des derniers voyageurs est un grand moment de jeu de rôle avec un peu de travail. Il permet aussi aux Haut-Rêvant de contempler les limbes et d'appréhender un peu plus la logique du monde. Un bon scénar mais par pour commencer à mon avis.

Le sacré pinceau à barbe est un scénario sympatique, bien rythmé mais court (20 pages, le reste ce n'est que des extensions de règles...). On y découvre l'existence des micro-rêves et on y rencontre une chimère (sur laquelle on a même la chance de chevaucher). Bref, court mais bon ! Des poursuites, de l'aventure.... rhhaaaa :)

Vala vala, la suite au prochain épisode (faut que j'aille rêver là)
Pitt
 

Message par judge » Jeu 09 Déc 2004, 22:07

Le cidre de narhuit : je l'ai maitrisé une bone demi-douzaine de fois. Mes joueurs accrochent à chaque fois. C'est un scénario assez riche et demandant pas mal d'astuce. C'est le premier scénario a rêve d'archetype.

Le bonheur des zygluts/les larmes d'ashani : plutot une description d'un lieu avec une suite d'intrigues autour. Très riches, des heures et des heures de jeu non-directif.

le pinceau: rien à ajouter.
L'empire du roi joeur: mon préféré, ambiance le prisonnier... assez difficile comme scénar pour les joueurs.
a l'heure du vaisseau : scénario bien sympatique aussi et assez atypique par rapport au précendent (et aux futurs)
à l'heure du vaisseau : scénario à quête assez linéaire (du même type que un parfum d'onirose et quasiment tout les voyages..) avec une ambiance pirates/marins qui ne me déplait forcement pas.
judge
 

Message par Korsul Ombrazur » Mer 26 Avr 2006, 21:20

Bon, alors j'ai mis mon groin dans presque tous les MTM, seul L'elixir de Haut-rêve m'échappe à présent.
Ce n'est pas tant la linéarité qui pèse que le fait que certains passages des scénarios ne sont résolus que selon une procédure bien précise, peu évidente à trouver. De ce fait, le gardien des rêve est souvent incité à pousser les joueurs dans cette direction, quitte à ce que ce fût de façon peu naturelle ou à les laisser errer sans fin...

Moins directifs, on trouve Au bonheur des Zyglutes ; ou la Cité des Treize plaisirs qui à la limite, n'est pas un scénario mais le descriptif d'un genre de ville (guidé par le vice) qui fera école et sera maintes fois pompé dans le JDR (comme Shelzar dans les Terres Balafrées).
J'avoue un faible pour la poésie des Larmes d'Ashani, voire Parfum d'Oniroses. J'aime bien la loufoquerie d'A l'heure du Vaisseau, mais tant qu'on n'a pas compris la mécanique inhérente à Gerfaud, on risque de tourner en rond et de s'agacer (un peu comme dans le maître de Shamatoo.

Comme Pitt, je pense que le principe du voyage transonirique de manière occasionelle (déchirures) puis plus fréquente (blurêve) avant d'être maîtrisée (Parfum d'Oniroses, Unirêve), est probablement le noeud du troisième Age et l'anomalie qui risque de provoquer à nouveau et peut être de façon définitive, le Réveil des Dragons. Ca a du se produire du reste, puisque qu'il semble de nos jours que les Dragons ne rêvent plus beaucoup... :')
Korsul Ombrazur
 
Message(s) : 30
Inscription : Mar 19 Mars 2002, 02:00


Retour vers Rêve de dragon

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité

cron

Tous les éléments et personnages sont des marques déposées détenues par leur propriétaire. Ils sont utilisés ici sans autorisation particulière, dans un but d'information. Si l'auteur ou le détenteur des droits d'un élément quelconque de ce site désirait qu'il soit retiré, les responsables du sden s'engagent à le faire dans les plus brefs délais.

(c) 1997- 2010 SDEN - Site communautaire de jeux de rôle
Tous droits réservés à l'association loi 1901 Elfe Noir.
Les textes et les illustrations des rubriques, sauf avis contraires, sont la propriété de leurs auteurs.