Page 1 sur 1

Inspirations

Message Publié : Lun 25 Avr 2005, 12:42
par Guntard
Pour parler de tout ce qui vous fait penser à Little Fears c'est ici !

Message Publié : Lun 25 Avr 2005, 12:55
par Archiviste
L'actualité est une très bonne source d'inspiration pour LF, même si le sujet est souvent délicat à traiter.

Message Publié : Lun 25 Avr 2005, 20:58
par greuh
Silent Hill 1 (et peut être les autres)
Phntasmagoria 1&2
Ring
DarkWaters
"Ca"
...

... voilà les inspis que j'utiliserais.
greuh.

Message Publié : Lun 25 Avr 2005, 23:48
par Guntard
greuh a écrit :Silent Hill 1 (et peut être les autres)
Phntasmagoria 1&2
Ring
DarkWaters
"Ca"
...

... voilà les inspis que j'utiliserais.
greuh.


Oki, mais quoi spécifiquement dans chacune des histoires ?
En passant je note que je ne connais aucun d'eux.

Guntard

Message Publié : Mar 26 Avr 2005, 02:38
par Pitche
- Monstre & Co (film animé) : on y parle des Monstres du Placard, une aut' façon de voir l'Envers du Placard ?
- L'Etrange Nöel de Mr. Jack (film animé) : pour son côté, conte fantastique-horrifique tout en étant tendre à la fois ? Son monstre sous le lit, Hoogboogy ? Nöel travesti par les monstres ?

...

Message Publié : Mar 26 Avr 2005, 10:50
par A.K.A.
Alice au Pays des Merveilles... c'est féérique, mais c'est "un monde du placard"...

"Ca" est un bon exemple je trouve, pour le coté, y a un monstre, et personne n'y croit :)

Tout bon conte, peut etre une source d'inspiration...
Les histoires de croquemitaine...

[...] je vais me creuser la tete pour voir si j'ai d'autres inspi..

Message Publié : Jeu 28 Avr 2005, 18:54
par greuh
Guntard a écrit :
greuh a écrit :Silent Hill 1 (et peut être les autres) (jeu vidéo)
Phntasmagoria 1&2 (jeux vidéos)
Ring (film)
DarkWaters (film)
"Ca" (roman+film)
...

... voilà les inspis que j'utiliserais.
greuh.


Oki, mais quoi spécifiquement dans chacune des histoires ?
En passant je note que je ne connais aucun d'eux.

Guntard


Tout ce qui est ambiance malsaine, glauque, morbide. Les musiques, aussi. Quelques scènes et éléménts chocs.
Bref, de l'horreur, de la vraie. De toutes façons, ce que je déteste dans LF sont: les scénars officiels particulièrement mauvais et le Monde du Placard(TM)(C)(R)(P)(K) que je trouve lamentable.

La seule chose que je garde, en fait, c'est le système de jeu et l'idée de jeu d'horreur avec des gosses. Parce que tout le reste je trouve ça mauvais au possible.

En fait, LF n'aura été finalement pour moi que "et si je faisais créer des persos enfant ?". Parce que pour ce qui est du jeu d'horreur, j'avais mieux à dispo (Syndrome de Babylone, trucs persos et peut être le futur WITHIN).

greuh.

Message Publié : Jeu 28 Avr 2005, 18:56
par greuh
J'ajoute:
Sandman (BD) (surtout Doll's House)
Sanitarium (jeu vidéo) (la première partie du jeu où il ne reste que des enfants dans le village malsain, et la partie avec la fête foraine)

greuh.

Message Publié : Jeu 28 Avr 2005, 20:42
par Guntard
Mais alors tu rejette l'idée du monde du Placard en bloc, ou tu changerais radicalement l'organisation (une autre organisation que les rois par exemple ?).
Perso je trouvais que le Placard avait comme avantage d'être realtivement peu développer, et il laisse une assez grande latitude d'improvisation en ce qui concerne l'origine de l'horreur. Le côté très compartimenté de rois est parfois difficile à mettre en ouevre, mais on n'est pas absolument obligé de les mettre dans chaque partie de Little Fears.

Message Publié : Jeu 28 Avr 2005, 21:41
par greuh
Guntard a écrit :Mais alors tu rejette l'idée du monde du Placard en bloc, ou tu changerais radicalement l'organisation (une autre organisation que les rois par exemple ?).
Perso je trouvais que le Placard avait comme avantage d'être realtivement peu développer, et il laisse une assez grande latitude d'improvisation en ce qui concerne l'origine de l'horreur. Le côté très compartimenté de rois est parfois difficile à mettre en ouevre, mais on n'est pas absolument obligé de les mettre dans chaque partie de Little Fears.


Vu que le monde du placard c'est les rois et pas grand chose d'autre, virer l'un vire l'autre.
De toutes façon, cette idée de "Monde du Placard" annihile pour moi toute idée de vraie horreur. Ca fait trop "Les Goonies RPG", franchement. Rien que le nom, déjà.
D'ailleurs, lui donner un nom, ce nom, le limite, lui donne une forme, un aspect, des frontières. La vraie horreur doit être sans limite, imprécise, implacable. Elle peut avoir n'importe quelle forme.
"Mettre un nom sur quelque chose c'est avoir un pouvoir sur cette chose."
Ensuite passons aux Rois. L'horreur ne peut être structurée. Et puis, franchement, les septs péchés capitaux, c'est d'une originalité sans bornes.
L'horreur ne peut être structurée car c'est la définir, lui donner une forme, bref, ne plus être dans l'incertitude. De plus, cette structure est inutilisable: si tes PJs en ont connaissance, ça veut dire qu'ils en ont rencontré un; s'ils l'ont rencontré c'est qu'ils sont morts; s'ils ne peuvent donc jamais en entendre parler, pourquoi prendre la peine de les faire exister? => Inexploitable.
En plus, je les trouve à la limite du ridicule, mais ça c'est perso (oui, même le terrrrrrrrrible roi de la luxure qu'il ne faut pas évoquer). Trop grand-guignolesque.

Nan, décidément, je peux pas. C'est trop lapin rose-bisounours-kawaïï pour moi.
Tout ce qu'on peut en faire, c'est à la limite une légende que se refilent les gosses entre eux lors d'un feu de camp, mais bon... Vous aviez une mythologie aussi structurée, vous, gamins?

Puppetland faisait plus peur. Parce qu'il avait un univers malsain.

Je pense que partir sur un concept de gros monstres très très méchant, c'est pas jouer horreur. Par contre, utiliser le quotidien et le déformer, afin de faire sourdre l'angoisse par une description déformée et pervertie de notre univers, ça oui.
Amha, Sanitarium, Silent Hill sont des sources d'inspirations honnête même s'ils ne sont pas tout à fait en rapport avec le thème.

La BD "The Last Temptation" peut fournir une ou deux idées, mais ça reste quand même un peu bidon (d'ailleurs, voici une bonne mise en scène du roi de l'Envie).

Soyons un peu plus clair: pour moi, quand j'ai l'intention de jouer à un jeu d'ambiance "horreur", ce n'est pas au personnages que désire faire peur/angoisser, mais leurs JOUEURS.
Alors certes, le monde du placard peut faire peur à un personnage (très jeune, le personnage), mais certainement pas à son joueur.

Ce n'est que mon humble avis, mais aussi la raison pour laquelle y'a qu'une dizaine de pages utilisables, d'après moi, dans ce jeu.

Et les scénars sont vraiment nazes. Mais vu que les auteurs et moi n'avons pas la même idée de ce jeu, ceci explique cela... Je crois que je l'avais dit dans ma critique sur le GROG, d'ailleurs.

greuh.

Message Publié : Jeu 05 Mai 2005, 00:30
par Guntard
C'est intressant comme conception de l'horreur, mais alors autour de quoi fais-tu tourner tes scénarios ?

Je suis d'accord avec toi, un monde horrible peut-être un monde d'adulte pour un enfant, mais je ne rejette pas en bloc le Placard comme toi. J'aime l'idée de pouvoir envoyer les PJ dans un monde à l'origine de l'horreur qu'ils vivent, en pensant que l'on peut faire un lien entre les mauvaises aventures des enfants et l'exisatence d'un monde en arrière plan qui en est à l'origine. Ainsi sans faire toujours jouer une partie de scénario dans le Placard j'envisage volontier de quel Roi peut venir les ennuis des enfants afin de leur permettre d'aller plus loin si l'occasion se présente et s'ils l'osent.
De plus je trouve que le Placard peut-être un ressort interessant pour construire des scénarios dans l'autre sens, en commençant par se demander ce que ferait un disciple de Baba-Yaga pour lui plaire, ou ce que pourrait donner une lutte ou une alliance entre deux rois où les PJs seraient à la fois l'enjeu et les intermédiaires. Un monde du Placard qui manipule les adultes, et mêmes les enfants pour des raisons qui lui sont propres.
Par contre je te rejoins quand tu dit que les Rois sont taillés à grand coup de cerpe dans le conventionnel, et que s'appuyer sur les sept péchés capitaux n'est vraiment pas original.
Par contre on peut mettre les enfants en contact avec le monde du Placard, soit par les rumeurs qui circulent au sein des écoles, ou bien grâce à une plongée directe dans le Placard. Les enfants n'ont pas forcément besoin de mourir pour que l'horreur soit présente. Un traumatisme bien ancré est quelque chose de difficile à vivre, et ça peut être un destin pas beaucoup plus enviable qu'une mort.
Au final nous nous rejoignons aussi sur le fait de l'horreur par déformation de la réalité, à la différence prés que je m'accomode d'un monde du Placard (pas gégé) sous jacent à ces évenements.

Message Publié : Mer 18 Mai 2005, 15:31
par Invité
Le peuple des tenbres juste pour l'intro et la scene du placard de la fin

Message Publié : Mar 02 Août 2005, 11:40
par jo
Je m'étonne que personne ne cite Le film "la cité des enfants perdus" ou un certain krank doit pour ne pas vieillir trop vite voler le rêve des enfants en les enlevant sur son ile une plateforme pétroliere.

Message Publié : Mar 02 Août 2005, 14:30
par Myrkvid
Coraline de Neil Gaiman

Message Publié : Lun 27 Mars 2006, 14:13
par Mespheber
Il y a plusieurs Stephen King qui peuvent être une bonne source d'inspiration. Dans Différentes Saisons: la nouvelle "été de corruption" (augmenté par le roman et le film éponyme Un élève doué) met en scène un gamin de douze ans qui fait chantr un ancien tortionnaire nazi. La nouvelle automnale (dont a été tiré le film Stand By Me de Rob Reiner) met en scène un groupe d'enfants qui montent une expédition pour aller voir le cadavre d'un autre enfant fugueur. Il y a aussi Le Talisman, écrit en collaboration avec Peter Straub, qui est une quête à-travers les USA d'un garçon, Jack Sawyer, en quête d'un talisman pour sauver sa mère. Sans doute un de mes livres préférés.

On peut aussi lire Sa Majesté des Mouches de William Golding ( http://fr.wikipedia.org/wiki/Sa_Majest% ... es_mouches ) dont a été tiré un film: L'Île Oubliée. Synopsis: un groupe d'enfants échouent sur une île déserte...

Sur l'imaginaire enfantin, on pensera à L'Histoire Sans Fin de Michael Ende.

Enfin, un film incontournable pour le côté aventures: The Goonies :smile:

Message Publié : Lun 10 Avr 2006, 15:47
par Frantzdream
Guntard a écrit :C'est intressant comme conception de l'horreur, mais alors autour de quoi fais-tu tourner tes scénarios ?


Méme question...j'aimerais bien que tu nous donne un exemple de Scénar que tu à déja fais.

Message Publié : Mar 11 Avr 2006, 17:49
par Smokeledragon
Pour reprendre les dires de greuh, je suis un peu d'accord avec lui ce n'est pas un jeu d'horreur et à mon avis on peut tout juste donner des frissons en faisant un truc tash, c'est sûrement pour cela que je trouve le terme de jeu d'horreur que l'auteur donne à sa création un peu pompeux. Mais malgré tout, je ne pense pas que les scénarios soient nuls, au cotraire ils permettent aux enfants de plonger decrescendo dans leurs rêves et leurs peurs, au début un incident, puis tout s'envenime...et ainsi on peut créer un univers très fouillé, qui ressemble plus à une épopée à la Resident Evil qu'à un film d'horreur (sauf que là les persos ont peut, c'est plus marrant).