Site de l'elfe noir (Sden) - site communautaire de jeux de rôle

Site communautaire de jeux de rôle

Necessary Evil

Rubriques Savage Worlds et autres univers

Modérateur: tonym301

Message par LordJagged » Jeu 05 Mars 2009, 09:38

Et voilà une nouvelle feuille de perso pour l'Explorer's Edition de NE. La vue de Star City en fond est pas mal, mais je préfère les caractéristiques en forme de roue de l'ancienne.

Le pdf devrait être disponible dans quelques jours également.
Smoke me a kipper, I'll come back to breakfast !
LordJagged
 
Message(s) : 694
Inscription : Mer 22 Juin 2005, 17:25
Localisation : Liège (Belgique)

Message par FX » Jeu 05 Mars 2009, 19:58

elle me fait penser à la feuille pour Vampire... Définitivement l'autre est plus fun.
Avatar de l’utilisateur
FX
 
Message(s) : 2781
Inscription : Ven 24 Oct 2003, 12:01
Localisation : Annecy

Message par LordJagged » Mer 20 Mai 2009, 09:04

J'ai enfin récupéré la version Explorer's Edition de Necessary Evil. Rien à dire, il est nettement plus beau que l'ancien avec beaucoup plus d'illustrations (de vilains surtout) plutôt réussies. Pour le contenu, rien de fondamental n'a changé après un premier coup d'oeil rapide.
Smoke me a kipper, I'll come back to breakfast !
LordJagged
 
Message(s) : 694
Inscription : Mer 22 Juin 2005, 17:25
Localisation : Liège (Belgique)

Message par olivier.rousselin » Jeu 21 Mai 2009, 08:43

LordJagged a écrit :J'ai enfin récupéré la version Explorer's Edition de Necessary Evil. Rien à dire, il est nettement plus beau que l'ancien avec beaucoup plus d'illustrations (de vilains surtout) plutôt réussies. Pour le contenu, rien de fondamental n'a changé après un premier coup d'oeil rapide.
J'aime beaucoup l'illustration avec un super-vilain...Beholder !!! Avec une gatling servo-commandée, un viseur optique sur l'un de ses oeils et tout le toutim. Un cyber-beholder, fallait oser, non ? :smile:
olivier.rousselin
 
Message(s) : 199
Inscription : Mer 09 Juil 2008, 10:21
Localisation : Cormeilles-en-Parisis (95)

Message par Nemesis » Jeu 12 Nov 2009, 17:43

Snifff, j'ai toujours pas pu jouer mon nouveau perso ruche à NE. (crée depuis quelque chose comme un an et demi)
Sur la première salve, avec tous les atouts qui vont bien et défaut de karma, etc on avait 20PP.
Ca faisait des persos efficaces, je dis pas.

Là il nous a restreint à 11PP (7->9->11 au lieu de 10->15->20)
Et du coup on a des persos hyper optimisés, assez puissants, avec pas mal de lacunes et de faiblesses mais très intéressants à jouer ^^
Au long de mes paupières amères,
S'écoulent des larmes glacées,
Qui dérivent au fil de mes vers,
Vers le ruisseau de mes pensées...
Nemesis
 
Message(s) : 1330
Inscription : Jeu 02 Août 2001, 02:00
Localisation : Paris

Message par LordJagged » Sam 14 Nov 2009, 10:14

Tu peux développer le concept du perso ruche, çà a l'air intéressant.
Smoke me a kipper, I'll come back to breakfast !
LordJagged
 
Message(s) : 694
Inscription : Mer 22 Juin 2005, 17:25
Localisation : Liège (Belgique)

Message par Nemesis » Mar 17 Nov 2009, 16:30

Pour remettre dans le contexte, après une campagne de NE à sa sauce (sans utiliser star city ou omega, mais avec le Pentacle, biogenesis, le culte de l'ombre et d'autre organisations distribuées) notre MJ a pensé à remanier un peu NE pour le mettre à l'époque Rippers.

Le perso que j'ai fais pour l'occasion est un vieux lord anglais qui et très intéressé par les lignes d'influence au sein de structures sociales, un peu de botanique et par certains arts noirs comme beaucoup de jeunes nobles bravant les interdits de l'époque. Dans l'étude approfondie des lignes d'influences, il a pris comme modèle des ruches qui représentent des structures sociales à la fois simples et riches.

Globalement en travaillant sur la ruche, il a commencé à faire partie d'elle (animal control).
Il a également developpé une race d'abeilles géantes capable de changer d'apparence et de prendre la sienne par exemple, ou celle de ses compagnons (chameleon+growth pour contrer la limite de taille de chameleon+speak pour parler).
Etant donné qu'il peut les diriger à 16km via le lien télépathique, il peut fournir d'excellent alibis pendant les opérations (il va à un diner mondain et s'occupe de l'opération en même temps).
Elles se défendent avec swarm+mélée (toucher auto sur zone + 2D4+3D6 de dommages),
1 swarm au départ mais premiere chose à acheter ce sont des swarms pour en garder une à la ruche.
Elles sont capable de travailler la cire et la gelée royale enchantée pour obtenir des effets particulier ou faire naitre une ouvrière spécialisée (invent).
Illusion et heal sont sur la totake list.
James en lui même a donc animal control, ageless et superskill activable persuasion.

Défauts:
- Elderly
- Servitor
- Serment (protéger la ruche)
- Quirk (miel)

Caracs:
Agility: D4
Smart: D8
Spirit: D10
Force: D4
Vigueur: D4

Comps:

Persuasion: D10
Influence D4
Discrétion D4
Streetwise: D8
Notice: D6
Investigation: D8
Fighting: D4
Conn: Arts Noirs: D8
Conn: Apothicaire: D6

Création:
- Noble
- Riche à millions
- Contact
- PP/Servitor

Novice:
- PP
- Charismatique
- Carac (smart)

Seasonned
- PP
- Command
- Hold The line
- Comp (apothicaire et notice ou influence)

Veteran
- PP
- Scholar (art noir et Apothicaire)
- Strong Willed
- Investigator


Création
1 Swarm (3) + link (1) + mélée (6) + growth/monster (1) + invent (2) +
chameleon (3) + speak (2) -> 18
Unique (half) -> 9
Device -> 7
ageless (1)
persuasion (2) activable -> 1
->9

Novice
2 Swarm (5) + link (1) + mélée (6) + growth/monster (1) + invent (4) +
illusion (2) + chameleon (3) + speak (2) -> 24
Unique (half) -> 12
Device -> 9
ageless (1)
persuasion (2) activable -> 1
-> 11

Seasonned
2 Swarm (5) + link (1) + mélée (6) + growth/monster (1) + invent (6) +
illusion (2) + chameleon (3) + speak (2) + Heal (2) -> 28
Unique (half) -> 14
Device -> 11
ageless (1)
persuasion (2) activable -> 1
->13

Veteran
2 Swarm (5) + link (1) + mélée (6) + growth/monster (1) + invent (10)+
illusion (2) + chameleon (3) + speak (2) + Heal (2) -> 32
Unique (half) -> 16
Device -> 12
ageless (1)
persuasion (3) activable -> 2
-> 15


Après de toute manière invent 1 est limité: (edit: en fait pas tant que ça!)
- heightened senses
- lecture pour speak
- aquatic
- non lethal pour mélée (pratique!)
- decay/midas
- deflect/parry/armor
- earthquake (là je veux voir la gueule du trapping, encore une
tempête je veux bien, mais là...)
- broadcast
- fear/scary (peu pratique en scary mais bon... )
- gifted
- illusion mentale
- speed
- wallwalker (d'un autre côté l'abeille...)

Lord James Haligan est un lord anglais (enfin si c'est compatible avec la campagne) agé d'une quarantaine d'année. Sa chevelure poivre et sel laisse entrevoir les premiers signes de l'âge à l'instar des quelques rides naissantes sur son visage. Son corps n'a jamais été celui d'un athlète mais c'est aujourd'hui encore moins vrai, maintenant que le temps a passé. L'usage de sa canne a tout d'abord été une distinction esthétique amenant un style d'une distinction pouvant ouvrir les portes avant même que son nom soit prononcé. Aujourd'hui elle reflète autant son besoin d'aisance dans ses déplacements que son style.
Tout petit, "Jimmy" était un parfois un calvaire pour ses parents fort occuppés, alors qu'il s'amusait à tester et à contourner la discipline de ses parents par autant de subterfuges qu'en florissait dans son imagination débordante. Tous les enfant essayent de trouver les failles entre les deux parents et d'utiliser l'un contre l'autre, notament dans la recherche d'une autorisation, mais chez James cela était devenu une occupation quotidienne. Et les domestiques n'étaient pas exempts de ses frasques de persuasion. Le défi en lui même était plus important que ce qui était obtenu et finalement il n'a pas fait la plupart des bétises qu'il aurait pu si là avait été son but.
Cependant son éducation ne fut pas négligée, car connaitre les rouages des choses lui permettait de jouer à faire tourner les gens bourrique de manière bien plus efficace (rhooo le sale mome).

En grandissant sa voie s'est précisée et il étudia attentivement les rouages du pouvoir. Fréquentant assiduement les cercles de la haute société, il suivit avec entrain la mode des arts divinatoires et surtout des arts noirs. Faire tourner les tables étaient surtout un divertissement pour les gens de haute naissance, afin de braver un interdit et prendre quelques risques. Une montée d'adrénaline sans grande conséquence. Mais les arts noirs avaient été par le passé un moteur pour les gens désirant le pouvoir et en cela contenait déjà du pouvoir sur leur vie. Depuis il continua d'étudier les tomes les plus obscurs à ses heures perdues avec grand intérêt.
Mais le sujet d'étude central resta l'influence, la capcité d'obtenir un pouvoir sur les autres. Il affina ses techniques et stratégies. Tout d'abord par argumentaire, par signes plus subtils, par subterfuge en provoquant des fausses situations dont les autres en sortaient redevables voir même par une aura qui fascinait et une détermination que nul n'osait contredire.

Mais sa découverte majeure fut de prendre un peu de hauteur. Comprendre et influencer une personne au niveau de cette personne ne rimait à rien, c'était parfois facile mais toujours vain. L'homme n'avait par lui même pas d'importance. Il s'intéressa alors non plus à l'homme mais à l'humanité. En dépit de ses incivilités et de sa nature profondément égoïste, l'homme était une créature indéniablement sociale. Sa vie elle même dépendait d'un certain nombre de ses pairs. Ses désirs et ses espoirs étaient calqués sur les possessions de gens plus riches que lui, de personnes plus influentes, plus belles, mieux entourées voir parfois vivant sous un autre climat. Au final, les éléments moteurs qui déterminaient les actions et les pensées d'un homme étaient quasi systématiquement dépendantes d'un autre homme.
La première conclusion qu'il s'empressa d'étudiait était fort simple. Il suffisait de devenir cet homme dont autrui dépendait pour exercer un pouvoir sur lui. Par cet effort, il devint encore davantage convaincant (superskill: persuasion).

Mais étudier directement la société humaine était un travail complexe. Rien n'était jamais simple. La société codifiée exerçait un masque opaque sur les véritables relations entre les hommes. Ce jeu d'apparences rendaient vain un travail qui aurait nécessité d'analyser les véritables pensées, sentiments et émotions de chaque individu.
Sans compter l'étendue des relations entre les hommes qui n'étaient pas en vase clos mais étendues sur toute la planète. La solution vint d'elle même. A bien y réfléchir il existait des sociétés similaires en vase clos, sans jeux d'apparences et beaucoup plus clairement structurées. Les fourmilières et les ruches étaient de bons exemples parmi d'autres pour étudier les bases du comportement social. Il se mit à acquérir quelques fourmilières et ruches et après quelques essais, son dévolu se jeta sur les abeilles. Et cette étude le conduisit bien plus loin qu'il ne le pensait.
Il étudia quelques années durant les comportement de la ruche à différant niveaux, sans interférence extérieure, prenant un soin démesuré et méticuleux de chacune des abeilles. Une grande partie de sa vie fut alors rythmée par la ruche. Les naissances furent ses joies, les morts furent ses peines. Il développa alors une empathie envers elle qui dépassa les considérations standard. Si ses expériences au début étaient surtout de créer des situations ou d'introduire un élément dans ce milieu en vase clos, il finit par orienter le comportement de la ruche entière par son simple vouloir. (animal control)

Amusé et intrigué, il décida alors d'opérer un système inverse. La vie de la ruche infléchissait sa vie comme il infléchissait la leur. Il entreprit alors de ne plus simplement entrer la vie des abeilles dans sa vie mais de faire entrer également sa vie dans celle des abeilles.
Reprenant de plus belle son études des arts noirs et de la botanique, il fit travailler ces deux sciences de concert. Les jeunes abeilles qui pouvaient prétendre à devenir reine arrivaient à ce stade de princesse en étant nourrie exclusivement de gelée royale et non plus simplement de miel. La gelée royale était le véritable Ambroisie des abeilles. Munis donc de ces deux sciences, il entreprit de changer miel et surtout gelée royale. Incantation après incantation, il enchanta et changea la nourriture des abeilles. Avec son lien empathique cette étape fut naturellement accepté. Génération après génération, il peaufina ses enchantements qui donnèrent diverses sortes d'abeilles assez étranges.
Le summum de sa réussite ne tarda pas à arriver. Au prix de ces longues années de recherches, ses incantations et ses formules de gelées royales donnèrent un spectaculaire résultat. Il donna naissance à Aralia, une reine d'une taille jamais vue encore mais surtout douée de pensée et capable de communiquer avec lui. Pris d'affection pour cette étrange créature, il délaissa même un temps ses affaires, déléguant ses responsabilités pour élever Aralia.
Il commença à faire contruire LA Ruche. Une immense salle blindée et sur-protégée au sous sol de son manoir. Pourvue en réserves de pollen,
en laboratoire à miel, en chambre pour lui même, en portes dérobées renforcées, en issues de secours (genre rails souterrains qui arrivent à un pan de paroi à faire sauter par dynamite) et une structure métallique alvéolée qui reproduisait une ruche géante (recouverte de cire d'abeille depuis), il commença à vivre dans la ruche à l'instar des abeilles.
Pouvant communiquer avec la jeune reine, il resta vivre avec elle afin de l'élever. Ses enfants, issue d'elle et du miel enchanté, furent presques aussi particuliers qu'elle. Des abeilles grandes comme un chat (growth/monster) et aptes à penser et à communiquer avec James. Mais il réalisa qu'il négligeait le monde extérieur et à partir de là, il partagea du mieux qu'il put sa vie entre les deux mondes.
Peu à peu, enchantements après enchantements, Aralia développa des particularités étonnantes et ses fils à sa suite. Capables de vibrations pouvant émuler tous les sons dans un sens ou dans l'autre et surtout capable de transcrire l'essence même de la signification de ces sons, elle réussit à parler directement avec lui. L'émerveillement de James était intarrisable. (speak)
Dans le même effort de mimétisme, elle changea d'apparence pour ressembler à James mais dans un aspect plus féminin, utilisant ce qu'elle captait des pensées de James pour se donner une apparence agréable et se rapprocher encore un peu plus de lui. Ses enfants firent alors de même. Ils prirent d'abord l'apparence de leur reine mais celle ci eut une émotion de colère, son identité forte et nouvelle pour une abeille se sentit bafouée et jamais plus une abeille ne choisit cette forme. A la place, ils prirent James comme modèle car ce "père" était émerveillé par leurs progrès et ne pensait même pas qu'il puisse y avoir un effet outrageant. (chameleon)
Petit à petit, les abeilles montrèrent d'autres capacités qui évoluaient au fil des jours (invent). (TODO trouver des trappings pour un peu tout basés sur les abeilles et les arts noirs)

Mais un jour, un malheur arriva. Un cambrioleur prodigieux s'infiltra dans le manoir afin de le soulager d'une partie de ses objets de valeur. Contrairement aux domestiques qui savaient qu'il y avait une ruche regorgeant d'abeilles dans laquelle il ne fallait pas pénétrer, le cambrioleur finit par trouver l'entrée cachée et blindée de la Ruche. Un endroit dissimulé et sur-protégé dans un manoir d'une des plus grandes fortunes? Le cambrioleur en conclut, quelque part à juste titre, que c'était là le trésor des Haligan. Travaillant d'arrache pied, il parvint à pénétrer dans la Ruche. Les abeilles, n'ayant jamais vu d'autre homme que James ne s'affolèrent pas. Pensant que ces "monstruosités" étaient une mesure de protection, le cambrioleur se fraya un chemin jusque à la salle de la reine. Aralia sentant que quelque chose clochait appela à l'aide. Prompt à réagir, le cambrioleur parvint à tuer Aralia alors que les abeilles et James arrivaient à peine. Dans un sentiment de colère et de douleur générale, les abeilles laissèrent parler les arts noirs dont elles étaient issus et foncèrent sur le cambrioleur dont il ne resta à vrai dire pas grand chose.

Mais toute la Ruche était en deuil. Aralia était morte et tous (James compris) se sentaient désorientés. La tentation de se laisser dépérir était forte mais James, voyant ques les autres abeilles empruntaient le même chemin que lui finit par s'occupper à nouveau de la vie dans la Ruche et fabriqua de la gelée royale pour la future reine. C'est là qu'il eut une surprise de taille. La nouvelle reine était... Aralia.
C'était davantage qu'une abeille, davantage qu'une reine, elle était l'esprit de la Ruche. Elle était la Ruche en elle même et tous les individus qu'elle comportait. Pleurant de joie, il eut à nouveau une brève période où il ne quitta plus la reine abeille de peur qu'il lui arrive quelque chose. Ses enfants eurent le même réflexe, parcourant la Ruche avec frénésie, ils se tinrent près en permanence à protéger leur reine, réduisant à néant toute créature franchisant le seuil de la Ruche.
Durant cette période, James discuta beaucoup avec Aralia. Il discuta d'un sujet qui n'avait jamais été abordé mais qui à l'évidence ne pouvait plus être mis de côté. Ils discutèrent du monde extérieur, ce monde d'où était issu ce régicide. Soucieux de ne pas alimenter une crainte démeusurée, il lui parla au moins autant des merveilles que des dangers que ce monde recelait. Aralia en arriva à une conclusion similaire à celle de James. Pour ne pas devoir craindre ce monde et pour y trouver sa place, il fallait pouvoir exercre un certain contrôle sur son envirronement. L'univers d'Aralia venait de grandir démesurément, son ambition à long terme également. La Ruche (+Manoir et alentours) fut nommée royaume d'Irmidon et d'autres noms furent trouvés pour les autres possessions de James, considérés par Aralia comme bases d'opération secondaires.
La seconde conséquence de cet événement fut simple. Pour que ses enfant reprennent calmement le cours de leur vie, il fallait renforcer la sécurité de la ruche. Un chantier de pièges et d'alarmes silencieuses furent placés, jamais plus un tel événement ne devait se reproduire. Une unité d'abeilles fut entrainée uniquement pour protéger la reine (enfin quand j'aurais le second essaim), laissant les autres vaquer à leurs occupations plus calmement. En parallèle, quelques gardes furent engagés pour protéger la propriété.
La troisième conséquence fut d'importance capitale pour James. En effet, discutant avec Aralia, elle lui fit part de ses inquiétudes. Il prenait de l'âge. Sur son corps commençait à apparaître les stigmates qui venaient en prélude à la décrépitude. Beaucoup de gens auraient été angoissés et ce seraient fait une raison d'un fait qui est somme toute inéluctable. C'est peut être ce qu'aurait fait James s'il ne s'agissait que de lui même. Mais l'inquiétude d'Aralia le poussa à penser plus attentivement au problème. Aralia été virtuellement immortelle, l'esprit de la ruche réapparaissant à chaque génération. Mais supporterait elle de le perdre. Et surtout, il était nécessaire à la ruche et il était probable qu'en l'état actuel des choses, une nouvelle génération ne verrait pas le jour (ou cruellement atrofiée) s'il n'était pas là pour l'enchanter et la nourrir. Il se rendit compte que ce n'était pas uniquement sa vie qui était en jeu mais toute la ruche, l'oeuvre de sa vie.
Pensant et discutant avec Aralia, il se rendit compte d'une chose: il prenait le problème à l'envers. Le problème n'était pas de se rendre immortel pour assurer la survie d'une ruche mortelle. Tous ceux qui se sont lancés dans la quête de l'immortalité tentaient désespérément de stopper le temps. Mais les individus sont mortels, tous autant qu'ils sont. Cependant, une chose avait ressurgit clairement de toutes ses études sur les sociétés. Même si les individus meurent, les sociétés, elles, sont virtuellement immortelles. Les individus changent, les naissances remplacent les morts dans un cycle en perpétuelle évolution mais les sociétés restent, se développent, prospèrent, se multiplient. Un cataclysme peut parfois les réduire à néant, mais accident mis à part, les sociétés sont immortelles.
La Ruche en elle même était une société, en cela elle était également immortelle. Ce fut Aralia qui lui apporta la solution. Une pensée simple, une pensée inhumaine, une pensée d'abeille: "L'individu est mortel, la Ruche immortelle. Tu dois devenir la Ruche. Les abeilles naissent et remplacent celles qui meurent, tes cellules font de même. Mais elles sont laissées à elles même décrépissant lentement. Tu es un organe vital de la Ruche et la Ruche entretient toutes ses structures. Nos enfants vont entretenir ton corps.". Tant de gens cherchent l'immortalité, peut être courent ils trop aveuglément après pour que ce soit une abeille qui en fournisse la solution. Les abeilles, la gelée royale et les arts noirs. Tous ouvrèrent dans ce but et le résultat fut celui escompté, les ravages du temps complètement stoppés, laissant un corps qui se renouvellait en permanence (ageless).

L'avenir de la Ruche était sauvé. En théorie, elle pouvait ainsi perdurer ainsi éternellement. Mais au fond de lui, James gardait une trace d'angoisse. Il aurait aimé que même sans lui, la Ruche puisse prospérer. Il ne perdit toutefois pas espoir et continue encore aujourd'hui à travailler pour perfectionner ses formules afin de trouver comment rendre la Ruche complètement autonome.
Dans le même temps, Aralia lui soumis un autre désir. Elle était reine d'Irmidon, soit. Mais ce n'était pas suffisant. Cependant la société de la Ruche était telle qu'elle ne pouvait pas étendre son domaine bien au delà des frontières du manoir. Elle voudrait que certaines de ses filles puissent fonder des ruches dans les bases d'opérations. Formant réseau comparable à un empire dont elles seraient duchesses et Aralia l'impératrice. Cependant, James n'a pas encore trouvé de moyens d'accomplir cela. La venue de certaines créatures (voir plus bas) ayant d'autant plus retardé ses travaux.

Ses parents lui ont laissé bien plus qu'un nom et une fortune, ils lui laissèrent des relations que sa passion de l'influence le fit accroitre et un goût d'entreprendre qui lui permit d'investir à bon escient sa fortune afin de la faire fructifier également. Beaucoup de sociétés dans des domaines très différents lui appartiennent dans des endroits très différents eux aussi. Cela dit, il a un faible pour sa fabrique de miel qui lui rappelle sa vie. De plus, il fait bénéficier cette entreprises de ses connaissances sur le miel et la gelée royales. Et inversement leurs découvertes lui sont rapportées pour ses travaux à lui.

Quand les V'Sori arrivèrent, ce ne fut pas une grosse catastrophe pour lui. Non pas qu'il les porta dans son coeur, loin de là. La situation actuelle menace la société humaine qui, bien qu'elle n'en ait pas forcément conscience, sert d'esclave et de bétail. Mais les dommages qu'ils provoquèrent furent réparables à tous les niveaux. Humains et V'Sori... Si de nombreuses différences les séparaient ce n'était pas leur fonctionnement social. Les contact perdus chez les hommes se firent chez ces nouveaux venus. Sa place ne changea donc que peu. S'il ne collabora que peu (suffisament) avec ces envahisseurs, il sut rester neutre et agréable quand il le fallait. La terre avait échouée à les repousser, il n'y serait de toute manière pas arrivé... Pas tout de suite... Pas tout seul. Mais en leur forgeant des désirs, en créant chez eux des goûts et des envies très humaines il sema des graines qui en germant causeraient surement leur perte. Controllés ou repoussés, leur domination ne serait pas éternelle. En attendant ce jour, dans le plus grand secret, il s'attela à former des cellules de résistance, actives pour craqueler leur empire ou dormantes pour ne pas éveiller de soupçons, afin de, le moment venus, franchir le pas fatidique de l'assaut final. Et ce jour là, une autre domination serait instaurée sous les vivas d'une foule consciente uniquement de ce qui venait de se passer, ignorant la réorganisation de la société qui se déroulerait au même moment. Cependant, un de leurs comportements devint critique. Bien qu’en apparence leur présence est pleine de promesse tant que l’ordre et l’obéissance sont au rendez vous, on put remarquer rapidement une politique de plus en plus agressive et de plus en plus visible vis-à-vis des phénomènes sortant de l’ordinaire. Sorciers, savants et autres êtres d’exception commencèrent à disparaître. La voix de son instinct l’étreignit. La Ruche courait un danger. Que les V’Sori tombent sur la Ruche et elle menacerait de s’éteindre. Cette lutte devenait plus dangereuse et plus vital à chaque instant qui passait.

Activités
La vie de James est en ce moment rythmée par cinq activités différentes.

1 : James Haligan est un personnage mondain qui fréquente les réunions de la haute société en participant à son faste tout autant que ses pairs. Et ceci indifféremment si ces personnes doivent leur position par leur naissance ou par les V’Sori. Cela lui permet d’entretenir ses contacts tout autant que de récolter des informations. Mais cela participe également à deux effets qui ne sont pas visibles de prime abord. Tout d’abord, participer à un événement mondain durant une opération alors qu’il envoie ses abeilles fournit une couverture à sa
face publique. Ensuite, par le faste qu’il exhibe à l’instar de ses pairs, il pousse à pense qu’il mène un train de vie similaire tout le temps. Cela est faux et lui permet de sortir de l’argent du système pour nourrir les cellules de résistance sans éveiller l’attention.

2 : James n’est pas seulement un lord anglais, il fait aussi partie de la noblesse d’Irmidon. Proche d’Aralia et père de la Ruche, une partie non négligeable de son temps est utilisé pour s’occuper de la Ruche. Enchanter le miel et la gelée royale, aider à la nurserie, discuter et penser avec Aralia ou chercher les pistes d’amélioration de la Ruche sont autant d’activités dans lesquelles il se plonge.

3 : James s’occupe également à faire des recherches dans le laboratoire de la Ruche. Utilisant la philosophie de la Ruche, les Arts Noirs, la botanique et toutes les pistes dont il dispose, il travaille à la pérennité de la ruche (autonomie, stabilisation du cycle de vie) et au rêve d’Aralia (Ruches architecturées en cellules dirigées par les duchesses de son empire, sélectionnées parmi ses filles). En prévision du moment où ce sera possible, James envisage déjà de rapprocher et de fusionner l’organisation des cellules
résistantes avec celle des Ruches.

4 : James s’occupe personnellement d’une cellule de résistance. Définir ses objectifs, les réaliser et garder la cellule anonyme et en vie est un travail déjà important et dangereux.


5 : James a délégué la conduite de ses très nombreuses sociétés qui lui assure ses formidables rentrées d’argent à différentes personnes et conseils. Cependant, il contrôle régulièrement la manière dont se comportent ses affaires dans un roulement permanent, une société après l’autre.

Cellules
L’organisation des cellules est pour le moment très déconnectée. Moins elles en savent, moins elles pourront en révéler si elles tombent. Deux systèmes existent pourtant. Chaque chef de cellule connait une identité factice de James et le signal associé pour la remise d’argent
ou la prise de contact. Le signal est changé à chaque fois pour la fois suivante. S’il venait à être capturé ou mourir (et pour peu qu’il reste quelqu’un dans la cellule), ou si un membre de la cellule pense que la cellule est compromise, le deuxième système existe sous la
forme d’un signal de réinitialisation. Cette réinitialisation prenant du temps (il faut s’assurer que la cellule est « clean »), elle n’est pas utilisée à la légère.

Des cellules isolées ne perturbent pas tellement les V’Sori, cette organisation peu efficace est faite pour cela. Pouvoir se construire doucement sans attirer l’attention. Le jour où la jonction se fera dans une nouvelle forme d’organisation, les V’Sori fonceront dessus
pour toutes les détruire en priorité. Il faudra donc être près à ce moment là.
Au long de mes paupières amères,
S'écoulent des larmes glacées,
Qui dérivent au fil de mes vers,
Vers le ruisseau de mes pensées...
Nemesis
 
Message(s) : 1330
Inscription : Jeu 02 Août 2001, 02:00
Localisation : Paris

Message par FX » Mar 17 Nov 2009, 22:18

Très intéressant, ce mélange. J'avoue qu'un petit PDF sur la rubrique m'irait bien, parce que je vais vite perdre ce message de vue.
Avatar de l’utilisateur
FX
 
Message(s) : 2781
Inscription : Ven 24 Oct 2003, 12:01
Localisation : Annecy

Message par Dr DANDY » Mer 18 Nov 2009, 12:35

Je viens de regarder ton perso et je souhaiterais donner mon avis de MJ fan de superhéros et amateur de Steampunk.
D'abord bravo pour le concept, c'est riche et inventif 8)
Quelques bémols toutefois sur la puissance de ton perso:
Je serais ton MJ (mais je ne le suis pas) je n'autoriserais certainement pas une capacité à "gérer" les affaires à distances; c'est la porte ouverte à l'invulnérabilité du perso qui sera jamais inquieté because il est en ce moment au diner de Lady CHATTERTON pendant que tes abeilles font le sale boulot :diable:

Ensuite les abeilles géantes et change-forme je trouve ça un peu too much :-?

D'expérience je sais que les concepts peuvent paraitre cool mais des fois le trop est l'ennemi du bien. Je suggère des capacités plus "classiques" mais qui permettrait d'être plus puissants.

Je ne dis pas ça pour "casser" ton concept mais bien pour te permettre d'avoir un perso jouable et pas un concept trop diversifié et, finalement, inutile ou difficilement gérable.

Tiens un petit lien vers un perso MARVEL qui se rapproche de ton concept: HUMBUG
http://en.wikipedia.org/wiki/Humbug_%28comics%29

A la base c'est un entomologiste qui a des sons enregistré sur une cassette qui lui permet de contrôler les insectes :lol:
Ce méchant de seconde zone a commencé par se prendre une raclée par SPIDERMAN puis est devenu un héros de Heroes for Hire ou il a montré des nouvelles capacité empathiques avec les insectes (et même quelques pouvoirs comme une force augmentée)

Il a fini par rejoindre une ruche d'aliens insectoïdes qui se sont servi de lui comme hôte pour des oeufs :(

Je l'avais utilisé dans sa version petit méchant de seconde zone et ses pouvoirs se montré une véritable nuisance entre son champ de force (les insectes forment une barrière qui ralenti les coups); son "blast" (une nuée d'insectes qui vous pique :P ) ou son "confuse" (des milliers d'insectes qui te bourdonne dans les oreilles 8)
De plus il était impossible à capturer car ses insectes le prévenait tout le temps (super sens)

Vers la fin de sa vie le perso était même capable d'empathie avec les insectes du monde entier :-o
Le Disco n'est pas mort! Le Disco c'est la vie!!!
Mon blog:les bons remèdes du Dr Dandy
Avatar de l’utilisateur
Dr DANDY
 
Message(s) : 608
Inscription : Jeu 19 Mars 2009, 13:33
Localisation : Nîmes

Message par Nemesis » Mer 18 Nov 2009, 13:49

Le mélange NE / Contexte Rippers?
Il l'a appelé NE: Origins.

(Addendum: Ca ne doit pas être la dernière version de mon BG, il manque au moins l'implantation des ruches dans les cellules)
Au long de mes paupières amères,
S'écoulent des larmes glacées,
Qui dérivent au fil de mes vers,
Vers le ruisseau de mes pensées...
Nemesis
 
Message(s) : 1330
Inscription : Jeu 02 Août 2001, 02:00
Localisation : Paris

Message par Nemesis » Mer 18 Nov 2009, 14:38

Dr DANDY a écrit :Je serais ton MJ (mais je ne le suis pas) je n'autoriserais certainement pas une capacité à "gérer" les affaires à distances; c'est la porte ouverte à l'invulnérabilité du perso qui sera jamais inquieté because il est en ce moment au diner de Lady CHATTERTON pendant que tes abeilles font le sale boulot :diable:


Erf, non je ne pense.
Connaissant mon MJ, on a pas encore commencé et je suis déjà dans la magnolia ^^

Mon précédent perso était un assassin possédé (à 20 pts standard au lieu de 9), invisible, intangible, rapide et mortel (à la création j'ai tapé le 90 de dommages en un tour, c'est après que j'ai compris comment faire mieux), difficile à atteindre (quelque chose comme 16-17 de parry et 14 d'esquive).

Et bien il n'y a pas un moment (à part au tout début) où il n'était pas sur la brèche. Non seulement parce que le MJ sait frapper là où ça fait mal, mais aussi parce que le plus dur c'est une lutte intérieure pour la survie de mon âme.


Pour ce perso, il est loin d'être invulnérable, bien moins que le précédent (qui ne l'était déjà pas et qui n'était pas le plus efficace du groupe. Entre celle qui manipulait les âmes (retravaillée 4 ou 5 fois) et le télépathe qui par son roleplay et ses intrigues était sans conteste le plus dangereux...).

Tout simplement parce que pour optimiser son efficacité et sa polyvalence avec 9PP au lieu de 20, j'ai du laisser beaucoup plus de faiblesses non couvertes. Il est efficace, à n'en point douter, mais fragile et précaire.
Au long de mes paupières amères,
S'écoulent des larmes glacées,
Qui dérivent au fil de mes vers,
Vers le ruisseau de mes pensées...
Nemesis
 
Message(s) : 1330
Inscription : Jeu 02 Août 2001, 02:00
Localisation : Paris

Message par Dr DANDY » Mer 18 Nov 2009, 15:06

Ahh d'accord, je vois le genre de MJ que tu as :lol:
Tiens une petite idée comme ça pour lui: au cas où NEMESIS deviendrait chiant à gérer, mettre le feu à son manoir peut régler pas mal de problème :smile:
Le Disco n'est pas mort! Le Disco c'est la vie!!!
Mon blog:les bons remèdes du Dr Dandy
Avatar de l’utilisateur
Dr DANDY
 
Message(s) : 608
Inscription : Jeu 19 Mars 2009, 13:33
Localisation : Nîmes

Message par Rappetou » Mer 18 Nov 2009, 15:15

Dr DANDY a écrit :Ensuite les abeilles géantes et change-forme je trouve ça un peu too much :-?

Moi aussi, sur le coup, j'ai relu le truc 2 fois pour être sûr de bien comprendre et puis j'ai pensé au film Mimic réalisé par Guillermo Del Toro avec ses cafards intelligent qui tantôt s'agglomèrent pour imiter les humains, je me suis dit que c'était peut-être dans le même genre d'idée ^^

EDIT : sinon ça pourrait être une bonne idée ou encore dans un autre genre il y a Aburame dans Naruto :D
" Ce n'est pas parce que l'escargot n'a pas de dent qu'il faut s'amuser à le mettre dans sa culotte " (proverbe ivoirien)
http://www.veosearch.com ... le moteur de recherche solidaire
Rappetou
 
Message(s) : 835
Inscription : Dim 12 Oct 2003, 12:43
Localisation : bordeaux

Message par Nemesis » Mer 18 Nov 2009, 16:18

Dr DANDY a écrit :mettre le feu à son manoir peut régler pas mal de problème :smile:


C'est des moyens les plus basiques pour me mettre down.
Peu subtil par contre.
Il doit déjà avoir dans ses manches des coups bien plus sournois.
Je le vois bien transformer ma reine plutôt que de l'éliminer et commencer à contaminer la ruche par exemple. Ce qui laisse le douloureux choix d'abbatre les miens avant qu'ils ne soient tous atteints, ou trouver comment survivre pendant cette transformation mais être à jamais esclave d'une force qui nous révulse.

En gros me couper les quatres membres ou tenter de survivre à la gangrène...
Au long de mes paupières amères,
S'écoulent des larmes glacées,
Qui dérivent au fil de mes vers,
Vers le ruisseau de mes pensées...
Nemesis
 
Message(s) : 1330
Inscription : Jeu 02 Août 2001, 02:00
Localisation : Paris

Message par Nemesis » Mer 18 Nov 2009, 16:28

Rappetou a écrit :Moi aussi, sur le coup, j'ai relu le truc 2 fois pour être sûr de bien comprendre et puis j'ai pensé au film Mimic réalisé par Guillermo Del Toro avec ses cafards intelligent qui tantôt s'agglomèrent pour imiter les humains, je me suis dit que c'était peut-être dans le même genre d'idée ^^


J'ai pas pensé ça comme ça directement mais c'est dans le même genre d'idée. Mais pour avoir essayé de le faire avec des ombres sur le précédent perso, je voulais changer de manière de voir. L'amoncellement serait plus un trapping pour Invent des abeilles.

Les limites de chaméléon sont à +2/-2, donc pour une abeille c'est -5/-1.
Ce qui est chiant vu que -1 c'est un enfant.
D'où le growth pour arriver à -4/0 et pouvoir atteindre l'apparence humaine.
Au long de mes paupières amères,
S'écoulent des larmes glacées,
Qui dérivent au fil de mes vers,
Vers le ruisseau de mes pensées...
Nemesis
 
Message(s) : 1330
Inscription : Jeu 02 Août 2001, 02:00
Localisation : Paris

Message par Dr DANDY » Mer 18 Nov 2009, 16:47

L'actualité apicole me donne des idées:
Un bourdon asiatique :smile:
Un méchant prédateur qui tue les abeilles et fécondent la reine pour créer sa propre dynastie!!
Le Disco n'est pas mort! Le Disco c'est la vie!!!
Mon blog:les bons remèdes du Dr Dandy
Avatar de l’utilisateur
Dr DANDY
 
Message(s) : 608
Inscription : Jeu 19 Mars 2009, 13:33
Localisation : Nîmes

Message par Nemesis » Mer 18 Nov 2009, 18:13

:-o

rho pu...!

Je sens que ça va tomber dessus.
Bon va falloir améliorer les protections...
Au long de mes paupières amères,
S'écoulent des larmes glacées,
Qui dérivent au fil de mes vers,
Vers le ruisseau de mes pensées...
Nemesis
 
Message(s) : 1330
Inscription : Jeu 02 Août 2001, 02:00
Localisation : Paris

Re: Necessary Evil

Message par FX » Jeu 01 Nov 2012, 16:57

qq'un sait où je pourrais trouver les modifs faites dans le super powers companion par rapport à NE ? merci...
Avatar de l’utilisateur
FX
 
Message(s) : 2781
Inscription : Ven 24 Oct 2003, 12:01
Localisation : Annecy

Re: Necessary Evil

Message par LordJagged » Ven 02 Nov 2012, 10:31

Je n'ai pas souvenir que Pinnacle ait mis à disposition un fichier de ce type.
Smoke me a kipper, I'll come back to breakfast !
LordJagged
 
Message(s) : 694
Inscription : Mer 22 Juin 2005, 17:25
Localisation : Liège (Belgique)

Re: Necessary Evil

Message par FX » Ven 02 Nov 2012, 20:21

et ca n'a pas été évoqué dans des forums ?

Mince alors... C'est surtout qu'il est difficile à trouver en boutique française, et que j'ai pas envie d'attendre encore des semaines pour le recevoir. sans compter que j'ai encore necessary evil, donc prendre le pdf juste pour me faire le tour des modifs, je suis pas motivé...
Avatar de l’utilisateur
FX
 
Message(s) : 2781
Inscription : Ven 24 Oct 2003, 12:01
Localisation : Annecy

Précédent

Retour vers Savage worlds (SaWo)

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 0 invité(s)


Tous les éléments et personnages sont des marques déposées détenues par leur propriétaire. Ils sont utilisés ici sans autorisation particulière, dans un but d'information. Si l'auteur ou le détenteur des droits d'un élément quelconque de ce site désirait qu'il soit retiré, les responsables du sden s'engagent à le faire dans les plus brefs délais.

(c) 1997- 2010 SDEN - Site communautaire de jeux de rôle
Tous droits réservés à l'association loi 1901 Elfe Noir.
Les textes et les illustrations des rubriques, sauf avis contraires, sont la propriété de leurs auteurs.