Site de l'elfe noir (Sden) - site communautaire de jeux de rôle

Site communautaire de jeux de rôle

Module amateur et diffusion

Débats, conseils et réflexions sur le jeu de rôle.

Modérateur: Modérateurs

Module amateur et diffusion

Message par Kavryelh » Mar 06 Avr 2010, 01:27

Comme pas mal de rôliste, je pense, je réfléchis depuis pas mal d'années à mon propre univers. Le machin a pas mal varié depuis le temps mais je commence maintenant à fixer les choses sur papier.

Ainsi donc, je me trouve maintenant en train d'écrire un document décrivant une société de cet univers. Finalement je me rends compte qu'il est bien plus aisé de développer son monde de façon modulaire, enfin pour moi.

Je me demande donc si vous, là oui vous, vous seriez intéressé par un document décrivant une société (en l'occurence d'inspiration romaine/grecque/sumérienne, donc destiné à l'antique/médiéval fantastique, rubrique low fantasy) vous intéresse ?

La société est ici décrite dans un cadre géographique et géopolitique correspondant à mon univers, mais moyennant adaptation ça doit être utilisable pour tout et n'importe quoi, ne serait-ce qu'en réserve de "oh ça, c'est pas trop con comme idée". Ou alors simplement en lecture sympa.

Ou est-ce que vous préférez plutôt un ensemble complet, c'est à dire background + corpus de règle qui va bien ?

Pour l'instant, mon idée est de diffuser 2 documents, un purement descriptif, destiné à tout public (joueurs et MJs) et l'autre destiné purement au MJs, abordant des amorces de campagnes, des intrigues, des secrets et autres machins.
Kavryelh
 
Message(s) : 10
Inscription : Jeu 26 Juin 2008, 14:28

Re: Module amateur et diffusion

Message par Kakita Inigin » Mar 06 Avr 2010, 09:38

Hello
Je préfère bien sûr les ensembles complet, mais pour peu que le jeu que tu créées puisse se raccorder à des règles générques je pense que ce n'est pas trop un problème (avec peut-être des modules de règles pour adapter à la civilisation antique). Cela étant, bien sûr, l'intérêt diffère selon qu'on veut le lire comme un setting e jeu (auquel cas les règles ont utiles) ou comme une mine d'idées (auquel cs osef des règles).

Maintenant, d'un point de vue plus large, sur le sden on accepte toutes les contributions avec joie et reconnaissance.

Je travaille actuellement sur un jeu qui s'inspire en partie du panthéon sumérien, par ailleurs. Tu peux peut-être préciser que ton contexte concerne le II° millénaire ou le Ier, et si c'est historique/uchronique/fictif.
Tes yeux sont si profonds qu'en me penchant pour boire
J'ai vu tous les soleils y venir se mirer
S'y jeter à mourir tous les désespérés
Tes yeux sont si profonds que j'y perds la mémoire.


Barde biclassé Secrétaire Voix de Rokugan
Avatar de l’utilisateur
Kakita Inigin
Trésorier AEN
 
Message(s) : 7415
Inscription : Mer 12 Mars 2008, 12:18

Re: Module amateur et diffusion

Message par Kavryelh » Mar 06 Avr 2010, 11:40

Le contexte est totalement fictif. J'aurais du dire que le mot inspiration était à prendre au sens large.
Pour être plus clair, j'ai plutôt piqué des thèmes/idées provenant de sociétés antiques que réécrit ou développé autour de sociétés existantes.

À l'heure actuelle, je fais jouer dans ce setting en utilisant une adaptation légère des règles de la 4° édition de Ins-Mv. En d'autres termes : étant donner la faible présence de surnaturelle (pas de mages, pas d'effets spéciaux) dans le champ de vision actuel des pjs, n'importe quel système générique conçu pour faire jouer des êtres humains et légèrement autour des bornes supérieurs de l'humanité (en termes de caractéristique/talents) fait l'affaire.

Maintenant, le surnaturel existe dans ce monde, de façon mineure : les dieux répondant aux prières de leurs plus fervents prêtres, pour un peu que la prière soit correcte/acceptable/réalisable/dans le champ moral du dieu, en est l'exemple le plus visible. Il est accepté et connu. D'un point de vue mécanique de jeu, ça demande un peu de travail, que j'ai réalisé de mon côté sur un système particulier, mais qu'il doit être possible de faire sur d'autres.

Sur le long terme, je pense quand même fournir un système de jeu allant avec le setting. Maintenant, je n'arrive pas à concevoir une meilleure mécanique qu'une déjà existante, ce qui, sur le point de la propriété intellectuelle, m'embête un peu.
Kavryelh
 
Message(s) : 10
Inscription : Jeu 26 Juin 2008, 14:28

Re: Module amateur et diffusion

Message par Kakita Inigin » Mer 07 Avr 2010, 19:55

Et que dirais-tu de reprendre, en l'adaptant à ta sauce pour ce qui a besoin de l'être, un système libre ?
Tes yeux sont si profonds qu'en me penchant pour boire
J'ai vu tous les soleils y venir se mirer
S'y jeter à mourir tous les désespérés
Tes yeux sont si profonds que j'y perds la mémoire.


Barde biclassé Secrétaire Voix de Rokugan
Avatar de l’utilisateur
Kakita Inigin
Trésorier AEN
 
Message(s) : 7415
Inscription : Mer 12 Mars 2008, 12:18

Re: Module amateur et diffusion

Message par Kavryelh » Mer 07 Avr 2010, 21:11

Si je trouvais un système qui me touchait, forcément je le reprendrais.
J'ai un peu zieuté sur legrog les systèmes amateurs et j'avoue que rien ne m'a vraiment interpelé.

Je vais poser ma liste d'exigence :

-Je n'aime pas les système à classes (D20 exclus).
-Je n'aime pas les systèmes où la magie se fait par sorts. En fait je veux un système de magie (à prendre au sens large) libre (on peut évidement monter des routines).
-Je veux un système qui me permette de manipuler des êtres à l'échelle humaine et légèrement supérieure (à peu près la même plage que Ins-Mv, en fait).
-Je veux un système où la baston, c'est crade et ça fait mal.

Tout ça je réussis à l'obtenir en adaptant la 4° édition d'Ins-Mv.
Pour tout dire :
J'ai voulu augmenter la granularité dans les niveaux humains/légèrement supérieur à l'humain. Je suis donc passé au d10. Maintenant ça reste proche des mécaniques de base d'Ins-Mv, puisque le fondamental c'est une table unique (deux branches de gaussiennes en fait) qu'on lit pour savoir le score maximal qu'on puisse faire avec 1d100 pour réussir l'action. Après le reste, c'est un chouya de bricolage. Et ce qui me gène c'est que ce principe de base est celui d'un système non-libre. Or il a tout ce que je désire.
Kavryelh
 
Message(s) : 10
Inscription : Jeu 26 Juin 2008, 14:28

Re: Module amateur et diffusion

Message par Kakita Inigin » Jeu 08 Avr 2010, 08:11

-Je n'aime pas les systèmes où la magie se fait par sorts. En fait je veux un système de magie (à prendre au sens large) libre (on peut évidement monter des routines).

En effet, plus dur. :-?
Tes yeux sont si profonds qu'en me penchant pour boire
J'ai vu tous les soleils y venir se mirer
S'y jeter à mourir tous les désespérés
Tes yeux sont si profonds que j'y perds la mémoire.


Barde biclassé Secrétaire Voix de Rokugan
Avatar de l’utilisateur
Kakita Inigin
Trésorier AEN
 
Message(s) : 7415
Inscription : Mer 12 Mars 2008, 12:18

Re: Module amateur et diffusion

Message par faetog » Jeu 08 Avr 2010, 11:50

J'avoue que je connais très peu INS/MV (j'ai du y jouer deux fois à tout casser), et encore moins la 4ieme édition. Cela dit je suis un peu étonné que ce système te satisfasse au niveau de tes exigences en matière de magie. Pour le souvenir que j'en avais, la magie se résumait à une grosse liste de pouvoirs aux effets bien définis, et qui plus est tirés aléatoirement (bref un truc pas très libre).

Est-ce que cela a été modifié dans la 4ième édition ?

Et en ce qui concerne tes deux derniers points (pouvoir jouer des "surhommes", et des combats "qui font mal"), j'aurai envie de dire, est-ce que c'est pas un peu contradictoire ? Ça me parait difficile de faire que les Pjs se sentent en danger dans un combat, s'ils sont sensés être plus fort que tout le monde (enfin, je suppose que ce sont les Pjs qui sont sensés pouvoir atteindre un niveau "surhumain"). Sauf bien sûr quand ils affrontent d'autres surhommes.
Surtout que tu t'orientes sur un univers low fantasy, donc sans armes a feu digne de ce nom.

Enfin je dis tout ca, mais je ne connais pas INS/MV 4eme ed., donc je parle peut être un peu dans le vide :) .

En ce qui me concerne, j'aime que le système de jeu mette en avant les particularités du setting.
Par exemple: INS/MV un système "dé 666". Qin, jeu de rôle proposant d'incarner des héros dignes de films d'arts martiaux, utilise un système de résolution avec des dés "ying yang". 7th Sea, JdR de cape & épées propose des bonus sous forme de dés d'héroïsme etc etc.
J'avoue que ce genre de choses me séduit assez sur le principe (même si la mise en œuvre est parfois maladroite), et aide a souligner les "thèmes" du JdR que tu propose.

Du coup, j'ai tendance à penser que c'est préférable quand le système de jeu est crée pour le setting (ou du moins, est adapté astucieusement). Mais ce sont mes goûts personnels.

Si te baser sur le système de INS/MV t'embête, je pense que tu peux retomber sur tes pattes en prenant un système générique et en l'adaptant à ta convenance. Par exemple, le système D6 (celui du premier Starwars entre autre) est récemment devenu ouvert. Je pense qu'il est suffisamment simple et flexible pour pouvoir être modifié à ta convenance (sans compter qu'il a une base de fans honorable, qui proposent surement une pléthore de modifications qui ne demandent qu'à être utilisées).

Cependant, je pense que si vraiment le système de INS/MV est celui qui te convient, tu peux continuer à te baser dessus. Tant que ca reste de l'amateur et que tu ne te met pas à balancer en libre téléchargement des passages des bouquins, je ne pense pas que tu t'attireras d'ennuis (mais pas contre les gens qui voudront jouer à ton JdR devront obtenir le système autrement).

Sinon tu peux faire ton système perso en t'inspirant du système d'INS/MV. Le fait que D&D a proposé le premier un système de classe n'a pas empêché par la suite nombre d'autres JdR d'en faire autant.
faetog
 
Message(s) : 272
Inscription : Lun 17 Nov 2008, 13:55

Re: Module amateur et diffusion

Message par Kavryelh » Jeu 08 Avr 2010, 12:27

Je vais expliquer un chouya comment j'ai adapté le système d666 d'Ins-Mv -et pourquoi les mécaniques de bases, à savoir une table unique indiquant sous quelle limite tu dois lancer tes dés pour réussir ton action, ce qui permet d'avoir une échelle extrèmement large tout en ayant un système simple, me plaisent. J'expliciterais plus à la fin du post.-

Tout d'abord, merci pour votre intérêt ^^

Effectivement, dans Ins-Mv, y'a une grosse liste de pouvoir. Mais ça n'est pas de la magie. Donc pour mes besoins, je ne m'en sers pas de cette liste. Pour faire une magie libre, il suffit de faire un talent.
Le joueur veut lancer un sort. Simple, il jette sous son talent magie, il obtient un score final qui lui permet de déterminer quelques caractéristiques du sort (puissance, durée principalement). Et voilà. Simple, efficace. Evidement, entre l'effet désiré, et l'effet obtenu il y a un grand pas. Ici la magie n'est pas uberpuissante. Ce qui correspond exactement à ce que je veux (couplé à une définition précise de la magie dans mon univers, c'est nickel).

Les pjs sont des humains à peu près normaux au départ et deviennent des héros à la force du bras et à l'effort de leur ruse (et avec un petit coup de main du Destin pour les mettre dans les situations adéquates).

Je vais détailler mon adaptation du système d'Ins-Mv (qu'on va appeller Arkasys, tiens) :

Pour augmenter la granularité dans les niveaux humains/légèrement surhumains je me base sur le d100 plutôt que sur le d66. J'en viens donc à écrire une nouvelle table de limite, puisque c'est la base du système. Les attributs des personnages sont au nombre de 5 et sont notés de 2 à 6 (c'est la plage humaine). Les aptitudes sont nombreuses et sont notées de 1 à 9 (toujours la plage humaine, sous-entendus les héros, bestioles et autres créatures peuvent être au dessus). À partir des attributs on détermine une poignée de valeurs annexes telles que les seuils de blessures (un personnage doit recevoir un certain nombre de points de dommage pour subir une certaine blessure), les points de vigueurs et ce genre de chose.
Maintenant un exemple de à quoi sert la table de limite :
Roger a 4 en Corps (force, endurance, ce genre de chose), il décide de péter une porte. Il lit la valeur associée à 4 sur la table de limite (renommée table du destin, pour faire classe) et voit 49. Ainsi Roger, pour réussir, doit faire moins (inférieur ou égale) de 49 avec 1d100 (ce qui correspond à une chance sur 2, le dés allant de 00 à 99). Ensuite 1d10 est lancé pour qualifier l'action (plus ou moins réussie, plus ou moins ratée, suivant le d100).

Dans Arkasys, ce que j'emprunte au système d'Ins-Mv c'est :
- L'idée d'une table de limite. Elle permet d'avoir un facteur de difficulté objectif en quelque sorte. Dans une action où deux adversaires s'affrontent, chacun lance sous son attribut/aptitude en usant de la table et on compare ensuite le qualificateur de l'action (le d10 quoi, à peu de choses près). Via cette table, on évite les extrèmes où les actions sont carrément impossibles en fait. Il y a toujours une probabilité de réussite, même si elle est extrèmement mince (à l'inverse y'a toujours une probabilité d'échec, même si elle est extrèmement mince). C'est ça que j'aime. Ça plaît à mon cerveau de physicien.
- l'architecture attributs/aptitudes des personnages qui correspond à une façon qui me paraît naturelle de construire un personnage.
Le reste du système est construit à partir de ça et découle naturellement.

Afin de coller mieux à l'ambiance désirée, dans Arkasys j'ai renommé un tas de trucs par rapport au système d'Ins/Mv.
Kavryelh
 
Message(s) : 10
Inscription : Jeu 26 Juin 2008, 14:28

Re: Module amateur et diffusion

Message par faetog » Ven 09 Avr 2010, 13:09

Que dire de plus ?
Il me semble que tu as largement devancé mes conseils et recrée un système. A mon avis tu peux fournir le système en même temps que l'univers.

Si jamais tu crains malgré tout des problèmes au niveau de la propriété intellectuelle, tu peux toujours séparer l'univers et le système en deux documents distincts.
De cette manière, si un ayant-droit de INS/MV vient se plaindre du fait que ton système viole ses droits en ce qui concerne propriété intellectuelle, il suffira de retirer le document contenant le système, tout en laissant l'univers accessible (j'aurai tendance a croire que ton travail sort du cadre de la propriété intellectuelle, cependant, mon avis ne vaut pas grand chose parce que 1: je n'ai lu ni les documents d'INS/MV ni les tiens, 2: je ne suis pas juriste. Donc restons prudent).

Je suppose qu'en ce qui concerne ces histoires, les Grands Sages du SDEN auront surement un avis plus éclairé que le mien sur la question.
faetog
 
Message(s) : 272
Inscription : Lun 17 Nov 2008, 13:55


Retour vers Créations & Théories

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité

cron

Tous les éléments et personnages sont des marques déposées détenues par leur propriétaire. Ils sont utilisés ici sans autorisation particulière, dans un but d'information. Si l'auteur ou le détenteur des droits d'un élément quelconque de ce site désirait qu'il soit retiré, les responsables du sden s'engagent à le faire dans les plus brefs délais.

(c) 1997- 2010 SDEN - Site communautaire de jeux de rôle
Tous droits réservés à l'association loi 1901 Elfe Noir.
Les textes et les illustrations des rubriques, sauf avis contraires, sont la propriété de leurs auteurs.