Site de l'elfe noir (Sden) - site communautaire de jeux de rôle

Site communautaire de jeux de rôle

jdr géopolitique

Débats, conseils et réflexions sur le jeu de rôle.

Modérateur: Modérateurs

jdr géopolitique

Message par Amendile » Jeu 29 Avr 2010, 22:14

salut.

Je voudrais crée un jdr géopolitique amateur durant l'avant 3GM et au dela, mais pour cela j'ai besoin d'aide que je recherche ici, j'ai besoin de toute les bonnes volonté ( aidée pour les recherches historique, pour le système de jeu etc). Mais d'abord qu'est-ce qu'un jeu ( de rôle ou pas) géopolitique. C'est un jeu où vous incarnez le dirigent d'un pays, d'une région etc , un mélange entre stratégie et politique, ne vous inquietez pas je ne parle pas de quelque chose à la sauce Age of empire où europa universalis ( bien que le deuxième soit plus proche).

le système que je n'ai pas pris le temps de mettre sur papier mais auquelle j'ai déja réfléchis permettrer de gérer sont pays en quelque minute ( dans quelle domaine souhaiter vous que la recherche militaire se concentre, voulez vous que les services sevret se concentre sur une mission en particulier, voulez vous faire bougez une "barette" ( terme spéciale au système de jeu que j'ai piquée sur un jeu de géopolitique justement).

L'interet du jdr et que même si la gestion prend peut de temps vous pouvez "zoomer" sur une action par exemple pendant une négociation, ont ne fera pas un jet de dés, c'est là que vous allez oubliez la géopolitique et passez en jeu de rôle: vous allez incarné vos propre perso et avoir une converstation parfois trés longue ( et oui je vos apprend quelquechose mais pendant une négociation il faut parler). Si vous voulez faire bouger une " barette" il faut faire un évenement. Exemple.

je veux faire bouger ma barette démocratie/autorité vers démocratie, sachend que je suis trés loin coté autorité je doit justifier par un évenement ( une loi ou une réaction par rapport à un évenement comme une grève général) le fait que ma barete bouge. Dans mon cas, ça peut être par exemple faire passez une lois qui autorise les gens à élire leur maire. Aprés si effectivement je suis en dictature il y a pas à s'embêter à faire un discour devant le parlement, je décrete et j'impose mais il peut y avoir des conséquences indésirables. Mais je dois pas simplement dire " et MJ, j'fais une loi sur l'égibilité des maires"). Nan, sans forcement être avocat vous allez devoir être un peu plus précis: Qui à le droit de votée? A quel âge? Les votes sont ils tous à voix égals? Comment vote ont? Cela peut allez trés vite si les pjs se met tous d'accord. Comme je l'ai dit, il y à pas besoin d'être notaire, c'est au MJ de juger.

je met l'intro du jeu

Introduction

1933-1963, la rupture et un jeu de rôle dont le but est d’incarner un homme qui va devenir chef d’état et essayer de remodeler le pays qu’ils dirigent à son image. Puis une grande guerre éclatera qui correspond à la 2GM ( pas forcément en 1939), Une guerre totale à laquelle le joueur aura dû préparer correctement son pays sous peine d’être détruit, soumis, démanteler ou d’autre solution plus diplomatique ( satellisation ou autres). Ensuite si il fait partit des grand gagnant de cette guerre totale il devra pendant 20 ans gérer la nouvelle qui ressemblera sûrement à la guerre froide mais puisque l’Uchronisme survient ont peut imaginer toute sorte de scénario ( guerre froide tripartie, guérilla sur toute la planète etc). Ensuite le personnage joueur arrivera sûrement en fin de vie. Il ne restera plus qu’a faire le bilan. Avait vous réussie à mener à bien vos objectif ? Qu’est-ce que votre règne à donner à l’échelle nationale, mondiale ? Est-ce que le monde à changé par rapport à la situation historique ? En mieux ? C’est donc un jeu pour changer l’histoire, Mais aussi un jeu très profond qui vous mettra dans la peau d’un chef d’état. Bien sûr ce chef d’êtat sera aider par ses fidèle ministre. les autres pj qui auront donc un rôle à jouer, ce n’est pas le rôle du chef d’état de mener la guerre, de gérer les crise intérieur… Et il lui faudra des ministres pour le conseiller et l’épauler. Aucun rôle n’est plus rabaissent qu’un autre mais le rôle prestigieux de chef d’état est réservée au éloquent, les autres poste n’en sont pas moins gratifient, chacun à son moment où son rôle sera mis en lumière . Mais la grosse différence avec un jeu de géopolitique classique autre que la souplesse du jdr papier et qu’il permet d’autres expérience de rp qu’un jeu où l’on tue des gobelins pour trouver un trésor. Qu’est-ce que ça fait quand vous êtes confronter à Adolf Hitler et qu’ils vous laisse le choix entre coopérer avec lui pour exterminer des millions de vos concitoyens ou vous battre courageusement pour la justice même si c’est peine perdue ? Le grand méchant ne sera pas forcement Hitler, imaginer un scénario où Hitler n’arrive pas au pouvoir. Les possibilité d’Uchronisme sont infinie et les expérience rp unique, les joueur seront confronter à des situations qu’ils ne verront sûrement jamais ni dans leur vrai vie ni dans un autre jdr.


est-ce qu'il y à des bonnes âme intérressé pour m'aider. J'ai pas besoin d'historien ni de proffessionel du jdr mais de bonne volonté, moi j'y arriverais pas seul. J'ai les idées mais faut m'aider
Amendile
 
Message(s) : 16
Inscription : Jeu 29 Avr 2010, 21:44

Re: jdr géopolitique

Message par Lame » Sam 01 Mai 2010, 02:25

Un: Documente-toi sur ce qui a déjà été fait.

Procure-toi si possible Birthright qui est une expérience de JDR politique dans D&D
http://fr.wikipedia.org/wiki/Birthright

Lord-Dark Revan, bénie soit sa corruption, a également écrit un article sur la République Galactique de Star Wars permettant de jouer des sénateurs. Va voir les très très vieux articles dans la section Star Wars.
http://www.sden.org/Lord-Dark-Revan

Deux: Teste ton concept

Imagine une planète fictive, dont les colons humains seraient divisées en six factions dotées chacunes d'un chef d'Etat non protocolaire inamovible (C'est le cadre du jeu vidéo Alpha Centauri, pour lequel Gurps a édité un supplément en anglais). Tu trouves n'importe quel mini-système de jeu (système Pulp, WhiteFire de Philippe Tromeur, etc, INS/MV apéro, etc...) et tu fais quelques parties tests pour affiner ta connaissance du concept. Après les parties tests, tu développes en fonction de ce que tu as appris (il s'agit de corriger les problèmes).

Trois: Passe en revue les différentes possibilités d'Etat

Un quasi-Etat issu d'une sécession crée un challenge: non reconnaissance officielles, menaces militaires, généralement une forte dépendance au marché extérieur ou des richesses convoitées par les Présidents américains/russes/chinois les plus proches. En l'absence tradition politique toute faite, il peut se permettre tous les combinaisons politiques. Ce cadre est sans doute le plus intéressant d'un point de vue scénaristique.

Une autre voie est l'organisation internationale: ONG, analogue d'OTAN, ONU plus ou moins musclée. C'est moins intéressant mais les PJs pourront voyager plus, s'insérer dans des intrigues internationales. Il y a évidemment moins de risque pour que le partie finisse par la Chute du Reichstag...

La lecture d'une Brève histoire de l'avenir de Jacques Attali pourrait t'inspirer pour insérer un tel Etat dans le futur sombre que tu décris.http://fr.wikipedia.org/wiki/Une_br%C3%A8ve_histoire_de_l%27avenir

Quatre: Passe en revue les différentes possibilités de gouvernement.

Ton idée de gouvernement national, c'est un chef inamovible et des ministres. Cà correspond au gouvernement du Lichstenstein (une monarchie constitutionnelle limitée), avec un Prince qui exerce le pouvoir exécutif et des ministres nommés par lui. Les monarchies du Golfe sont les versions autoritaires de ce système. C'est l'option préférable si le Chef d'Etat est un despote éclairé mais de droit divin.

On peut en imaginer une forme républicaine: Le gouvernement est dirigé par un Président constitutionnellement non protocolaire qui est investi à la majorité relative par le Parlement quand la Présidence est vacante et aux deux tiers quand un Président est déjà en exercice. Le Président reste en poste tant qu'on a pas élu son successeur. Si le corps législatif est élu à la majorité proportionnelle et que le Président dispose de pouvoirs de rationalisation parlementaire comme les Premiers ministres de la Constitution de 1958, un Président habile peut rester longtemps en poste. Un système acceptable pour un quasi-Etat.

On peut imaginer que cette république ait un exécutif de type israélien: Les PJs sont des chefs de groupes qui siègent au gouvernement en temps que ministres s'ils sont dans la majorité ou de ministres d'Etat s'ils sont dans l'opposition. Les défaites électorales ne signifient pas que l'on quitte le Gouvernement, juste que l'on change de poste. Les ministres ont des moyens mais sont subordonnés aux chefs de gouvernement. Les ministres d'Etat n'ont aucun moyen mais sont plus autonomes.

Le régime directorial suisse est un autre système intéressant sachant que le Conseil fédéral est composé de sept membres qui restent très longtemps en poste et sont, de fait, très respectés. Avec ce système, les PJ sont sur pied d'égalité. On peut même imaginer un exécutif collégial élu au scrutin de liste majoritaire à deux tours. Le Présidium pourraient avoir les même pouvoir qu'un Président américain si ce n'est que les secrétaires sont choisis dans le rang du Présidium.

Cinq: Envisage un éventuel recyclage de ton idée.

Je ne sais pas si ton concept est intéressant dans le cadre d'un Etat mais on pourrait que les PJ jouent les chefs d'un culte. En fait, l'un n'empêche pas l'autre mais je parles d'un culte international dont les chefs n'ont pas d'Etat. A toi de le déterminer d'après les parties tests. Ton système de PJ gouvernementaux a par exemple été testé dans Dune pour jouer les chefs d'une Maison mineure mais aussi dans Star Trek pour jouer les officiers d'un vaisseau de Starfleet.

Six: Ne compte que sur toi et fait simple

N'espére pas le secours des autres pour rédiger ton jeux. Simplifie toi la vie sachant que tu es tout seul et que la motivation s'érode toujours plus vite qu'on ne le croit. Fais aussi vite que possible quelque chose de succinct et prêt à jouer. Quand tu auras cette base, tu pourras toujours étoffer. Tu risques sinon de t'enliser dans des complications qui te décourageront avant que ton projet n'ai pris forme.

Ceci dit, tu sais déjà ce que tu veux et tu as pas mal d'idée. Certains n'ont même pas cela alors reste confiant.
"Dieu a créé les sapiens pour éprouver ses amphèts"

Sujet fétiche: Le coin des dés
Sites recommandés: PocheSF & Le culte d'Apophis (*)
Lame
 
Message(s) : 1682
Inscription : Ven 22 Oct 2004, 15:48

Re: jdr géopolitique

Message par S. » Sam 01 Mai 2010, 04:02

S. vénère Lame et se prosterne.

"Afin que son Excellentissime Lame vous illumine de sa sagesse, allégez votre âme , dépouillez vous de vos richesses matérielles et devenez membre du culte satanique de l'Elfe Noir, ahuoummmm"

Pour vos dons, veuillez les faire à ce compte

S. Smith
Luxembourg
0125-45552189963-25478
S.
 

Re: jdr géopolitique

Message par Lame » Sam 01 Mai 2010, 09:17

Le plus cocasse, c'est que je te vénère déjà moi-même. :son:
Je vais donc te faire un don et te prier très fort pour que tu aide le pauvre Amendile, O mon Prince de l'Extase. :jap: :yua:
Mes pauvres conseils, c'est toujours mieux que rien mais un peu de renfort serait quand même le bienvenu. ;)
"Dieu a créé les sapiens pour éprouver ses amphèts"

Sujet fétiche: Le coin des dés
Sites recommandés: PocheSF & Le culte d'Apophis (*)
Lame
 
Message(s) : 1682
Inscription : Ven 22 Oct 2004, 15:48

Re: jdr géopolitique

Message par faetog » Sam 01 Mai 2010, 10:05

C'est fini de vous lancer des fleurs entre vous comme ca ? Moi je vénère personne, et je vous *censuré* tous ! ANARKKKKKKKIIIIIIIIEEEEEEEEEEE !!!

+1 pour les conseils de Lame.

Certaines "sources" qui pourraient t'intéresser:

- Certains jeux vidéos de stratégie/gestion comme Civilisation 4, qui gèrent des aspects "gouvernement". Dans Civ4 par exemple, il y a ce qu'ils appellent les doctrines : Gouvernement, Justice, Travail, Économie et Religion. Dans chacune de ces doctrines le joueur a 5 options (qu'il débloque au fur et a mesure de la partie), chacune lui conférant des bonus et malus différents.

Pour le détail des doctrines : http://fr.wikipedia.org/wiki/Civilization_IV#Doctrines


- Si tu n'es pas anglophobe, le JdR en anglais Divus EX t'intéressera peut être. Dans ce JdR gratuit, les joueurs incarnent rien de moins que des dieux et des déesses, un concept qui partage certaines similitudes avec le tien, et qui pourra te donner quelques idées.
Il fait moins de 60 pages (avec de nombreuses illustrations), donc pour quelqu'un qui a quelques notions dans la langue de Shakespeare ce n'est rien d'insurmontable

(lien direct vers le pdf: http://www.thalcos.com/pdf/divusex.pdf).
faetog
 
Message(s) : 272
Inscription : Lun 17 Nov 2008, 13:55

Re: jdr géopolitique

Message par Amendile » Dim 02 Mai 2010, 22:12

salut et désolée du temps de réponse

lam tes conseils sont trés bien, je vais effectivement l'écrire vite avant que la motivation se dissipe.

Par contre je ne vais pas trop me concentrer sur la gestion intérieur mais elle ne sera pas non plus négliger mais la période 30' est plus une préparation à la guerre totale qui va s'ensuivrent, que le mj décident de mettre hitler où pas il y aura forcément une GM à cause du dualisme fascismeVSdémocrateVSMarxsiste quelle que soit les anachronisme que le mj fassent. Sans ce dualisme le système n'a plus aucun intérét. Le jeu se finit donc quand les pjs ont fait triompher leur idéologie ( ou pas) et donc en même temps que le dualisme. Par contre si les pjs sont par exemple fasciste et que la guerre finit comme aujourd'hui c'est clairement une défaite Puisque le dualisme est finit mais c'est pas leur idéologie qui à triompher ( game over). Mais le jeux ayant un but anachronisme le mj fait ce qu'il veut, il peut imaginer un dualisme MonarchievsCommunistevsDémocratievsfascistevsje sais pas quoi. Les règles sont là, l'univers en 1933 sera décrit ensuite le mj est libre de faire ce qu'il veut de tout les état éxcéptée celui des pjs.

Le premier rôle des pjs apres être arrivée au pouvoirs:

est-ce que je garde la constitution où pas, si j'en fait une nouvelle comment je la fait accepter au peuple? etc quelle sont mes objectifs et mont idéologie? ( Imaginer des bonapartiste qui en revienennent aux consulat? Q'est-ceque ça donnerait? Ca peut suffire à déclancher la 2GM?)
sachant que la 2GM ne se déroule pas inéluctablement en 1939 et que le jeu ne finit pas aprés la 2GM, si le dualisme décrit plus haut tiens jusqu'en 2453 le jeu est valable jusqu'en 2453.

Ensuite je définirait les différente forme de gouvernement générique ( république parlementaire, monarchie constitutionelle, monarchie absolu, dictature présidentielle, dictature prolétarienne, dictature stalinnienne , république communiste ( bien qu'il n'y ait jamais eux de république communiste le jeu est là pour faire des uchronisme (et non anachronisme je me suis gouret)) république prrésidentielle, que sais-je encore)

à partir de ces modèles les pjs vont rédiger leur constitution qu'ils vont devoirs faire avaler au peuple de façon plus ou moins efficace, ou garder la constitution originel. Ensuite ils seront libre de poursuivre leur objectif qu'ils soit faire la révolution mondiale où unir toute les nations d'europe sous la couronne bonaparte pour un avenir meilleurs ( ça s'est napoléon III qui était beacoups plus utopiste que son oncle). Bien sûr les pjs ont la possibilité de revendiquer l'indépandance ou l'unification de leur pays ( vous avez dit écosse, irlande, inde, pays basque, scandinavie, autriche hongrie, grande allemagne, saint empire et j'en passe)
Amendile
 
Message(s) : 16
Inscription : Jeu 29 Avr 2010, 21:44

Re: jdr géopolitique

Message par dizy » Lun 03 Mai 2010, 10:08

Ton idée me fait un peu penser au jeu "Civilisation". Bien que je trouve que le concept du PNP ne soit pas forcément le plus indiqué pour le système géopolitique... les différentes possibilités me semble assez intéressantes.

Si tu veux lancer ton idée sur l'entre-guerre pas de problème, mais comme l'a dit Lame :


Simplifie toi la vie sachant que tu es tout seul et que la motivation s'érode toujours plus vite qu'on ne le croit. Fais aussi vite que possible quelque chose de succinct et prêt à jouer. Quand tu auras cette base, tu pourras toujours étoffer. Tu risques sinon de t'enliser dans des complications qui te décourageront avant que ton projet n'ai pris forme.


Le principal c'est que tu parvienne à créer une protocole de règles qui puissent fonctionner sur n'importe quel système de gouvernement... met tes idées au clair, concentre toi sur ce qui t'inspire le plus puis travail sur le reste.

Lorsque tu aura un début d'idées tu pourra alors le présenter, les commentaires te permettrons alors peut-être d'appréhender certains point de vue qui te semblait inconnus. Puis à force d'avancer tu obtiendra un système à l'état de "Beta" que tu pourra alors tester avec des joueurs.

D'ailleurs je vais reprendre un peu 36 Canned Food maintenant...
dizy
 
Message(s) : 20
Inscription : Dim 18 Avr 2010, 13:02
Localisation : Vaucluse

Re: jdr géopolitique

Message par Kakita Inigin » Lun 03 Mai 2010, 11:30

Ce que dit dizy me fait rebondir : ilest évident quetu as en tête une grande campagne politique dans laquelle les camelots du roi (par exemple), instrumentalisés par les PJ, transforment la France en dictature, avec ou sans invasion.
la question c'est : et si on ne suit pas la campagne, on joue comment ?
Tes yeux sont si profonds qu'en me penchant pour boire
J'ai vu tous les soleils y venir se mirer
S'y jeter à mourir tous les désespérés
Tes yeux sont si profonds que j'y perds la mémoire.


Barde biclassé Secrétaire Voix de Rokugan
Avatar de l’utilisateur
Kakita Inigin
Trésorier AEN
 
Message(s) : 7416
Inscription : Mer 12 Mars 2008, 12:18

Re: jdr géopolitique

Message par Amendile » Lun 03 Mai 2010, 16:32

quand est-ce que j'ai dit que le gouvernement devait forcément être une dictature. Aux contraire c'est aux pjs de se trouver des objectifs et aux mjs de faire le monde selon leur agissement ( en les aidant ou pas selon la difficulté), tu as déja vu des PJs qui ne joue pas leurs objectifs genre je veux joueur dans une républiqque démocratique mais j'établis une dictature stalinnienne, en plus sur ma fiche de perso il y à marquer social-libérale. La dictature en france c'est un exemple mais ça se passe dans le pays du choix des pjs et sous la forme de gouvernement que les pjs ESSAYE de mettre en place, qu'il ai était élu ou non.

Le problème avec civilisation et que les doctrines sont rigide. Le jdr permet justement de crée sa propre constitution de quel nature qu'elle soit souvent en s'inspirant des ancienne ( même les dictatures ont une constitution. Même si elle est pas forcément sur papier l'organisation politique n'est jamais anarchique).
Amendile
 
Message(s) : 16
Inscription : Jeu 29 Avr 2010, 21:44

Re: jdr géopolitique

Message par Lame » Lun 03 Mai 2010, 19:44

Amendile a écrit :quand est-ce que j'ai dit que le gouvernement devait forcément être une dictature.


Effectivement, tu n'as pas dit que l'on débuterait forcément avec une dictature: tu n'as en fait rien dit à ce sujet.
Disons que la majorité des joueurs voudront certainement jouer des socio-démocrates ou des libéraux démocrates.
Si le scénario type consiste à faire triompher son idéologie fétiche, il est évident qu'on ne commencera pas dans un Etat qui a déjà le régime recherché, n'est-ce pas?
Donc, il est naturel d'envisager ton jeu du point de vue d'une dictature dans un premier temps même si ce n'est pas la seule option.

Amendile a écrit :( même les dictatures ont une constitution. Même si elle est pas forcément sur papier l'organisation politique n'est jamais anarchique).


Non, les dictatures n'ont pas forcément de Constitution vu que même les Etats particratiques n'en ont pas forcément. Au Royaume Uni, il n'y a même pas de loi écrite, les conventions de la constitution relève du droit coutumier non écrit.

Forcément, une dictature n'est jamais totalement anarchique puisque l'anarchie est l'absence d'autorité politique. On parlera au plus de semi-anarchie ou, mieux, de lacunarité politique quand certaines parties du territoire sont des zones de non droit.

L'exemple type est le Congo sous Mobutu: une dictature sanglante qui n'a jamais réussi à maintenir à contrôler la totalité de son territoire: Quand une zone était reconquise, une autre sombrait dans l'anarchie. Ce serait même un bon cadre pour un scénario d'introduction. ;)

Amendile a écrit :Les règles sont là, l'univers en 1933 sera décrit ensuite le mj est libre de faire ce qu'il veut de tout les état éxcéptée celui des pjs.


Tu es bien parti. :D Dommage que ton niveau de français soit insuffisant, parce que ton idée est un bon concept à tendance steampunk et ton projet à une chance d'aboutir auprès de ta communauté linguistique. :frown:

Poste des liens vers les textes en ligne dès que possible. Il est important que tu nous décrive l'univers en 1933 pour que nous puissions te donner une aide plus constructive.

Amendile a écrit :lam tes conseils sont trés bien, je vais effectivement l'écrire vite avant que la motivation se dissipe.


Mon pseudonyme est Lame comme dans une lame de couteau. Avec majuscule parce que c’est un pseudonyme. :razz2:

Ce que tu veux réaliser, c’est un jeu avec des campagnes de style Pouvoir derrière le Trône/Rois maudits où les joueurs incarnent les promoteurs d’une ou plusieurs idéologies politiques. Pour gérer au mieux l’insertion des PJs dans ton univers, je te propose le système « Junta, Illuminati, Patrie » ou JIP pour les intimes; S. n'a pas fini de se marrer :diablo:. Voilà le topo:

a. Imagine que chaque faction du jeu vidéo Alpha Centauri soit non pas une civilisation autonome mais une faction d’un même Etat. Imagine ensuite que chaque faction lutte pour obtenir une victoire culturelle au sein de l’Etat façon Civ4. Les factions de ton jdr fonctionneraient sur le même principe, Chaque PJ étant un chef de faction qui lutterait pour faire triompher son idéologie fétiche, en collaboration ou en concurrence avec les autres PJs selon leur alignement.

b. Concrètement, les factions seraient divers groupes de pressions distincts des partis politiques : lobbies économiques, cultes, syndicats, services secrets. Ceci t’affranchis des problèmes liées aux défaites électorales : on agit par influence, avec des épisodes gouvernementaux. Les PJs sont donc des chefs de groupes de pression.

c. Quand un PJ meurt, le joueur prend le contrôle du remplaçant s’il n’est pas déjà incarné par un autre joueur ; il prend sinon le contrôle d’un concurrent du remplaçant.

d. Inutile d’essayer de faire une campagne classique : il faut travailler à fond sur les incitants et laisser la bride sur le cou des joueurs. Pour motiver les joueurs, met en scène un évènement présent ou futur qui peut générer de grands changements dans l’Etat (révolution d’une province riche, incident frontalier, réforme importante…). Soigne particulièrement la définition des menaces et antagonismes auxquels la ou les groupes de pression doivent faire face en les reliant autant que possible à l’évènement majeur. Soigne ensuite les perspectives de gains de puissance qui s’offre à eux. Enfin, donne à chaque PJ un PNJ concurrent qui veut son poste. Les PJs réagiront alors à l’évènement pour survivre/conserver leurs PNJs suivants/devenir plus forts/ne pas se faire remplacer.

e. Mesures anti-rupture : Arrange-toi pour que les opportunités de réaction soient limitées dans le temps. Rappelle leur occasionnellement, par des rumeurs ou des évènements appropriés quelles seront les conséquences d’un comportement désinvolte face à l’évènement qui sert d’amorce à la campagne. Les joueurs resteront concentrer sur l’intrigue au lieu de faire tout et n’importe quoi sans se soucier du scénar comme certains chefs d’Etat.

Pour l’ambiance, je te conseille vivement d’étudier l’histoire (honteuse) de la Suède pendant la Seconde Guerre mondiale. L’Etat suédois effectuait aussi bien des actions sociales et humanitaires que des atrocités commises au nom de la raison d’Etat (éviter une invasion nazie). Mélange de traditions et d’innovations, l’Etat suédois était le siège de tensions entre diverses tendances programmatiques et institutionnelles, habilement masquées par les autorités pour raison d’Etat. Les « Atréides » de l’Europe nous ont rejoué les Rois maudits au XXe siècle.
"Dieu a créé les sapiens pour éprouver ses amphèts"

Sujet fétiche: Le coin des dés
Sites recommandés: PocheSF & Le culte d'Apophis (*)
Lame
 
Message(s) : 1682
Inscription : Ven 22 Oct 2004, 15:48

Re: jdr géopolitique

Message par Lame » Lun 03 Mai 2010, 23:37

Lame a écrit :Ton idée de gouvernement national, c'est un chef inamovible et des ministres. Cà correspond au gouvernement du Lichstenstein (une monarchie constitutionnelle limitée), avec un Prince qui exerce le pouvoir exécutif et des ministres nommés par lui. Les monarchies du Golfe sont les versions autoritaires de ce système. C'est l'option préférable si le Chef d'Etat est un despote éclairé mais de droit divin.

On peut en imaginer une forme républicaine: Le gouvernement est dirigé par un Président constitutionnellement non protocolaire qui est investi à la majorité relative par le Parlement quand la Présidence est vacante et aux deux tiers quand un Président est déjà en exercice. Le Président reste en poste tant qu'on a pas élu son successeur. Si le corps législatif est élu à la majorité proportionnelle et que le Président dispose de pouvoirs de rationalisation parlementaire comme les Premiers ministres de la Constitution de 1958, un Président habile peut rester longtemps en poste. Un système acceptable pour un quasi-Etat.


Quelqu'un m'a envoyé ceci en message privé
Hello
Tu as écrit ça :
Le gouvernement est dirigé par un Président constitutionnellement non protocolaire qui est investi à la majorité relative par le Parlement quand la Présidence est vacante et aux deux tiers quand un Président est déjà en exercice.
ca a déjà existé quelque part un système comme ça ? (c'est vachement marrant)


Je l'ai imaginé et je n'ai jamais trouvé aucune application concrète de ce système. L'idée est de combiner trois concepts:
a. un gouvernement sans mandataire astreint à un rôle protocolaire: Le Président gouverne.
b. un gouvernement moniste: Combiné avec le point a, cela implique qu'il n'y a pas de Premier ministre.
c. un chef de gouvernement indépendant des partis: Le Président ne peut conserver son poste qu'en recherchant la constitution de la coalition parlementaire la plus large possible et en adopter le programme de la majorité parlementaire du moment.

Les systèmes proches:

-La République du Surinam
http://fr.wikipedia.org/wiki/Suriname

-La République de Guyane
http://fr.wikipedia.org/wiki/Politique_du_Guyana

-Israël de 1996 à 2001. Quand on fait abstraction du Président israélien, un Empereur japonais sans l'hérédité.
http://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89lections_g%C3%A9n%C3%A9rales_isra%C3%A9liennes_de_1999
http://fr.wikipedia.org/wiki/Premier_ministre_d%27Isra%C3%ABl

-La Fédération des Planètes unies
http://www.sden.org/forums/viewtopic.php?f=20&t=37757
"Dieu a créé les sapiens pour éprouver ses amphèts"

Sujet fétiche: Le coin des dés
Sites recommandés: PocheSF & Le culte d'Apophis (*)
Lame
 
Message(s) : 1682
Inscription : Ven 22 Oct 2004, 15:48

Re: jdr géopolitique

Message par Kakita Inigin » Mar 04 Mai 2010, 16:15

Merci :jap:
Tes yeux sont si profonds qu'en me penchant pour boire
J'ai vu tous les soleils y venir se mirer
S'y jeter à mourir tous les désespérés
Tes yeux sont si profonds que j'y perds la mémoire.


Barde biclassé Secrétaire Voix de Rokugan
Avatar de l’utilisateur
Kakita Inigin
Trésorier AEN
 
Message(s) : 7416
Inscription : Mer 12 Mars 2008, 12:18

Re: jdr géopolitique

Message par dizy » Mar 04 Mai 2010, 17:59

Bon personnellement je ne suis pas très calé politiquement... en tout cas pas autant que Lame, mais j'ai une question pour toi Amendile :

Va tu partir sur un BG tiré d'éléments réels (et donc reprendre les différents pays existants) ou plutôt créer en quelque sorte une planète "vierge" sur laquelle les PJs pourront eux même inventer les différents états (Cf Alpha Centauri).

Bien sur les joueurs pourrai très bien s'inspirer de la réalité mais je pense que pour certains (comme moi), le fait de ne pas avoir à connaître parfaitement les différents contextes historiques est un plus...

En gros démarrer par exemple à une époque proche des années folles implique que les joueurs devront avoir fait certaines recherche sur la 1GM, et tout ceci avec les effets qui en découles.

Je sais pas si je me suis vraiment fait bien comprendre... en gros si tu créait toi même un BG (ainsi moins complexe soit il) cela permettrai au joueur de mieux l'appréhender et donc d'être moins perdu dut à leur lacunes historiques.

Je dit ça hein... mais je suis pas le genre de mec qui me lancerai dans un boulot pareil, en tout cas bravo si tu nous pond un truc sympa. J'hésiterai pas à un jeter un coup d'oeil.
dizy
 
Message(s) : 20
Inscription : Dim 18 Avr 2010, 13:02
Localisation : Vaucluse

Re: jdr géopolitique

Message par Lame » Mar 04 Mai 2010, 19:48

dizy a écrit :Bon personnellement je ne suis pas très calé politiquement... en tout cas pas autant que Lame, mais j'ai une question pour toi Amendile :


Pour ceux qui se poseraient la question, je ne suis pas un politologue.

Va tu partir sur un BG tiré d'éléments réels (et donc reprendre les différents pays existants) ou plutôt créer en quelque sorte une planète "vierge" sur laquelle les PJs pourront eux même inventer les différents états (Cf Alpha Centauri).

dizy a écrit :[i]Je sais pas si je me suis vraiment fait bien comprendre... en gros si tu créait toi même un BG (ainsi moins complexe soit il) cela permettrai au joueur de mieux l'appréhender et donc d'être moins perdu dut à leur lacunes historiques.


+2 (Tu as bien fait de mettre le doigt dessus) :jap:

Ceci dit, si j'ai bien compris, seul le monde de 1933 correspondrait à notre continuum espace-temps.
Les autres évènements dépendront surtout des actions des PJs et de la folie du MJ. :cool:
"Dieu a créé les sapiens pour éprouver ses amphèts"

Sujet fétiche: Le coin des dés
Sites recommandés: PocheSF & Le culte d'Apophis (*)
Lame
 
Message(s) : 1682
Inscription : Ven 22 Oct 2004, 15:48

Re: jdr géopolitique

Message par Amendile » Dim 09 Mai 2010, 22:17

exacte lame:

1933 et une base ensuite on par directement dans l'anachronisme. Je pense décrire l'europe dans le livre donc leur gouvernement, un peu le pays en lui même, les années trente et les données plus technique plus des idée d'anachronisme, exemple:

-la scandinavie
-l'empire austro-hongroie restauré
-l'indépendance du maghreb ( c'est jouable si le mj décide de faire des mouvement de révolte de masse en afrique et donc de crée les pays africains sinon aucune chance contre le vieux contient)
- vous avez dit l'empire espagnol?
- et le troisième empire?

tout ça avec des mots simple. L'europe ça dépayse pas trop et on peut envisager une guerre seulement européenne, ensuite si le jeu interesse du monde je ferais un supplément sur l'asie, puis sur l'amérique du nord et l'océanie, et l'amérique du sud et l'afrique.

pour la politique je ferais un guide pour édiger la constitution si y en a une et je décrirer les différentes formes de gouvernement même celle qui ont jamais était testé hors papier

je ne pense pas que les joueur vont forcément jouer la démocratie. Tester une vraie république populaire ( et pas une dictatures stalinienne) ou un troisième empire peut-être trés marant. Les règles seront faites pour toute les formes de gouvernement, leur spécificité seront dans la constitution et seront donc gérer en roleplay

pour ta deuxième idée Lame je trouve ça un peu trop éloigné.
Amendile
 
Message(s) : 16
Inscription : Jeu 29 Avr 2010, 21:44

Re: jdr géopolitique

Message par Lame » Mar 11 Mai 2010, 22:27

Amendile a écrit :pour la politique je ferais un guide pour édiger la constitution si y en a une et je décrirer les différentes formes de gouvernement même celle qui ont jamais était testé hors papier

Amendile a écrit :Les règles seront faites pour toute les formes de gouvernement, leur spécificité seront dans la constitution et seront donc gérer en roleplay


Euh, là je le sens mal, justement et l'on est en plein sur ce que Dizy pointait.
Dans le cadre d'un jdr pédagogique, organisé dans le cadre d'une faculté de droit constitutionnel, c'est certainement approprié.
Dans le cadre d'un jdr ludique (gygaxien donc), je pencherais plutôt pour une description générale des systèmes politiques et une série d'objectif concret simple à atteindre.
Décoder et écrire des constitutions n'est pas simple et je doute que de tels exercices aient leur place dans une partie de jdr ludique sauf si tes joueurs ont chopé ce virus.
J'en doute pour l'avoir fait à titre sérieux et dans le cadre de plusieurs jdr.

Amendile a écrit :Tester une vraie république populaire ( et pas une dictatures stalinienne) ou un troisième empire peut-être trés marant.


Je m'écarte peut-être un peu du sujet mais j'aimerais savoir quelle différence tu fais entre une démocratie, une république populaire et une dictature stalinienne.

Amendile a écrit :pour ta deuxième idée Lame je trouve ça un peu trop éloigné.


Je suis confus mais pourrais-tu quoter l'idée dont tu parles?
"Dieu a créé les sapiens pour éprouver ses amphèts"

Sujet fétiche: Le coin des dés
Sites recommandés: PocheSF & Le culte d'Apophis (*)
Lame
 
Message(s) : 1682
Inscription : Ven 22 Oct 2004, 15:48

Re: jdr géopolitique

Message par Kakita Inigin » Mer 12 Mai 2010, 15:15

Lame a écrit :Décoder et écrire des constitutions n'est pas simple et je doute que de tels exercices aient leur place dans une partie de jdr ludique sauf si tes joueurs ont chopé ce virus.
Pour ma part je vois un intérêt si les diféfrents éléments de répartition des pouvoirs sont es enjeu entre des groupes (par exemple parlementaires) aux mains des différents PJ/PNJ.
Sinoncela risque d'être un peu fastidieux.
Tes yeux sont si profonds qu'en me penchant pour boire
J'ai vu tous les soleils y venir se mirer
S'y jeter à mourir tous les désespérés
Tes yeux sont si profonds que j'y perds la mémoire.


Barde biclassé Secrétaire Voix de Rokugan
Avatar de l’utilisateur
Kakita Inigin
Trésorier AEN
 
Message(s) : 7416
Inscription : Mer 12 Mars 2008, 12:18

Re: jdr géopolitique

Message par Lame » Ven 14 Mai 2010, 02:11

Kakita Inigin a écrit :Pour ma part je vois un intérêt si les diféfrents éléments de répartition des pouvoirs sont es enjeu entre des groupes (par exemple parlementaires) aux mains des différents PJ/PNJ.
Sinoncela risque d'être un peu fastidieux.


Ta remarque est assez obscure: Pourrais-tu citer les "éléments de répartition des pouvoirs"?

Sinon, il est possible de jouer un scénario d'intrigue politique avec des PJs chefs de groupes parlementaires sans qu'il soit nécessaire de leur faire écrire une constitution eux-même. Je maintien que ce sera rédhibitoire dans une optique ludique. S'il s'agit d'un jdr pédagogique, là, pas de problème puisque le but premier est l'apprentissage, pas le divertissement. Je donne un exemple pour clarifier mes propos:
- Mettons que des PJs chefs de groupes parlementaires aient pour but de transformer une monarchie orléaniste censitaire en république parlementaire moniste fondée sur le suffrage universel (c'est un exemple).
- Leur but sera d'obtenir la majorité nécessaire pour réviser la constitution et éliminer le roi.
- Dans une optique ludique, pas besoin d'écrire un projet de constitution. Il suffit de décrire le régime de départ dans les grandes lignes (comme on le fait sur le site d'un ambassade, ou dans un fascicule de la Documentation française) et de faire voter des révisions constitutionnel énoncée dans des termes généraux
-Des révisions édictés en termes simple et généraux c'est par exemple "abrogation des pouvoirs de décrets-loi" ou "droit de la chambre des représentants de censurer le gouvernement", etc... Un peu comme les lois du Conseil de sécurité dans Alpha Centauri ou les propositions du Consul dans ResPublica Romana.

Si Amendile veut présenter illustrer la description du régime de départ par une Constitution, pas besoin de se prendre la tête. Il suffit de prendre une Constitution sur la Digithèque de l'Université de Perpignan ou un autre site publiant des constitutions en français, de ramener le texte à trente articles en le simplifiant. Il restera ainsi dans les limites du ludique.
http://mjp.univ-perp.fr/apropos.htm#c
"Dieu a créé les sapiens pour éprouver ses amphèts"

Sujet fétiche: Le coin des dés
Sites recommandés: PocheSF & Le culte d'Apophis (*)
Lame
 
Message(s) : 1682
Inscription : Ven 22 Oct 2004, 15:48

Re: jdr géopolitique

Message par Kakita Inigin » Ven 14 Mai 2010, 08:17

Lame a écrit :
Kakita Inigin a écrit :Pour ma part je vois un intérêt si les diféfrents éléments de répartition des pouvoirs sont es enjeu entre des groupes (par exemple parlementaires) aux mains des différents PJ/PNJ.
Sinoncela risque d'être un peu fastidieux.


Ta remarque est assez obscure: Pourrais-tu citer les "éléments de répartition des pouvoirs"?

.


Pardon. Elements de répartition du pouvoir n'est sans doutepas le bon terme.

Est-ce que les pouvoirs sont séparés par principe ? est-ce qu'on a le droit de dissoudre l'assemblée et qui a ce droit ? Qui a le pouvoir législatif ? Le parlement a la totalité du pouvoir ou la parlement + le chef de l'état (par des droits de veto, des posbilités de décrets-lois etc.) ? Qui fixe l'ordre du jour du parlement ? est-ce que le chef de l'tat a la responsabilité des décrets ou est-ce qu'il faut le contre-seing d'un ministre ? est-ce que le parlement est composé d'une eule chambre élue par le peuple ou est-ce qu'il y en a deux, la deuxième étant aux mains des notables locaux/des sections locales d'un partit dominant ? est-ce qu'il y a une cour suprême, quelles sont ses attributions ? comment est-elle composée ? est-ce que le contrôle de constitutionnalité des lois est effectué, est-ce qu'il l'est apriori (V° République) ou a posteriori (Allemagne fédérale) ?
est-ce que les généraux sont nommés par le chef de l'état, le ministre de la défense ou élus par le parlement ? qui contrôle le budget de la maison du chef de l'état ?

Sinon, il est possible de jouer un scénario d'intrigue politique avec des PJs chefs de groupes parlementaires sans qu'il soit nécessaire de leur faire écrire une constitution eux-même. Je maintien que ce sera rédhibitoire dans une optique ludique. S'il s'agit d'un jdr pédagogique, là, pas de problème puisque le but premier est l'apprentissage, pas le divertissement. Je donne un exemple pour clarifier mes propos:
J'en vois un bien plus direct dan le registre du changement constitutionnel : jouer le processus de révision de la constitution belge (thème d'actualité s'il en est vu que c'est en cours). La constitution belge est un bon exemple parce qu'elle est relativement claire tout en disant des choses complexes, et que dans une restriction ludique, on voit immédiatement les articles à supprimer pour se simplifier la vie.
Tes yeux sont si profonds qu'en me penchant pour boire
J'ai vu tous les soleils y venir se mirer
S'y jeter à mourir tous les désespérés
Tes yeux sont si profonds que j'y perds la mémoire.


Barde biclassé Secrétaire Voix de Rokugan
Avatar de l’utilisateur
Kakita Inigin
Trésorier AEN
 
Message(s) : 7416
Inscription : Mer 12 Mars 2008, 12:18

Re: jdr géopolitique

Message par Lame » Ven 14 Mai 2010, 11:35

Kakita Inigin a écrit :Est-ce que les pouvoirs sont séparés par principe ? est-ce qu'on a le droit de dissoudre l'assemblée et qui a ce droit ? Qui a le pouvoir législatif ? Le parlement a la totalité du pouvoir ou la parlement + le chef de l'état (par des droits de veto, des posbilités de décrets-lois etc.) ? Qui fixe l'ordre du jour du parlement ? est-ce que le chef de l'tat a la responsabilité des décrets ou est-ce qu'il faut le contre-seing d'un ministre ? est-ce que le parlement est composé d'une eule chambre élue par le peuple ou est-ce qu'il y en a deux, la deuxième étant aux mains des notables locaux/des sections locales d'un partit dominant ? est-ce qu'il y a une cour suprême, quelles sont ses attributions ? comment est-elle composée ? est-ce que le contrôle de constitutionnalité des lois est effectué, est-ce qu'il l'est apriori (V° République) ou a posteriori (Allemagne fédérale) ?
est-ce que les généraux sont nommés par le chef de l'état, le ministre de la défense ou élus par le parlement ? qui contrôle le budget de la maison du chef de l'état ?


Ah, tu parlais simplement du régime de répartition des pouvoirs. Merci d'avoir clarifié, je pensais que tu faisais référence à des groupes de pression de différents types.

Kakita Inigin a écrit :J'en vois un bien plus direct dan le registre du changement constitutionnel : jouer le processus de révision de la constitution belge (thème d'actualité s'il en est vu que c'est en cours). La constitution belge est un bon exemple parce qu'elle est relativement claire tout en disant des choses complexes, et que dans une restriction ludique, on voit immédiatement les articles à supprimer pour se simplifier la vie.


Dans le cas que tu présentes, on peut justement appliquer la méthode que j'ai décrite:
-on décrit le régime en terme généraux comme dans les ouvrages du CRISP ou dans La Belgique pour Débutants des éditions La Charte, un ouvrage de vulgarisation très en vogue pour le moment.
-les PJs chefs de groupe parlementaire à la chambre ou, mieux, chefs de parti, intriguent pour que la loi de révision constitutionnelle permettent la révision des articles de leur choix.
-Ensuite, ils font campagne pour obtenir un maximum de siège lors de l'élection des chambres constituantes. Tu penses bien qu'ils ne font jamais campagne en présentant à l'électeur belge un projet de constitution complet: il travaille par slogan style "Suppression du sénat", "Scission de BHV", "Compétences exclusives des Régions en matière de...", etc...On peut donc exprimer les changements à apporter en termes généraux et donc exprimer l'ordre du jour des constituantes. Les PJs négocient entre eux pour obtenir les majorités sur les révisions qui les intéresse puis on passe au vote. Pas besoin de se lancer dans la réécriture, fastidieuse, de la Constitution belge.

Note: Je te trouve bien indulgent sur la clarté de la Constitution belge actuelle qui abuse de renvoi à des articles, ne dis finalement pas plus que la Constitution française de 1958 sur le système politique vu la quantité de question institutionnelle qui doivent être réglé par le droit public dérivé. J'aurais plutôt adressé ces louanges à la Constitution belge de 1831 ou à la Constitution bulgare qui s'inspire de la Constitution belge actuelle. Disons que la Constitution belge actuelle est plus remarquable pour son ouverture (Titre I à III) qui est souvent copiée dans les grandes lignes.
"Dieu a créé les sapiens pour éprouver ses amphèts"

Sujet fétiche: Le coin des dés
Sites recommandés: PocheSF & Le culte d'Apophis (*)
Lame
 
Message(s) : 1682
Inscription : Ven 22 Oct 2004, 15:48

Suivant

Retour vers Créations & Théories

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 0 invité(s)

cron

Tous les éléments et personnages sont des marques déposées détenues par leur propriétaire. Ils sont utilisés ici sans autorisation particulière, dans un but d'information. Si l'auteur ou le détenteur des droits d'un élément quelconque de ce site désirait qu'il soit retiré, les responsables du sden s'engagent à le faire dans les plus brefs délais.

(c) 1997- 2010 SDEN - Site communautaire de jeux de rôle
Tous droits réservés à l'association loi 1901 Elfe Noir.
Les textes et les illustrations des rubriques, sauf avis contraires, sont la propriété de leurs auteurs.